logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/01/2015

La Belle Epoque... Sarah Bernhardt 1844-1923

Sarah_Bernhardt Paul Nadar.jpgHenriette-Marie-Sarah Bernhardt dite Sarah Bernhardt, fut l'une des plus grandes actrices françaises du XIX° siècle et du début du XX° siècle.

Née à Paris en 1844 et formée au Conservatoire d'Art dramatique dès 1859, elle intègre la Comédie-Française en 1862. Renvoyée en 1866 pour avoir giflé une sociétaire elle fut engagée par le théâtre de l'Odéon.

Louise Abbéma 1853-1927 France  Sarah Bernhardt  1875 Huile sur toile Musée Carnavalet, Paris..jpeg

Louise Abbéma   1853-1927       France 

"Sarah Bernhardt"  1875   Huile sur toile.  Musée Carnavalet, Paris.

 En 1872, son triomphe dans le rôle de la reine "doña Maria" du "Ruy Blas" lui vaudra le surnom de la "Voix d'or" par l'auteur de la pièce, Victor Hugo. Rappelée par la Comédie-Française, elle joue dans "Phèdre" en 1874 et dans "Hernani" en 1877.

Georges Jules Victor Clairin 1843-1919 France  Sarah Bernhardt 1871.jpg

Georges Jules Victor Clairin     1843-1919      France 

"Sarah Bernhardt"    1876  

Huile sur toile 82,2x127,2 cm  Musée des Beaux-Arts Tourcoing, France.

En 1880, elle démissionne avec éclat du "Français" pour créer sa propre compagnie et entreprendre, par intermittence, des tournées à l'étranger jusqu'en 1905. Georges Jules Victor Clairin 1843-1919 France Sarah Bernhardt 1876 Huile sur toile 250 x 200 cm Musée du Petit Palais, Paris..jpg

Georges Jules Victor Clairin   1843-1919      France

"Sarah Bernhardt"    1876

Huile sur toile 250 x 200 cm    Musée du Petit Palais, Paris.

À partir de 1893, elle prend la direction du théâtre de la Renaissance où elle renoue avec quelques-uns de ses plus grands succès tels "Phèdre" et "La Dame aux camélias". Elle y crée également de nombreuses pièces comme "Gismonda" de Victorien Sardou, "La Princesse lointaine" d'Edmond Rostand, "La Ville morte" de Gabriele D'Annunzio et "Lorenzaccio" d'Alfred de Musset.

Jules Bastien-Lepage 1848-1884 France  Sarah Bernhardt, assise, tenant une statue de Mathieu-Meusnier 1879  Huile sur toile 44 x34 cm Collection privée..jpg

Jules Bastien-Lepage   1848-1884      France 

"Sarah Bernhardt, assise, tenant une statue de Mathieu-Meusnier" 1879 

Huile sur toile 44 x 34 cm      Collection privée.

Pionnière en matière de publicité, Sarah Bernhardt comprend très tôt le pouvoir de l’image. Elle gère ses apparitions comme ses absences, popularise les autographes et elle n'hésite pas à associer son nom à la promotion des produits de consommation.

Alfons Maria Mucha  1860-1939  Czech Republic  Sarah Bernhardt 1904  Lu Lefèvre-Utile Lithographie couleurs 70 x 51 cm.jpg

Alfons Maria Mucha    1860-1939      Czech Republic 

"Sarah Bernhardt"  1904     Publicité pour Lu-Lefèvre-Utile

Lithographie couleurs 70 x 51 cm

Son style et sa silhouette inspirent la mode, les arts décoratifs mais aussi l’esthétique de l'Art nouveau. Dès 1894, elle fait appel au peintre Alfons Mucha pour dessiner les affiches de ses représentations. Elle soutient Emile Zola lors de l’affaire Dreyfus et prend position contre la peine de mort.

Alfons Maria Mucha affiche réalisée pour la journée en l'honneur de Sarah Bernhardt 1896.jpg

Alfons Maria Mucha   1860-1939      Czech Republic 

Affiche réalisée en 1896 pour la journée en l'honneur de Sarah Bernhardt.

Dès 1899, Sarah Bernhardt dirige le théâtre des Nations qu'elle rebaptise théâtre Sarah-Bernhardt. Elle y crée, entre autres pièces, "L'aiglon" d'Edmond Rostand, "La Beffa" de Jean Richepin et y reprend "La Tosca" de Victorien Sardou.Georges Jules Victor Clairin 1843-1919  France Sarah Bernhardt dans le rôle de la Reine du Ruy Blas 1897  Bibliothèque de la Comedie Francaise, Paris..JPG

Georges Jules Victor Clairin  1843-1919      France  

"Sarah Bernhardt dans le rôle de la Reine du Ruy Blas"  1897 

Huile sur toile.   Bibliothèque de la Comedie Francaise, Paris.

Devenue "Star" internationale, elle fut la première comédienne à entreprendre des tournées triomphales sur les cinq continents.                                       Jean Cocteau inventera pour elle l'expression de "monstre sacré".Giovanni Boldini 1842-1931 Italy Sarah Bernhardt c.1880 Pastel 59 x 39 cm Collection privée..jpg

Giovanni Boldini   1842-1931      Italy

"Sarah Bernhardt" ?  c.1880

Pastel 59 x 39 cm      Collection privée.

Vers la fin de sa vie, Sarah Bernhardt, après avoir joué dans plus de 120 spectacles, devint également actrice de cinéma. Son premier film, réalisé en 1900 par Clément Maurice, fut "Le Duel d'Hamlet". Ce film était l'un des premiers essais de cinéma parlant, un phonographe à cylindre synchronisait la voix de l'actrice avec les images projetées.

Giuseppe de Nittis 1846-1884  Italy  Sarah Bernhardt en Pierrot c.1883  Huile sur toile  54.6 x 66 cm Collection privée..jpg

Giuseppe de Nittis  1846-1884     Italy

  "Sarah Bernhardt en Pierrot"    c.1883 

Huile sur toile  54.6 x 66 cm    Collection privée.

En 1915, à près de 71 ans, atteinte d'une tuberculose osseuse du genou, elle fut amputée de la jambe droite.

Sarah Bernhardt est décédée des suites d'une défaillance rénale en 1923, à l'âge de 78 ans. Le gouvernement lui organisera des obsèques nationales.

17/01/2015

La Belle Epoque...Hortense Schneider 1833-1920

Hortense_Schneider Reutlinger.jpgCatherine Jeanne Schneider, dite "Hortense Schneider", était une cantatrice française qui connut un énorme succès sous le Second Empire.

Née à Bordeaux en 1833, elle débute au théâtre "l'Athénée" où le directeur du théâtre d'Agen la remarque et l'engage en 1853. Elle y reste deux ans puis s'installe à Paris en 1855.

Elle devient la maîtresse du chanteur Jean Berthelier qui la présente au compositeur Jacques Offenbach. Celui-ci l'engage aux théâtre des Bouffes-Parisiens. Elle y débute dans une opérette en un acte, "Le Violoneux". Sa "grâce" et son "élégance" lui vaudront les louanges du journal "Le Figaro".

De 1858 à 1860, elle chante au théâtre du Palais-Royal. Elle retrouve Offenbach au théâtre des Variétés où elle interprète "La belle Hélène" en 1864 et "Barbe-bleue" en 1866.

Alexis Joseph Perignon 1806-1882 France  Hortense Schneider dans le rôle de Boulotte dans Barbe-Bleue 1866 Huile sur toile  Musée du château de Compiègne, France..jpg

Alexis Joseph Pérignon   1806-1882      France 

Hortense Schneider dans le rôle de "Boulotte" dans "Barbe-Bleue" 1866

Huile sur toile    Musée du château de Compiègne, France.

"La grande duchesse de Gérolstein", écrite pour l'Exposition universelle de 1867, lui vaudra un triomphe et les têtes couronnées se presseront dans sa loge. Elle y reçoit l'empereur Napoléon III, le prince de Galles, l'empereur François-Joseph I° d'Autriche, le tsar Alexandre II de Russie et le khédive d'Égypte Ismaïl Pacha, avec qui elle entretient une liaison. Léa Silly, sa grande  rivale, la surnommera ironiquement  "le Passage des Princes".Edmond Morin 1824-1882 France  La Loge d'Hortense Schneider au théâtre des Variétés, 1873, aquarelle 23,7 x 30,1 cm Musée du château de Compiègne, France..jpg

Edmond Morin   1824-1882       France 

"La Loge d'Hortense Schneider au théâtre des Variétés"  1873

Aquarelle 23,7x30,1 cm    Musée du château de Compiègne, France. Alexis Joseph Pérignon 1806-1882  Hortense Schneider dans le rôle de la Grande Duchesse de Gerolstein 1874  Huile sur toile  Musée du château de Compiègne, France..jpg

Alexis Joseph Pérignon   1806-1882    France

Hortense Schneider dans le rôle de "La Grande Duchesse de Gérolstein"  1874

Huile sur toile     Musée du château de Compiègne, France.

En 1868, elle interprète "La Périchole" au théâtre des Variétés  puis, en 1869, "La Diva" au théâtre des Bouffes-Parisiens.

Alexis Joseph Pérignon 1806-1882  Hortense Schneider dans  le rôle de La Folie 1868 Huile sur toile 130 x 98 cm Musée du château de Compiègne, France..jpg

Alexis Joseph Pérignon   1806-1882      France

Hortense Schneider dans  le rôle de "La Folie"   1868

Huile sur toile 130x98 cm  Musée du château de Compiègne, France.

Si, après 1872, la carrière d'Hortense Schneider décline en France, elle reste très appréciée à l'étranger. Elle est invitée à chanter, moyennant des fortunes, dans nombre de cours européennes, notamment en Russie. Reine de l'opérette pendant plus de vingt ans ans, elle décide de se retirer en 1880, peu après la mort d'Offenbach. Hortense Schneider est décédée à Paris à l'âge de 87 ans en 1920.  

11/01/2015

Peintres Belle Epoque

Charles James Theriat  1860-1934 United States  Femme au chapeau noir 1886  Huile sur toile 45,72 x 38,1 cm  Collection privée..jpg

Charles James Theriat    1860-1934       United States 

"Femme au chapeau noir"   1886 

Huile sur toile  45,72 x 38,1 cm        Collection privée.

Giovanni Boldini 1842-1931 Jeune fille au chapeau noir 1890 Pastel 33 x 59 cm Collection privée..jpg

Giovanni Boldini   1842-1931       Italy

"Jeune fille au chapeau noir"   1890 

Pastel  33 x 59 cm      Collection privée.

Ilja Efimovich Repin 1844-1930  Russia  In the Sun Portrait de Nadezhda Repina fille de l'artiste 1900 Huile sur toile 94 x 67 cm Tretyakov Gallery, Moscow.jpg

Ilja Efimovich Repin   1844-1930    Russia 

"In the Sun"  1900   Portrait de Nadezhda Repina, fille de l'artiste.

Huile sur toile  94 x 67 cm         Tretyakov Gallery, Moscow.

Daniel Hernández Morillo 1856-1932 Peru La coquette c.1900 Huile sur toile  55,9 x 38,1 cm Collection privée..jpg

Daniel Hernández Morillo   1856-1932        Peru

"La coquette"   c.1900

Huile sur toile  55,9 x 38,1 cm         Collection privée.

07/01/2015

Peintres Belle Epoque

Paul César Helleu 1859–1927  France  Peggy Letellier  Pastel 88,5 x 70 cm  Collection privée..jpg

Paul César Helleu   1859–1927      France 

"Peggy Letellier"    1905  

Pastel  88,5 x 70 cm       Collection privée.

Ramon Casas i Carbó 1866-1932 Spain La parisienne 1900 Huile sur papier.jpg

Ramon Casas i Carbó    1866-1932      Spain

"La parisienne"   1900      Huile sur papier.

Frederic Dana Marsh 1872-1961 United States La femme en rouge 1900.jpg

Frederic Dana Marsh    1872-1961      United States

"Lady in Rose"     1895 

Huile sur toile  195,58 x 129,54 cm

Newark Museum, New Jersey, United States.

Konstantin Andreyevich Somov 1869-1939  Russia  Lady in blue 1897-1900  Huile sur toile 103 х 103 cm  Tretyakov Gallery, Moscow, Russia..jpg

Konstantin Andreyevich Somov   1869-1939       Russia 

"Lady in blue"  1897-1900        Huile sur toile  103 x 103 cm 

Tretyakov Gallery, Moscow, Russia.

04/01/2015

Mode Belle Epoque : Les Worth...

Charles Frederick Worth (1825-1895) fondateur d'une maison de couture au 7 rue de la Paix, à Paris, en 1858, connut dès 1865 un immense succès international.Auguste Toulmouche 1829-1890 France Le Billet 1883  Huile sur toile 66 x 45 cm  Musée des Beaux-Arts, Nantes, France..jpg

Auguste Toulmouche   1829-1890      France

"Le Billet"   1883 

Huile sur toile 66 x 45 cm  Musée des Beaux-Arts, Nantes, France.

Au début des années 1890, les deux fils de Charles Frederick Worth, Jean-Philippe et Gaston, prirent la direction de l’affaire familiale. Jean-Philippe s’occupant de la création artistique, Gaston prenait en charge la gestion et les finances.Philip Alexius de László 1869-1937 Hungary - England Elaine Greffulhe, duchesse de Guiche  1905 Huile sur bois 103.5 x 77.5 cm Collection privée..jpg

Philip Alexius de László   1869-1937    Hungary-England

"Elaine Greffulhe, duchesse de Guiche"   1905

Huile sur bois 103,5 x 77,5 cm        Collection privée.

Aux souveraines des dernières cours européennes, clientes traditionnelles et assidues de  la maison Worth, s'ajoutaient de riches américaines, "reines" de l'acier ou du coton et les vedettes cosmopolites de l'opéra et du théâtre.

Philip Alexius de László Mrs. Archie Graham née Dorothy Shuttleworth 1917 Huile sur bois 170.8 x 102.2 cm Collection privée..jpg

Philip Alexius de László  1869-1937   Hungary-England

"Mrs. Archie Graham née Dorothy Shuttleworth"  1917

Huile sur bois 170,8 x 102,2 cm         Collection privée.

Jean-Philippe Worth, épris de somptuosité, n'admettra que difficilement la nécessité de s'adapter à la simplification de  la mode souhaitée par une nouvelle génération de clientes.

Philip Alexius de László 1869-1937 Hungary - England Princesse Cecilie de Prusse 1906 Collection privée..jpeg

Philip Alexius de László  1869-1937    Hungary-England

"Princesse Cecilie de Prusse"   1906

Huile sur toile     Collection privée.

En 1898, Gaston Worth créait une filiale londonienne au 50, Grosvernor Street.

Philip Alexius de László 1869-1937 Hungary - England Violet Rawson, Lady Leconfield 1915  Huile sur toile 90 x 70 cm National Trust, Petworth, West Sussex, England..jpg

Philip Alexius de László   1869-1937     Hungary-England

"Violet Rawson, Lady Leconfield"   1915 

Huile sur toile 90 x 70 cm  National Trust, Petworth, West Sussex, England.

Le drapage du corsage chez Worth, 1907 7, rue de la Paix, Paris..jpg

Le drapage du corsage chez Worth, Paris, 1907

Le passage dans l'atelier de Paul Poiret qui, à partir de 1901, proposera des modèles de manteaux et de robes tailleurs d'une ligne épurée, suscitera un bouleversement éphémère avant que le jeune couturier ne quitte Worth pour fonder sa propre maison en 1903.

Paul Poiret 1906 Costume-tailleur.jpg

Paul Poiret           1906         Costume-tailleur

Jean Béraud La Rue de la Paix 1907 Huile sur toile 66 × 92 cm Collection privée..JPG

Jean Béraud    1849-1935       France

"La Rue de la Paix"   1907

Huile sur toile 66 × 92 cm        Collection privée.

Après le retrait de Jean-Philippe Worth, en 1910, Jean-Charles, fils de Gaston, reprendra la direction artistique de la maison et son frère Jacques la direction administrative en 1922.

Conrad Kiesel  1846-1921 Germany  Huile sur toile 56 x 40cm Collection privée..jpg

Conrad Kiesel   1846-1921       Germany 

Huile sur toile 56 x 40cm         Collection privée.

Dans les années 20, Jean-Charles amorcera une transition prudente en adaptant ses créations, sans toutefois y apporter d'innovations majeures, au thème en vogue de la "Garçonne".

Kees Van Dongen 1877-1968 France Portrait de Madame Maria Ricotti dans l'Enjôleuse 1921  Huile sur toile 192 x 116 cm Musée d'art moderne, Paris..jpg

Kees Van Dongen  1877-1968     Netherlands-France 

"Portrait de Madame Maria Ricotti dans l'Enjôleuse"   1921 

Huile sur toile 192 x 116 cm       Musée d'art moderne, Paris.

Les deux frères exerceront d’importantes responsabilités dans le monde de la couture. Jean-Charles sera le fondateur de l'Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne en 1927 et Jacques sera élu par deux fois président de la Chambre Syndicale de la Couture.

Worth House Salesroom 1910.jpg

Worth, Salon de ventes, Paris, 1910

Malgré la concurrence de John Redfern, de Jeanne Paquin, de Jacques Doucet et des sœurs Callot, la maison Worth, étendant son activité à la confection de luxe, continuera de prospérer jusqu'aux années 30.

Worth, Salon de ventes, 1910.jpg

Worth, Salon de ventes, Paris, 1910

La maison Worth, véritable symbole des traditions de la haute couture parisienne, créera, entre autres, la robe de mariée de la comtesse de Paris en 1931.

Philip Alexius de László 1869-1937 Hungary-England Reine Elena de Roumanie 1925 Huile sur toile.jpg

Philip Alexius de László  1869-1937      Hungary-England

La reine Elena de Roumanie  1925    Huile sur toile

 Caspar Ritter  1861-1923 Switzerland  Princesse Cecilie de Prusse, née Duchess de Mecklenburg-Schwerin 1908 Huile sur toile  Cecilienhof Palace Museum, Potsdam, Germany.jpg

Caspar Ritter   1861-1923      Switzerland 

"Princesse Cecilie de Prusse, née Duchesse de Mecklenburg-Schwerin" 1908

Huile sur toile  Cecilienhof Palace Museum, Potsdam, Germany

En 1941, Jean-Charles transmettait la maison Worth, en déclin depuis la crise des années trente, à ses deux fils, Maurice et Roger. Ces derniers la céderont en 1954 à la maison Paquin, qui prendra le nom de Worth-Paquin avant de disparaître en 1956.

Salons de la maison Worth, 1910.jpg

Salons de la maison Worth, Paris, 1910

La succursale britannique subsistera jusqu’en 1967.

03/01/2015

La mode de la Belle Epoque

La mode de la Belle Epoque était réservée aux classes sociales élevées.

Seuls l’aristocratie, la bourgeoisie fortunée, les militaires de haut rang, les élites artistiques et littéraires pouvaient accéder aux créations des couturiers de renom tels Charles Frederick Worth (1825-1895), John Redfern (1820-1895), Jacques Doucet (1853-1929), Jeanne Paquin (1869-1936) et des quatre sœurs Callot.John Singer Sargent  Madame Paul Poirson  1885 149,9 x 85 cm Institut des Arts de Detroit, United States..jpg

John Singer Sargent   1856-1925    United States

"Madame Paul Poirson"   1885

Huile sur toile 149,9 x 85 cm   Institut des Arts de Detroit, United States.John Singer Sargent 1856-1925 United States Portrait de Mme George Gribble 1888  Huile sur toile 226,06 x 118,74cm Art Museum of Western Virginia, Roanoke, United States..jpg

John Singer Sargent   1856-1925      United States

"Portrait de Mme George Gribble"     1888

Huile sur toile  226,06 x 118,74 cm

Art Museum of Western Virginia, Roanoke, United States.

Quelques années plus tard, dès le début des années 1900, Madeleine Chéruit (1866-1955), Paul Poiret (1879-1944), Jeanne Lanvin (1867-1946) et Madeleine Vionnet (1876-1975) prendront, eux aussi, place parmi les "grands noms" de la Haute Couture parisienne.

John Singer Sargent  La Duchesse de Sutherland 1904  Huile sur toile 254 × 146 cm Musée Thyssen-Bornemisza, Madrid, Spain..jpg

John Singer Sargent  1856-1925      United States

"La Duchesse de Sutherland"    1904 

Huile sur toile 254×146 cm   Musée Thyssen-Bornemisza, Madrid, Spain.Victor Karlovich Shtemberg 1863-1917  Russia Portrait de SM Rayevskaya 1907 Huile sur toile 143 x 115 cm  Hermitage Museum, Saint Petersburg, Russia..jpg

Victor Karlovich Shtemberg   1863-1917      Russia

"Portrait de SM Rayevskaya"   1907

Huile sur toile 143x115 cm  Hermitage Museum, Saint Petersburg, Russia.Lilla Cabot Perry 1848-1933 United States Dame en robe de soirée 1911  Huile sur toile 91,44 x 60.96 cm National Museum of Women in the Arts, Washington, United States..jpg

Lilla Cabot Perry   1848-1933      United States

"Dame en robe de soirée"   1911 

Huile sur toile   91,44 x 60,96 cm

National Museum of Women in the Arts, Washington, United States.Giovanni Boldini Portrait de la princesse Marthe Bibesco-Lucile 1911. Huile sur toile 183 × 120 cm Collection privée..jpg

Giovanni Boldini   1842-1931      Italy

"Portrait de la princesse Marthe Bibesco-Lucile"   1911

Huile sur toile 183 × 120 cm        Collection privée.

Victor Karlovich Shtemberg  1863-1917 Russia  Portrait de la baronne de Grevenits 1912  Huile sur toile  156,5 x 115 cm Hermitage Museum, Saint Petersburg, Russia..jpg

Victor Karlovich Shtemberg   1863-1917      Russia 

"Portrait de la baronne de Grevenits"    1912 

Huile sur toile  156,5 x115 cm 

Hermitage Museum, Saint Petersburg, Russia.

27/12/2014

Charles Frederick Worth 1825-1895

charles frederick worth.jpgCharles Frederick Worth, né en 1825 à Bourne dans le comté de Lincoln, était un couturier anglais.
Débutant dès l'âge de 13 ans comme apprenti à Londres chez le  négociant de tissus "Swan & Edgar" de Piccadilly Circus puis, durant 6 ans, chez "Swen & Allenby", marchand de soieries de Regent Street, il se rend à Paris en 1845 à l'âge de vingt ans.

Il est engagé comme vendeur chez Gagelin, Opigez, Chazelle et Cie au 93 rue de Richelieu, compagnie fort réputée dans le négoce des tissus de luxe, des soieries, des châles et des cachemires.

Claude Monet  1840-1926  France  Madame Louis Joachim Gaudibert  1868  Huile sur toile  217 x 138,5 cm  Musée d'Orsay, Paris..jpg

Claude Monet  1840-1926     France 

"Madame Louis Joachim Gaudibert"   1868 

Huile sur toile  217 x 138,5 cm        Musée d'Orsay, Paris.

A l'époque, la vente de tissus et la création de vêtements constituaient deux activités indépendantes. Worth innove et crée dans les tissus vendus chez Gagelin des robes sur mesure. Ces nouvelles robes, portées par Marie Vernet, demoiselle de magasin et future épouse de Worth, suscitent bientôt quelques commandes privées.

Charles Louis Baugniet  1814-1886  Belgium  La Lettre  c.1870.jpg

Charles Louis Baugniet  1814-1886    Belgium 

"La Lettre"   c.1870

Huile sur panneau  56 x 44,5 cm    Collection privée.

La maison Gagelin présente les premiers modèles de Worth aux expositions universelles de Londres en 1851 et de Paris en 1855 où ils seront primés.
La compagnie Gagelin persistant dans ses traditionnelles ventes de tissus au mètre, Worth, associé avec le jeune suédois Otto Gustave Bobergh, fonde sa propre maison de couture sous l'enseigne "Worth & Bobergh" au 7 rue de la Paix en 1858.

Édouard Manet  1832-1883  France   Le repos  Portrait de Berthe Morisot  c.1871 Huile sur toile 148 x 113 cm  Museum of Art, Rhode Island School of Design, Providence.jpg

Édouard Manet  1832-1883   France     "Le repos"  c.1871

   Portrait de Berthe Morisot.   Huile sur toile 148 x 113 cm 

Rhode Island School of Design Museum, Providence, United States.

Worth, spécialisé dans les robes de bal, innove, remplace peu à peu la crinoline par la tournure et présente des modèles inédits. Les jupe à cerceaux sont délaissées au profit de robes ajustées qui, bien que très ouvragées mais beaucoup plus séduisantes, nécessitent encore des cascades de tissu coûteux.James Tissot  1836-1902  France Le Bal 1880 Huile sur toile 90 x 50 cm Musée d'Orsay, Paris..jpg

James Tissot   1836-1902      France

"Le Bal"   1880

Huile sur toile 90 x 50 cm      Musée d'Orsay, Paris.

A l'époque, les modèles de robes étaient présentés aux clientes sur de bustes de bois. Des versions réduites étaient également cousues sur des poupées puis envoyées à des clientes potentielles. Dans de luxueux salons, Worth sera le premier couturier à présenter ses créations sur des jeunes femmes revêtues de ses robes.

Worth r.jpg

L'assistance choisissait parmi une série de modèles proposés par le couturier. Ces modèles étaient ensuite adaptés aux mesures de chaque cliente. Les "sosies" de Worth préfigurant les concepts de mannequins et de défilés de mode, la haute couture était née.

James Tissot 1836-1906  France  Bord de mer 1878  Huile sur tissu  87,5 x 61 cm  Cleveland Museum of Art, United States..jpg

James Tissot   1836-1906       France

  "Bord de mer"  1878       Huile sur toile  87,5 x 61 cm 

Cleveland Museum of Art, United States.

Après des débuts difficiles, ces nouvelles robes retiennent l'attention de clientes prestigieuses telle la princesse Pauline de Metternich, qui, épouse de l'ambassadeur d'Autriche à Paris, côtoie l'impératrice Eugénie de Montijo.

Franz Xaver Winterhalter 1805–1873 Germany  Pauline Sandor Princesse Metternich 1860  Huile sur toile  in tule van Worth.jpg

Franz Xaver Winterhalter   1805-1873    Germany 

"Pauline Sandor, Princesse Metternich"   1860 

Huile sur toile 115 x 87,5 cm      Collection privée.

Dès les années 1860, Worth, devenu le couturier en vogue de la cour impériale, compte parmi ses clientes des membres de l’aristocratie et de la haute société parisienne.
Worth ouvre le cycle de la mode et renouvelle régulièrement ses créations. Les collections "printemps-été" succèdent aux collections "automne-hiver".
La maison Worth deviendra le lieu de rendez-vous des élégantes parisiennes.

Claude Monet  1840–1926  Femmes au jardin c.1866 Huile sur toile 255 x 205 cm  Musée d'Orsay, Paris.jpg

Claude Monet  1840–1926   France

"Femmes au jardin"  c.1866

Huile sur toile 255 x 205 cm       Musée d'Orsay, Paris.

Depuis fort longtemps, Paris était la capitale de la mode européenne. Sous Louis XIV, Jean-Baptiste Colbert s’exclamait : "La mode est pour la France ce que les mines d'or du Pérou sont pour l'Espagne". L'aura de la mode française se répand bien au-delà des frontières et le "règne de Worth" commence sur toutes les cours d'Europe.

Heinrich von Angeli 1840-1925 Austria  Portrait de la Grande-Duchesse Maria Feodorovna 1874  Huile sur toile 126 × 89 cm Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg.jpg

Heinrich von Angeli   1840-1925     Austria 

"Portrait de la Grande-Duchesse Maria Feodorovna"  1874 

Huile sur toile 126 × 89 cm   Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg.

En 1864, devenu le fournisseur attitré de l'impératrice Eugénie et le fournisseur exclusif de l'impératrice Elisabeth d'Autriche, il habille également la reine Victoria, la reine Sophie des Pays-bas, la reine  Louise de Suède et la tsarine de Russie, Maria Alexandrovna.

Franz Xaver Winterhalter 1805-1873 Germany  Portrait de l'impératrice Maria Alexandrovna 1857  Huile sur toile 120 × 95 cm Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg..jpg

Franz Xaver Winterhalter   1805-1873      Germany 

"Portrait de l'impératrice Maria Alexandrovna"   1857 

Huile sur toile  120 × 95 cm     Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg.

En 1867, Worth sera sans doute l'un des premiers couturiers à signer ses robes en y apposant une griffe brodée "Worth & Bobergh" soulignant le caractère d’œuvre d'art de chacune de ses créations.

Édouard Debat-Ponsan  1847-1913 France Portrait de mademoiselle Elisabeth de Vilmorin 1891  Huile sur toile 151 x 101 cm Société nationale d’horticulture de France, Paris.jpg

Edouard Debat-Ponsan  1847-1913     France

"Portrait de mademoiselle Elisabeth de Vilmorin"  1891 

Huile sur toile 151 x 101 cm  Société nationale d’horticulture de France, Paris

En 1868, Worth crée une "Chambre syndicale de la confection et de la couture pour dames et fillettes", association destinée à protéger ses membres contre les copies. Si, dès les années 1880, le terme de "Haute couture" était reconnu, la distinction entre couture et confection n'était pas encore clairement définie.

Jean Béraud  1848-1917 France  Une soirée 1878  Huile sur toile 65 x 117 cm  Musée d’Orsay, Paris..jpg

Jean Béraud   1848-1917       France 

"Une soirée"   1878 

Huile sur toile 65 x 117 cm     Musée d’Orsay, Paris.

En 1911, à l'instigation de l'un des fils de Worth, Gaston, l'organisation, devenue la "Chambre Syndicale de la Haute Couture", dissociait définitivement les maisons de couture habillant les femmes sur mesures des maisons de confection. Cette chambre syndicale réglemente et contrôle encore aujourd'hui la haute couture contemporaine.

Raimundo de Madrazo y Garreta 1841-1920  Spain  Le modèle malicieux  c.1885 Huile sur toile 95,2 x 66 cm Musée Carmen Thyssen, Malaga, Spain..jpg

Raimundo de Madrazo y Garreta  1841-1920     Spain 

"Le modèle malicieux"   c.1885

Huile sur toile 95,2 x 66 cm   Musée Carmen Thyssen, Malaga, Spain.

La chute de l’Empire et l’avènement de la III° République n’affecteront que durant quelques mois l’activité du fournisseur des familles royales et des riches américaines. A Paris, il habille tout autant les femmes du monde que les actrices les plus célèbres.

James Wells Champney 1843-1903 United States Portrait de Mary Perkins Quincy 1892 Pastel sur papier 121,9 x 96,52 cm  The Litchfield Historical Society, Connecticut, United States..jpg

James Wells Champney  1843-1903      United States

"Portrait de Mary Perkins Quincy" 1892

Pastel sur papier 121,9 x 96,52 cm 

The Litchfield Historical Society, Connecticut, United States.

En 1871, le couturier se sépare de son associé Bobergh. Les étiquettes de ses vêtements ne porteront plus que la seule griffe de Worth.

James Tissot   1836-1902  France The Gallery of HMS Calcutta Portsmouth c.1876 Huile sur toile  68,6 x 91,8 cm  Tate Britain, Millbank, London..jpg

James Tissot   1836-1902       France

"The Gallery of HMS Calcutta Portsmouth"   c.1876

Huile sur toile  68,6 x 91,8 cm     Tate Britain, Millbank, London.

En 1873, Worth employait 1 200 ouvrières et vendait en France 7 000 robes par an.

Henri Gervex 1852-1929  France Dernière retouche avant le bal  Huile sur toile  64,5 x 40,8 cm Collection privée..jpg

Henri Gervex   1852-1929      France

"Dernière retouche avant le bal

Huile sur toile  64,5 x 40,8 cm    Collection privée.

En 1874, Stéphane Mallarmé publie une revue, "La Dernière Mode", dont il est, sous divers pseudonymes féminins, l'unique rédacteur. Le premier novembre 1874, Mallarmé, sous le nom d'emprunt de Marguerite de Monty, y écrivit : "Le grand Worth est l'ordonnateur de la fête sublime et quotidienne de Paris, de Vienne, de Londres et de Pétersbourg."

James Tissot  1836-1902  France La Réception, L'ambitieuse 1883-1885 Huile sur toile 186.69 x 142.24 cm Albright-Knox Art Gallery, Buffalo, NY, United States..JPG

James Tissot  1836-1902      France

"La Réception, L'ambitieuse"   1883-1885

Huile sur toile 186.69 x 142.24 cm

Albright-Knox Art Gallery, Buffalo, NY, United States.

Charles Frederick Worth se retirant au début des années 1890, ses deux fils, Jean-Philippe et Gaston, prirent la direction de l’affaire familiale. En innovant tout en maintenant le haut niveau de qualité instauré par le fondateur, la Maison Worth demeurera, jusqu'aux années 20, l'une des références les plus prestigieuses du milieu de la Haute Couture.

Charles Hermans 1839-1924  Belgium  Le bal masqué, détail c.1880  Huile sur toile 47 x 37,2 cm Collection privée..jpg

Charles Hermans  1839-1924     Belgium 

"Le bal masqué"  détail  c.1880 

Huile sur toile  47 x 37,2 cm      Collection privée.

Charles Frederick Worth est décédé à Paris en 1895.

Pierre-Auguste Renoir 1841-1919 France   Le Couple 1868  Huile sur toile 105 x 75 cm  Cologne, Wallraf-Richartz Museum & Fondation Corboud.jpg

Pierre-Auguste Renoir  1841-1919      France  

"Le Couple"  1868         Huile sur toile 105 x 75 cm 

Wallraf-Richartz Museum & Fondation Corboud, Cologne, Germany.

Si bien d'autres ateliers de couture étaient à l'époque fort renommés et si quelques uns, tels celui d'Emile Pingat, bénéficiaient d’une grande réputation, c'est toutefois Worth qui sera considéré comme le "père de la haute couture". Il n'en reste pas moins qu'il fut probablement le premier homme à habiller les femmes et à dicter le cycle de la mode. Doté d'un remarquable sens commercial, il sut porter son atelier de couturier vers une véritable industrie du luxe.

Rogelio de Egusquiza  1845-1915 Spain La fin du bal c.1890  Huile sur toile 105 x 70,5 cm Collection Privée.jpg

Rogelio de Egusquiza  1845-1915    Spain

"La fin du bal"   c.1890 

Huile sur toile 105 x 70,5 cm     Collection Privée.

Les créations de Worth ont soutenu l'industrie française du textile et sont à l'origine du renouveau de la soierie lyonnaise. 

Atelier parisien de Worth, 1907..jpg

L'atelier parisien de Worth, 1907.

En France, le nombre d'ouvrières et d'ouvriers travaillant dans le secteur du vêtement féminin était estimé à environ 400 000 en 1895.

20/12/2014

Peintres Belle Epoque

Paul César Helleu  1859–1927   France  Mademoiselle Vaughan 1905 Pastel sur papier Collection privée..jpg

Paul César Helleu   1859–1927     France

"Mademoiselle Vaughan"    1905 

Pastel sur papier    Collection privée.

Walter Ernest Webster 1878-1959  England  The Japanese Fan  1909 Huile sur toile 76.2 x 63.5 cm Collection privée..jpg

Walter Ernest Webster   1878-1959         England 

"The Japanese Fan"   1909

Huile sur toile 76,2 x 63,5 cm        Collection privée.

Eduardo León Garrido 1856-1949 Spain  La lectrice 1906  Huile sur toile 59.6 x 73.6 cm  Collection privée..jpg

Eduardo León Garrido   1856-1949      Spain 

"La lectrice"   1906

Huile sur toile   59,6 x 73,6 cm       Collection privée.

Giovanni Boldini 1842-1931 Italy  La marquise Luisa Casati et  son lévrier 1908  Huile sur toile  253.4 x 140.4 cm Collection privée..jpg

Giovanni Boldini     1842-1931      Italy

  "La marquise Luisa Casati et son lévrier"   1908 

Huile sur toile  253,4 x 140,4 cm       Collection privée.

Harrison Fisher  1877-1934  Dame au chapeau noir 1906  Pastel sur toile 26 X 19.5 Collection privée..jpg

Harrison Fisher   1877-1934    United States

"Dame au chapeau noir"   1906 

Pastel sur toile  66 x 49,53 cm       Collection privée.

29/05/2014

José Yepez Arteaga 1898-1961

José Yepez Arteaga, né en 1898, était un peintre équatorien.
Il suivit les cours de l'Académie Nationale des Beaux-Arts de Quito.
Dès 1916, il exposait à Quito et à Baltimore (USA).

Hute dans un paysage montagneux  1920   Huile sur toile  40 x 51 cm Collection privée..jpg

"Hutte dans un paysage montagneux"    1920  

Huile sur toile  40 x 51 cm       Collection privée.

De 1924 à 1932, il fut le directeur de l'école des Beaux-Arts de Quito.

Rivière en Equateur Huile sur toile 44 x 62 cm Collection privée..jpg

"Rivière en Equateur"

Huile sur toile  44 x 62 cm            Collection privée.

Cavalier sur un plateau dans un paysage de montagne  Huile sur toile  Collection privée..jpg

"Cavalier sur un plateau dans un paysage de montagne

Huile sur toile        Collection privée.

Calle San Juan, Quito  Huile sur toile 23 x 32.3 cm Collection privée..jpg

"Calle San Juan, Quito

Huile sur toile  23 x 32,3 cm         Collection privée.

Vallée dans la montagne.jpg

"Vallée dans la montagne"

Ramassage du bois  58,42 x 78,74 cm  Huile sur toile Collection privée..jpg

"Ramassage du bois

Huile sur toile  58,42 x 78,74 cm       Collection privée.

 Paysage d'Equateur.jpg

"Paysage d'Equateur"

En 1931, à Baltimore, lors d'une exposition regroupant 300 peintres provenant de toute l'Amérique, il obtint le premier prix.

Paysage d'Ambato avec le Chimborazo  Huile sur toile 58 x 85 cm  Collection privée..jpg

"Vue d'Ambato et du Chimborazo

Huile sur toile 58 x 85 cm       Collection privée.

Coucher du soleil sur l'estuaire  c. 1935  Huile sur toile 48,26 x 68,58 cm  Collection privée..jpg

"Coucher du soleil sur l'estuaire"  c.1935 

Huile sur toile  48,26 x 68,58 cm       Collection privée.

En 1945, l'Union Panaméricaine, devenue en 1948 l'OEA (Organisation des Etats américains), lui décerna un trophée pour son travail "Orgueil de la race", œuvre gagnante du concours inter-américain de peinture.

Mére et enfant  Huile sur toile 54 x 34 cm Collection privée..jpg

"Mère et son enfant

Huile sur toile  54 x 34 cm        Collection privée.

 Cabane dans la montagne Huile sur bois  30 x 39 cm Collection privée..jpg

"Cabane dans la montagne"

Huile sur bois  30 x 39 cm       Collection privée.

Bajada de Guapulo, Quito   Huile sur toile 71.1 x 50.2 cm  Collection privée..jpg

"Bajada de Guapulo, Quito"  

Huile sur toile 71,1 x 50,2 cm         Collection privée.

José Yepez Arteaga peignit également plusieurs fresques dans des églises du Venezuela.

Portrait d'une jeune fille  Huile sur bois 34 x 24 cm  Collection privée..jpg

"Portrait d'une jeune fille"

Huile sur bois  34 x 24 cm        Collection privée.

Fervent admirateur de Simón Bolívar, il fut le cofondateur de la Société Bolivarienne de l'Equateur.

Paysage au coucher du soleil  1961  Huile sur toile  76,2 x 60,96 cm Collection privée..jpg

"Paysage au coucher du soleil"   1961 

Huile sur toile  76,2 x 60,96 cm      Collection privée.

José Yepez Arteaga est décédé à l'âge de 63 ans en 1961.

26/04/2014

Petrus van Schendel 1806-1870

0.jpgPetrus van Schendel, né en 1806 à Terheijden, village proche de la ville de Bréda, était un peintre flamand.

Remarqué dès son enfance pour son talent de dessinateur, il intègre l'académie des Beaux-Arts d'Anvers en 1822. Il suit les cours du peintre d'histoire Matthijs Van Bree (1773-1839).

Mère 1827.jpg

Petrus van Schendel   "Mère de l'artiste"     1827

En 1828, l'académie lui décerne une médaille d'or pour son savoir-faire en matière de perspective.

Clair de lune Huile sur panneau 28,5 x 32 cm Broelmuseum, Courtrai, Belgique.jpg

"Clair de lune"      Huile sur panneau 28,5 x 32 cm

Broelmuseum, Courtrai, Belgique

Dès 1828, ses études achevées et de retour à Bréda, il peint des scènes de genre, quelques sujets historiques et bibliques et s'affirme comme un portraitiste de bonne notoriété.

Adriana Johanna van Wijck 1829.jpg

"Adriana Johanna van Wijck"    1829

Sainte Marie-Madeleine en prière Huile sur toile  110,4 x 88 cm  Musée de Picardie, Amiens..jpg

"Sainte Marie-Madeleine en prière"

Huile sur toile 110,4 x 88 cm    Musée de Picardie, Amiens.

En 1830, van Schendel s'installe à Amsterdam et peint le premier tableau d'une longue série de marchés à la lumière des chandelles. Cette scène, quoique loin de toute réalité, lui vaudra toutefois une grande réputation tant en Hollande qu'à l'étranger.

7.jpg

En 1832, van Schendel, engagé comme professeur de dessin, s'établit à Rotterdam où il reçoit commande de nombreux portraits.

Jeune fille.jpg

"Jeune fille"

Conjointement à la réalisation de portraits, van Schendel, confirmant sa maîtrise des effets et des jeux de lumière, exécute une large gamme de scènes nocturnes.

2.jpg

"La lettre"

Marché de nuit   Huile sur panneau 24,3 x 19,2 cm Collection privée.jpg

"Marché de nuit"  

Huile sur panneau  24,3 x 19,2 cm     Collection privée.

Saint Jérôme méditant sous la lampe  Huile sur panneau 104 x 80 cm.jpg

"Saint Jérôme méditant sous la lampe

Huile sur panneau 104 x 80 cm    Collection privée.

3.jpg

1.jpg

Marché de nuit à Anvers.jpg

"Marché de nuit à Anvers"

8.jpg

En 1834, van Schendel était membre de l'Académie royale des Beaux-Arts d'Amsterdam et de la société picturale "Arti Sacrum" de Rotterdam.

La buvette   Huile sur  panneau 81 x 102,5 cm Collection privée..jpg

"La buvette"  

Huile sur  panneau 81 x 102,5 cm     Collection privée.

En 1838, van Schendel s'installe à La Haye où il expose régulièrement aux Salons. Il y reçoit une médaille d'argent en 1839 puis en 1842.

Naufrage sur une côte rocheuse c.1840  Breda's Museum, Netherlands.jpg

"Naufrage sur une côte rocheuse"  c.1840 

Breda's Museum, Netherlands.

Le marché aux poissons   1841.jpg

"Le marché aux poissons"     1841

Un Marché à La Haye 1842  Huile sur toile   Villa Vauban, musée d'Art de la ville de Luxembourg.jpg

"Un Marché à La Haye"   1842      Huile sur toile  

Villa Vauban, musée d'Art de la ville de Luxembourg.

Van Schendel expose également à Anvers, à Gand et aux Salons de Bruxelles où il reçoit une médaille de vermeil en 1842 puis une médaille d'or en 1845 pour une scène de  marché au clair de lune.

Stand de marché au clair de lune  Huile sur panneau 60 x 45,5 cm Collection privée..jpg

"Stand de marché au clair de lune

Huile sur panneau 60 x 45,5 cm        Collection privée.

Vendeuse de poissons 1843   Alte Nationalgalerie, Berlin.JPG

"Vendeuse de poissons"    1843

Alte Nationalgalerie, Berlin.

 Marché de nuit  1845   Huile sur panneau 26,5 x 20.3 cm  Collection privée..png

"Marché de nuit"     1845  

Huile sur panneau  26,5 x 20.3 cm       Collection privée.

En 1844, van Schendel est médaillé d'or au Salon de Paris.

Stand de marché à la lueur d'une bougie 1844  Huile sur panneau  39 x31 cm Collection privée.jpg

"Stand de marché à la lueur d'une bougie"    1844 

Huile sur panneau  39 x 31 cm       Collection privée.

 Marché à la chandelle  1844 Huile sur  panneau 46,2 x 33,2 cm Collection privée..jpg

"Marché à la chandelle"    1844

Huile sur panneau 46,2 x 33,2 cm      Collection privée.

Au fil des années passées à La Haye van Schendel vendra plusieurs tableaux destinés à des collections royales européennes.

La lettre d'amour  Huile sur bois  63 x 46 cm Collection privée..jpg"La lettre d'amour"

  Huile sur bois  63 x 46 cm      Collection privée.

 Vente de légumes au marché de nuit.jpg

"Vente de légumes au marché de nuit"

En 1845, van Schendel quitte La Haye et s'installe définitivement à Bruxelles. Il ouvre un atelier à Schaerbeek où il reçoit de nombreux marchands d'art et collectionneurs. L'adoration des bergers 1845-1849   Breda's Museum, Netherlands.jpg

"L'adoration des bergers"   1845-1849  

Breda's Museum, Netherlands

Rivière au clair de lune  1846  Huile sur  panneau 31,8 x 40 cm  Collection privée.jpg

"Rivière au clair de lune"    1846 

Huile sur  panneau 31,8 x 40 cm  Collection privée.

En 1847, van Schendel reçoit une seconde médaille d'or au Salon de Paris.

Mère  1848.jpg

"Mère de l'artiste"    1848

Van Schendel expose à la Royal Academy de Londres et reçoit une médaille d'or lors d'une exposition à Manchester en 1849.

Marché du Soir et vendeurs de légumes, La Haye  1851  Huile sur panneau  77 x 60,5 cm  Collection privée..jpg

"Marché du Soir et vendeurs de légumes, La Haye"   1851 

Huile sur panneau  77 x 60,5 cm      Collection privée.

Marché de nuit aux légumes, La Haye 1851  Huile sur  panneau 73,8 x 59 cm  Collection privée.jpg

"Marché de nuit aux légumes, La Haye"    1851 

Huile sur  panneau 73,8 x 59 cm    Collection privée.

Marché de nuit à Rotterdam   1853.jpg

"Marché de nuit à Rotterdam"      1853

 Le fumeur de pipe 1855  Huile sur toile 75 x 68 cm  Northampton Museums & Art Gallery, United Kingdom.jpg

"Le fumeur de pipe"  1855      Huile sur toile 75 x 68 cm 

Northampton Museums & Art Gallery, United Kingdom.

Réalisée en 1858, "La Naissance du Christ", œuvre de très grand format, attire un grand nombre d'amateurs dans son atelier avant de connaître un succès retentissant en Angleterre.

La Nativité 1858.JPG

"La Nativité"   1858     Huile sur toile  438 x 330 cm  

Breda's Museum, Netherlands.

La Nativité, détail  1858  Huile sur toile 438 x 330 cm   Breda's Museum, Netherlands.jpg

"La Nativité", détail    1858

Sous la double influence des clairs-obscurs de Gerrit van Honthorst (1590-1656) et du maître de la "peinture fine" -Fijnschilderei-, Gerrit Dou (1613-1675), les scènes nocturnes de van Schendel s'inscrivent dans la tradition néerlandaise dite de "la peinture aux chandelles" en vogue au XVII° siècle.

Marché de nuit  Huile sur panneau  69 × 52 cm  Collection privée..jpg

"Marché de nuit

Huile sur panneau  69 × 52 cm     Collection privée. 4.jpg

 Petrus van Schendel est décédé à Bruxelles en 1870.

Autoportrait 1869.jpg

"Autoportrait"     1869

Petrus van Schendel fut un peintre très prolifique. Outre des collections privées, son travail figure dans les musées de Courtrai, d'Ypres, de Groningue, d'Hanovre, de Leipzig, de Munich, de Stuttgart, de Nice, d'Amiens, de Melbourne, de Montréal, de Bréda, de Rotterdam et au Rijks Museum d'Amsterdam.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique