logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/03/2009

Frederick Simpson Coburn 1871-1960

medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_9.7.jpgFrederick Simpson Coburn est un peintre-illustrateur québécois né à Upper Melbourne (Québec-Canada) en 1871.

Après des études au collège Saint-François, il intègre en 1887–88 l'école du Conseil des Arts et Manufactures de Montréal, puis l'école de l'art Carl Hecker de New York.

En 1890, à 19 ans, il part pour l' Allemagne où il s’inscrit à l’Académie Royale de Berlin.

En 1892, il se rend à Paris pour y suivre des cours à l’École des Beaux-Arts dans l’atelier du maître Jean-Léon Gérôme.

Dans les années suivantes, Frederick Coburn se rend à Londres puis aux Pays Bas, où il côtoie les peintres de la célèbre école de La Haye.

En 1896, à l'âge de 25 ans, il illustre le premier recueil du poète québécois William Henry Drummond, "The Habitant and other French-Canadian poems".
Accédant à la notoriété, Frederick Coburn entreprend dès lors une brillante carrière d'illustrateur.

En 1897, il s'installe à Anvers où il travaillera durant 20 ans.
Au cours de cette période il peint des paysages et des scènes d'intérieur.medium_1903_dutch_interior.4.jpg


"Nursing Mother, Dutch interior" 1903

medium_drinktothevoyageur_1905.3.jpg"Drink to the voyageur" 1905

medium_malvina.3.jpg

 

C'est à Anvers qu'il rencontrera son épouse, Malvina Scheepers, peintre belge de grand talent.







"Malvina"

 

Au cours de toutes ces années il effectue de fréquents séjours au Québec.

Ses dessins étant régulièrement reproduits aux Etats-Unis, il illustre quatre autres recueils de poésie de Drummond et des oeuvres littéraires d'auteurs connus comme Louis-Honoré Fréchette, Charles Dickens ou Edgar Allan Poe .

Revenu au Québec en 1916, il s'installe définitivement à Melbourne, son village natal.
Il y peindra durant près de quarante ans.

medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_0.3.jpg


Retenant les paysages canadiens comme thème central de ses peintures, il se consacre essentiellement à la représentation de scènes hivernales d'exploitations forestières dans les Laurentides et les cantons de l' Est du Québec.

medium_Frederick_Simpson_Coburn.3.jpg
medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_4.3.jpg
medium_Frederick_Simpson_Coburn_9.2.jpg
medium_Frederick_Coburn_1.2.jpg


Il excelle dans la représentation de paysages de l'hiver québécois empreints de couleurs, de lumières et de jeux d'ombres sur la neige.

medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_11.4.jpg
medium_Frederick_Coburn.3.jpg


Ses tableaux, exposés dans les galeries d'art canadiennes, remportent le plus grand succès et certains sont vendus à des collectionneurs Australiens et Japonais.

medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_1.3.jpg
medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_47.3.jpg


En 1928, à 57 ans, Frederick Coburn est nommé membre de
l'Académie Royale Canadienne des Arts.

medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_3.3.jpg


En 1938, lors de l'exposition "Un siècle d'art Canadien" organisée à Londres, deux de ses tableaux sont exposés à la National Tate Gallery.

medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_2.3.jpg
medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_10.3.jpg


Devenu veuf en 1933, Frederick Coburn fait la connaissance de Carlotta, danseuse professionnelle.

La relation entre Coburn et Carlotta durera 27 ans et la danseuse sera pour le peintre la source de multiples inspirations.

medium_fre_Coburn_1936.4.jpg

 

 

 

 

 

 

Carlotta

"Rhumba de Cuba", 1936

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1960, Frederick Simpson Coburn décède dans son village natal de Melbourne à l'âge de 89 ans.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique