logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/12/2008

Un Pont s'est élevé pour toi ...

Un Pont s'est élevé pour toi unique enfant,
Et ce Pont, cette clé ouvre un futur vivant
A la veille aujourd'hui de ce noël nouveau,
Je t'offre en cette nuit, mon amour en cadeau.

Tu es ce jeune élu parmi les démunis
Se sentant seul et nu, pourtant si riche aussi
De potentialités, pour les Grands de la terre
A qui toi l'humilé offre l'or , la lumière.

J'aimerais tant vous dire ô comment l'exprimer !
Que tout ce blé-sourire et ces présents d'été
Ont germé, ont fait luir des phares et des étoiles
Qui permettent d'ouvrir en nous, toutes les voiles.

Yorlane 29/11/08

10/10/2008

Si le bonheur est dans le pré

medium_annigoni_pietro_cinciarda.6.jpgSi le bonheur est dans le pré
le désespoir tôt ce matin
etait assis au bord d'un banc ...
je suis passé tout à côté ...
mes pas se sont faits incertains..


juste l'espace d'un instant
nos deux regards se sont croisés..
qu'il etait triste ce visage
je n'ai pas su lui donner d'âge..


il n'avait que, pour tout bagage,
qu'un très vieux sac de voyage..
comme il n'était que de passage
il ne troublait pas le quartier
vous pouvez partir rassurés....

si le bonheur est dans le pré
que quelqu'un lui donne les clés
pour qu'il puisse enfin y entrer..
combien faut-il de malheureux
pour que certains puissent être heureux ?

si le bonheur est dans le pré
je vais chercher ces foutues clés
pour lui donner le droit d'entrer ..

Saint Quentin, le 23 09 06

Annigoni Pietro Cinciarda
1910-1988

04/09/2008

Nuit rhénane

Mon verre est plein d'un vin trembleur comme une flamme

Écoutez la chanson lente d'un batelier

Qui raconte avoir vu sous la lune sept femmes

Tordre leurs cheveux verts et longs jusqu'à leurs pieds

Debout chantez plus haut en dansant une ronde

Que je n'entende plus le chant du batelier

Et mettez près de moi toutes les filles blondes

Au regard immobile aux nattes repliées

Le Rhin le Rhin est ivre où les vignes se mirent

Tout l'or des nuits tombe en tremblant s'y refléter

La voix chante toujours à en râle-mourir

Ces fées aux cheveux verts qui incantent l'été

Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire

Guillaume Apollinaire  (1880 - 1918)

23/12/2006

J'élèverai un pont ...


podcast

medium_00kat.7.jpgJ'élèverai un pont pour t'atteindre et te voir
Interpréter tes sons faire rejaillir l'espoir
Retrouver dans le noir le fil de nos échanges
Et s'ouvrir au savoir intuitif et étrange.

J'élèverai un pont de genêt de bruyère
Frangé d'or et d'ajoncs éclatants de lumière
Un arc-en-ciel ciboire auréolé d'argent
De pépites d'ivoire étoilée de diamants.

J'élèverai ce pont pour toi seul mon enfant
Et ce sera le don d'un coeur à nu vibrant
Comme un volcan perdu dont la flamme soudain
Renaîssant de ses cendres éblouit le chemin.


Yorlane23/06/06
Auguste Rodin "la cathédrale"
1909
Georg Friedrich Haendel
"Water Music"

19/12/2006

Liberté

Prenez du soleil
Dans le creux des mains,
Un peu de soleil
Et partez au loin !

Partez dans le vent,
Suivez votre rêve;
Partez à l'instant,
la jeunesse est brève !

Il est des chemins
Inconnus des hommes,
Il est des chemins
Si aériens !

Ne regrettez pas
Ce que vous quittez.
Regardez, là-bas,
L'horizon briller.

Loin, toujours plus loin,
Partez en chantant !
Le monde appartient
A ceux qui n'ont rien.

Maurice Careme
1899-1978

14/12/2006

Ode à son nez

Beau nez, dont les rubis ont cousté mainte pipe
De vin blanc et claret
Et duquel la couleur richement participe
Du rouge et du violet;
Gros nez, qui te regarde à travers un grand verre
Te juge encore plus beau :
Tu ne ressembles point au nez de quelque hère
Qui ne boit que de l'eau

Olivier Basselin
(XV°)


medium_eduard_grutzner.jpg

Eduard Grutzner
1846-1925
Germany

13/12/2006

L' automne

L'automne fait les bruits froissés
De nos tumultueux baisers.

Dans l'eau tombent les feuilles sèches
Et sur ses yeux, les folles mèches.

Voici les pèches, les raisins,
J'aime mieux sa joue et ses seins.

Que me fait le soir triste et rouge,
Quand sa lèvre boudeuse bouge?

Le vin qui coule des pressoirs
Est moins traître que ses yeux noirs.

Charles CROS
1842-1888

12/12/2006

Fiesta

Et les verres étaient vides
Et la bouteille brisée
Et le lit était grand ouvert
Et la porte fermée
Et toutes les étoiles de verre
Du bonheur et de la beauté
Resplendissaient dans la poussière
De la chambre mal balayée
Et j'étais ivre mort
Et j'étais feu de joie
Et toi ivre vivante
Toute nue dans mes bras.

Jacques Prévert
1900-1977

24/11/2006

Je chercherai tes yeux


podcast


Dans le bleu de tes yeux
J’ai vu la mer d’Opale.
Dans le bleu de tes yeux
Je me suis envolée.
Ma voile a pris le vent
Voguant sur ta tendresse.

Brel a chanté la mer
Et les dunes, et le vent,
Et les plages de sable
Où dansait La Fanette.
Dans le bleu de tes yeux
J’ai vu passer son ombre.

La mer et puis le vent,
Les dunes de sable blanc
Pour moi c’est un voyage
Commencé dans tes yeux,
Rêve d’un avenir
Qui ne sera jamais.

Vers ces lointains rivages
Un jour je m’en irai
Et mes pas dans les dunes
Chercheront ton empreinte.
Dans le bleu de la mer
Je chercherai tes yeux.

Brigitte
06/07/2005

23/11/2006

Dans Arles...

Dans Arles, où sont les Alyscams,
Quand l'ombre est rouge, sous les roses,
Et clair le temps,

Prends garde à la douceur des choses.
Lorsque tu sens battre sans cause
Ton coeur trop lourd ;

Et que se taisent les colombes :
Parle tout bas, si c'est d'amour,
Au bord des tombes.

Paul-Jean Toulet
1867-1920

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique