logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/08/2017

Peintres de jardiniers -3-

William H. Parkinson 1864-1916 England  The gardener 1890 Huile sur toile 93 x 75,5 cm  Collection privée..jpg

William H. Parkinson   1864-1916      England 

"The gardener"    1890

Huile sur toile  93 x 75,5 cm          Collection privée.

Vasily Surikov  1848-1916 Russia  The old gardener 1882 Huile sur toile  The Russian Museum, St. Petersburg, Russia..jpg

Vasily Surikov    1848-1916        Russia 

"The old gardener"      1882

Huile sur toile   The Russian Museum, St. Petersburg, Russia.

Micaela Eleutheriade 1900-1982  Romania Le petit jardinier Huile sur toile 45,5 x 35,5 cm  Collection privée..JPG

Micaela Eleutheriade   1900-1982        Romania

"Le petit jardinier"

Huile sur toile  45,5 x 35,5 cm          Collection privée.

Paul Cézanne 1839-1906  France  Le jardinier 1885 Huile sur toile Collection privée..jpeg

Paul Cézanne   1839-1906      France 

"Le jardinier"     1885

Huile sur toile        Collection privée.

12/08/2017

Peintres de jardiniers -2-

Camille Pissarro  1830-1903  France Femme bêchant 1883  Huile sur toile 38,1 x 46,3 cm Collection privée..jpg

Camille Pissarro   1830-1903       France

"Femme bêchant"     1883 

Huile sur toile   38,1 x 46,3 cm         Collection privée.

Emile Claus  1849-1924  Belgium  Le vieux jardinier 1885 Huile sur toile 216 x 140 cm La Boverie, musée des des Beaux-Arts de Liège, Belgium..jpg

Emile Claus   1849-1924       Belgium 

"Le vieux jardinier"    1885

Huile sur toile   216 x 140 cm

La Boverie, musée des Beaux-Arts, Liège, Belgium.

Georges Seurat 1859–1891 France Le Jardinier 1882  Huile sur panneau 15,7 x 24,7 cm   Kunsthaus, Zürich, Switzerland..jpg

Georges Seurat   1859–1891        France

"Le Jardinier"      1882 

Huile sur panneau   15,7 x 24,7 cm  

Kunsthaus, Zürich, Switzerland.

Władysław Podkowiński 1866-1895 Poland  Enfants dans le jardin 1892  Huile sur toile 47 x 62 cm Musée national, Varsovie..jpg

Władysław Podkowiński     1866-1895        Poland 

"Enfants dans le jardin"   1892 

Huile sur toile  47 x 62 cm

Musée national, Varsovie.

09/08/2017

Peintres de jardiniers -1-

Orest Adamovich Kiprensky 1782-1836 Russia Le jeune jardinier 1817  Huile sur toile 62 x 50 cm Rosyjskie muzeum, Saint-Pétersbourg..jpg

Orest Adamovich Kiprensky    1782-1836        Russia

"Le jeune jardinier"    1817 

Huile sur toile     62 x 49,5 cm

Rosyjskie muzeum, Saint-Pétersbourg.

Hermann Armin Kern 1838-1912  Slovakia  Un jardinier content.jpg

Hermann Armin Kern      1838-1912          Slovakia 

"Un jardinier content"

Huile sur toile      Collection privée.

Gustave Caillebotte 1848-1894  France Les Jardiniers 1875-1877  Huile sur toile  90 x 117 cm Collection privée..jpg

Gustave Caillebotte    1848-1894       France

"Les Jardiniers"   1875-1877 

Huile sur toile  90 x 117 cm        Collection privée.

Maximilien Luce 1858–1941 France  Le petit jardinier c.1878-1880 Huile sur toile 41 x 33 cm   Collection privée..jpg

Maximilien Luce    1858–1941         France 

"Le petit jardinier"      c.1878-1880

Huile sur toile  41 x 33 cm       Collection privée.

23/01/2017

Vann Nath 1946-2011

Vann Nath.jpgVann Nath, né en 1946 dans le village de Phum Sophy, province de Battambang, était un artiste peintre cambodgien.
Vann Nath grandit à Wat Sopee où il étudie dans la pagode. Sa famille étant très pauvre, dès l'âge de 14 ans, il travaille dans une usine où il perçoit un salaire dérisoire. Respectant la tradition cambodgienne, Vann Nath sert comme moine de 17 à 21 ans.
En 1965, il s'inscrit dans une école privée de peinture. Après deux ans d'études, il parvient à tirer profit de son travail de peintre.
En 1969, Vann Nath crée une petite entreprise et produit des affiches de cinéma et des portraits à l’effigie du roi Norodom Sihanouk.
En avril 1975, les Khmers rouges prennent le pouvoir au Cambodge.
Dans le cadre des réformes agraires du régime, l'artiste et sa famille sont brutalement déportés dans la commune rurale de Norea, près de Battambang, pour y travailler dans les rizières.
Le 29 décembre 1977, Vann Nath, accusé de violer le code moral instauré par l'Angkar*, est arrêté par les Khmers rouges.

Arrestation  Acrylique sur toile  Musée de Toul Sleng  (S-21), du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge..jpg

"Arrestation

Acrylique sur toile 

Musée de Tuol Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge.

Emprisonné à Wat Kandal, temple bouddhiste utilisé comme centre de détention, Vann Nath est transféré le 7 janvier 1978 dans une prison de sécurité à Phnom Penh. Cette prison de sécurité, connue sous le nom de S-21 ou Tuol Sleng** par les Khmers rouges, était jusqu'au milieu des années 70 un lycée, qui, construit par les français vers 1950, était appelé Chao Ponhea Yat High School***.

Entrée au S-21  Acrylique sur toile Musée de Toul Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge..jpg

"Entrée au S-21"

Acrylique sur toile

Musée de Tuol Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge.

En août 1975, quatre mois après que les Khmers rouges aient gagné la guerre civile cambodgienne, le lycée fut transformé en prison. Les cinq bâtiments du complexe furent entourés de barbelés électrifiés et toutes les fenêtres furent munies de barreaux de fer. Les salles de classe furent transformées en de minuscules cellules carcérales et en chambres d'interrogatoire et de torture.

Photographie au S-21  Acrylique sur toile Musée de Toul Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge..jpg

"Photographie des arrivants au S-21"

Acrylique sur toile

Musée de Tuol Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge.

Prisonniers du S-21 attendant leur interrogatoire. Acrylique sur toile Musée de Tuol Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge..jpg

"Prisonniers du S-21 attendant leur interrogatoire"

Acrylique sur toile

Musée de Tuol Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge.

De 1975 à 1979, environ 17 000 personnes, hommes, femmes et enfants, ont été emprisonnées, interrogées, torturées puis exécutées à Tuol Sleng et à Choeung Ek.

Interrogatoire au S-21 Acrylique sur toile Musée de Toul Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge..jpg

"Interrogatoire au S-21"

Acrylique sur toile

Musée de Tuol Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge.

Situé à 17 km au sud-ouest de Phnom Penh, Choeung Ek était le lieu principal d'exécution et le charnier de la prison de Tuol Sleng. Choeung Ek, d'une superficie de deux hectares, était sous les ordres de Douch, directeur du centre S-21.

Exécution au camp de Choeung Ek Acrylique sur toile   Musée de Tuol Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge..jpg

"Exécution au camp d'extermination de Choeung Ek"

Acrylique sur toile  

Musée de Tuol Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge.

Le sept janvier 1979, Phnom Penh fut libéré par l'armée vietnamienne. Tuol Sleng ne comptait que sept prisonniers survivants.
Vann Nath fut l'un d'entre eux.

Self portrait Acrylique sur toile   c.1980 Musée de Toul Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge..jpg

"Self portrait"

Acrylique sur toile    c.1980 

Musée de Tuol Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge.

Il ne dut sa survie qu’à son talent de peintre. Douch****, l’impitoyable directeur de la prison de Tuol Sleng, l’épargna pour réaliser des portraits de Pol Pot*****.

Portrait de Pol Pot examiné par Douch..jpg

"Portrait de Pol Pot examiné par Douch"

Acrylique sur toile

Musée de Tuol Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge.

Dès sa libération, Vann Nath témoigne de l’univers carcéral dans une série de tableaux d’un réalisme brut. Ses toiles seront ensuite de plus en plus souvent exposées au Cambodge et en France, notamment à l’université de Paris VIII qui s’est mobilisée pour perpétuer cette mémoire de l’extrême.

Mère et son enfant lors du génocide c. 1980 Acrylique sur toile 78 x 53 cm Collection privée..jpg

"Mère et son enfant lors du génocide"     c.1980

Acrylique sur toile 78 x 53 cm      Collection privée.

Plusieurs mois après sa libération, Vann Nath fut, durant la décennie suivante, recruté par l'armée cambodgienne pour combattre les Khmers rouges le long de la frontière thaïlandaise.
En 1998, Vann Nath publie l'unique récit écrit par un survivant de la prison: "Dans l’enfer de Tuol Sleng". Ce livre, publié en anglais et en suédois en 1998, sera traduit en français en 2008.

Tortures au S-21 Acrylique sur toile Musée de Tuol Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge..jpg

"Tortures au S-21"

Acrylique sur toile

Musée de Tuol Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge.

En 2001 et 2002, Vann Nath a travaillé intensivement avec le cinéaste cambodgien Rithy Panh lors de la réalisation d'un film documentaire intitulé "S-21: La machine de mort khmère rouge". Vann Nath, interviewé dans le film, y est confronté aux gardiens de l’époque de la prison de Tuol Sleng.

Vivre auprès des morts Acrylique sur toile   Musée de Tuol Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge..jpg

"Vivre auprès des morts"

Acrylique sur toile  

Musée de Tuol Sleng du génocide cambodgien, Phnom Penh, Cambodge.

En juin 2009, Vann Nath, quoique malade, témoigne au procès de Douch.

Fin janvier 2011, Vann Nath était à Paris pour la tenue du Forum des Images intitulé "Un état du monde et du cinéma". A cette occasion, il participa à plusieurs débats sur le génocide cambodgien******.

Le 24 mai 2011, l'université de Paris VIII conféra le titre de "docteur honoris causa" à Rithy Panh et à Vann Nath.
Vann Nath est décédé d'un arrêt cardiaque le 5 septembre 2011 dans une clinique de Phnom Penh. Il était âgé de 66 ans.
Artiste unique dans l'histoire du Cambodge, l'infatigable porte-parole des victimes des Khmers rouges laisse un témoignage inestimable de la douloureuse histoire de son pays entre 1975 et 1979.


* l'Angkar dit aussi Angkar padevat (Organisation révolutionnaire) était le nom utilisé par le parti communiste du Kampuchéa (PCK, Parti communiste du Cambodge).
** Ponhea Yat Chao fut le dernier roi de l'empire khmer et le premier roi du Cambodge. Il a régné de 1417/1421 à 1462/1467.
*** Tuol Sleng en khmer signifie "colline des arbres vénéneux" ou "colline empoisonnée". La sinistre prison de Tuol Sleng est devenue depuis janvier 1980 un musée du génocide khmer.
**** Douch ou Duch, de son vrai nom Kaing Guek Eav, fut, de 1975 à 1979 sous le régime des Khmers rouges, le directeur de la prison S-21 de Phnom Penh. En juillet 2007, Douch fut inculpé pour crimes contre l'humanité. En 2009, il a été condamné en appel à la détention à perpétuité par le tribunal parrainé par l'ONU.
***** Pol Pot, de son vrai nom Saloth Sâr (1925-1998), fut, à partir de 1975, le chef principal du régime communiste cambodgien appelé Kampuchéa démocratique. Pol Pot est décédé en 1998 à Anlong Veng, petite ville du nord du Cambodge près de la frontière thaïlandaise.
****** Les crimes perpétrés sous le régime des Khmers rouges sont souvent désignés sous le nom de génocide cambodgien mais la qualification de génocide n'est pas reconnue sur le plan international pour le Cambodge. Il n'existe pas de consensus sur le nombre total de victimes; toutefois, les 1,7 million de morts -soit 21% de la population cambodgienne de l'époque-, évalués par le programme d'étude sur le génocide cambodgien de l'Université Yale, semblent de nos jours le chiffre le plus crédible.

04/01/2017

Louis Léopold Boilly 1761-1845

Louis Léopold Boilly, peintre portraitiste français. Né en 1761 à La Bassée près de Lille, décédé à Paris en 1845.

Autoportrait en Jean qui rit  Dessin sur papier, crayon noir et rehauts de blanc 23 x 17,4 cm    Museum of Fine Arts, Boston, USA..jpg

"Autoportrait en Jean qui rit"

Dessin sur papier, crayon noir et rehauts de blanc    23 x 17,4 cm   

Museum of Fine Arts, Boston, USA.

Autoportrait dit Surprise Dessin sur papier Collection privée..jpg

"Autoportrait"  dit  "Surprise

Dessin sur papier            Collection privée.

Autoportrait grimaçant c.1822-1823 Crayon sur papier 24,8  x 19,7 cm Collection privée..jpg

"Autoportrait grimaçant"      c.1822-1823

Crayon, rehauts de blanc sur papier  24,8  x 19,7 cm      Collection privée.

Portraits du chanteur Simon Chenard et du peintre François-Pascal-Simon Gérard  c.1791 Crayon noir, rehauts de blanc, sur papier bleu, 19,2 x 28 cm Collection privée..jpg

"Portraits du chanteur Simon Chenard et du peintre François-Pascal-Simon Gérard"   c.1791

Crayon noir, rehauts de blanc sur papier bleu  19,2 x 28 cm     Collection privée.

Portraits de la famille de l'artiste et de ses serviteurs c.1800 Crayon,  rehauts de blanc  sur papier vélin brun clair  45 x 29,7 cm The Morgan Library & Museum New York..jpg

"Portraits de la famille de l'artiste et de ses serviteurs"   c.1800

Crayon, rehauts de blanc sur papier vélin brun clair  45 x 29,7 cm

The Morgan Library & Museum, New York.

Trois jeunes artistes dans un studio c.1820  Dessin crayon noir, rehauts de blanc sur papier beige Getty Center, Los Angeles, USA..jpg

"Trois jeunes artistes dans un studio"    c.1820 

Dessin crayon noir, rehauts de blanc sur papier beige

Getty Center, Los Angeles, USA.

Les Grimaces 1823-1823.jpg

"Les Grimaces"        1823

Metropolitan Museum of Art, New York. 

01/01/2017

Louis Léopold Boilly 1761-1845

Louis Boilly.jpgLéopold Boilly, né à La Bassée près de Lille en 1761, était un peintre portraitiste, miniaturiste et graveur français.
Fils d'un sculpteur sur bois, il est élevé à Douai, où, jusqu'à l'âge de dix-sept ans, il s'initie à la peinture auprès du professeur de l'académie d'art de la ville, Charles-Alexandre-Joseph Caullet (1741-1825).
Dès 1778, à Arras, il étudie la technique de la peinture en trompe-l'œil auprès de Dominique Doncre (1743-1820).

A trompe-l'oeil with a man's head through a canvas Huile sur toile 61 x 47 cm Collection privée..JPG

 "A trompe-l'oeil with a man's head through a canvas"

Huile sur toile   61 x 47 cm         Collection privée.

En 1785, il s'établit à Paris où il peint des scènes de rue et de la vie quotidienne.

L'averse, dit aussi Passez, payez c. 1805 Huile sur toile 32 x 40 cm Musée du Louvre, Paris..jpg

"L'averse"  dit aussi "Passez, payez"   c.1805

Huile sur toile  32 x 40 cm        Musée du Louvre, Paris.

Il exécute également des scènes de boudoir fort appréciées des riches amateurs d’art de l’Ancien Régime.

La visite reçue  1789 Huile sur toile 45 x 55 cm  Musée de l'hôtel Sandelin, Saint-Omer, France..jpg

"La visite reçue"     1789

Huile sur toile  45 x 55 cm   Musée de l'hôtel Sandelin, Saint-Omer, France.

Après 1789, cette catégorie traditionnelle d’acheteurs disparue, Boilly s'oriente vers la peinture de portraits. Il réalise des portraits de petit format, environ 22 x 16 cm, qui, peints rapidement, sont d’un prix raisonnable pour l’acheteur.

Portrait de femme Huile sur toile 18 x 13 cm Collection privée..JPG

"Portrait de femme"

Huile sur toile  18 x 13 cm        Collection privée.

Boilly remporte un grand succès, il réalisera environ 4 000 de ces petits portraits au cours de sa carrière.

Portrait d'un homme au gilet jaune  Huile sur papier marouflé sur toile 21,5 x 16,5 cm Collection privée..JPG

"Portrait d'un homme au gilet jaune"

Huile sur papier marouflé sur toile 21,5 x 16,5 cm      Collection privée.

Entre 1789 et 1791, il peint une série de huit œuvres pour le riche collectionneur avignonnais Esprit-Claude-François Calvet. Exécutées sur des thèmes imposés par Calvet, ces petites scènes de sujet moralisateur ou galant évoquent le genre et l'esprit de Jean-Honoré Fragonard (1732-1806).

L'Amant jaloux 1791 Huile sur toile 46 x 55 cm Musée de l'Hôtel Sandelin, Saint-Omer, France..jpg

"L'Amant jaloux"      1791

Huile sur toile    46 x 55 cm

Musée de l'Hôtel Sandelin, Saint-Omer, France.

Boilly expose pour la première fois au Salon de 1791. Il y est reconnu tant pour ses portraits et ses peintures en trompe-l'œil que pour ses scènes de genre aux thèmes galants ou grivois.

Honni soit qui mal y pense  Huile sur toile 42,2 x 32,5 cm  Collection privée..JPG

"Honni soit qui mal y pense

Huile sur toile   42,2 x 32,5 cm        Collection privée.

En 1794, dénoncé pour obscénité par le peintre révolutionnaire puritain Jean-Baptiste Wicar (1762-1834), la Société Républicaine des Arts le menace de poursuites par le Comité de salut public. Pour sa défense, Boilly invite les membres du Comité dans son atelier où il expose une série de toiles relevant de thèmes patriotiques.

Maximilien Robespierre c.1791 Huile sur toile 41 x 32 cm  Palais des Beaux-Arts de Lille, France..jpg

"Maximilien Robespierre"      c.1791

Huile sur toile  41 x 32 cm   Palais des Beaux-Arts de Lille, France.

Le chanteur Simon Chenard (1758-1832), en costume de Sans-Culotte 1792  Huile sur panneau 33,5 x 22,5 cm Musée Carnavalet, Paris..jpg

"Le chanteur Simon Chenard (1758-1832), en costume de Sans-Culotte"  1792

Huile sur panneau   33,5 x 22,5 cm         Musée Carnavalet, Paris.

Les peintures de Boilly, finement observées puis minutieusement exécutées, reflètent toute la diversité des coutumes et des costumes de la vie parisienne entre la Révolution et la fin de la Seconde Restauration.

Une dame accoudée à une table Huile sur carton 18,5 x 14,5 cm Collection privée..JPG

"Une dame accoudée à une table

Huile sur carton 18,5 x 14,5 cm       Collection privée.

Louis Léopold Boilly exposa régulièrement au Salon du Louvre de 1791 à 1824.
Son travail, très apprécié du public, fut récompensé d'une médaille d'or en 1804.

Intérieur d’un café c.1824  Huile sur toile  Musée Condé, Chantilly, France..jpg

"La partie de dames au café Lamblin au Palais-Royal"   c.1824 

Huile sur toile  38 x 55 cm        Musée Condé, Chantilly, France.

Entre 1823 et 1826, Boilly exécute une série de 92 lithographies satiriques. Elles seront ensuite publiées par le cabinet parisien du portraitiste lithographe François-Séraphin Delpech (1778- 1825) dans le "Recueil de grimaces".

Les Grimaces (2).jpg"

"Les Grimaces"

Louis Léopold Boilly, nommé chevalier de la Légion d'honneur, devient membre de l'Institut de France en 1833.

Le jeune porteur de lettre Huile sur papier marouflé sur toile 31 x 22,5 cm Collection privée..JPG

"Le jeune porteur de lettre"

Huile sur papier marouflé sur toile  31 x 22,5 cm     Collection privée.

Son œuvre compte environ 4500 portraits et 500 scènes de genre. Passé de mode après "Les Trois Glorieuses" de 1830, son travail reste aujourd'hui très apprécié pour son intérêt documentaire et historique.

Une loge, un jour de spectacle gratuit 1830 Musée Lambinet, Versailles.jpg

"Une loge, un jour de spectacle gratuit"     1830

Huile sur toile 32,5 x 41,5 cm      Musée Lambinet, Versailles

Louis Léopold Boilly est décédé à Paris en 1845 à l'âge de 83 ans.

En marge des grands courants picturaux de son temps, Boilly fut certainement l’un des artistes français les plus originaux des XVIII° et XIX° siècles.

Portrait d'une femme au turban Huile sur toile 22 x 17 cm Collection privée..JPG

"Portrait d'une femme au turban"

Huile sur toile  22 x 17 cm       Collection privée.

Ses trois fils, Julien Léopold (1796-1874), Édouard (1799-1854) et Alphonse Léopold (1801-1867), furent eux aussi artistes peintres.
En France, quelques-unes des toiles de Louis Léopold Boilly figurent dans les musées parisiens du Louvre, des Arts Décoratifs, Marmottan, Carnavalet, au palais des Beaux-Arts de Lille, au musée Sandelin de Saint-Omer, au musée Magnin de Dijon et au musée des Beaux-Arts de Rouen.

Portrait du compositeur François-Adrien Boieldieu 1800 Huile sur toile 65,5 x 54,5 cm Musée des Beaux-Arts Rouen, France..jpg

"Portrait du compositeur François-Adrien Boieldieu"    1800

Huile sur toile  65,5 x 54,5 cm    Musée des Beaux-Arts, Rouen, France.

Son travail est également exposé aux États-Unis, à l'Art Institute de Chicago, à la National Gallery de Washington, en Russie, au musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg et trois autres de ses toiles sont la propriété de la Wallace Collection de Londres.

Portrait d'un homme au cheveux blancs 1807 Huile sur toile 21,9 x 17 cm Collection privée..JPG

"Portrait d'un homme au cheveux blancs"    1807

Huile sur toile  21,9 x 17 cm      Collection privée.

En 1995-96, aux États-Unis, une importante exposition du travail de Boilly fut organisée au Kimbell Art Museum de Forth Worth et à la National Gallery of Art de Washington.

Portrait d'une jeune femme Huile sur toile 21,5 x 16,5 cm Collection privée..JPG

"Portrait d'une jeune femme"

Huile sur toile   21,5 x 16,5 cm          Collection privée.

A l'automne 2011, le Palais des Beaux-Arts de Lille présentait la première grande rétrospective de l’œuvre de Louis Boilly depuis 1930. Organisée à l’occasion du 250ème anniversaire de la naissance du peintre, l’exposition présentait 190 peintures et dessins en provenance de musées de France et de grands musées américains, anglais et russes.

24/12/2016

Morteza Katouzian 1943-

morteza-katouzian.jpgMorteza Katouzian, né le 3 Juillet 1943 à Téhéran, est un artiste peintre iranien.
Autodidacte, passionné de dessin et de peinture, il affine son talent durant toute sa jeunesse.

The Moving 1987 Huile sur toile 112 x 84 cm.jpg

"The Moving"      1987

Huile sur toile   112 x 84 cm    Morteza Katouzian Gallery.

En 1960, il débute une carrière de graphiste professionnel dans une agence de publicité où il illustre des brochures, des couvertures de livres et conçoit des affiches et des logos.

In the Memory of Parvin Etesami 1985  Huile sur toile 84 x 112 cm.jpg

"In the Memory of Parvin Etesami"     1985 

Huile sur toile  84 x 112 cm      Morteza Katouzian Gallery.

En 1974, responsable des expositions de Téhéran Graphics International, il organise "African Affamés" parrainé par l'organisation internationale IAA. Katouzian y remporte le prix de "l'Affiche de l'intégration".

On the Pavement 1984  Huile sur toile 71 x 36 cm.jpg

"On the Pavement"       1984 

Huile sur toile 71 x 36 cm      Morteza Katouzian Gallery.

Dans les années précédant la révolution iranienne de 1979, il fut l'un des fondateurs du syndicat des artistes graphiques. Il en sera le président du conseil d'administration durant deux ans.

The Sad Girl 1986 Huile sur toile 76 x 60 cm.jpg

"The Sad Girl"     1986

Huile sur toile  76 x 60 cm     Morteza Katouzian Gallery.

Au cours des dernières années, Morteza Katouzian a participé à de nombreuses expositions collectives et a tenu quatre expositions individuelles. Ces expositions, au vu de la grande qualité des œuvres exposées, connurent le plus grand succès de l'histoire de l'art en Iran.

A Child of our City  1992  Huile sur toile 100 x 72 cm ..jpg

"A Child of our City"    1992 

Huile sur toile  100 x 72 cm     Morteza Katouzian Gallery.

En 1979, l'exposition de ses œuvres au musée d'art contemporain de Téhéran connu 20 000 visiteurs.
En 2008, Morteza Katouzian expose 94 de ses toiles au Complexe culturel-historique de Sa'dābād de Téhéran.

Life's Burden 1995 Huile sur toile 120 x 95 cm.jpg

"Life's Burden"    1995

Huile sur toile  120 x 95 cm     Morteza Katouzian Gallery.

En Juin 2008, Morteza Katouzian, en raison de 50 ans d'activité dans le domaine de la peinture et de 30 années d'enseignement dédiées à la jeunesse iranienne, fut officiellement distingué par l'UNESCO.

Exhausted from Work 1997 Huile sur toile 120 x 90 cm.jpg

"Exhausted from Work"     1997

Huile sur toile 120 x 90 cm    Morteza Katouzian Gallery.

Durant 30 ans, des dizaines de peintres ont été formés dans l'atelier de Katouzian. Les peintures de ses élèves ont fait l'objet de trois expositions collectives dont une au musée d'art contemporain de Téhéran. Katouzian fit publier un livre des tableaux de ses élèves en 2005.

Persian girls  Huile sur toile.jpg

"Persian girl

Huile sur toile     Collection privée.

Un grand nombre d'œuvres de Katouzian sont reproduites sous forme d'affiches et quatre livres traitant de ses peintures ont été publiés.

The Baluch in Bazar 1996 Huile sur toile 110 x 83 cm.jpg

"The Baluch in Bazar"       1996

Huile sur toile  110 x 83 cm     Morteza Katouzian Gallery.

Si cinq de ses tableaux figurent au musée d'art contemporain de Téhéran, la très grande majorité de son travail est la propriété de collectionneurs iraniens ou étrangers.

Tired Old Man 2005 Huile sur toile 60 x 45 cm.jpg

"Tired Old Man"      2005

Huile sur toile  60 x 45 cm      Morteza Katouzian Gallery.

Morteza Katouzian est aujourd'hui considéré comme le maître des peintres réalistes iraniens.

17/12/2016

Pere Borrell del Caso 1835-1910

Borrell del caso.jpgPere Borrell del Caso, né à Puigcerdà en 1835, était un peintre et graveur catalan.
Après avoir appris avec son père l'art de travailler le bois, il suit les cours de "La Llotja", école des Beaux-Arts de Barcelone*. Il y suit les cours du peintre nazaréen Claudi Lorenzale (1816-1889) et du paysagiste catalan Lluís Rigalt i Farriols (1814-1894).
Dans les années 1870, Pere Borrell del Caso devint professeur de peinture au Colegio Peninsular de Barcelone.
Portraitiste accompli, Pere Borrell del Caso exécutait également des scènes religieuses. Plusieurs de ses toiles, d'influence nazaréenne, figurent dans le musée national d'art de Catalogne de Barcelone.
Refusant par deux fois, les propositions d'enseigner à "La Llotja", en 1897, il fonde avec le paysagiste Francesc Guasch i Homs (1861-1923), une académie privée de dessin et de peinture, la "Sociedad de Bellas Artes".
Pere Borrell del Caso est aujourd'hui essentiellement connu pour son tableau exécuté en 1874, le célèbre trompe-l'œil "Escapando de la crítica", "Évasion de la critique".

Escapando de la crítica  1874 Huile sur toile  Siège de la banque d'Espagne, Madrid..jpg

"Escapando de la crítica"     1874

Huile sur toile 76 x 63 cm    Siège de la banque d'Espagne, Madrid.

Deux fillettes 1880 Huile sur toile  69 x  69 cm Museu del Modernisme Català, Barcelone..jpg

"Deux fillettes"    1880

Huile sur toile    69 x 69 cm

Museu del Modernisme Català, Barcelone.

Deux enfants rieurs.jpg

"Deux enfants rieurs"

Pere Borrell del Caso est décédé à Barcelone en 1910 à l'âge de 75 ans.

*la Llotja est le nom populaire de l‘école supérieure de design et d'art fondée en 1775 par l'association des commerçants de Barcelone sous le nom d'école gratuite de stylisme. Son siège initial était situé dans la loge de mer de Barcelone, "la Llotja de mar", salle des ventes construite au XVIII° siècle à l'usage des marchands de la ville.

26/11/2016

Olga Boznańska 1865-1940

Olga Bosnanska.jpgOlga Boznańska, née en 1865 à Cracovie était une artiste peintre de nationalité polonaise.
Sa mère, la française Eugenia Mondan, fut son premier professeur de dessin.
De 1883 à 1885, Olga Boznańska suit les cours du peintre Kazimierz Pochwalski (1855-1940) et de Joseph Siedlecki.

Elle poursuit parallèlement des études au Cours Supérieur réservé aux femmes, fondée en 1870 par Adrian Baraniecki, avec pour professeurs les peintres réalistes Hipolit Lipinski (1846-1884) et Antoni Piotrowski (1853-1924).

Portrait d'une gitane 1888  Huile sur toile  65 x 53 cm Musée national, Cracovie..jpg

"Portrait d'une gitane"     1888 

Huile sur toile  65 x 53 cm        Musée national, Cracovie.

De 1886 à 1890, à Munich, elle étudie dans les ateliers de Karl Kricheldorf (1863-1934) et de Wilhelm Dürr (1857-1900).

Portrait d'un collègien 1890 Huile sur toile 180 x 100 cm  Musée national, Varsovie..jpg

"Portrait d'un collègien"    1890

Huile sur toile  180 x 100 cm     Musée national, Varsovie.

En 1892, après avoir perfectionné sa technique en copiant des œuvres de maîtres à la pinacothèque de Munich et des toiles de Diego Vélasquez à Vienne, elle ouvre son premier atelier sous la tutelle de ses mentors, les peintres polonais de l’École de Munich, Józef Brandt (1841-1915) et Alfred Wierusz-Kowalski (1849-1915).

Portrait d'une petite fille 1890  Huile sur carton 33 x 44 cm  Collection privée..jpg

"Portrait d'une petite fille"      1890 

Huile sur carton  33 x 44 cm         Collection privée.

Elle expose à Munich, Berlin,Varsovie et Vienne où elle obtient une médaille d'or en 1894.
En 1895, Teodor Hummel lui cède la direction de son école de peinture.
En 1898, elle s'installe définitivement à Paris où elle expose à la Société nationale des Beaux-Arts.

Les tournesols 1891  Pastel sur papier  64 x 48 cm Land Museum Lubuska, Zielona Gora, Pologne..jpg

"Les tournesols"    1891 

Pastel sur papier   64 x 48 cm

Land Museum Lubuska, Zielona Gora, Pologne.

En 1900, elle reçoit la médaille d'or de la New Gallery de Londres et elle est primée lors de l'Exposition Universelle de Paris.
En 1901, elle expose pour la première fois aux États-Unis. L'Institut Carnegie de Pittsburgh exposera à nouveau son travail en 1906, 1907, 1920 et 1928.

Portrait du peintre Paul Nauen 1893 Huile sur toile 121 x 91 cm Musée national, Cracovie..jpg

"Portrait du peintre Paul Nauen"    1893

Huile sur toile  121 x 91 cm        Musée national, Cracovie.

Elle enseigne la peinture à l'Académie Colarossi dite aussi "Académie de la Grande Chaumière", école d'art parisienne fondée en 1870 par le sculpteur italien Filippo Colarossi (1841-1906).

La petite fille aux chrysantèmes 1894  Huile sur carton  88,5 x 69 cm Musée national de Cracovie. (2).jpg

"La petite fille aux chrysantèmes"     1894 

Huile sur carton  88,5 x 69 cm     Musée national de Cracovie.

En 1904, elle devient membre de la Société nationale des Beaux-Arts.
En 1905, elle obtient une médaille d'or lors de l'exposition internationale de Munich.
En 1910, elle expose à la Biennale de Venise.

Portrait d'une jeune italienne 1896  Huile sur carton 44,5 x 35 cm Collection privée..jpg

"Portrait d'une jeune italienne"     1896 

Huile sur carton  44,5 x 35 cm       Collection privée.

En 1912, Olga Boznańska est décorée de la Légion d'honneur.
En 1912, elle remporte une médaille d'argent lors de l'exposition internationale d'Amsterdam.
En 1914, la Warsaw School of Fine Arts lui offre un poste de professeur.

Portrait de deux enfants sur un escalier 1898. Huile sur toile 102 x 75 cm Musée national, Poznan..jpg

"Portrait de deux enfants sur un escalier"    1898 

Huile sur toile  102 x 75 cm   Musée national, Poznan.

En 1926, elle expose à Paris au Salon des Tuileries.
En 1937, elle reçoit le Grand Prix de peinture lors de l'Exposition Universelle de Paris.
En 1938, le gouvernement polonais lui décerne l'Ordre Polonia Restituta.

Maternité 1902 Huile sur toile 58,5 x 46,5 cm Collection privée..jpg

"Maternité"     1902

Huile sur toile  58,5 x 46,5 cm      Collection privée.

Olga Boznańska, décédée à Paris en 1940 à l'âge de 75 ans, figure parmi les grands noms de la peinture polonaise.  
Son travail fut exposé aux Etats-Unis et à travers l'Europe, notamment à Varsovie, Cracovie, Vienne, Berlin, Munich, Prague, Londres, Venise, Amsterdam et Paris.

Portrait de Zofia Federowicz 1890 Huile sur toile 150 x 100 cm Musée national de Cracovie..jpg

"Portrait de Zofia Federowicz"    1890

Huile sur toile  150 x 100 cm      Musée national de Cracovie.

Olga Boznańska était membre de la Société des Artistes Polonais (SZTUKA), à Paris, de la Société Nationale des Beaux-Arts, de la Société polonaise des Arts et Lettres et de la Société internationale de Sculpteurs, Peintres et Graveurs à Londres.

Petite fille au mouchoir blanc  Pastel Collection privée..jpg

"Petite fille au mouchoir blanc

Pastel       Collection privée.

En 2015, le musée national de Varsovie organisa une exposition rétrospective de près de 150 des meilleures œuvres d’Olga Boznańska. Outre sa propre collection, le musée a exposé des toiles venues du musée d’Orsay de Paris, de la Galerie nationale d’art de Lviv en Ukraine et de la galerie Ca’Pesaro de Venise.

10/11/2016

Carlos María Herrera 1875-1914

Carlos María Herrera   uruguay  autoretrato 1900.jpgCarlos María Herrera, né en 1875 à Montevideo, était un peintre uruguayen.
Dans sa ville natale, il suit les cours du peintre italien Pedro Queirolo.
En 1895, il se rend à Buenos Aires pour y suivre les cours du peintre réaliste Eduardo Sivori (1847-1918), professeur de la Société pour l'encouragement des Beaux-Arts.
En 1898, titulaire d'une bourse d'étude octroyée par le gouvernement uruguayen, Herrera se rend à Rome où il étudie avec les peintres espagnols Salvador Sánchez Barbudo (1857-1917) et Mariano Barbasán Lagueruela (1864-1924).

Le repos1900  Pastel sur carton 50 x 67 cm Collection privée..jpg

"Le repos"       1900 

Pastel sur carton   50 x 67 cm       Collection privée.

De retour en Uruguay, titulaire d'une seconde bourse d'étude en 1902, il se rend en Espagne pour y travailler avec l'impressionniste Joaquin Sorolla y Bastida (1863-1923) durant 3 ans.

Portrait d'une jeune femme 1900  Pastel sur papier 74 x 57 cm Musée national des Arts visuels, Montevideo, Uruguay..jpg

"Portrait d'une jeune femme"       1900 

Pastel sur papier  74 x 57 cm

Musée national des Arts visuels, Montevideo, Uruguay.

En 1905, revenu à Montevideo, Carlos María Herrera ouvre un atelier dans le quartier de Capurro.

Portrait c.1904  Huile sur carton 53,5 x 41 Musée María Irene Olarreaga Gallino, Salto, Uruguay..JPG

"Portrait"     c.1904 

Huile sur carton  53,5 x 41cm

Musée María Irene Olarreaga Gallino, Salto, Uruguay.

En 1905, il sera l'un des fondateurs du Cercle de la promotion des Beaux-Arts. Il en fut le directeur et professeur jusqu'à sa mort.

Maternité 1905 Huile sur toile 118 x 149 cm Musée national des Arts visuels, Montevideo, Uruguay..jpg

"Maternité"      1905

Huile sur toile  118 x 149 cm

Musée national des Arts visuels, Montevideo, Uruguay.

Devenu le portraitiste de la haute société du Rio de la Plata, Il utilise l'huile et très souvent le pastel.

Jeune femme à la capeline 1910 Pastel sur papier 69 x 55 cm Collection privée..Jpeg

"Jeune femme à la capeline"      1910

Pastel sur papier  69 x 55 cm        Collection privée.

Portrait 1910 Pastel sur papier 67 x 48 cm Musée national des Arts visuels, Montevideo, Uruguay..jpg

"Portrait"      1910

Pastel sur papier 67 x 48 cm

Musée national des Arts visuels, Montevideo, Uruguay.

En 1910, lors de l'exposition du centenaire de l'Argentine, Herrera fut membre du jury international.

Portrait de la mère de l'artiste  Huile sur toile 68 x 57 cm Musée national des Arts visuels, Montevideo, Uruguay..jpg

"Portrait de la mère de l'artiste"

Huile sur toile  68 x 57 cm

Musée national des Arts visuels, Montevideo, Uruguay.

En 1911, il peint la célèbre toile représentant le général "Artigas sur le plateau".

Le général José Gervasio Artigas sur le plateau 1911 Huile sur toile 313 x 378 cm Musée national d'histoire, Montevideo, Uruguay..jpg

"Le général José Gervasio Artigas sur le plateau"   1911

Huile sur toile  313 x 378 cm

Musée national d'histoire, Montevideo, Uruguay.

Carlos María Herrera est décédé à Montevideo en 1914 à l'âge de 39 ans.

Jeune fille de profil  Huile sur toile 57 x 46 cm Collection privée..JPG

"Jeune fille de profil

Huile sur toile  57 x 46 cm      Collection privée.

Avec Pedro Blanes Viale (1879-1926) et le portraitiste Carlos Federico Sáez (1878-1901), Herrera est considéré comme l'un des pionniers de la peinture moderne en Uruguay.

Portrait de l'écrivain Alberto Nin Frias 1911 Huile sur toile 59 x 54 cm Musée national des Beaux Arts, Buenos Aires, Argentine..jpg

"Portrait de l'écrivain Alberto Nin Frias"     1911

Huile sur toile  59 x 54 cm

Musée national des Beaux Arts, Buenos Aires, Argentine.

Quelques unes de ses œuvres figurent au musée national des arts visuels, au musée national d'histoire de Montevideo, au musée Gallino de Salto et au musée national des Beaux Arts de Buenos Aires.

Etude c.1905 Pastel sur papier  44 x 47 cm Musée national des Arts visuels, Montevideo, Uruguay..jpg

Etude c.1905 Pastel sur papier  44 x 47 cm Musée national des Arts visuels, Montevideo, Uruguay. (2).jpg

"Etudes"    c.1905

Pastel sur papier  44 x 47 cm

Musée national des Arts visuels, Montevideo, Uruguay.

En 1961, une exposition rétrospective de cent quinze de ses œuvres fut organisée par la Commission Nationale de Beaux Arts d'Uruguay.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique