logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/12/2016

Mansudae Art Studio

Entreprise d’État fondée en novembre 1959 à Pyongyang, capitale de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), le Mansudae Art Studio est probablement le plus grand centre de production d'art de qualité dans le monde.

Employant environ 4000 personnes dont 1000 artistes, le studio, divisé en 13 groupes créatifs, comporte sept usines de fabrication et plus de 50 départements d'approvisionnement en divers matériaux.

Park Ryong Sam  Adieux, 1977 Chosonhwa  48,5 x 64  Musée national de Choson, Pyongyang, RPDC..jpg

Park Ryong Sam       "Adieux"      1977

Chosonhwa, encre sur papier de riz    48,5 x 64 cm    

Musée national de Choson, Pyongyang, RPDC.

Au Mansudae Art Studio sont réalisées des sculptures en bronze, des céramiques, des gravures sur bois, des broderies, des peintures de bijoux exécutées au moyen de poudres de pierres précieuses et semi-précieuses, des dessins au fusain, des aquarelles, des peintures à l'huile, à l'acrylique et des peintures coréennes à l'encre sur papier (Chosonhwa)*

Kim Ryong 1967- Vallée dans les montagnes 2006 Chosonhwa 62 x 73 cm Mansudae Art Studio Gallery, Pyongyang, RPDC..JPG

Kim Ryong  1967-

"Vallée dans les montagnes"   2006

Chosonhwa 62 x 73 cm        Mansudae Art Studio Gallery, Pyongyang, RPDC.

Le Mansudae Art Studio n'est pas une école et presque tous les artistes sont diplômés de l'Université de Pyongyang. Âgés de 25 à plus de 70 ans, les artistes sont tous salariés. Les profits étant versés à l’État, ils ne perçoivent pas les bénéfices de leurs œuvres.

Hong Jae Chol    Dans le courant.jpg

Hong Jae Chol        "Dans le courant"

Les deux plus hautes récompenses artistiques de la Corée du Nord, "Artistes du Mérite" et "Artistes du Peuple", ont été décernées à plus de la moitié des artistes affiliés au Mansudae Art Studio.

Chosonhwa, London.jpg

En Corée du Nord, le monde de l'art est contrôlé. Si, depuis 1970, la peinture de paysages est devenue populaire, la peinture abstraite n'existe pas et nombre de peintures sont réalisées dans le style du réalisme socialiste nord-coréen, l’idéologie du Juche.**

Kim Ryong La patrouille de sécurité  2005.jpg

Kim Ryong    "La patrouille de sécurité"    2005

Tous les portraits et effigies publiques de la famille Kim sont exclusivement réalisés par des artistes du studio.
La grande majorité des œuvres d'art du pays ont été réalisées par des artistes du Mansudae Art Studio.

Gim Guang Un   Autumn in Mount Kum Gang  2006  Chosonhwa 98 x 58 cm Mansudae Art Studio Gallery, Pyongyang, RPDC..JPG

Gim Guang Un  

"Autumn in Mount Kum Gang"   2006 

Chosonhwa 98 x 58 cm   Mansudae Art Studio Gallery, Pyongyang, RPDC.

Le studio a également produit les monuments les plus importants de la Corée du Nord, tel le monument de la fondation du Parti coréen des travailleurs de Pyongyang.
Depuis 1970, la division commerciale pour les pays étrangers, "Overseas Project Group of Companies Mansudae", a créé des monuments dans 18 pays africains et asiatiques.

Ri Gyong Nam 1940-  Artiste du Peuple Nuit de pleine lune 2006 Peinture coréénne 69 x 75 cm Mansudae Art Studio Gallery, Pyongyang, RPDC..JPG

Ri Gyong Nam  1940-      Artiste du Peuple

"Nuit de pleine lune"    2006

Chosonhwa 69 x 75 cm    Mansudae Art Studio Gallery, Pyongyang, RPDC.

En 2004, les artistes du "Mansudae Overseas Project Group", se basant sur de vieilles photographies, ont reconstruit la "Fairy Tale Fountain" de Francfort. Cette fontaine, détruite pour la fonte de son métal lors de la seconde guerre mondiale, reste à ce jour le seul monument bâti par les artistes du studio dans un pays occidental.

Kim Chol Tigre en hiver 2014.jpg

Kim Chol      "Tigre en hiver"     2014

Depuis 2009, le studio possède une filiale en Chine, le Musée d'art Mansudae de Pékin qui commercialise le travail des artistes du studio.

2014.jpg

En novembre 2014, le travail d'un groupe d'artistes du Mansudae Art Studio a été exposé à l'ambassade de la République populaire démocratique de Corée de Londres.

Jon Pyong Jin  1971  Huile sur toile, 2014.JPG

 Jon Pyong Jin    1971- 

Londres, 2014      Huile sur toile

A l'été 2016, une exposition de peintures nord-coréenne, la première du genre, fut organisée aux États Unis. Intitulée "L'art contemporain en Corée du Nord : L'évolution du réalisme socialiste", cette exposition était visible au Katzen Arts Center, musée de l'université américaine, à Washington.

Choe Chang Ho  Un ouvrier 2014.jpg

Choe Chang Ho    "Un ouvrier"    2014

* Le genre "Peinture coréenne" se réfère à des peintures à l'encre sur papier de riz (Chosonhwa) qui restent très populaires en République populaire démocratique de Corée.
Dès 1959, les sujets étant uniquement politiques et sociaux, la peinture coréenne était pratiquement la seule technique picturale utilisée. De nombreux artistes du Mansudae Art Studio excellent aujourd'hui dans cette technique et, si depuis les années 1970, les paysages et la nature sont devenus des sujets très appréciés, la technique dite de la "peinture coréenne" est toujours utilisée pour les œuvres sociales ou politiques les plus importantes.
** Le "Juche" est une idéologie autocratique développée en 1955 par le président de la Corée du Nord Kim Il-sung. La doctrine du Juche reprend les idées du communisme et repose également sur le principe d'indépendance politique, d'auto-suffisance économique et d'autonomie militaire. Kim Il-sung ayant perçu les limites historiques du marxisme-léninisme, la doctrine du "Juche" constitue une nouvelle idéologie révolutionnaire propre à la Corée du Nord.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique