logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/12/2016

Ibrahim Khalil 1934-

Khalil Ibrahim.jpgIbrahim Khalil, né en 1934 à Kubang Kerian, État de Kelantan, est un artiste peintre malais.

 

Kuala Besut 1955  Huile sur toile  49  x 91,5cm.jpg

"Kuala Besut"     1955 

Huile sur toile  49 x 91,5cm

Il fut l'un des rares malaisiens à obtenir une bourse d'études qui lui permit de recevoir une formation artistique au Central Saint Martins College of Art and Designs de Londres.

Sunset 1957  Huile sur toile  53,5 x 34,5 cm Collection privée..jpg

"Sunset"     1957 

Huile sur toile  53,5 x 34,5 cm       Collection privée.

La carrière artistique d'Ibrahim Khalil s'étend sur plus de 50 ans et son style, au fil du temps, varie du réalisme à l'abstraction.

Indian Experience III  2001  Aquarelle sur papier 52 x 76 cm Collection privée..jpg

"Indian Experience III"       2001 

Aquarelle sur papier  52 x 76 cm      Collection privée.

Artiste prolifique, Khalil a participé à de nombreuses expositions en Malaisie, à Singapour, à Hong Kong, en Indonésie, au Japon, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Corée du Sud, en Allemagne et en Suisse.

East Coast 1992 Aquarelle sur papier 29 x 36 cm Collection privée..Jpeg

"East Coast"    1992

Aquarelle sur papier  29 x 36 cm     Collection privée.

East-Coas 1995  Aquarelle sur papier 22, 5 x 22,5 cm Collection privée..jpg

"East Coast"       1995 

Aquarelle sur papier  22,5 x 22,5 cm      Collection privée.

East Coast Fishermen 1997 Aquarelle sur papier 25 x 35cm Collection privée..jpg

"East Coast, Fishermen"    1997

Aquarelle sur papier 25 x 35 cm     Collection privée.

Excellent aquarelliste, il fut vice-président de l'Organisation d'Aquarelle de Malaisie de 2002 à 2003.

Aquarelle sur papier 27 x 36,5 cm Collection privée..Jpeg

Aquarelle sur papier  27 x 36,5 cm     Collection privée.

East Coast 2002 Aquarelle sur papier 62 x 48,5 cm Collection privée..jpg

"East Coast, Fishermen"    2002

Aquarelle sur papier  62 x 48,5 cm    Collection privée.

East-Coast  2000 Aquarelle sur papier 21 x 29,5 cm Collection privée..jpg

"East-Coast"    2000

Aquarelle sur papier 21 x 29,5 cm       Collection privée.

East Coast 2008 Aquarelle sur papier 40 x 29 cm Collection privée..jpg

"East Coast"     2008

Aquarelle sur papier 40 x 29 cm       Collection privée.

Outre des collections privées, ses œuvres figurent dans le musée d'art de Singapour, au Fukuoka Museum of Art du Japon et dans la Victoria Gallery de Melbourne, en Australie.

30/04/2016

Fausto Pacheco 1899-1966

Fausto Pacheco.jpgFausto Hernández Pacheco était un artiste peintre, graveur et photographe costaricien.
Né à Heredia en 1899, il effectue ses études dans le lycée de cette ville. Le peintre Ezequiel Jimenez Rojas (1869-1957), l'initiateur de la peinture de paysage au Costa Rica, y fut l'un de ses professeurs.

Dès l'âge de 18 ans, Fausto Pacheco donne durant deux ans des cours de dessin à l'école normale de Heredia, centre de formation des professeurs d’université.

Maisons paysannes.jpg

"Maisons paysannes"

En 1919, Pacheco s'installe dans la capitale, San José, où il continue d'enseigner et de peindre.

Maison de campagne non datée  Huile sur toile 81 x 97 cm  Banque Improsa, San josé..jpg

"Maison de campagne"

Non datée     Huile sur toile  81 x 97 cm 

Banque Improsa, San josé, Costa Rica.

En 1924, auteur de caricatures politiques sous le gouvernement de Ricardo Jiménez Oreamuno, il effectue un bref séjour en prison.
En 1928, il travaille comme photographe et photograveur pour le journal "Diario" de Costa Rica. Ses dessins et ses lithographies, publiés dans les journaux quotidiens du Panama "La Estrella" et "Panama américaine", connaissent un franc succès.

Paysage  Costa Rica Art Museum (MAC),  San Jose, Costa Rica.jpg

"Paysage

Costa Rica Art Museum (MAC), San Jose, Costa Rica.

Fausto Pacheco participe durant plusieurs années à l'Exposition Nationale des Beaux-Arts du Costa Rica.
En 1942, il est nommé professeur à l'Académie des Beaux-Arts de l'Université du Costa Rica.

Aquarelle Sans titre, non datée.jpg

Aquarelle    Sans titre, non datée

Aux États-Unis, Fausto Pacheco a participé à l'exposition collective des artistes costariciens dans le musée Charles Hosmer Morse de Winter Park, en Floride.

Bord de mer Collection du Fonds de sécurité sociale du Costa Rica  (CCSS)..jpg

"Bord de mer"

Collection du Fonds de sécurité sociale du Costa Rica  (CCSS).

En 1955, il donne des cours à "La Casa del Artista" de San José.

Maison paysanne c.1955  Huile sur toile..jpg

"Maison paysanne"     c.1955       Huile sur toile.

Fausto Pacheco est décédé en 1966 à l'hôpital San Juan de Dios de San José. Il était âgé de 67 ans.

Maison en pisé Collection du Fonds de sécurité sociale du Costa Rica (CCSS)..JPG

"Maison en pisé"

Collection du Fonds de sécurité sociale du Costa Rica (CCSS).

Fausto Pacheco fut l'un des premiers peintres costariciens qui réussit à vivre de son travail.

Paysage de Escazu Musée Calderon Guardia, San José, Costa Rica.  Collection du Fonds de sécurité sociale (CCSS)..jpg

"Paysage de Escazu"

Musée Calderon Guardia, San José, Costa Rica. 

Collection du Fonds de sécurité sociale (CCSS).

Au Costa Rica, ses peintures de paysages sont considérées comme autant de symboles de l'identité nationale.

25/05/2015

Les derniers moulins de Montmartre, le Radet.

Dès la seconde moitié du XIX° siècle, les minoteries industrielles remplacèrent les moulins à vent d'autrefois.

Joseph-Marie Le Tournier dit La Brige 1892-1972 France Les Moulins de Montmartre en 1850 Aquarelle 18 x 14 cm  1957  Collection privée..jpg

 Joseph-Marie Le Tournier dit La Brige  1892-1972    France

"Les Moulins de Montmartre en 1850" 

Aquarelle 18 x 14 cm    1957       Collection privée.

Sur les quinze moulins qui existaient autrefois à Montmartre, les moulins dits "le Blute-Fin" situés au  75-77 rue Lepic et "le Radet" au 83 rue Lepic, sont aujourd'hui les seuls conservés.
Le "Radet" fut érigé en 1717 sur un terrain acquis par le meunier François Chapon. Dans les années 1760, le moulin fut entièrement reconstruit. Vendu au XVIII° siècle, le moulin-Chapon prit le nom de "Radet". En 1787, "le Radet" fut acheté par le propriétaire du moulin voisin, "le Boute-à-fin" puis "Blute-fin", le meunier Jacques-Baptiste Menessier.
En 1809, Nicolas-Charles, l'un des fils de  la famille Debray, achetait "le Blute-Fin", puis, en 1812, "le Radet". Si les moulins produisaient de la farine et pressaient les raisins des vignes de Montmartre, ils concassaient également les matériaux des plus divers.
En 1834, Nicolas-Charles Debray décidait de déplacer "le Radet" à côté du "Blute-Fin". On le fit glisser sur des madriers sur environ 130 mètres.

Le Radet et le Blute-fin vers 1845..jpg

Le "Radet"et le "Blute-fin"  vers 1845.

En 1834, victime du progrès et de la concurrence, "le Radet" perdit sa fonction de moulin. Nicolas-Charles Debray, propriétaire des moulins "Radet" et "Blute-Fin", ouvrait une guinguette près du "Radet". Ouvert les dimanches et les jours fériés de 15 heures à la tombée de la nuit, le "Bal Debray", bien que payant, devint vite très populaire.

Le moulin Radet et le bal du Moulin de la Galette, rue Lepic, Paris XVIIIe  Août 1899..jpg

Le moulin "Radet" et le bal du Moulin de la Galette, rue Lepic, Paris XVIIIe 

Août 1899.

Au fil des années, une grande salle fermée, entourée d'un jardin doté d'escarpolettes, succédera au bal de plein-air. En 1895, le bal Debray prit le nom de "Moulin de la Galette", enseigne qui sera ensuite transférée vers son proche voisin "le Blute-Fin".

Le Radet et la salle de bal du Moulin de la Galette vers 1900.JPG

Le "Radet" et la salle de bal du Moulin de la Galette vers 1900.

En 1915, le vieux moulin "Radet", menacé de démolition, fut sauvé par la mobilisation des parisiens. Son propriétaire, Pierre-Auguste Debray, l'offrit à la "Société du Vieux Montmartre" à la condition qu'il soit transféré dans un autre endroit. En 1925, la carcasse du "Radet" fut déplacée à l'angle de la rue Lepic et de la rue Girardon.
Le moulin et les terrains qui l'entourent ont été inscrits au titre des monuments historiques par un arrêté du 5 juillet 1958. "Le Radet" fut restauré en 1978 et, en octobre 2001, Lucien Poupeau, charpentier, bénéficiant des conseils de Marcel Charron, charpentier-amoulangeur en retraite, fut chargé de la rénovation des ailes.

Le Radet et le restaurant du  Moulin de la galette..jpg

"Le Radet" et le restaurant du "Moulin de la galette".

"Le Radet" domine le restaurant , "Le Moulin de la Galette", qui occupe actuellement le rez-de-chaussée du 83 rue Lepic.

22/11/2014

Gustave Doré 1832-1883

Doré Strasbourg,1832- Paris, 1883.jpgGustave Doré était un illustrateur, graveur, peintre et sculpteur français.

Né à Strasbourg en 1832, il est décédé à Paris à l'âge 51 ans en 1883.

Gustave Doré fut certainement l'un des artistes des plus prodigieux du XIX° siècle.

 A moins de quinze ans, il débuta une carrière de caricaturiste puis d'illustrateur professionnel qui lui valut très vite une célébrité internationale.
Autodidacte de génie, il abordera tous les domaines, non seulement le dessin mais aussi la peinture, l'aquarelle et la gravure comme la sculpture.

La vache perdue 1852  Huile sur toile 130 x 90 cm Collection privée..jpg

"La vache perdue"   1852 

Huile sur toile  130 x 90 cm       Collection privée.

Si le succès des illustrations de Gustave Doré fut immense, il sera bien loin d'en être de même pour ses peintures et ses sculptures.

Entre ciel et terre 1862  Huile sur toile 51 x  61 cm Musée d’art et d’histoire, Belfort, France.jpg

"Entre ciel et terre"    1862 

Huile sur toile  51 x  61 cm   Musée d’art et d’histoire, Belfort, France

Gustave Doré se considérait avant tout comme un peintre, mais, malgré de nombreux envois au Salon de 1848 à 1882, son talent de peintre ne sera jamais reconnu en France de son vivant.

Le petit chaperon rouge c.1862  Huile sur toile  65.3 x 81.7 cm  National Gallery of Victoria, Melbourne..JPG

"Le petit chaperon rouge"     c.1862  

Huile sur toile  65.3 x 81.7 cm    National Gallery of Victoria, Melbourne.

Ereinté par la critique qui ne comprendra ni la singularité de son réalisme visionnaire, ni l’intelligence visuelle de ses mises en scène, Doré en a beaucoup souffert : "il y a longtemps qu’on m’a prédit que la peinture ferait le désespoir de ma vie ".

Trois figures  1860-70  Huile sur toile 116 x 88,7 cm Museums Sheffield, England..jpg

"Trois figures"     1860-70 

Huile sur toile 116 x 88,7 cm     Sheffield Museums, England.

Peintre incompris du public français, Gustave Doré était par contre très apprécié des anglais qui édifièrent la "Doré Gallery" à Londres en 1869. La "Doré Gallery" connaîtra un grand succès en Angleterre et, au cours de ses vingt-quatre années d’existence, la galerie et sa vingtaine de toiles recevra deux millions cinq cent mille visiteurs avant de fermer ses portes en 1892. 

Le néophyte  c.1866-1868   Huile sur toile 145,7 x 273,1 cm   Chrysler Museum of Art, Norfolk, United States..jpg

"Le néophyte"     c.1866-1868   

Huile sur toile  145,7 x 273,1 cm   Chrysler Museum of Art, Norfolk, United States.

Le Néophyte, détail.jpg

"Le néophyte" , détail.

Puis, de 1892 à 1898, la plupart des toiles monumentales exposées dans la galerie feront l’objet d’une exposition itinérante aux États-Unis. Quelques unes de ces toiles  se trouvent encore de nos jours dans des collections particulières d'outre-Atlantique et d'outre-Manche.

Don Quixote et Sancho Panza divertis par Basil et Quiteria 1863 Huile sur toile  92,1 x 73 cm Metropolitan museum of art, New York.jpg

"Don Quixote et Sancho Panza divertis par Basil et Quiteria"  

 1863     Huile sur toile  92,1 x 73 cm

    Metropolitan museum of art, New York.

Tombées dans l'oubli, les toiles subsistantes, retrouvées en 1947 dans un entrepôt de Manhattan, seront vendues aux enchères et dispersées.

Caritas, Jeune femme et mendiant aveugle, Londres.jpg

"Caritas, Jeune femme et mendiant aveugle"    1860-1870

Huile sur toile 116 x 89 cm     The Schorr Collection, Londres.

En 1954, Hans Haug, conservateur du musée de Strasbourg et grand ordonnateur d'une exposition du travail de Doré considérait encore que l'artiste "restait un peintre raté, un romantique attardé qui a vécu en dehors et à côté de son époque". 

Collines d’Ecosse  1875 Huile sur toile Toledo Museum of Art, Etats-Unis..jpg

"Collines d’Ecosse"     1875 

Huile sur toile       Toledo Museum of Art, Etats-Unis.

De 1960 à 1970, quelques modestes expositions à Paris, Toulouse et Bourg-en-Bresse ne feront que conforter une opinion bien établie dans l'univers des arts : Doré était un grand dessinateur, il avait peut être même du génie, mais c'était un peintre médiocre.

Lac en Écosse après l’orage 1875-1878  Huile sur toile 90 x 130 cm  Musée de Grenoble, France.jpg

"Lac en Écosse après l’orage"      1875-1878 

Huile sur toile 90 x 130 cm      Musée de Grenoble, France.

Ce n'est qu'à partir de 1980 que l'œuvre peinte de Doré bénéficiera d'un regain d'intérêt de la part des historiens de l'art, des critiques et du public.

Vendeuse de fleurs à Londres 1875  Huile sur toile 221 x 134,6 cm Walker Art Gallery, Liverpool, England.jpg

"Vendeuse de fleurs à Londres"    1875 

Huile sur toile 221 x 134,6 cm      Walker Art Gallery, Liverpool, England.

Les musées français achèteront plusieurs toiles monumentales de l'artiste et, depuis 1984, trois d’entre-elles, dont "l’Ascension du Christ" peinte en 1879 et "La vallée des larmes" de 1883, font partie des collections parisiennes du Petit Palais.

Paysage de Bretagne ou d''Ecosse  1875-1880  Huile sur toile 116 x198 cm Musée du monastère royal de Brou, France.jpg

"Paysage d''Ecosse ou de Bretagne"     1875-1880 

Huile sur toile   116 x198 cm  

Musée du monastère royal de Brou, Bourg-en-Bresse, France.

Au cours de l'été 1983, la rétrospective organisée par le musée d'art moderne de Strasbourg à l'occasion du centenaire de la mort de Gustave Doré, présenta six cent soixante et onze œuvres originales de l'artiste. Pour la première fois en France, Gustave Doré était exposé dans la plénitude de son art. 

Pierrot grimaçant sans date  Aquarelle et rehauts de gouache blanche sur traits de crayon  64,2 x 50,5 cm  Musée d’Art moderne et contemporain, Strasbourg, France..jpg

"Pierrot grimaçant"     non daté.  

Aquarelle et rehauts de gouache blanche sur traits de crayon  64,2 x 50,5 cm

Musée d’Art moderne et contemporain, Strasbourg, France.

La Siesta Huile sur toile 278,1 x 191,8 cm Collection privée..jpg

     "La Siesta"  c.1868    Huile sur toile  278,1 x 191,8 cm

The National Museum of Western Art, Tokyo.

Jeune mendiante à White Chapel Aquarelle et crayon 127 x 64,8 cm  Pandora Old Masters Inc. New York..jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Jeune mendiante à White Chapel"

Aquarelle et crayon 127 x 64,8 cm 

Pandora Old Masters Inc., New York.

 

 

 

 

A Paris, au printemps 2014, le musée d'Orsay organisa la première rétrospective consacrée à l'artiste depuis trente ans. Intitulée "Gustave Doré, l'imaginaire au pouvoir", l'exposition sut mettre en valeur les talents les moins connus de peintre, d'aquarelliste et de sculpteur de l'artiste.

Les Saltimbanques dit aussi L’Enfant blessé  1874  Huile sur toile  224 x 184 cm Musée d'art Roger-Quilliot, Clermont-Ferrand, France..jpg

"Les Saltimbanques dit aussi L’Enfant blessé"      1874 

Huile sur toile  224 x 184 cm

Musée d'art Roger-Quilliot, Clermont-Ferrand, France.

 Deux hiboux 1879  Huile sur toile Collection privée..jpg

"Deux hiboux"   1879      Huile sur toile    Collection privée.

Mère et enfant Huile sur toile.jpg

"Mère et enfant"           Huile sur toile.

Cette exposition, qui reçut 304 800 visiteurs en moins de trois mois, devrait  être présentée au musée des Beaux-Arts du Canada d'Ottawa au cours de l'été 2014.

Souvenir de Loch Lamond, 1875  Huile sur toile, 131 x 196 cm New York, collection..jpg

"Souvenir de Loch Lamond"     1875 

Huile sur toile  131 x 196 cm     New York, collection.

Les Contrebandiers espagnols  c. 1876 Huile sur toile 192,6 x 240,8 cm  Virginia Museum of Fine Arts, Richmond, USA..jpg

"Les Contrebandiers espagnols"     c.1876

Huile sur toile   192,6 x 240,8 cm 

Virginia Museum of Fine Arts, Richmond, USA.

Jeunes musiciennes des rues.jpg

"Jeunes musiciennes des rues"   Huile sur toile  144,5 x 117 cm.

Si Gustave Doré, illustrateur de renommée mondiale, connut un immense succès en  France, il n'en fut pas de même de ses peintures qui n'était pas appréciées dans son pays natal. Ce n'est qu'à la fin de sa vie que certaines de ses aquarelles, notamment de scènes pittoresques issues de ses grands albums illustrés, connurent le succès.

L'enfance de Pantagruel  v. 1873  Aquarelle, dessin à l’encre brune, crayon et gouache sur papier 36 x 47,8 cm  Musée d’art moderne et contemporain, Strasbourg..jpg

"L'enfance de Pantagruel"      v.1873 

Aquarelle, dessin à l’encre brune, crayon et gouache sur papier 36 x 47,8 cm

Musée d’art moderne et contemporain, Strasbourg.

"J’illustre aujourd’hui pour payer mes couleurs et mes pinceaux. Mon cœur a toujours été à la peinture. J’ai le sentiment d’être né peintre."     Gustave Doré, 1873.

02/02/2014

Michel-Jean Cazabon 1813-1888

Considéré comme le premier peintre trinidadien de renommée internationale, Michel-Jean Cazabon est né en 1813 à Corinth Estate, à proximité de San Fernando, sur l'île de Trinité.
Issu d'une famille martiniquaise aisée, Cazabon étudie en Angleterre au St Edmund's College de Ware de 1826 à 1830.
De retour à Trinidad en 1830, il se rend ensuite à Paris en 1837 où il suit les cours de Paul Delaroche (1797-1856) à l’école des Beaux-arts.
Comme nombre de peintres à l'époque, Cazabon effectue plusieurs voyages en France et en Italie pour y peindre des paysages.

Bateau de pêche dans  la baie de Naples  1843  Huile sur toile 38 x 46,3 cm Collection privée.jpg

"Bateau de pêche dans la baie de Naples"   1843 

Huile sur toile  38 x 46,3 cm     Collection privée.

Village près de Noyon, Oise, France  1845  Huile sur toile 27.2 x 35.6cm Collection privée..jpg

"Village près de Noyon"  Oise, France  1845

Huile sur toile  27.2 x 35.6cm      Collection privée.

 Bord de rivière, France  Huile sur toile 30.4 x 24.2 cm Collection privée..jpg

 

 

 

 

 

 

"Bord de rivière

France 

Huile sur toile  30.4 x 24.2 cm

Collection privée.

 

 Il côtoie les artistes de l’école de Barbizon tels que Théodore Rousseau (1812-1867), Jean-François Millet (1814-1875), Jules Dupré (1811-1889) et Jean-Baptiste Camille Corot (1796-1875).

Sur la plage  Huile sur toile 22 x 33 cm Collection privée.jpg

"Sur la plage"   Huile sur toile 22 x 33 cm   Collection privée.

Fait remarquable pour un artiste de couleur, Cazabon expose au Salon du Louvre de Paris en 1839, puis, chaque année, de 1843 à 1847.

La Tour de L'horloge, Vire, Normandie, France 1846.jpg

"La Tour de L'horloge, Vire"     Normandie, France   1846 

Collection privée.

Revenu d'un séjour en Trinité en 1845, Cazabon publie en 1851 à Paris une série de dix-huit lithographies, "Vues de la Trinité, 1851".

Vue depuis le mont  Tamana, Trinidad.jpg

"Vue depuis le mont Tamana, Trinidad"

En 1852, Cazabon revient définitivement à Trinité et s'installe à Port of Spain en qualité de peintre paysagiste et de professeur d’art.

Arches de bambou, Chaguaramas, Trinidad.jpg

"Arches de bambou, Chaguaramas"   Trinidad.

Femme au parasol  Aquarelle 35,56 x 25,4 cm.jpg

"Femme au parasol"       Aquarelle  35,56 x 25,4 cm

cazabon 4.jpg

"Trinidad, River"

Les îles de La Trinité, devenues officiellement colonie anglaise depuis la "Paix d'Amiens" de 1802, furent, de 1846 à 1854, placées sous l'autorité du gouverneur  George Harris. Ce gouverneur, devenu très vite le protecteur et le mécène de Cazabon, lui passa de nombreuse commandes de paysages.

Caledonia and Craig Islands, Trinidad and Tobago   Aquarelle  Belmont House, Faversham, Kent, Angleterre.jpg

"Caledonia and Craig Islands"    Trinidad and Tobago  

Aquarelle     Belmont House, Faversham, Kent, Angleterre.

La collection de 44 peintures du baron anglais George Harris figure aujourd'hui dans la maison de famille de Belmont, dans le Kent, en Angleterre. Il s'agit de l'une des plus importantes collections de paysages de l'île au XIX° siècle.

Maraval Valley, Trinidad  Aquarelle  Belmont House, Faversham, Kent, Angleterre.jpg

"Maraval Valley"      Trinidad     Aquarelle 

Belmont House, Faversham, Kent, Angleterre.

En 1857, Cazabon publie une seconde série de dix-huit lithographies de paysages, "Album  de la Trinité".

Maraval River, Trindad   Aquarelle.jpg

"Maraval River, Trindad"         Aquarelle

Visite d'une plantation, Trinidad.JPG

"Visite d'une plantation, Trinidad"

En 1860, en collaboration avec le photographe Hartmann, il publie une série de seize lithographies intitulée "Album de Demerara".

Bosquet de bambou, Trinidad.jpg

"Bosquet de bambou, Trinidad"

Vallée de Santa Cruz, Trinidad   Huile sur toile 46 x 36 cm.jpg

"Vallée de Santa Cruz, Trinidad"     Huile sur toile 46 x 36 cm.

Il collabore également à la réalisation de "l'Album Martiniquais" publié par Hartmann et le peintre-lithographe Eugène Cicéri (1813-1890).

Bosquet de bambou, Basse Pointe, Martinique  1850 Aquarelle sur  papier 20 x 25 cm Collection privée..jpg

"Bosquet de bambou"    Basse Pointe, Martinique   1850

Aquarelle sur papier 20 x 25 cm        Collection privée.

En 1862, Cazabon s'installe dans la ville de Saint-Pierre en Martinique. Saint-Pierre était dit à l'époque "Le petit Paris" et l'artiste espère y retrouver l'environnement intellectuel et mondain qu'il avait connu en métropole. 

Fonds St Denis, Martinique 1862 Aquarelle sur papier 21.9 x 30.8 cm Collection privée..jpg

"Fonds Saint Denis, Martinique"      1862

Aquarelle sur papier 21.9 x 30.8 cm      Collection privée.

La côte et le bureau des douanes, St Pierre, Martinique 1862-70  Aquarelle sur  papier  24,13 x 34,92 cm     Collection privée..jpg

  "La côte et le bureau des douanes"   Saint-Pierre, Martinique  1862-70 

Aquarelle sur papier  24,13 x 34,92 cm       Collection privée.

Rivage de la Martinique  Huile sur toile 44,5 x 54,5 cm.jpg

"Rivage de la Martinique"       Huile sur toile 44,5 x 54,5 cm

Après avoir vainement tenté durant quelques années de trouver une reconnaissance artistique à Saint-Pierre, Cazabon revient en Trinité en 1870.

La rivière, Belmont, Trinidad   c.1870.jpg

"La rivière, Belmont"    Trinidad      c.1870

Vue de Carenage, Trinidad.jpg

"Vue de Carenage, Trinidad"

Michel-Jean Cazabon ne retrouvera plus le statut social qu'il avait autrefois connu. Profondément déçu, il n'en continuera pas moins de peindre jusqu'à la vie de sa vie.

Jeune mulâtre   Aquarelle 29 x 21,5 cm Collection privée..jpg

"Jeune mulâtre"    Aquarelle 29 x 21,5 cm    Collection privée.

Sur la rivière   Caroni, Trinidad  Aquarelle et gouache sur  papier 14 x 22,2 cm Collection privée.jpg

"Sur la rivière Caroni, Trinidad

Aquarelle et gouache sur papier  14 x 22,2 cm     Collection privée.

Marchande  Aquarelle  35,56 x 25,4 cm.jpg

"La marchande"        Aquarelle  35,56 x 25,4 cm.

Décédé en 1888, Michel-Jean Cazabon est inhumé dans le cimetière Lapeyrouse de Port of Spain.

Port of Spain, Trinidad.jpg

   "Port of Spain, Trinidad"

Chute d'eau, Trinidad   Aquarelle sur papier 35.5 x 25.5 cm  Collection privée..jpg

 

 

 

 

 

 

 

"Chute d'eau, Trinidad"  

Aquarelle sur papier 35.5 x 25.5 cm

Collection privée.

 

 

Outre des collections privées à Trinité et à l'étranger, plusieurs de ses œuvres figurent dans le musée national et galerie d'art de la Trinité de Port of Spain.

15/06/2012

Paul Jean Charles Clays 1819-1900

2600.jpgPeintre de marines et aquarelliste belge né à Bruges en 1819.

Pensionnaire dans un collège de Boulogne sur Mer, il s'en échappe et s'engage comme mousse sur un bateau faisant du cabotage entre la France et l'Angleterre.
De retour à Bruges, il décide de se consacrer à la peinture et se rend à Paris pour y suivre une formation artistique.

Après avoir pris des cours dans l'académie populaire de Charles Suisse (1846-1906), Il travaille dans l'atelier d’Horace Vernet (1789-1863) puis de Théodore Gudin (1802-1880), peintres de marines réputés.
De retour en Belgique, il se fixe à Bruxelles en 1850 où il expose ses premiers tableaux.

The port of  Leith, Edinburgh, Scotland      1843.jpg

"The port of  Leith, Edinburgh, Scotland"      1843
huile sur toile 106.7 x 165.1 cm

Comme de nombreux peintres de marines de sa génération son style est fortement influencé par les maîtres flamands du 17° siècle. Ses toiles, traditionnelles et romantiques, s'inspirent le plus souvent des thèmes de cette période.

Rough sea in stormy weather 1846.jpg

"Rough sea in stormy weather"    1846

Le dechargement de la pêche huile sur panneau 49.5x72.3 cm.jpg
"Le déchargement de la pêche"
huile sur panneau 49.5 x 72.3 cm
collection privée

En 1851, Clays embarque comme peintre de marine sur une  goëlette du gouvernement belge. Au fil de ses croisières en mer du Nord, Clays délaisse toute anecdote romantique au profit de toiles naturalistes basées sur une observation attentive de la nature.

Morning light 1866.jpg
"Morning light"   1866
 
Clays deviendra l'un des premiers tenants du réalisme en Belgique dès 1851.

Un matin, après le naufrage 1853.jpg

"Un matin, après le naufrage"   1853

De 1852 à 1856, il s'installe et travaille à Anvers.
De ce séjour à Anvers date le véritable succès de Paul Jean Clays. L'artiste aime et connaît la mer. Devenu le peintre quasi-officiel des bords de l'Escaut, il excelle à rendre la masse lourde des eaux profondes et, comme il fut marin, il maîtrise parfaitement l'accord des couleurs des ciels et des flots. Sa palette où dominent le beige, le rouge-brun, les ocres et les bleus est aussi simple qu'expressive.

On the Scheldt, Afternoon 1868 huile sur panneau 41,5 x 63,1 cm Aberdeen Art Gallery.jpg
"On the Scheldt, Afternoon"   1868
huile sur panneau  41,5 x 63,1 cm
Aberdeen Art Gallery, Scotland

shipping in a calm.jpg

"Shipping in a calm"

En 1855, il sera parmi les fondateurs de la Société royale des aquarellistes belges.

Shipping in an estuary with a windmill beyond aquarelle 44,5 x 66,7 cm collection privée.jpg
"Shipping in an estuary with a windmill"
aquarelle  44,5 x 66,7 cm
collection privée

En 1856, Clays s'établit définitivement à Bruxelles.

A fishing boat in an estuary.jpg
"A fishing boat in an estuary"

En 1862, il participe à l'exposition universelle de Londres.

Ships lying off Flushing 1869 huile sur bois 59.9 x 86.8 cm National Gallery Londres.JPG
"Ships lying off flushing"   1869
huile sur bois  59.9 x 86.8 cm
National Gallery, Londres

En 1867, Clays figure à l' exposition universelle de Paris où il reçoit une médaille de deuxième classe.
Les critiques sont des plus élogieuses et le fameux Théophile Thoré-Bürger le considère comme l’un des meilleurs peintres de marines de son temps.

Calm on the Scheld 1867.jpg
"Calm on the Scheld"  1867

En 1867, il est promu Chevalier de la Légion d'honneur.

dordrecht.jpg

"Dordrecht"

En 1868, il sera l'un des membres fondateurs de la Société Libre des Beaux-Arts.

Calm at the Mouth of the Scheldt 1868 huile sur panneau 41,5 x 63 cm Aberdeen Art Gallery.jpg
"Calm at the Mouth of the Scheldt"    1868
huile sur panneau   41,5 x 63 cm
Aberdeen Art Gallery, Scotland
 
The Calm huile sur panneau 1870 59,4 x 83,2 cm Sheffield museum.jpg
"The Calm"   1870
huile sur panneau  59,4 x 83,2 cm
Sheffield museum
 
En 1878, Clays figure avec succès à l'exposition universelle de Paris.

Moored ships in a small harbour.jpg

"Moored ships in a small harbour"

Dutch  Fishing Boats  1872  huile sur panneau 59,2 x 84,6 cm Sheffield museum.jpg

"Dutch  Fishing Boats"  1872 
huile sur panneau  77,1 x 122,3 cm
Sheffield museum
 
Coloriste de talent, si sa technique subit l'influence de l'impressionnisme, le schéma de construction des ses œuvres reste traditionnel.
A Calm on the Kel near Dordrecht, The Netherlands 1870.jpg
"A calm on the Kel near Dordrecht, the Netherlands"  1870
huile sur toile   76 x 110,5 cm
Leicester museum

A l’étranger, comme dans son propre pays, Clays est considéré comme l’un des plus grands peintres de marines de son époque.

Ships lying near Dordrecht 1870  huile sur toile 75 x 110,2 cm National Gallery, Londres.JPG

"Ships lying near Dordrecht"  1870
huile sur toile   75 x 110,2 cm
National Gallery, Londres

En 1880, lors de la grande exposition d'art organisée à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance de la Belgique, le peintre partage avec son compatriote Louis Artan (1837-1890)  les récompenses et les honneurs décernés aux meilleurs peintres de marines.

The Storm 1875 huile sur panneau 77.1 x 122.3 cm Sheffield museum.jpg
"The Storm"    1875
huile sur panneau  77,1 x 122,3 cm
Sheffield museum

Clays sut peindre les flots déchaînés comme les ciels tourmentés, mais son thème de prédilection restera avant tout la description attentive et sincère de l'estuaire de l'Escaut.

Barges moored before a windmil.jpg
"Barges moored before a windmil"
 
A Calm on the Kel near Dordrecht The Netherlands 1870.JPG
"A calm on the Kel near Dordrecht, the Netherlands"   1870
 
Shipping on the Scheldt huile surtoile 68 x 92,7 cm.jpg
"Shipping on the Scheldt"
huile surtoile  68 x 92,7 cm
collection privée

Membre de l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles et d'Anvers, Officier de l'Ordre de Léopold, Officier de la Légion d'honneur, Commandeur de l'Ordre de Charles III d'Espagne, Paul Jean Clays est décédé près de Bruxelles, à Schaerbeek, en 1900.

 

Ostende.jpg

"Ostende"

Une avenue de la ville de Schaerbeek porte aujourd'hui son nom.

Pinks at anchor on the Zuyderzee huile sur panneau 54 x73 cm.jpg
"Pinks at anchor on the Zuyderzee"
huile sur panneau 54 x 73 cm
collection privée

Son travail figure dans les musées des Beaux-Arts de Bruxelles, Anvers, Gand, Bruges, Mons, Liège, Munich, Hambourg, Edinburgh, Leicester, Sheffield, à la National Gallery de Londres et au Metropolitan Museum de New York.

30/04/2012

François Rivoire 1842-1919

francoisrivoire.jpg

Peintre de fleurs, spécialisé dans les aquarelles, gouaches et pastels, né à Lyon en 1842.

Elève de Jean-Marie Reignier (1815-1886) à l'école des Beaux-Arts de Lyon.

Il débute chez les soyeux en dessinant des motifs floraux sur tissus, puis, installé à Paris dans un atelier montmartrois, il dispense des cours de peinture.

Bouquet de roses 1861 huile sur toile 46x37,5 cm.jpg
"Bouquet de roses"    1861
huile sur toile   46 x 37,5 cm

Professeur réputé, il expose au Salon des artistes français dès 1866. Ses aquarelles de fleurs y seront médaillées en 1883 et 1886.

François Rivoire 1.jpg
Aquarelle gouachée

Sociétaire des Artites Français en 1886 puis membre de la Société de pastellistes français en 1888, il reçoit une médaille de bronze lors de l'exposition universelle de 1889.

françois r.jpg
pastel    99 x 69 cm

Après avoir participé à l'exposition universelle de Paris en 1900, il est élevé au grade de Chevalier de la Légion d'honneur en 1906.

francois-rivoire-still-life-of-peonies-and-roses.jpg
"Pivoines et roses"   aquarelle

Ami de Claude Monet, il se retire près de Giverny, au Grand-Saint-Léger, où il décéde en 1919.

anémones.jpg
"Anémones et roses"    aquarelle


Son travail est exposé dans les musées de Lyon, Saint-Etienne, Grenoble, Paris (Luxembourg), Le Mans, Reims, Rioms, Dunkerque, Valenciennes, Arras, Mulhouse, Amiens et Tolède.


18/03/2012

Charles Dammeron 1848-1945

Charles Dammeron, peintre français  (Nancy, 1848 - Paris, 1945).
Elève de l'école des Beaux Arts de Nancy.
Fort réputé pour ses aquarelles orientalistes

Dammeron Charles 1848-1945 France le porteur d'eau aquarelle sur papier 55 x 43 cm.jpg
"Le porteur d'eau"
aquarelle sur papier   55 x 43 cm

09/02/2012

Augusto Ballerini 1857-1902

Augusto Ballerini, né en 1857 dans la province de Buenos Aires, était un peintre argentin.

A Buenos Aires, Il étudie dans l'atelier du peintre français Ernest Charton de Treville (1818-1877) et de l'italien Francisco Eduardo Romero (1840-1906).

SOLDADOS DE GARIBALDI.Jpeg
"Soldados de Roma"      Acuarela  1870
 
En 1875, titulaire d'une bourse d'étude délivrée par l'administration de la province de Buenos Aires, il se rend en Italie. A Rome, il intègre l'institut des Beaux Arts pour y étudier sous la direction du peintre Césare Maccari (1840-1919).
 
1875.jpg
"Militares"        huile sur toile   1875
.

Il s'installe ensuite à Venise puis visite et travaille à Florence.

En 1878, il exécute le portrait de son compatriote, le sculpteur Lucio Correa Morales, qui séjourne, lui aussi, à Florence.

Retrato de Lucio Correa Morales1878.jpg
"Retrato de Lucio Correa Morales"   1878
huile sur toile 65x54 cm
Museo Castagnino, Rosario, Argentine
 
 
Portraitiste, mais aussi peintre de paysages, de scènes historiques et de genre, Ballerini envoie en Argentine la majorité de ses toiles. Artiste reconnu par la qualité de son travail, il acquiert rapidement une certaine notoriété dans son pays natal.
 
Interior de patio Las lavanderas 1880.jpg
"Interior de patio, las lavanderas"   1880
huile sur toile  46x70 cm

De retour en Argentine, en 1879, il participe en qualité d'artiste peintre à une expédition scientifique, qui, menée par Gustavo Niederlein, vise à explorer la faune et la flore de la région du Rio Negro dans le nord de la Patagonie.  
Les aquarelles réalisées par Ballerini lors de cette expédition sont aujourd' hui conservées à l'Institut national géographique de Buenos Aires.

En 1881, Il collabore à l'illustration du journal "La Nación" et de "La Ilustración Argentina".
Campesinos 0.jpg
"Campesina"     Acuarela
 
Vers 1885, avec les peintres Angel Della Valle (1855-1903) et Ernesto de la Carcova (1866-1927), il intègre le groupe d'artistes de "La Colmena" -La Ruche- , institution qui organise des expositions dans Buenos Aires.
 
Campesinos.jpg
"Campesino"   Acuarela

En 1895, le musée national des Beaux-Arts de Buenos Aires lui achète une de ses toiles : "Une nuit de pleine lune à Venise".
En 1897, à Buenos Aires, Il réalise les décors de l'opéra "Pampa" créé par Arturo Beruti.
 
Vendedora de frutas 1880.jpg
"Vendedora de frutas"     1880
huile sur toile  52.5x67 cm
 
Vers 1900, il peindra quelques paysages de montagne dans la région de Cordoba.
Augusto Ballerini est décédé subitement à Buenos Aires en 1902.
 
233.7 x 763 cm.jpg
"Cataratas del Iguazu"   1893
panorama, huile sur toile  233.7 x 763 cm

En 1903, à Buenos Aires, une exposition organisée à titre posthume, réunira plus de 130 œuvres de l'artiste.
Son travail sera ensuite également présenté  à Buenos Aires lors de deux grandes expositions, "Un siècle d'art en Argentine" en 1952 et "Peinture et sculpture argentines de ce siècle" en 1953.
 
Le musée national des Beaux Arts de Buenos Aires et de nombreux musées provinciaux argentins possèdent nombre de ses toiles.

04/02/2012

William Marshall Brown 1863-1936

William Marshall Brown, né en 1863 à Edimbourg, était un peintre écossais.
Il reçu une formation dans le collège d'art d'Edinbourg avant de suivre les cours de la "Royal Scottish Academy Life School".

At the water's edge.jpg
"At the water's edge"


Titulaire d'une bourse d'études, il exerçait parallèlement une activité d'illustrateur de livres et de graveur sur bois.

1.jpg
Toy Boat.jpg
"Toy boat"
paddling.jpg
"Paddling"

Fishing Girls.jpg
"Fishing girls"

Brown a le plus souvent travaillé à Edinbourgh et dans son atelier de Cockburnspath, petit village du sud de l' Ecosse, sur les rives de la mer du Nord.

Eyemouth Harbour Scotland.jpg
"Eyemouth Harbour"     Scotland

Shans.jpg
"Shrimping"

Sa notoriété repose essentiellement sur des peintures de genre et de paysages côtiers.

The lookouts.jpg
"The lookouts"
Mussel Gatherers.jpg
"Mussel gatherers"
Watching the boats race huile sur toile 43.2 x 61 cm.jpg
"Watching the boats race"
huile sur toile  43.2 x 61 cm

Brown a également peint en Hollande et en France où quelques-unes de ses toiles ont été réalisées dans le port breton de Concarneau.

Sardine Fishers, Concarneau, France.jpg
"Sardine Fishers"      Concarneau, France

Elu membre associé de la "Royal Scottish Academy" en 1909, il en deviendra membre en 1928.

A Breton Washing Pool 1927.jpg
"A breton washing pool"     1927
huile sur toile

Probablement peinte dans les environs de Concarneau, cette toile fut le morceau de réception présenté par Brown lors de son élection à la "Royal Scottish Academy".

Aquarelliste de talent, il sera également membre de la "Royal Scottish Watercolour" Society dès 1929.

fishing boats in harbour aquarelle.jpg
"Fishing boats in harbour"
aquarelle

William Marshall Brown est décédé à Edimbourg en 1936.

The Bait Gatherers.jpg
"The bait gatherers"

Outre des collections privées, quelques-unes de ses toiles figurent dans les musées écossais d'Edimbourg, de Perth et de Glasgow.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique