logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/06/2014

Volodymyr Orlovsky 1842-1914

Orlovsky.jpgVolodymyr Donatovych Orlovsky, né à Kiev en 1842, était un peintre paysagiste ukrainien.
De 1855 à 1860, il étudie à Kiev dans l'atelier du peintre Ivan Soshenko (1807-1876).
Sur recommandation du peintre et poète Taras Chevchenko (1814-1861), compatriote et ami de Shohenko, Orlovsky intègre l'Académie Impériale des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg en 1861. Il en suivra les cours jusqu'en 1868.

Paysage à l'étang..jpg

"Paysage à l'étang"

En 1863, l'académie lui décerne une médaille d'argent et, en 1868, une médaille d'or pour ses paysages de Crimée.

Une journée d'été en Crimée..jpg

"Une journée d'été en Crimée"

Réparation des filets de pêche sur la côte de Crimée 1870 Huile sur toile 32,50 x 63 cm Collection privée..jpg

"Réparation des filets de pêche sur la côte de Crimée"  1870

Huile sur toile 32,50 x 63 cm     Collection privée.

De 1869 à 1872, bénéficiant d'une bourse d'études octroyée par l'académie, Orlovsky voyage et peint en France, en Italie, en Suisse et en Allemagne.

3.jpg

Membre de l'Académie Impériale des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg en 1874, il en est nommé professeur en 1878.

Deux femmes marchent vers un village dans la vallée  Huile sur toile  28,60 x 72,40 cm Collection privée..jpg

"Deux femmes marchant vers un village dans la vallée"

Huile sur toile  28,6 x 72,4 cm      Collection privée.

2.jpg

Soir au bord de mer  1874.jpg

"Un soir en bord de mer"    1874

Les faucheurs.jpg

"Les faucheurs"

Paysage au marais..jpg

"Paysage au marais"

De 1882 à 1884, Mykola Pymonenko (1862-1912) sera l'un de ses élèves.

Maison de village  1875.jpg

"Maison de village"     1875

A l'époque, la notoriété de Volodymyr Orlovsky égale celle du peintre de marine Ivan Aïvazovski (1817-1900).

Bergère en forêt   1880  Huile sur toile 41,9 x 61,6 cm  Collection privée..JPG

"Bergère en forêt"     1880 

Huile sur toile  41,90 x 61,60 cm       Collection privée.

Il peint pour l'aristocratie de Saint-Pétersbourg et de Moscou et le tsar Alexandre III achète quelques unes de ses toiles. 

Paysage ukrainien 1880..jpg

"Paysage ukrainien"     1880

 La récolte en Ukraine 1880  Huile sur toile  80,60 x 171 cm  Collection privée..jpg

"La récolte en Ukraine"     1880 

Huile sur toile  80,60 x 171 cm    Collection privée.

La récolte  1882  Huile sur toile   62 × 100 cm  Musée d'art national d'Ukraine, Kiev.jpg

"La récolte"        1882 

Huile sur toile  62 × 100 cm     Musée d'art national d'Ukraine, Kiev.

Une journée de printemps en Ukraine 1882  Huile sur toile 80 x 170.8 cm  Collection privée..JPG

"Une journée de printemps en Ukraine"      1882 

Huile sur toile 80 x 170.8 cm      Collection privée.

1.jpg

  Jour d'été 1884.jpg

"Jour d'été"    1884

Chumaks se reposant dans la steppe 1884.jpg

"Chumaks au repos dans la steppe"      1884

La rivière Gnilitsa..jpg

"La rivière Gnilitsa"     1885   

Huile sur toile  95 x 155 cm           Collection privée.

En 1886, de retour en Ukraine, il enseigne à l' école de dessin de Kiev et devient l'un des fondateurs de l'école des Beaux-Arts de la ville. 

Dora, sailing at dusk 1886  Huile sur toile 42,5 x 35,2 c m Collection privée..Jpeg

"Dora, voile au crépuscule"     1886 

Huile sur toile  42,5 x 35,2 cm         Collection privée.

Moulin dans la forêt   1887  Huile sur toile  92,5 x 142,5 cm Collection privée..Jpeg

"Moulin dans la forêt"    1887 

Huile sur toile  92,5 x 142,5 cm          Collection privée.

Au fil des années, Orlovsky, influencé par le travail de son compatriote Arkhip Kouïndji (1841-1910), s'est éloigné des conventions et du cadre esthétique traditionnels de l'académisme. Coucher de soleil 1896.jpg

"Coucher de soleil"     1896

Le réalisme de ses paysages devient plus naturel, les lignes sont plus sûres et les couleurs plus claires et plus harmonieuses.

Les blés mûrs.jpg

"Les blés mûrs"

Maison dans les bois.jpg

"Maison dans les bois"

La steppe   Huile sur toile 95 x 183 cm  Collection privée..jpg

"La steppe"     Huile sur toile 95 x 183 cm    Collection privée.

Village de paysans lors d'une journée d'été..jpg

"Village de paysans lors d'une journée d'été"

Paysage d'Ukraine..jpg

"Paysage d'Ukraine"

Départ à l'aube Huile sur toile  118 x 108 cm  Collection privée..jpg

"Départ à l'aube"  Huile sur toile  118 x 108 cm   Collection privée.

La récolte   Huile sur toile 19,50 x 58,20 cm Collection privée..jpg

"La récolte"   Huile sur toile 19,50 x 58,20 cm   Collection privée.

A partir de 1900, Orlovsky peindra essentiellement des paysages marins.

Ville du bord de mer.jpg

"Ville du bord de mer"

Chevaux à la baignade..jpg

"Chevaux à la baignade"

0.jpg

12.jpg

Volodymyr Orlovsky est décédé en 1914 lors d'un séjour en Italie, à Nervi, quartier résidentiel de la périphérie orientale de Gênes. Il doit sa célébrité à ses vues de la campagne ukrainienne et à ses paysages de Crimée.
Paysage ukrainien..jpg

"Paysage ukrainien"

Troïka dans la neige Huile sur toile 102 x 130 cm  Collection privée..JPG

"Troïka dans la neige"

Huile sur toile 102 x 130 cm        Collection privée.

Vladimir Orlovsky  Paysage ukrainien..jpg

"Paysage d'Ukraine"

Un arbre dans la steppe  Huile sur toile 58, 50 x 46,80 cm   Collection privée..jpg
 

"Un arbre dans la steppe"

 

 

 

 

 

 

 

Huile sur toile 58,50 x 46,80 cm

Collection privée.

 

 

En Ukraine, Volodymyr Orlovsky est considéré comme l'un des fondateurs de la peinture réaliste de paysages.

 

07/04/2014

Giorgi Gabashvili 1862-1936

Gigo Gabashvili 1885.jpgGiorgi dit "Gigo" Gabashvili né à Tbilissi en 1862 était un peintre réaliste géorgien.
En 1881, il suit les cours de l'école privée de peinture de K.Keppen.

En 1883, il se rend à Saint-Pétersbourg où il tente vainement  d'intégrer les cours de l'Académie Impériale des Arts.

De retour à Tbilissi Gabashvili devient l'assistant du peintre Frantz Alekseyevich Roubaud (1856-1928) pour une série de toiles représentant des scènes de la guerre russo-turque de 1877-1878.  

En 1886, bénéficiant d'une recommandation élogieuse de Roubaud, Gabashvili est accepté à l'Académie Impériale des Arts de Saint-Pétersbourg. Il y étudie sous la direction du célèbre peintre Bogdan Pavlovitch Villevalde (1818-1903) et, de 1886 à 1888, Gabashvili sera plusieurs fois primé par cette académie.

Femme de Géorgie  1890.jpg

"Femme de Géorgie"    1890

De retour en Géorgie, son talent est très vite reconnu et, dès 1891, il expose à Tbilissi.

Le Chanteur aveugle  1890  Huile sur toile 91 x 66 cm Collection privée.jpg

"Le Chanteur aveugle"     1890 

Huile sur toile  91 x 66 cm       Collection privée.

Géorgien âgé  1890.jpg

"Géorgien âgé"      1890

En 1894, Gigo Gabashvili, à la recherche de nouvelles sources d'inspiration, voyage en Asie centrale et particulièrement en Ouzbékistan où il réalise de nombreux croquis dont les quatre versions préliminaires du "Bazar de Samarkand".

Le bazar de Samarkand  1896 Huile sur toile 80,6 x 160 cm   Musée national de Géorgie, Tbilissi..jpg

"Le bazar de Samarkand"    1896

Huile sur toile 80,6 x 160 cm   Musée national de Géorgie, Tbilissi.

En 2006, l'une des versions du "Bazar de Samarkand", exécutée en 1895, a été adjugée à New York chez Christie pour 1,136 million de dollars.

Bukharians, Ouzbékistan  Musée national de Géorgie, Tbilissi..jpg

"Bukharians, Ouzbékistan"   Musée national de Géorgie, Tbilissi.

 Feu de camp  1895  Huile sur toile  69 x 153 cm Collection privée..jpg

"Feu de camp"   1895 

Huile sur toile  69 x 153 cm      Collection privée.

 De 1894 à 1897, Gabashvili complète sa formation à l'Académie royale des beaux-arts de Munich durant trois ans.

Vendeurs de pastèques  1899  Huile sur toile  60.7 x 74 cm Collection privée.jpg

"Vendeurs de pastèques"    1899

  Huile sur toile  60.7 x 74 cm    Collection privée.

 En 1896-1897, il voyage en Grèce et en Italie et fonde un atelier à Tbilissi en 1897.

Le marché  Huile sur bois  32,5 x 40,5 cm Collection privée.jpg

 "Le marché"     Huile sur bois  32,5 x 40,5 cm

Collection privée.

En 1898, Gabashvili travaille en Khevsourétie, région géorgienne de haute montagne du grand Caucase située au nord de Tbilissi.

Khevsour sommeillant   1898   Musée national de Géorgie, Tbilissi..jpg

"Khevsour sommeillant"    1898  

Musée national de Géorgie, Tbilissi.

Fête Khevsour 1895  Huile sur toile   Musée national de Géorgie, Tbilissi..jpg

"Khevsour en fête"    1899  

Huile sur toile     Musée national de Géorgie, Tbilissi.

Khevsour en rouge  Musée national de Géorgie, Tbilissi..jpg

"Khevsour en rouge"     Musée national de Géorgie, Tbilissi.

Khevsour ivre 1899.jpg

"Khevsour ivre"  1899      Musée national de Géorgie, Tbilissi.

Khevsour.JPG

"Khevsour"

En 1900, de retour à Tbilissi, il enseigne à l'école de dessin pour la promotion des arts dont il deviendra le directeur.

Anes au repos  1901  Huile sur bois 23,5 x 34 cm   Collection privée.JPG

"Anes au repos"     1901 

Huile sur bois 23,5 x 34 cm     Collection privée.

Gabashvili connaissait les peintres russes du mouvement réaliste dit des "Ambulants" (Peredvižniki) et plus particulièrement le célèbre portraitiste ukrainien Ilya Repine (1844-1930) qui influencera son travail. 

Trois citadins   1893 Musée national de Géorgie, Tbilissi.jpg

"Trois citadins"    1893

Musée national de Géorgie, Tbilissi

En 1922, Gabashvili sera l'un des fondateurs de l'Académie des Arts de Tbilissi. Il en dirigera l'atelier de peinture et de dessin jusqu'en 1930.

g7.jpg

En 1929, Gabashvili  est honoré du titre d'artiste du peuple de la République socialiste soviétique de Géorgie.

Vieux Géorgien  1890.jpg

"Vieux Géorgien"    1890

Giorgi Gabashvili est décédé en 1936 à Tsikhisdziri, petite station balnéaire de la région géorgienne d’Adjarie.

L'étal du boucher Huile sur bois 44.5 x 33 cm  Collection privée.jpg

"L'étal du boucher"

Huile sur bois 44.5 x 33 cm       Collection privée.

Giorgi Gabashvili, qui peignait également sous le pseudonyme de "Gigo Gabaev", est  considéré comme le fondateur du mouvement réaliste dans la peinture  géorgienne.

Les vieux   Musée des arts d'Adjarie, Batumi, Géorgie.jpg

"Les vieux"    Musée des arts d'Adjarie, Batumi, Géorgie.


Au cours de sa longue carrière, Gabashvili a réalisé plus de 2000 dessins et tableaux. Une grande partie de ses œuvres est aujourd'hui exposée dans le musée national des beaux-arts de Tbilissi.

21/02/2014

Olof Per Ulrik Arborelius 1842-1915

1876.jpgOlof Per Ulrik Arborelius né à Orsa, petite ville du comté de Dalécarlie, en 1842, était un peintre paysagiste suédois.

En 1860, sur les conseils du peintre Johan Fredrick Höckerts (1826-1866), il intègre l'Académie Royale des Arts de Stockholm.

1865. Huile sur  panneau  55 x 39 cm  Collection privée..jpg

1865   Huile sur  panneau  55 x 39 cm    Collection privée.

En 1868, Arborelius achève sa formation dans l'atelier du paysagiste Johan Edvard Bergh (1828-1880).

3.jpg

Médaillé au Salon Scandinave, il bénéficie également d'une bourse d'études qui lui permet, de 1869 à 1872, de voyager et de travailler à Düsseldorf, Paris, Munich et Rome.

1.jpg

2.jpg

De retour à Stockholm, il est agréé par l'Académie Royale des Arts.

4.jpg

14.jpg

12.jpg

En 1883, Arborelius enseigne à l'Institut royal de technologie de Stockholm.

5.jpg

1884  Huile sur toile Collection privée.jpg

1884    Huile sur toile    Collection privée.

8.jpg

9.jpg

Il devient membre de l'Académie Royale des Arts en 1892.

6.jpg

10.jpg

11.jpg

De 1901 à 1909, Arborelius fut professeur à l'Académie Royale des Arts de Stockholm.

17.jpg

16.jpg

7.jpg

18.jpg

Olof Per Ulrik Arborelius est décédé en 1915 à Stockholm.

19.jpg

 30.jpg

Son travail, d'un réalisme saisissant, figure dans de nombreuses collections publiques, notamment dans le musée national de Stockholm, dans les musées suédois des Beaux-Arts de Göteborg et de Malmö et dans la National Gallery d'Helsinki en Finlande.

09/02/2014

Achille Granchi-Taylor 1857-1921

Portrait du peintre Granchi-Taylor par Paul Gauguin 1885, Kunstmuseum, Bâle.jpgAchille Granchi-Taylor, né en 1857 à Lyon d'un père immigré italien, voyageur de commerce, et d'une mère anglaise, Anne-marie Taylor, est un peintre français.

Installé à Paris avec sa mère, il débute une carrière d’agent de change qu'il abandonne très vite pour se consacrer à la peinture.
Il intègre le fameux atelier parisien du peintre académique Fernand Cormon (1845-1924) où il côtoie Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), Émile Bernard (1868-1941), Vincent Van Gogh (1853-1890) et Louis Anquetin (1861-1932).
A Paris, Granchi-Taylor rencontre les peintres Alfred Guillou (1844-1926) et Théophile Deyrolle (1844-1923), futurs fondateurs du "Groupe de Concarneau". Il se lie également d’amitié avec Paul Gauguin (1848-1903) qui exécutera son portrait en 1885. Cette même année Granchi-Taylor visite la Bretagne. Il se rend à Concarneau puis, en 1886, s'installe à Pont-Aven où il retrouve Paul Gauguin.

Gourlaouen, pêcheur de Pont-Aven  c.1911  Huile sur toile 46 x 33 cm  Musée des Beaux-Arts, Rennes, France.jpg

"Gourlaouen, pêcheur de Pont-Aven"   c.1911 

Huile sur toile 46 x 33 cm  Musée des Beaux-Arts, Rennes, France

Pensionnaire à l'auberge Gloanec, Granchi-Taylor côtoie, entre autres peintres, Émile BernardFerdinand du Puigaudeau (1864-1930) et Paul Sérusier (1864-1927).
Quelques mois plus tard, Granchi-Taylor s'installe à Concarneau où son ami, le peintre Théophile Deyrolle, lui loue un atelier au troisième étage de "La maison de bois de la  digue".

Marins-paysans sardiniers 1899 Musée de Morlaix, France.jpg

"Marins-paysans sardiniers"     1899

Musée de Morlaix, France

Achille Granchi-Taylor expose régulièrement à Paris. Au Salon des Artistes Français figurent "Marâtre" en 1888, "Dur à fendre" en 1889, "Chômage" en 1891, et "Tannée des voiles et des filets à Concarneau" en 1892.

Jeune bretonne ramandant les filets  Huile sur toile 116 x 81 cm Collection privée.jpg

"Jeune bretonne ramandant les filets

Huile sur toile 116 x 81 cm     Collection privée.

Jeune pêcheur au panier  Huile sur toile  35 x 24 cm Collection privée.JPG

"Jeune pêcheur au panier

Huile sur toile  35 x 24 cm      Collection privée.

Comme beaucoup de peintres du groupe de Concarneau, Granchi-Taylor s'est inspiré de la vie quotidienne des pêcheurs de Cornouaille.

La préparation des casiers   Huile sur toile  63,5 x 48 cm Collection privée..jpg

"La préparation des casiers"  

Huile sur toile  63,5 x 48 cm     Collection privée.

Trois marins sur les quais  Huile sur panneau 35 x 23 cm  Collection privée.jpg

"Trois marins sur les quais

Huile sur panneau 35 x 23 cm     Collection privée.

Le petit pêcheur  Aquarelle, plume, encre 27 x 19 cm   Collection privée.jpg

"Le petit pêcheur"  

Aquarelle, plume, encre 27 x 19 cm    Collection privée.

Sa peinture, sobre et réaliste, est un véritable témoignage de la vie difficile et souvent miséreuse des marins pêcheurs de l'époque.

Le pêcheur  Huile sur toile 154.94 x 104,14 cm  Collection privée.jpg

"Le pêcheur"  

Huile sur toile 154.94 x 104,14 cm      Collection privée.

En 1905, la disparition des grands bancs de sardines plonge les pêcheurs et les ouvriers de Concarneau dans le chômage et la misère.

Pauvre pêcheur de Concarneau   Musée des Beaux-Arts , Brest, France.jpg

"Pauvre pêcheur de Concarneau"  

Musée des Beaux-Arts, Brest, France

Cette même année de 1905, les personnalités de Concarneau organisent la première "Fête des filets bleus", grande fête de bienfaisance destinée à soutenir la population particulièrement éprouvée par la crise.

Affiche illustrant  la crise de la sardine  1905.jpg

Affiche illustrant la première fête des filets bleus   1905

Profondément impliqué dans la vie sociale de Concarneau, Granchi-Taylor, devenu le peintre des pêcheurs, offrira l’affiche de la manifestation aux organisateurs.

Réparation des filets 1914.jpg

"Réparation des filets"    1914 

Le mousse  Huile sur carton  21 x 14 cm.jpg

"Le mousse"     Huile sur carton  21 x 14 cm   Collection privée.

Granchi-Taylor a également réalisé de nombreuses commandes de panneaux décoratifs  sur le thème de la pêche tel le "Débarquement de raies" pour le château de Trévarez dans  le Finistère.

Débarquement de raies  Collection municipale de la ville de  Concarneau, France..jpg

"Débarquement de raies

Collection municipale de la ville de Concarneau, France.

Il fut aussi l'auteur d'illustrations pour la presse et de plusieurs ouvrages dont un recueil  de chansons de Théodore Botrel et de l'une des éditions du roman de Victor Hugo, "Les travailleurs de la mer".

 Gilliatt sur La Durande Illustration pour Les travailleurs de la mer.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Gilliatt sur La Durande"

Illustration pour "Les travailleurs de la mer"

 

 

Couple de Bretons fusain, crayon et rehauts de gouaches 44 x 30 cm Collection privée.jpg

"Couple de Bretons"  

Fusain, crayon et rehauts de gouaches  44 x 30 cm

Collection privée.

Après avoir vécu et travaillé près de trente ans à Concarneau, Achille Granchi-Taylor s'est retiré près de Paris, à Asnières. Il est décédé  dans cette ville en 1921.

31/12/2013

Ernest Meissonier 1815-1891

Jean-Louis_Ernest_Meissonier_autoportrait.jpgJean-Louis-Ernest Meissonier, né à Lyon en 1815, était un peintre, sculpteur et graveur français.
Formé dans l'atelier parisien du peintre Léon Cogniet (1794-1880), il débute au Salon de 1834 où, dans un registre classique, il expose des scènes de genre illustrant la vie quotidienne au XVII° et XVIII° siècle.

Le fumeur de  pipe  1854  Huile sur panneau de chêne  32,4 x 23,5 cm  National Gallery, London.JPG

"Le fumeur de  pipe"    1854 

Huile sur panneau de chêne  32,4 x 23,5 cm     National Gallery, London.

Les blanchisseuses à Antibes 1869 Huile sur bois 15 x13 cm  Musée d'Orsay, Paris.jpg

"Les blanchisseuses à Antibes"   1869

Huile sur bois 15 x 13 cm     Musée d'Orsay, Paris.

Meissonier s'oriente ensuite vers la peinture historique militaire dans laquelle il se spécialise et remporte un immense succès.

Le portrait du sergent 1874  Huile sur toile 73 x 62 cm Kunsthalle Hamburg, Germany.jpg

"Le portrait du sergent"   1874  

Huile sur toile 73 x 62 cm     Kunsthalle Hamburg, Germany


Vers 1855, Napoléon III, rendant hommage à son oncle, commande à Meissonier une série de toiles illustrant les conquêtes de la Grande Armée.

Friedland, 1807   v.1861-1875   Huile sur toile 135,9 x 242,6 cm  Metropolitain Museum of art, New York.JPG

friedland.JPG

" Friedland, 1807 "    ca.1861-1875   détails 

Huile sur toile 135,9 x 242,6 cm   Metropolitain Museum of art, New York.

Très soucieux du caractère authentique des scènes de combat et du moindre détail qu'il restitue avec la plus grande minutie, Ernest Meissonier est devenu une référence en matière d'uniformologie.

Dragon à cheval Huile sur panneau 24 x 18,6 cm Collection privée.jpeg

"Dragon à cheval"   Huile sur panneau 24 x 18,6 cm   Collection privée


Peintre mais également sculpteur, Meissonier applique la même méticulosité d'historien au travail préparatoire de ses œuvres.

Etude de portrait d'un hussard   Royal Museum of Fine Arts Antwerp, Belgium.jpg

Etude de portrait d'un hussard  

Royal Museum of Fine Arts, Antwerp, Belgium.

Il réalise des statuettes en cire, principalement équestres, études préalables aux peintures de tableaux militaires.

Le voyageur  Entre 1878 et 1890 Statuette en cire, tissu et cuir H. 47,8 ; L. 60 ; P. 39,5 cm  Paris, musée d'Orsay.jpg

"Le voyageur" dit aussi "Napoléon pendant la campagne de Russie" ou "Maréchal Ney" ou "Officier dans la tourmente".  1878-1890
Statuette en cire, tissu et cuir H: 47,8  L: 60 cm   Paris, musée d'Orsay.

Excellent artiste animalier, Meissonier porte la plus grande attention aux chevaux, qu'il modèle ensuite avec réalisme, puissance et précision.

emeisssonier.jpg

"Le voyageur dans la tourmente"   1886
Huile sur toile  54,61 x 72,39 cm
Collection privée.

Officier  de la Légion d'honneur en 1856, puis commandeur en 1867, il est élu membre de l'Académie des Beaux-Arts en 1861.
En 1886, Ernest Meissonnier, peintre prolifique, avait exécuté plus de quatre cents  tableaux.

En 1890, il est élu président de la Société Nationale des Beaux-Arts.

Les statuettes en cire seront fondues en bronze et en séries numérotées quelques années après la mort de l'artiste survenue à Paris en 1891.

meissonier.jpg

"Le Voyageur ou Cavalier dans la tempête"  fin du XIX° siècle.
Bronze à patine brune nuancée de vert, 48 x 60cm. 
Cachet circulaire de Siot-Decauville, Paris.

Collection privée.

Ernest Meissonier est inhumé à Poissy, ville des Yvelines, où il vécut à partir de 1846 et dont il fut maire de 1878 à 1879.

23/09/2012

Emmanuel Lansyer 1835-1893

1.jpgMaurice Emmanuel Lansyer, né en 1835 à Bouin en Vendée, était un peintre paysagiste français.
En 1855, il entreprend des études d'architecture à Châteauroux puis, en 1857, il intègre le cabinet parisien d'Eugène Viollet-le-Duc.
En 1861,délaissant l'architecture pour la peinture, il prend des cours auprès de Gustave Courbet (1819-1877) puis, l'année suivante, travaille dans l'atelier du paysagiste Henri Joseph Harpignies (1819-1916).
Comme de nombreux jeunes peintres de l'époque, Lansyer délaisse l’atelier pour la peinture en plein-air.

La seine  à Rouen  huile sur toile  27,2 x 41 cm  collection privée (2).jpg

"La Seine à Rouen"    huile sur toile  41 x 27,2 cm 

Collection privée

 
Admirateur d'Eugène Delacroix (1798-1863) et de Jean-Auguste-Dominique Ingres(1780-1867), il apprécie et s’inspire des œuvres des aquarellistes anglais et des peintres de Barbizon.

Ouessant, pointe de Pern, rocher du roi Gradlon.jpg

"Ouessant, pointe de Pern, rocher du roi Gradlon "

En 1863, il expose au premier Salon des Refusés où quelques-uns de ses paysages suscitent un réel intérêt. 

Douarnenez, marine  1865   huile sur toile   Loches, musée Lansyer.jpg

"Douarnenez, marine"  1865   huile sur toile   Loches, Maison Lansyer

Résidant à Paris et à Loches (Indre-et-Loire), il apprécie particulièrement les côtes de Bretagne où il effectue de fréquents séjours. 

Lavandières bretonnes huile sur toile 60,5 x 40,5 cm collection privée.jpg

"Lavandières bretonnes"   huile sur toile 60,5 x 40,5 cm

collection privée

"Une matinée de septembre à Douarnenez" et  "Les bords de l’Ellée au Faouët" lui vaudront ses premières médailles au Salon de 1865.

femmes.jpg

"Femmes à la fontaine dans le Finistère"    1867 

huile sur toile 120 x 60 cm       Loches, Maison Lansyer

En Bretagne, Lansyer se lie d'amitié avec José-Maria de Heredia. Ce dernier lui dédiera le poème "Un peintre" publié en 1893 dans le recueil "Les Trophées". 

Douardenez, le lavoir de Coataner  1883  huile sur toile  55,5 x 40 cm Loches, Maison Lansyer.jpg

"Douardenez, le lavoir de Coataner"    1883

huile sur toile  55,5 x 40 cm     Loches, Maison Lansyer

En 1869, Lansyer obtient une autre médaille pour "Le château de Pierrefonds", tableau commandé par Viollet-le-Duc, architecte chargé par Napoléon III de la restauration du château.

 chateau-de-pierrefonds.jpg

"Le Château de Pierrefonds"  v.1868  huile sur toile 132x195 cm

Musée départemental de l'Oise, Beauvais

Contemporain des impressionnistes et, tout comme ces derniers, adepte de la peinture en plein air, le style de Lansyer n'en demeura pas moins fort réaliste.

La vague 1873 huile sur toile 63,5 x 37 cm  Loches, Maison Lansyer.jpg

"La vague"  1873      huile sur toile 63,5 x 37 cm

Loches, Maison Lansyer

Artiste prolifique, Lansyer participera aux expositions organisées par la société des "Amis des Arts". Il y sera plusieurs fois médaillé et, à partir de 1875, les marchands d'art solliciteront ses toiles.

Paysage méditerranéen  1874  huile sur toile 42 x 27,5 cm collection privée.jpg

"Paysage méditerranéen"  1874     huile sur toile 42 x 27,5 cm

Collection privée

Le bain des dames  1876.jpg

"Le bain des dames"     1876

En 1881, artiste reconnu, il est décoré de la Légion d'Honneur et devient membre du jury du Salon des Artistes Français.

 Vue du Mont Saint-Michel  1881  Loches, Maison Lansyer.JPG

"Vue du Mont Saint-Michel"   1881     Loches, Maison Lansyer

Lansyer restera membre du jury du Salon officiel jusqu'en 1891.

L e Teucer, vapeur anglais échoué sur la côte d’Ouessant  1885 huile sur toile 56,5x34 cm Loches Maison Lansyer.jpg

"Le Teucer, vapeur anglais échoué sur la côte d’Ouessant" 1885

huile sur toile 56,5 x 34 cm     Loches, Maison Lansyer

 Oliviers du valonnet, Menton 1887  huile sur toile Loches, Maison Lansyer.jpg

"Oliviers du valonnet, Menton"    1887

huile sur toile       Loches, Maison Lansyer

L’Etat et la ville de Paris lui commandent des paysages, des vues de monuments et des cartons de tapisserie pour décorer le Palais du Luxembourg et l'Hôtel de Ville de Paris. 

La cour de la vieille  Sorbonne  1886 Paris, musée Carnavalet.jpg

"La cour de la vieille  Sorbonne"   1886    Paris, musée Carnavalet

En 1889, il reçoit également des commandes publiques pour l'Exposition universelle de Paris.

Grève à marée basse vers Avranche 1889 huile sur toile  55 x 41 cm  Loches, Maison Lansyer.jpg

"Grève à marée basse vers Avranche"   1889

huile sur toile  55 x 41 cm    Loches, Maison Lansyer

Emmanuel Lansyer s'est éteint à Paris en 1893. Il est enterré à Loches.

Loches 1882  huile sur toile.jpg

"Vieilles maisons au bord de l'Indre "     1882 

huile sur toile 35 x 24,5 cm     Loches, Maison Lansyer

L'artiste a légué sa maison familiale et ses collections à la ville de Loches.

Le château de Loches et la porte des Cordeliers 1891  huile sur toile  musée de Loches.JPG

"Le château de Loches et la porte des Cordeliers"    1891 

huile sur toile      Maison Lansyer, Loches

paysage avec arrière plan maritime  huile sur toile 61x79 cm Prefecture de Tours.jpg

"Paysage du Midi avec arrière plan maritime"     1892

huile sur toile  61 x 79 cm     Préfecture de Tours

Devenue aujourd'hui un musée, "La Maison Lansyer" abrite une centaine de toiles du peintre, une très belle collection d'art japonais rassemblée par Lansyer, un ensemble rare d'eaux-fortes originales de Canaletto et de Piranèse, ainsi que des dessins de Delacroix, Millet, Corot, Manet, Hugo et d'autres artistes du XIX° siècle. 

Le canal de Beaulieu, vu du pont sur la route de Loches à Beaulieu 1891 huile sur toile Loches, Maison Lansyer.jpg

"Le canal de Beaulieu, vu du pont sur la route de Loches à Beaulieu "  1891

huile sur toile      Loches, Maison Lansyer

Menton, La Lodola, le soir 1892  huile sur toile  55,5 x 46 cm   Loches, Maison Lansyer.JPG

"Menton, La Lodola, le soir"     1892 

huile sur toile  55,5 x 46 cm   Loches, Maison Lansyer

Des toiles d'Emmanuel Lansyer figurent également dans les musées parisiens du Carnavalet et d'Orsay, de Grenoble, de Castres, de Tours, de Valenciennes, de Lille, de Compiègne, de La Roche-sur-Yon, de Lisieux, de Nantes, de Rennes, de Quimper et de Saint-Brieuc.

Environs de Menton en hiver  1892  huile sur toile 72 x 119 cm Paris, musée d'Orsay.jpg

"Environs de Menton en hiver "     1892 

huile sur toile 72 x 119 cm    Paris, musée d'Orsay

 

26/08/2012

Portraits Belle Epoque

Jacques-Emile Blanche, peintre français né à Paris en 1861.

Elève d'Henri Gervex (1852-1929) et de Ferdinand Humbert (1842-1934), il reçoit l'appui d'Edouard Manet et d'Henri Fantin-Latour.

Ami d'un grand nombre de personnalités et d'artistes de son temps, il fut, à Paris comme à Londres, le portraitiste mondain de la Belle Epoque et de l'entre-deux guerres.

Elu membre de l'Académie des Beaux-Arts en 1935, Jacques-Emile Blanche est décédé à Offranville (Seine-Maritime) en 1942.

Jacques Emile Blanche 1861-1942   portrait of a Baronne  in Louis XVI costume 1893 huile sur toile 146,1 x 95, 9  collection privée.JPG

Portrait d'une baronne en costume Louis XVI   1893

Huile sur toile  146,1 x 95,9 cm      Collection privée

 

Italico Brass, né à Gorizia en 1870, était un peintre italien.

Elève du paysagiste Karl Raupp (1837-1918) à l'académie de Munich, il travaille ensuite à Paris sous William Bouguereau (1825-1905) et Jean-Paul Laurens (1838-1921).

Il expose au Salon des Artistes Français où il reçoit une mention honorable en 1894.

Il s'installe et travaille à Venise et figure à l'Exposition Universelle de Bruxelles en 1910.

Collectionneur éclairé des toiles de Véronèse, du Titien et du Tintoret, Italico Brass est décédé à San Trovaso, près de Venise, en 1943.

 

Italico Brass 1870-1943.jpg

Portrait de son épouse, Lina Rebecca

Huile sur toile   Collection privée

31/07/2012

Jurij (Georg) Subic 1855-1890

George Subic (1855-1890), peintre slovène.jpgJurij (Georg) Subic, né à Poljane en 1855, était un peintre et fresquiste slovène.
Issu d'une famille d'artistes, il reçoit une formation initiale dans l'atelier de son père Štefan avant de travailler à Ljubljana dans l'atelier du peintre nazaréen Janez Wolf  (1825-1884).

Il intègre ensuite l'Académie des Beaux-Arts de Vienne de 1873 à 1875 où il étudie sous Joseph von Führich (1800-1876) et Christian Griepenkerl (1839-1916).


En 1879 et 1880, Subic se rend à Athènes pour y réaliser des copies de fresques de Pompéi dans la résidence de l'archéologue allemand Heinrich Schliemann.  

De 1880 à 1890, Jurij Subic s'installe à Paris où il travaille aux côtés du peintre tchèque Vojtěch  Hynais (1854-1925) et du hongrois Mihály Munkácsy (1844-1900).
Subic exposera aux Salons de 1883 et de 1884.
En 1882, accompagné du peintre français Gabriel Desrivières (1857-ap.1929), il effectue un premier séjour en Normandie.

 Le peintre Gabriel Desrivieres  1890.JPG

"Le peintre Gabriel Desrivières"   1890

huile sur toile  31 x 21 cm   Slovenian National Gallery, Ljubljana

La vieille couturière 1882  The Slovenian National Gallery.jpg

"La vieille couturière"  1882   huile sur toile 39 x 29 cm

Slovenian National Gallery, Ljubljana

Influencé par les artistes de Barbizon, il y peindra quelques paysages en plein air tels "Le verger", "Le Jardinier" et "Avant la chasse" qui sera la première peinture slovène acceptée au Salon de Paris en 1883.

Avant la chasse  1883  Slovenian National Gallery.jpg

"Avant la chasse"  1883     huile sur toile  87 x 65.5 cm

Slovenian National Gallery, Ljubljana

Au cours de son séjour parisien, Sujic se rendra régulièrement en Slovénie pour y peindre essentiellement des portraits d'un grand réalisme. Exécuté en 1885, le portrait d'Ivan Tavcar, écrivain et futur maire de Ljubljana en 1911, est l'un de ses tableaux les plus représentatifs.

Ivan Tavcar  1885  huile sur toile 137 × 101 cm   The Slovenian National Gallery.jpg

"Ivan Tavcar"   1885     huile sur toile 137 × 101 cm

Slovenian National Gallery, Ljubljana

En 1890, Subic se rend en Allemagne, près de Leipzig, pour y décorer les chambres du château de Raschwitz. Il décédera durant ce travail.

Le Jardinier 1882.jpg

"Le Jardinier"  1882    huile sur toile 26,3 x 18,5 cm

Slovenian National Gallery, Ljubljana

Jurij Subic fut le premier représentant de la peinture de plein-air en Slovénie.

A Lubiana, la Galerie Nationale de Slovénie possède une très belle collection de son travail.

30/06/2012

Francisco Manuel Oller 1833-1917

Francisco Manuel Oller y Cestero.jpgFrancisco Manuel Oller, né en 1833 dans la ville de Bayamón, était un peintre porto-ricain.
Dès l'âge de onze il étudie dans l'atelier du peintre Juan Cleto Noa à San Juan.

En 1851, âgé de 18 ans, il se rend en Espagne et suit durant trois ans les cours de l'académie royale des Beaux-Arts de San Fernando à Madrid avec Federico de Madrazo y Kuntz, peintre et futur directeur du musée du Prado.

De retour à Porto Rico fin 1853, il débute une carrière de portraitiste et remporte des médailles d'argent aux expositions de San Juan en 1854 et 1855.

00.jpg

"Portrait de Nina"

En 1858, il se rend à Paris où il séjournera durant sept ans. Il étudie et travaille dans l'atelier de Thomas Couture puis dans l'académie de Charles Suisse et à l'école impériale de dessin. A Paris, il travaille également dans l'atelier de Gustave Courbet, grand adepte du réalisme.
Il côtoie Paul Cézanne et Camille  Pissarro et, en 1859, il expose aux cotés de Monet, Bazille, Renoir et Sisley.

Jeune marin Blérancourt  musée national de la coopération franco-américaine.jpg

"Jeune marin"       Blérancourt, France 

Musée national de la coopération franco-américaine

En 1865, de retour à Porto Rico, il continue de peindre dans un style réaliste mais ses paysages sont influencés par le courant impressionniste.

Propriété dans  le Guaraguao.jpg

"Propriété du Guaraguao", Porto Rico

En 1868, Oller fonde l'Académie libre de dessin et de peinture à San Juan.

Hacienda Buena Vista de Ponce.jpg

"Hacienda Buena Vista de Ponce"

En 1872, Il poursuit ses voyages en Europe où il expose son travail et il est nommé peintre de la cour du roi Amédéo Ier d'Espagne.
En 1873, Oller se rend de nouveau à Paris où, en 1874, il peint "L'étudiant", puis en 1875 "Bords de Seine" qui figurent au musée d'Orsay.

L'étudiant  1874, huile sur toile  65,2 x 54,2 cm.  Musée d' Orsay, París.jpg

"L'étudiant"   1874       huile sur toile  65,2 x 54,2 cm

Bords de Seine  musée d'Orsay.jpg

"Bords de Seine"  1875       huile sur carton 25 x 34 cm

Musée d'Orsay, Paris  

En 1877, il s'installe à Madrid où, en 1878, il participe à une exposition qui lui vaut d'être décoré de la Croix de l'Ordre du roi Charles III. Beaucoup de ses tableaux sont achetés par l'aristocratie espagnole et d'autres seront envoyés au Salon de Paris pour y être exposés. 

Goyaves 1901-1903 Collection Privée.jpg

"Goyaves"  1901-1903       Collection Privée

En 1883, il expose avec succès 72 tableaux à Madrid.
En 1884, Francisco Oller se fixe définitivement à Porto Rico où il fonde à San Juan l'université nationale, école d'art ouverte aux femmes.

platanos maduros.jpg

"Platanos maduros"

Il écrira également un livre traitant de la perspective et du dessin.

Un barcelonais fortuné, installé à Porto Rico, lui commande une série de peintures illustrant ses cinq plantations de sucre. Oller n'achèvera qu'une toile de cette commande.

 Hacienda La Fortuna  1885 huile sur toile 66 x 101,6 cm  New York, musée de Brooklyn.jpg

"Hacienda La Fortuna"  1885    huile sur toile 66 x 101,6 cm 

New York, musée de Brooklyn

L'école du maître Cordero 1890.jpg

"L'école du maître Cordero"    1890

Francisco Oller est décédé en 1917 à l'hôpital municipal de San Juan.

 Esquisse pour le Réveil  huile sur toile 1892 collection Institut de la culture portoricaine.jpg

Esquisse pour "Le Réveil"  1892    huile sur toile

Collection de l'Institut de la culture portoricaine

El Velorio - The Wake 1893  huile sur toile 224 x 397,5 cm  musée de l'université de Porto Rico.jpg

"El Velorio- Le Réveil " 1893    huile sur toile 224 x 397,5 cm 

Musée de l'université de Porto Rico

Oller a exposé en Espagne, en France, à Vienne et à Cuba, mais une grande partie de son travail, altérée par le climat tropical de Porto Rico, sera perdu après sa mort.
Dans les années 1980, le musée des Beaux-Arts de Ponce a entrepris une importante campagne de restauration de ses toiles.

La ceiba de Ponce  1888  huile sur toile  48,9 x 69,2 cm  Musée des Beaux-Arts de Ponce.jpg

"La ceiba de Ponce"  1888  huile sur toile  48,9 x 69,2 cm 

Hacienda Aurora 1898 huile sur panneau  32 x 55.8 cm  musée  des Beaux-Arts de Ponce, Porto Rico.jpg

"Hacienda Aurora"   1898    huile sur panneau  32 x 55.8 cm

Musée des Beaux-Arts de Ponce, Porto Rico

Francisco Oller fut le seul peintre latino-américain à contribuer au développement de l'impressionnisme. Il est considéré comme le maître de la peinture portoricaine.

15/06/2012

Paul Jean Charles Clays 1819-1900

2600.jpgPeintre de marines et aquarelliste belge né à Bruges en 1819.

Pensionnaire dans un collège de Boulogne sur Mer, il s'en échappe et s'engage comme mousse sur un bateau faisant du cabotage entre la France et l'Angleterre.
De retour à Bruges, il décide de se consacrer à la peinture et se rend à Paris pour y suivre une formation artistique.

Après avoir pris des cours dans l'académie populaire de Charles Suisse (1846-1906), Il travaille dans l'atelier d’Horace Vernet (1789-1863) puis de Théodore Gudin (1802-1880), peintres de marines réputés.
De retour en Belgique, il se fixe à Bruxelles en 1850 où il expose ses premiers tableaux.

The port of  Leith, Edinburgh, Scotland      1843.jpg

"The port of  Leith, Edinburgh, Scotland"      1843
huile sur toile 106.7 x 165.1 cm

Comme de nombreux peintres de marines de sa génération son style est fortement influencé par les maîtres flamands du 17° siècle. Ses toiles, traditionnelles et romantiques, s'inspirent le plus souvent des thèmes de cette période.

Rough sea in stormy weather 1846.jpg

"Rough sea in stormy weather"    1846

Le dechargement de la pêche huile sur panneau 49.5x72.3 cm.jpg
"Le déchargement de la pêche"
huile sur panneau 49.5 x 72.3 cm
collection privée

En 1851, Clays embarque comme peintre de marine sur une  goëlette du gouvernement belge. Au fil de ses croisières en mer du Nord, Clays délaisse toute anecdote romantique au profit de toiles naturalistes basées sur une observation attentive de la nature.

Morning light 1866.jpg
"Morning light"   1866
 
Clays deviendra l'un des premiers tenants du réalisme en Belgique dès 1851.

Un matin, après le naufrage 1853.jpg

"Un matin, après le naufrage"   1853

De 1852 à 1856, il s'installe et travaille à Anvers.
De ce séjour à Anvers date le véritable succès de Paul Jean Clays. L'artiste aime et connaît la mer. Devenu le peintre quasi-officiel des bords de l'Escaut, il excelle à rendre la masse lourde des eaux profondes et, comme il fut marin, il maîtrise parfaitement l'accord des couleurs des ciels et des flots. Sa palette où dominent le beige, le rouge-brun, les ocres et les bleus est aussi simple qu'expressive.

On the Scheldt, Afternoon 1868 huile sur panneau 41,5 x 63,1 cm Aberdeen Art Gallery.jpg
"On the Scheldt, Afternoon"   1868
huile sur panneau  41,5 x 63,1 cm
Aberdeen Art Gallery, Scotland

shipping in a calm.jpg

"Shipping in a calm"

En 1855, il sera parmi les fondateurs de la Société royale des aquarellistes belges.

Shipping in an estuary with a windmill beyond aquarelle 44,5 x 66,7 cm collection privée.jpg
"Shipping in an estuary with a windmill"
aquarelle  44,5 x 66,7 cm
collection privée

En 1856, Clays s'établit définitivement à Bruxelles.

A fishing boat in an estuary.jpg
"A fishing boat in an estuary"

En 1862, il participe à l'exposition universelle de Londres.

Ships lying off Flushing 1869 huile sur bois 59.9 x 86.8 cm National Gallery Londres.JPG
"Ships lying off flushing"   1869
huile sur bois  59.9 x 86.8 cm
National Gallery, Londres

En 1867, Clays figure à l' exposition universelle de Paris où il reçoit une médaille de deuxième classe.
Les critiques sont des plus élogieuses et le fameux Théophile Thoré-Bürger le considère comme l’un des meilleurs peintres de marines de son temps.

Calm on the Scheld 1867.jpg
"Calm on the Scheld"  1867

En 1867, il est promu Chevalier de la Légion d'honneur.

dordrecht.jpg

"Dordrecht"

En 1868, il sera l'un des membres fondateurs de la Société Libre des Beaux-Arts.

Calm at the Mouth of the Scheldt 1868 huile sur panneau 41,5 x 63 cm Aberdeen Art Gallery.jpg
"Calm at the Mouth of the Scheldt"    1868
huile sur panneau   41,5 x 63 cm
Aberdeen Art Gallery, Scotland
 
The Calm huile sur panneau 1870 59,4 x 83,2 cm Sheffield museum.jpg
"The Calm"   1870
huile sur panneau  59,4 x 83,2 cm
Sheffield museum
 
En 1878, Clays figure avec succès à l'exposition universelle de Paris.

Moored ships in a small harbour.jpg

"Moored ships in a small harbour"

Dutch  Fishing Boats  1872  huile sur panneau 59,2 x 84,6 cm Sheffield museum.jpg

"Dutch  Fishing Boats"  1872 
huile sur panneau  77,1 x 122,3 cm
Sheffield museum
 
Coloriste de talent, si sa technique subit l'influence de l'impressionnisme, le schéma de construction des ses œuvres reste traditionnel.
A Calm on the Kel near Dordrecht, The Netherlands 1870.jpg
"A calm on the Kel near Dordrecht, the Netherlands"  1870
huile sur toile   76 x 110,5 cm
Leicester museum

A l’étranger, comme dans son propre pays, Clays est considéré comme l’un des plus grands peintres de marines de son époque.

Ships lying near Dordrecht 1870  huile sur toile 75 x 110,2 cm National Gallery, Londres.JPG

"Ships lying near Dordrecht"  1870
huile sur toile   75 x 110,2 cm
National Gallery, Londres

En 1880, lors de la grande exposition d'art organisée à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance de la Belgique, le peintre partage avec son compatriote Louis Artan (1837-1890)  les récompenses et les honneurs décernés aux meilleurs peintres de marines.

The Storm 1875 huile sur panneau 77.1 x 122.3 cm Sheffield museum.jpg
"The Storm"    1875
huile sur panneau  77,1 x 122,3 cm
Sheffield museum

Clays sut peindre les flots déchaînés comme les ciels tourmentés, mais son thème de prédilection restera avant tout la description attentive et sincère de l'estuaire de l'Escaut.

Barges moored before a windmil.jpg
"Barges moored before a windmil"
 
A Calm on the Kel near Dordrecht The Netherlands 1870.JPG
"A calm on the Kel near Dordrecht, the Netherlands"   1870
 
Shipping on the Scheldt huile surtoile 68 x 92,7 cm.jpg
"Shipping on the Scheldt"
huile surtoile  68 x 92,7 cm
collection privée

Membre de l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles et d'Anvers, Officier de l'Ordre de Léopold, Officier de la Légion d'honneur, Commandeur de l'Ordre de Charles III d'Espagne, Paul Jean Clays est décédé près de Bruxelles, à Schaerbeek, en 1900.

 

Ostende.jpg

"Ostende"

Une avenue de la ville de Schaerbeek porte aujourd'hui son nom.

Pinks at anchor on the Zuyderzee huile sur panneau 54 x73 cm.jpg
"Pinks at anchor on the Zuyderzee"
huile sur panneau 54 x 73 cm
collection privée

Son travail figure dans les musées des Beaux-Arts de Bruxelles, Anvers, Gand, Bruges, Mons, Liège, Munich, Hambourg, Edinburgh, Leicester, Sheffield, à la National Gallery de Londres et au Metropolitan Museum de New York.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique