logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/02/2012

Antonietta Brandeis 1849-1920

Antonietta Brandeis est née en 1849 à Myslkovice, village de Bohême méridionale dans l'actuelle république Tchèque.

Elle suit les cours de Karel Javurek (1815–1909) à l'école des Beaux-Arts de Prague.

Elle se rend ensuite à Venise où elle intègre l'académie des Beaux-Arts dirigée par Michelangelo Grigoletti (1801-1870).

Santa Maria della Salute, Canal Grande 1.jpg
"Santa Maria della Salute, Canal Grande"   Venezia
Palazzo Falier, Venezia.jpg
"Palazzo Falier"     Venezia
traghetto.jpg
"Traghetto di Santa Maria Zobenigo"         Venezia

A Venise, elle côtoie les peintres autrichiens Franz Richard Unterberger (1838-1902), Karl Kaufmann (1843-1905) et Eugene de Blaas (1843-1931).

Il Bacino San Marco Venezia.jpg
"Il Bacino di San Marco"     Venezia

A l'époque, les artistes autrichiens sont encore nombreux à Venise. En 1787, le traité de Campo-Formio, mettant un terme à la République de Venise, fit de la Vénétie une province de l'empire austro-hongrois.
La Vénétie ne deviendra italienne qu'en 1866, soit près de cent ans plus tard et l'influence comme la présence autrichienne seront toujours sensibles à Venise dans la seconde moitié du XIX° siècle.

Gondola su un canale Venezia.Jpeg
"Gondola su un canale"     Venezia
Palazzo Albrizzi Venezia.jpg
"Palazzo Albrizzi"       Venezia

Au XIX° siècle, Venise, au même titre que Rome, Florence où Naples, bénéficie pleinement du développement du tourisme international.

Ces villes italiennes sont devenues des étapes incontournables du "Grand Tour", périple touristique très en vogue en Europe et aux Etats-Unis.

Palazzo Ca d’Oro Venezia.jpg
"Palazzo Ca d’Oro"      Venezia

Les traditionnelles peintures dites "vedute" ou "vues" de ces villes constituaient alors des souvenirs très appréciés par une clientèle fortunée. L'importance de cette demande générera en Italie, et particulièrement à Venise, un afflux d'artistes de toutes nationalités.

Piazza San Marco.jpg
"Piazza San Marco"    Venezia
Palazzo Labia Venezia.jpg
"Palazzo Labia"     Venezia
Giardini Papadopoli Venezia.jpg
"Giardini Papadopoli"
Venezia
Barche da pesca.jpg
"Barche da pesca, bacino di San Marco"     Venezia

Antonietta Brandeis et nombre de ces peintres suivront les traces du vénitien Carlo Grubacs (1812-1870) et de ses fils Giovanni (1829-1919) et Marco (1839-1910), tous trois réputés pour la qualité de leurs "vedute".

Punta della Dogana A.jpg
"Punta della Dogana"     Venezia

Antonietta Brandeis travaille avec succès à Venise et voyage en Italie. Elle peindra quelques vues de Bologne, Capri, Florence et Rome.

Ponte vecchio Firenze.jpg
"Ponte vecchio"     Firenze
Arco di Settimio Severo. Foro Romano.jpg
"Arco di Settimio Severo"   Foro Romano
Arco di Druso, Roma.Jpeg
"Arco di Druso"     Roma
Il Foro di Nerva Roma.jpg
"Il Foro di Nerva"        Roma
Castel Sant'Angelo Roma.jpg
"Castel Sant'Angelo"    Roma


La peinture d'artistes féminins étant encore, à l'époque, sujette à discrimination, elle signe ses œuvres soit du monogramme "AB ", soit "Antonio Brandeis", ou simplement "Brandeis", faisant abstraction de son prénom.

Arsenale di Venezia, porta di terra.jpg
"Arsenale di Venezia, porta di terra"
Palazzo Contarini degli Scrigni e Corfù, rio di San Trovaso.jpg
"Palazzo Contarini degli Scrigni e Corfù, rio di San Trovaso"
Venezia
Rio dei Carmini.jpg
"Rio dei Carmini"       Venezia
Dogana di Mare Venezia.jpg
"Dogana di Mare"     Venezia
San Giorgio Maggiore Venezia.jpg
"San Giorgio Maggiore"      Venezia

Antonietta Brandeis est décédée à Venise en 1920.
Son nom reste attaché aux vues de Venise qui sont encore aujourd'hui très recherchées.
9.jpg
Barche da pesca, Venezia.jpg
"Barche da pesca"      Venezia
Palazzo Cavalli Franchetti Venezia.jpg
"Palazzo Cavalli Franchetti"    Venezia
Un ponte su un canale veneziano.Jpeg
"Un ponte su un canale veneziano"
Scala dei giganti, Palazzo Ducale Venezia.jpg
"Scala dei giganti, Palazzo Ducale"    Venezia
Abbazia Santa Maria della Misericordia Venezia.jpg
"Abbazia Santa Maria della Misericordia"    Venezia
Rio della Panada Venezia.jpg
"Rio della Panada"       Venezia
Santa Maria della Salute, Venezia.jpg
"Santa Maria della Salute"      Venezia

Si la très grande majorité de ses œuvres figure dans des collections privées, le musée Revoltella de Trieste possède toutefois quelques-uns de ses tableaux.

pa 20.jpeg
"Palazzo Albrizzi"     Venezia

porta.jpg
"Porta della carta, Palazzo Ducale"
Venezia
a.b4.jpg
"Barche da pesca"

 

05/11/2011

Federico del Campo 1837-1923

Federico Del Campo est un peintre péruvien né à Lima en 1837.

Il suit les cours de l'académie fondée en 1850 à Lima par le peintre italien Leonardo Barbieri (c.1810-c.1873).

A l'âge de 30 ans, il se rend en Europe, visite Paris puis se fixe à Madrid où il complète sa formation de dessinateur à l'école des Beaux-Arts San Fernando.

Federico Del CampoVenice_1877.jpg
1877

Il y côtoie le peintre madrilène Lorenzo Valles (1830-1910), qui, depuis 1853, travaille essentiellement en Italie. Sur les conseils de Lorenzo Valles, Del Campo s'établit à Venise où il retrouve une importante communauté d'artistes de toutes nationalités qui, selon la tradition de l'époque, sont venus étudier et travailler en Italie.

Federico del Campo perou.jpg 

Del Campo rencontre l'artiste autrichienne Antonietta Brandeis (1849-1920), se lie d'amitié avec le peintre vénitien Giacomo Favretto (1849-1887), et se mêle à la "colonie d'artistes espagnols" présente à Venise.

meeting-at-the-well-venice.jpg

Cette communauté réunit des peintres comme Rafael Senet y Perez (1856-1926), Mariano Fortuny (1838-1874), ou Martin Rico y Ortega (1833-1908), tous déjà célèbres et prisés sur la scène internationale.

venetian-backwaters.jpg 

Tout au long des années 1870-80, Del Campo peint à Venise et à Capri. Il expose des vues de Venise au Salon de Paris en 1880 puis à l'exposition internationale de Madrid en 1881.

The Harbour, Capri 1881.jpeg
"Capri, le port "    1881

Doté d'une palette vive, d'une maîtrise technique remarquable et d'un grand souci du détail qu'il peint avec une extraordinaire précision, Del Campo est reconnu comme l'un des meilleurs peintres de "vedute" de la seconde moitié du XIX° siècle.

A Busy Thoroughfare, Palermo, Sicily 1887.jpeg
Palerme, Sicile   1887

Son travail sera recherché par de riches collectionneurs américains et européens.

Napoli.jpg
"Napoli"

En 1887, Del Campo travaille en Sicile, puis à Naples, mais, tout comme son grand rival italien Rubens Santoro (1859-1942), l'essentiel de son œuvre consiste en des vues et scènes de Venise.

001.jpeg

la-chiesa-gesuati-from-the-canale-della-giudecca-venice.jpg
Federico del Campo 0.jpg

Célèbre de son vivant, Federico Del Campo est décédé en 1923.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique