logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/03/2010

Peter Kraemer II 1857-1936

Fils du peintre allemand Peter Krämer exilé aux Etats-Unis, Peter Krämer dit "le jeune" est né en 1857 à Philadelphie.

Les Krämer sont de retour en Allemagne en 1871.

Suivant les traces de son père, Peter, formé aux techniques de l'aquarelle et de la miniature travaille essentiellement à Stuttgart puis à Munich, ville où il peindra durant de nombreuses années.

peter Kraemer II 21.jpg

"Nice Break   Aquarelle  20 x 23 cm

peter kramer II 22.jpg

picture B.jpg

Son travail se caractérise par un réalisme minitieux et une extrême attention portée au moindre detail.

peter Kraemer II 4.jpg

peter Kraemer II 24.jpg
peter Kraemer II 20.jpg

Au début du 20ème siècle, les collectionneurs appréciaient beaucoup ses miniatures de buveurs et de joueurs de carte. 

peter kraemer II 23.jpg

peter Kraemer II 27.jpg

334.jpg
alter_bauer_roter_weste_zeitu_hi.jpg
464.jpg
peter kreamer II 9.jpg

Peter Krämer est décédé en Bavière à Ammersee en 1936.

25/01/2010

Peter Krämer 1823-1907

Peter Krämer, de son nom d'origine Kraemer, est un peintre-dessinateur, aquarelliste et lithographe allemand né à Zweibrücken dans le Palatinat en 1823.

Peter Kraemer I nn.jpg

Bénéficiant du soutien du roi Ludwig I de Bavière, Il suit les cours de l'académie des arts plastiques de Munich puis travaille dans l'atelier de Julius Schnorr von Carolsfeld.

peter kraemer I.jpg

Il immigre aux États-Unis en 1848 et s'installe à Philadelphie.

Pendant une brève période, vers 1850,51, Krämer s'associe à Lewis N. Rosenthal, un lithographe établi à Philadelphie.


Un petit nombre de lithographies ont été publiées sous la raison sociale "Krämer et Rosenthal".

Puis Krämer travaille dans l'atelier de Peter S. Duval jusqu'en 1857.

peter Kraemer I 4.jpg

De 1861 à 1865, Krämer entreprend de peindre des scènes de la guerre de Sécession.

Ces scènes de bataille lui permettent ensuite de peindre les portraits de généraux américains devenus célèbres au cours de la guerre de Sécession.

Krämer, de retour en Europe vers 1871, travaille à Stuttgart et à Munich.

peter KraemerI 6.jpg

peter KraemerI 3.jpg
peter KraemerI 1.jpg

Expulsé d'Allemagne en 1877 pour avoir caricaturé le roi Louis II de Bavière, il repart aux Etats-Unis pour ouvrir un atelier à New York.

PETER KRAMER I 1896.jpg

Peter Krämer est mort aux USA, à Brooklyn, en 1907.

peder k.jpg
168.jpg

La très grande majorité des oeuvres de Peter Krämer figurent dans des collections privées, mais la Nouvelle Pinacothèque de Munich possède 8 de ses gravures sur bois et 5 de ses dessins.

peter Kraemer 17.jpg
Peter Kraemer I German.jpg

Peter Krämer est le premier d'une lignée de peintres connus.

Woodcutters_Mountaineers_and_Hunters_f.jpg

Père de Peter Krämer II dit aussi le jeune (1857-1936), il est aussi le grand-père de Peter Krämer III (1896-1972).

06/04/2009

Blanche Odin 1865-1957

medium_blanche_odin_96.jpgBlanche Odin est une aquarelliste française née à Troyes en 1865.

En 1876
, la famille Odin s’installe à Maubourguet, petite ville proche de Tarbes dans le département des Hautes-Pyrénées

A partir de 1877, Blanche se rend régulièrement en cure à Bagnères de Bigorre.

Dès 1882, elle part chaque année étudier quelques mois à Paris.
L’Ecole des Beaux-arts n'étant pas encore accessible aux femmes, elle travaille dans l’atelier de Mme De Cool et dans une Académie où elle étudie le dessin.

Elle suit également les cours de la miniaturiste Herbelin.

En 1889, Blanche travaille à Maubourguet, elle y donne des cours d’aquarelle.
Elle envoie ses œuvres aux Salons de Paris et y remporte ses premiers succès.

medium_blanche_odin_4.jpg

Elle se lie d'amitié avec Madeleine Lemaire, aquarelliste de renom, qui se plaisait à réunir dans son atelier-salon parisien des jeunes artistes et les personnalités les plus diverses.
Blanche y rencontre l’écrivain Jules Lemaitre qui lui demande d’illustrer les "Contes blancs" qui seront édités en 1900.

En 1900, Blanche a 35 ans, elle est connue dans les milieux artistiques et littéraires.
Ses œuvres sont reçues à l’Exposition Universelle et elle expose au "Salon des Femmes Peintres".

medium_blanche_odin_75.jpg
 "Dédicace à la rose"
 

 
medium_blanche_odin500.jpg
L’Etat lui achète plusieurs aquarelles.


Elle ouvre un atelier dans le 6ième arondissement de Paris, rue du Vieux Colombier.
Blanche partage désormais sa vie entre Paris et Maubourguet.

Entre 1900 et 1928, elle expose dans de nombreux salons parisiens et 5 aquarelles seront achetées par l'Etat.

medium_blanche_odin_72.jpgmedium_blanche_odin_l.jpg

Lors de ses séjours à Maubourguet, Blanche réalise quelques paysages et quelques portraits.

 

medium_Blanche_Odin_001..jpg
Portrait de sa mère  1895

Mais son thème de prédilection reste les roses.

 

Vers 1925, sa palette évolue très sensiblement, elle maîtrise alors parfaitement toutes les techniques de l'aquarelle.
Elle réalise ses premières séries de roses et ses fleurs deviennent aussi vives qu'éclatantes.

medium_blanche_odin_j.jpg
medium_blanche_odin_54.jpg

Les bouquets s’épanouissent dans les vases des plus variés....en faïence, en verre, en terre, en cristal ou en porcelaine de Chine.

medium_b._odin.jpg
medium_blanche_odin_6.jpg
medium_blanche_odin_48.jpg
medium_blanche_odin_74.jpg

En 1928, l'Etat, moyennant la somme de 3 000 francs, achète une des aquarelles de la série : "Roses Variées"
medium_blanche_odin_9.jpg
"Roses Variées"
 

En 1934, elle s’installe définitivement au 6 de la rue Gambetta à Bagnères-de-Bigorre.

Elle continue de présenter ses oeuvres au Salon des Artistes Français.
Aquarelliste de grand talent, reconnue pour la maîtrise de son art, elle y est très vite classée "Hors concours".
Elle participera réguliérement à ce salon jusqu'en 1945 tout en continuant d'exposer dans la galerie parisienne de Georges Petit.

medium_blanche_odin_76.jpg

Blanche Odin travaillait "mouillé sur mouillé", c'est à dire sur du papier très épais préalablement mouillé.
A partir de 1934, elle choisira de peindre toutes ses aquarelles sur un arrière plan à fond neutre.

medium_blanche_odin_11.jpg

Virtuose de la couleur, de la lumière et de la fusion des teintes complémentaires, elle travaillait très vite et pouvait peindre plusieurs aquarelles dans la même journée.

Ses aquarelles, d'une perfection technique sans faille, sont celles d'une aquarelliste au sommet de son art.

medium_blanche_Odin9.jpg
 
En 1938, elle offre à la ville de Bagnères de Bigorre 48 aquarelles qu'il est encore aujourd'hui possible
 d'admirer  au Musée des Beaux Arts Salies.
medium_blancha_odin_7.jpg

En 1949, elle est nommée Chevalier de la Légion d'Honneur et reçoit le titre d'Officier de l'Instruction Publique.

 

medium_Blanche_Odin_00.b.jpg
 

 

Jusqu'à la fin de sa vie, Blanche peindra devant sa fenêtre, au 6 de la rue Gambetta.

Cette grande dame de l’aquarelle s'est éteinte à Bagnères de Bigorre en 1957.

medium_Blanche_Odin_1.jpg

 

Selon les termes de Paul Cardeilhac, poète bagnèrais, elle restera à tout jamais "La fée des roses et des fleurs".

 

Blanche Odin, la collection du musée Salies à Bagnères-de-Bigorre :
http://www.museesbagneres.fr/blanche_odin_013.htm

 

Mme Monique Pujo-Monfran, elle aussi aquarelliste pyrénéenne, a publié plusieurs livres aux superbes photos relatifs à la vie et à l'oeuvre de Blanche. 

http://www.monfran.fr/Monfran2012/Ouvrages.html

medium_pas.aq..jpgmedium_lum.aq..jpg

Ces livres ont été tous deux publiés aux éditions "Equinoxe" dans la collection "Couleurs du Sud" respectivement en  2001 et 2005.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique