logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/05/2010

Franz Xaver Bergmann 1861-1936

Franz Xaver Bergmann, sculpteur autrichien né en 1861, était le fils aîné de Franz Bergmann (1838-1894) qui fut le fondateur d'une fabrique de bronzes à Vienne en 1860.

Son fils, Franz Xaver, héritier de la société paternelle, médaillé pour un de ses bronzes lors de l'exposition universelle de Paris en 1900, prit la décision de créer une nouvelle fonderie.

Il en orientait la production vers des statuettes très réalistes, parfaitement ciselées dans le moindre détail avec la plus grande minutie.

franz h15cm.jpg
Bronze  vers 1910      H : 15 cm
0623_10_lg.jpg

Franz Xavier Bergmann_Bronse _Amerikan_boys_full.jpg

Peints à froid de couches successives de couleurs vives, les bronzes signés Bergmann deviendront vite mondialement connus.

Franz Xavier Bergmann.jpg
bronze polychrome de Vienne éléphant aux défenses d'ivoire, vers 1910..jpg
bronze polychrome  vers 1910     éléphant aux défenses d'ivoire 

Parallèlement aux statuettes animalières et exotiques, Bergmann conçoit et réalise des petites séries de bronzes érotiques.

Franz_Bergman10[1].jpg

Les pièces les plus classiques, dont beaucoup avaient été conçues par son père, étaient signées d'un "B" dans une cartouche en forme de vase.

Dans un souci de discrétion, les bronzes érotiques étaient, pour leur part, signés "NamGreb" soit "Bergman" inversé.

Certains animaux sculptés, tels des ours, ouverts par le biais d'un bouton ou d'un minuscule levier, révélaient une figurine érotique soigneusement dissimulée à l'intérieur de l'animal.

Les statuettes de jeunes femmes de style Art Nouveau étaient le plus souvent recouvertes d'un voile qui, escamoté par le biais du même mécanisme, en découvrait la nudité.

Franz_Bergman Girl Show 38 cm.jpg
"Girl Show"     H : 38 cm

Doté d'un esprit inventif autant qu'ingénieux, Bergmann renouvelait constamment ses trouvailles.

franz xaver bergmann mumy.jpg

A côté des statuettes exotiques et animalières, les bronzes érotiques, de plus en plus recherchés, faisaient le bonheur des collectionneurs.

Franz Xavier Bergmann a.jpg

Dès l’automne 1929, l'ampleur de la crise économique mondiale touche de plein fouet l'industrie du bronze viennois et la fonderie Bergmann fermera ses portes en 1930.

Franz Xavier Bergmann a_Wienna_bronse_.jpg

Franz Xaver Bergmann décèdera en 1936.

Franz Xavier Bergmann xs.jpg

Après la seconde guerre mondiale, son fils Robert relancera, en compagnie de son épouse, l'activité de la fonderie d'art.

Franz Xavier Bergmann sd.jpg

Après le décès de Robert et son épouse, le stock de bronzes résiduels et les moules de la Société Bergmann seront vendus en 1960 à Karl Fuhrmann, futur fondateur de la société Fuhrmann and Co.

La société viennoise Fuhrmann and CO continue aujourd'hui la fabrication traditionnelle des bronzes de Bergmann.

Franz Xavier Bergmann x.jpg

La tradition des bronzes viennois se perpétue depuis 1850. Vers la fin du 19ème siècle, âge d'or du travail des métaux à Vienne, la ville comptait environ 120 artisans constitués en une association : les "Wiener Bronzen". Le plus célèbre et le plus doué d'entre eux était certainement Franz Xaver Bergmann.

Franz Xavier BergmannTravail autrichien vers 1870 fabrique de Bergmann. bronzes à patines polychromes.jpg
F.  Bergmann      bronze à patines polychromes

De nos jours, quelques petites entreprises, perpétuant la tradition des bronzes viennois, continuent de produire des objets d'art d'excellente qualité.

Date 1900 h 8cm.jpg

F.X. Bergmann  "Happy days" vers 1900  H : 8 cm  

 

13/10/2009

L'exotisme en sculpture

Jean-Baptiste Pigalle, Paris, 1714-1785. Portait de Paul, nègre de Desfriches, vers 1760. Terre cuite.jpg
Jean-Baptiste Pigalle
French
1714-1785
"Portait de Paul"
Terre cuite
Charles Cordier 1827-1905 Capresse des colonies 1861 bronze et onyx.jpg
Charles Cordier
French
1827-1905
"Capresse des colonies"
1861
Bronze et onyx
Cordier_Charles_Henri_.jpgCharles Cordier
"La Juive D'Alger (The Jewish Woman of Algiers)"
1862
Bronze-onyx-marbre
Jean-Baptiste Carpeaux (French, 1827–1875) le chinois.jpg
Jean-Baptiste Carpeaux
French
1827-1875
"Le Chinois"
1872
Plâtre patiné
Jean-Baptiste Carpeaux (French, 1827–1875).jpg
Jean-Baptiste Carpeaux
"Négresse Négresse Captive"
Plâtre patiné
36,6 x 24,8 cm
Buste de jeune femme voilée (anamite). Miserey Albert-Ernest (1862-1938)..jpg
Albert-Ernest Miserey French
1862-1938
"Buste de jeune femme voilée" dite "la Japonaise"
1901
Plâtre
Travail autrichien vers 1870 fabrique de Bergmann. bronzes à patines polychromes.jpg
Travail autrichien vers 1870
fabrique de Bergmann
Bronze à patines polychromes

22/02/2009

Anton van Wouw 1862-1945

medium_Anton_van_Wouw_000.jpgAnton van Wouw, né à Driebergen près d'Utrecht aux Pays-Bas en 1862, était un sculpteur sud-africain d'origine néerlandaise.
Il reçoit une solide formation académique de sculpteur à l'Académie de Rotterdam sous la direction de l'architecte et artiste flamand Vieillevoye.
Au cours de ses études, il visite les musées et les galeries d'art de Bruxelles et de Paris.
Il complète sa formation dans l'atelier du sculpteur néerlandais Joseph Graven. (1836-1877)

Anton van Wouw; Self-Portrait,
1925, bronze, 55 cm


En 1890, à l'âge de 28 ans, Anton van Wouw embarque pour l'Afrique du Sud.
Il s'installe à Pretoria dans la république Sud-Africaine du Transvaal où il découvre, côtoie et se lie d'amitié avec les populations autochtones du pays.
En 1896, il reçoit sa première commande officielle émanant du financier Sammy Marks : quatre statues monumentales destinées au futur monument du président Paul Kruger.
Fin 1896, Anton van Wouw part travailler à Rome sur ce projet de statues. Il n'en reviendra qu'en 1899.

medium_Avw0.2.jpg
Anton van Wouw, à Rome, avec deux des statues (Boers anonymes) du momument du président Kruger.

Le pays connaît alors la seconde guerre des Boers, ces premiers colons d'origine néerlandaise et allemande qui luttent contre les troupes britanniques. Sympathisant des Boers, van Wouw s'identifie rapidement à la nation afrikaner pour laquelle il sculptera de nombreuses oeuvres relatant son épopée, ses luttes, ses espoirs et ses héros.

medium_Anton_von_Wouw_1862-1945_d.jpg




Van Wouw poursuit une longue carrière couronnée de succès qui comprend de nombreuses commandes officielles de statues monumentales en bronze, ainsi que de nombreuses statuettes de Boers, de Bantous et de Bushmen.











Beaucoup moins formel que celui de ses statues monumentales, son travail révèle une profonde connaissance des peuples africains qu'il comprend parfaitement et qu'il représente toujours empreints de beaucoup de dignité.
medium_avw1.jpg

C'est très certainement dans ces statuettes que résident ses meilleurs travaux.
medium_avw4.jpg

Non seulement, Van Wouw appréhende parfaitement les caractéristiques anatomiques de ses modèles, mais il sait aussi, par le jeu d'expressions faciales aussi vivantes que réalistes, en capturer l'essence émotionnelle.
medium_Anton_Van_Wouw_1862-1945_.jpg
Le modèle de "Hunter le Bushman" statuette de bronze réalisée en 1902 était un ami de Van Wouw qui s'est souvent diverti au tir à l'arc en sa compagnie.
Sa compréhension du petit chasseur Bushman est tout à fait évidente dans ce travail.

En 1906, Anton Van Wouw s'établit à Johannesburg, il y habitera durant trente ans.
medium_AvW.Shangaan.jpg
Le bronze "Shangaan" de 1907, révèle un personnage timide et réservé. La tête légèrement inclinée vers le bas, le front sillonné de rides, le Shangaan semble tendu et inquiet.

medium_Anton_Van_Wouw_1862-1945_x_The_Mieliepap_Eater_1907_.jpg"The Eater" de 1907 montre l'attitude typique d'un africain préparant son repas.
Assis, il agite sa nourriture dans un pot à trois pieds.

medium_Anton_vAn_Wouw_x1The_Mieliepap_Eater.jpg


medium_Anton_vAN_Wouw_SU_1862-1945_n.2.jpg


Le calme, la sérénité et la dignité sont également présents dans "Zulu" buste de 52 cm daté de 1907.

Un contraste saisissant est évident entre la texture de la peau et celle des cheveux et de la barbe.

Fier d'être zoulou, il regarde devant lui, les yeux légèrement baissés.

Le jeu de lumières ajoute de la vivacité à cette statue empreinte d'un grand réalisme.





medium_Anton_von_Wouw_1862-1945_s.jpg "The Hunter" (1907) évoque la souplesse, l'agilité d'un enfant et ses aptitudes naturelles à la chasse.

medium_Anton_von_Wouw_1862-1945_The_Dagga_Smoker_1907_bronze_145_mm.jpg"La Dagga Smoker" de 1907 est également représentée dans une position horizontale.
medium_Anton_von_Wouw_tcd.jpg
"The coffee drinker" 1907 bronze, h:32 cm

En 1910, Anton van Wouw devient membre de l'Académie des Beaux Arts d'Afrique du Sud.

Une de ses oeuvres monumentales des plus remarquable et des plus expressive est le groupe du Women's Monument de Bloemfontein, monument érigé en 1923 à la mémoire des martyrs des camps de concentration mis en place par les Britanniques lors de la guerre des Boers de 1899-1902.
medium_A_V_W_Bloemfontein_w.jpg

En 1925, le monument du président Kruger est inauguré à Pretoria. Ce monument sera ensuite déplacé en 1954 pour être installé à Church square, place centrale de Pretoria.

En 1936, l'Université de Pretoria lui décerne le titre de "Docteur Honoris Causa".

En 1937, l'académie des Beaux Arts d'Afrique du Sud lui décerne la Médaille d'Honneur de la sculpture.

Van Wouw reçu d'importantes commandes officielles tout au long de sa carrière, outre les statues du monument Kruger à Pretoria, la statue du général Louis Botha et le buste du général Christiaan de Wet à Durban, la statue d'Andrew Murray au Cap, celle du président Steyn à Bloemfontein, celle du général Lukin à Cape Town......

medium_anton_van_wouw_voor.2.jpg
En 1938, Anton Van Wouw travaille sur le groupe monumental de la femme Boer et de ses enfants, oeuvre majeure du Voortrekker Monument près de Pretoria.

bronze
(h: 4.10m)
(poids : 2.5 t)


Elévé en hommage aux pionniers boers ( Voortrekker) ce monument fut inauguré en 1949.




En 1939, Van Wouw s'installe dans sa nouvelle demeure de Pretoria. Il y décédera en 1945.

En 1973, le millionnaire Anton Rupert finançe le rachat de la maison de l'artiste. Il en fait don à l'université de Pretoria qui en fait un musée.
Le Musée Van Wouw renferme, outre des documents, des photos et des peintures, des pièces de bronze, des maquettes, des moulages de sculpture et les outils de travail de l'artiste.

Anton Van Wouw est aujourd'hui considéré comme le fondateur et le père de la sculpture sud-africaine contemporaine.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique