logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/01/2016

Donne in blu

Giovanni Boldini 1842-1931 La divina in blu 1905 acqarello su carta 50x36cm collezione privata.jpg
Giovanni Boldini   1842-1931    Italia
"La divina in blu"   1905
acqarello su carta  50x36cm
collezione privata
Glauco Cambon 1875 - 1930 Il velo azzurro, Le voile bleu, 1907 Revoltella Musée Civique.jpg
Glauco Cambon  1875-1930   Italia
"Il velo azzurroLe voile bleu  1907
huile sur toile
Musée civique Revoltella, Trieste, Italia
Aldo Severi 1876-1956 Ritratto di Josephine di Sant’Elia 1928 olio su tela.jpg
Aldo Severi  1876-1956     Italia
"Ritratto di Josephine di Sant’Elia"   1928
olio su tela

24/01/2016

Jeunes femmes en rouge...

Massimo Stanzione (Orta di Atella 1585– Naples 1656) Portrait de femme au coq en costume napolitain c.1635 Huile sur toile 118,7 x 97 cm  Fine Arts Museum, San Franciso, USA..jpg

Massimo Stanzione  (Orta di Atellan,1585– Naples,1656)

"Portrait de femme au coq en costume napolitain"   c.1635

Huile sur toile 118,7 x 97 cm    Fine Arts Museum, San Franciso, USA.

Giovanni Boldini  Portrait de Miss Bell 1903  Huile sur toile  Genova, Raccolte Frugone..jpg

Giovanni Boldini    (Ferrara,1842 - Paris,1931)

"Portrait de Miss Bell"    1903

Huile sur toile       Raccolte Frugone, Genova.

Henrique Medina  1901-1988 Portugal  Fille de Galice  c.1942. Musée José Malhos, Caldas da Rainha, Portugal..jpg

Henrique Medina  (Porto,1901- Esposende, 1988)   Portugal 

"Fille de Galice"    c.1942         Huile sur toile

Musée José Malhos, Caldas da Rainha, Portugal.

20/01/2016

Paja Jovanović 1859-1957

Paja Jovanovic.jpgPaja Jovanović, né en 1859 à Vrsac, ville de la province de Voïvodine, était un peintre académique réaliste serbe.
Dès 1875, à Vienne, il suit les cours de l'école de dessin du professeur Maholca avant d'intégrer l'Académie des Beaux-Arts en 1877.
De 1877 à 1879, durant trois ans, il suit les cours de l'allemand, peintre d'histoire, Christian Griepenkerl (1839 -1912). Durant toutes ses vacances, il voyage et peint dans les Balkans, notamment sur le rivage du Monténégro, en Albanie, en Bosnie-Herzégovine et dans le sud de la Serbie.

La danse du ventre c.1880.jpg

                  "La danse du ventre"         c.1880

De 1880 à 1883 il intègre la classe du célèbre peintre orientaliste autrichien Leopold Carl Müller (1834-1892).
En 1882, il reçoit le second prix pour "Le Monténégrin blessé", tableau présenté lors de l’exposition annuelle de l’Académie. Une bourse impériale lui est également attribuée.

Le Monténégrin blessé  1882  Huile sur toile 114 x 186 cm Galerie de la Matica, Novi Sad, Serbie..jpg

"Le Monténégrin blessé"      1882 

Huile sur toile 114 x 186 cm    Galerie de la Matica, Novi Sad, Serbie.

Dès la fin de ses études, Leopold Carl Müller le présente au marchand d'art anglais Thomas Wallis. Ce dernier lui propose de peindre des scènes de genre typiques des Balkans pour la galerie française de Londres. Ce contrat sera ensuite renouvelé jusqu'en 1889.

Le repos de l'Albanais c.1890.jpg

"Le repos de l'Albanais"      c.1890

En 1885, Jovanović installe un atelier à Vienne.

Le repos de la sentinelle  c.1890.jpg

"Sentinelle au repos"    c.1890

En 1885 et 1886, sur les conseils de Thomas Wallis, Jovanović voyage et travaille en Afrique du Nord et en Egypte.

Les charmeurs de serpents  1887.jpg

"Les charmeurs de serpents"     1887

En 1888, à l'âge de 29 ans, il est élu membre à part entière de l'Académie royale de Serbie.

Les combat de coqs 1888 Huile sur bois 76 x 55 cm Galerie de la Matica, Novi Sad..jpg

"Les combat de coqs" 1888

Huile sur bois 76 x 55 cm Galerie de la Matica, Novi Sad.

Les gardiens de la porte 1888-89.jpg

"Les gardiens de la porte"      1888-89

En 1889, Jovanović s'installe Paris et signe un nouveau contrat avec le galiériste londonien Arthur Tooth.

Le fauconnier c.1890-95.jpg

"Le fauconnier"     c.1890-95

A partir de 1895, Jovanović exécutera principalement des compositions historiques.

Un albanais en sentinelle 1896 Huile sur panneau 46 x 35 cm Collection privée..jpg

"Un albanais en sentinelle"   1896

Huile sur panneau  46 x 35 cm       Collection privée.

Il voyage et travaille à Munich, en Espagne, en Italie, en Suisse, dans le Caucase, à Constantinople et en Egypte.
Son travail est exposé à Vienne, Berlin, Londres et Rome.
En 1900, il reçoit une médaille d'or lors de l'Exposition Universelle de Paris.

Les vendanges  1905 Huile sur toile Panneau central du triptyque  Musée de la ville de Vrsac, Serbie..jpg

"Les vendanges"   1905

Huile sur toile

Panneau central du triptyque      Musée de la ville de Vrsac, Serbie.

Après 1905, devenu fort célèbre, il exécute des portraits pour une clientèle fortunée.

Portrait de la reine Marie de Yougoslavie c.1925 Huile sur toile 210 x 102 cm Musée national de Serbie,Belgrade..jpg

"Portrait de la reine Marie de Yougoslavie"    c.1925

Huile sur toile  210 x 102 cm     Musée national de Serbie,Belgrade.

Parmi ses nombreux portraits figurent celui du sculpteur Djordje Jovanović (1861-1953), de Mihajlo Pupin et du peintre Simington.

Portrait de Mihajlo Pupin 1903 Huile sur toile 96 x 114 cm Musée national de Serbie, Belgrade..jpg

"Portrait de Mihajlo Pupin"       1903

Huile sur toile 96 x 114 cm Musée national de Serbie, Belgrade.

Portrait du peintre  Simington 1902-03 Huile sur toile, 76,5 x 99 cm Musée national de Serbie, Belgrade..jpg

"Portrait du peintre Simington"      1902-03

Huile sur toile 76,5 x 99 cm      Musée national de Serbie, Belgrade.

Il peint également très souvent Muni, sa femme qui fut aussi son modèle.

Portrait de Muni 1916-1918 Huile sur toile marouflée sur isorel 65 x 53 cm Collection privée..jpg

"Portrait de Muni"   1916-1918

Huile sur toile marouflée sur isorel  65 x 53 cm  Collection privée.

Après la seconde guerre mondiale, Jovanović réside quelque temps à Belgrade et à Bucarest avant de repartir pour Vienne.
Paja Jovanović est décédé à Vienne en 1957 à l'âge de 98 ans.
Paja Jovanović et son compatriote Uros Predic (1857-1953), furent les chefs de file de la peinture académique et réaliste en Serbie.

Muni, femme de l'artiste, c.1925 Huile sur toile  73 x 99 cm Galerie de la Matica, Novi Sad..jpg

"Muni, femme de l'artiste"       c.1925

Huile sur toile 73 x 99 cm   Galerie de la Matica, Novi Sad.

Fort populaire et célèbre à son époque, Jovanović, inspiré par l’histoire de son pays natal, eut une grande influence sur les beaux-arts et la culture serbe.

Portrait d'un Serbe Huile sur toile 41 x 34 cm Collection privée..jpg

"Portrait d'un Serbe"

Huile sur toile 41 x 34 cm Collection privée.

Ses œuvres se trouvent dans de nombreux musées européens et le musée Paja Jovanović de Belgrade comporte plus de 200 œuvres signées de la main du peintre.

25/12/2015

Arturo Michelena 1863-1898

Arturo Auto retrato 1890.JPGFrancisco Castillo Arturo Michelena dit Arturo Michelena, né en 1863 à Valencia dans l'état de Carabobo, était un peintre vénézuélien.
Artiste précoce, il débute sous la tutelle de son père, le peintre Juan Antonio Michelena (1832-1918).
Il suit également les cours de la française Constance de Sauvage, disciple du peintre romantique Eugène Devéria (1805-1865).
Dès l'âge de 14 ans, il est chargé d'illustrer un livre traitant des coutumes du Venezuela.
Entre 1879 et 1882, pour répondre à des commandes de portraits, il ouvre, en association avec son père, une académie de peinture à Valencia.

Portrait de Maria Tello Mendoza 1889 Huile sur toile 61 x 50 cm Collection privée..JPG

"Portrait de Maria Tello Mendoza"    1889

Huile sur toile  61 x 50 cm       Collection privée.

Titulaire d'une bourse d'études, il se rend à Paris. En 1884, Il intègre l'académie Julian et suit les cours du peintre réaliste Jean-Paul Laurens (1838-1921).

La visite électorale  1886  Huile sur toile Collection privée..jpg

"La visite électorale"      1886 

Huile sur toile        Collection privée.

Dès 1885, il expose au Salon des Artistes Français. En 1887, son tableau, "L'enfant malade" reçoit une médaille d'or, plus haute distinction décernée à l'époque par l'Académie à un artiste étranger.

L'enfant malade 1886  Huile sur toile 80,4 x 85 cm Galerie Nationale d'Art, Caracas, Venezuela..jpg

"L'enfant malade"     1886 

Huile sur toile 80,4 x 85 cm    Galerie Nationale d'Art, Caracas, Venezuela.

En 1889, lors de l'Exposition universelle de Paris, une de ses toiles, "Charlotte Corday" reçoit une nouvelle médaille d'or.

Charlotte Corday menée à son exécution Huile sur toile 1889 National Art Gallery, Caracas..jpg

"Charlotte Corday menée à son exécution"    1889

Huile sur toile       National Art Gallery, Caracas.

En 1889, de retour au Venezuela, il est accueilli avec enthousiasme à Caracas.

La jeune mère 1889  Huile sur toile 172 x 141,8 cm National Art Gallery, Caracas..JPG

"La jeune mère"     1889 

Huile sur toile 172 x 141,8 cm    National Art Gallery, Caracas.

Dès 1890, Michelena effectue un nouveau séjour de travail à Paris. il y peindra quelques unes de ses œuvres majeures dont "Penthésilée" en 1891.

Penthésilée  reine mythologique grecque 1891 Huile sur toile..jpg

"Penthésilée"    Reine mythologique grecque    1891

Huile sur toile.

Nature morte 1891 Huile sur toile 80,5 x 100,3 cm National Art Gallery, Caracas, Vénézuela..jpg

"Nature morte"       1891

Huile sur toile 80,5 x 100,3 cm  National Art Gallery, Caracas, Vénézuela

La traite  1892 Huile sur toile 78 x 98 cm Collection privée..JPG

"La traite"      1892

Huile sur toile  78 x 98 cm      Collection privée.

En 1893, souffrant de tuberculose, Michelena est de retour au Venezuela.

Roses  Huile sur toile 1894 50,5 x 40,3 cm Collection privée..jpg

"Roses"     1894

Huile sur toile  50,5 x 40,3 cm       Collection privée.

Glaïeuls 1894. Huile sur toile 100 x 60 cm  Collection privée..JPG

"Glaïeuls"     1894

Huile sur toile  100 x 60 cm        Collection privée.

Portraitiste officiel et peintre à la mode, il exécute les portraits de personnalités tel celui du général Joaquin Crespo, président par deux fois du Venezuela.

Portrait équestre du général Joaquin Crespo 1897 Huile sur toile 346 x 253 cm Palais de Miraflores, Caracas..jpg

"Portrait équestre du général Joaquin Crespo"   1897

Huile sur toile  346 x 253 cm     Palais de Miraflores, Caracas.

Michelena peindra encore durant quelques années quelques scènes d'histoire célèbres dans son pays.

Francisco de Miranda dans la prison de San Fernando 1896 Huile sur toile 196,6 x 245,5 cm National Art Gallery, Caracas..JPG

"Francisco de Miranda dans la prison de San Fernando"  1896

Huile sur toile  196,6 x 245,5 cm    National Art Gallery, Caracas.

Plusieurs de ses œuvres restant inachevées, Arturo Michelena est décédé à Caracas en 1898, à l'âge de 35 ans.

Les chiots Huile sur toile.jpg

"Les chiots"       Huile sur toile

Cascade Catuche 1898 Huile sur toile 101 x 61 cm Galerie Nationale d'Art, Caracas.jpg

"Cascade Catuche"     1898

Huile sur toile 101 x 61 cm     Galerie Nationale d'Art, Caracas.

Avec Martín Tovar y Tovar (1827-1902) et Cristóbal Rojas (1857-1890), Arturo Michelena fut l'un des plus grands peintres vénézuéliens du 19ème siècle.

19/12/2015

Vlaho Bukovac 1855-1922

Vlaho Bukovac.jpgVlaho Bukovac, né Biagio Faggioni en 1855 à Cavtat, petite ville de Dalmatie, était un artiste peintre croate.
Né d'un père italien et d'une mère croate, Biagio Faggioni, influencé par le poète Medo Pucić (1821-1882), prendra le nom de Vlaho Bukovac en 1877.
En 1877, aidé par Medo Pucić et l'évêque Josip Juraj Strossmayer, mécène et fondateur de l'Académie croate des sciences et des arts, Bukovac se rend à Paris où il intègre l'École des Beaux-Arts pour y suivre les cours d'Alexandre Cabanel (1823-1889). Dès 1878, Bukovac expose au Salon de Paris.

Le violiniste Armando Meneghello 1885 Huile sur toile  44,5 x 31,5 cm Galerie des Beaux-Arts, Split, Croatie..jpg

"Le violiniste Armando Meneghello"   1885

Huile sur toile 44,5 x 31,5 cm   Galerie des Beaux-Arts, Split, Croatie.

Fleur 1887 Huile sur toile 127 × 97 cm Collection privée..jpg

"Fleur"    1887

Huile sur toile 127 × 97 cm     Collection privée.

Au printemps 1890 Huile sur panneau 65,5 x 46 cm Collection privée..jpg

"Au printemps"     1890

Huile sur panneau   65,5 x 46 cm     Collection privée.

Durant quinze ans, jusqu'en 1893, il présentera des paysages, des nus et des portraits aux Salons parisiens.

Portrait de Katarine Bibice 1891  Huile sur toile 60 x 48 cm Collection privée..jpg

"Portrait de Katarine Bibice"    1891 

Huile sur toile  60 x 48 cm         Collection privée.

Dès 1886, entré en relation avec les marchands d'art de Londres, Vicars Brothers, il effectue plusieurs voyages en Angleterre où il exécute nombre de portraits.

Jeune homme à la pipe 1891 Huile sur toile 46 x 38 cm Collection privée..jpg

"Jeune homme à la pipe"    1891

Huile sur toile  46 x 38 cm      Collection privée.

En 1893, de retour à Zagreb, Bukovac devint très vite le chef de file de nombreux événements culturels et artistiques. Organisateur de la première exposition artistique au palais de l'Académie, il initie le projet de construction du Pavillon des arts de Zagreb en 1895.

Portrait de Gustav Pongratz 1893 Huile sur toile 130 x 93 cm Collection privée..jpg

"Portrait de Gustav Pongratz"     1893

Huile sur toile  130 x 93 cm      Collection privée.

En 1896, Bukovac participe à l'exposition commémorative du millénaire de Budapest.

Portrait de Miss Berger 1897 Huile sur toile 85 x 110 cm  Collection Moderna galerija, Zagreb..jpg

"Portrait de Miss Berger"     1897

Huile sur toile  85 x 110 cm    Collection Moderna galerija, Zagreb.

En 1897, devenu l'un des membres les plus éminents de "l'école multicolore" de Zagreb, il incite les jeunes artistes à délaisser la "Société Académique" et fonde la "Société des Artistes Croates".

Baronne Rukavina 1898 Huile sur toile 53 x 64 cm Musée national de Serbie Belgrade..jpg

"Baronne Rukavina"    1898

Huile sur toile 53 x 64 cm   Musée national de Serbie, Belgrade.

Portrait d'une jeune femme 1900 Musée national de Serbie, Belgrade..jpg

"Portrait d'une jeune femme"    1900

Musée national de Serbie, Belgrade.

En 1898, la "Société des Artistes Croates" organise sa première exposition, le "Salon croate". En désaccord avec le peintre académique, Izidor Kršnjavi (1845-1927), Bukovac quitte Zagreb et se retire dans sa ville natale de Cavtat jusqu'en 1902.

Rêveries 1905  Huile sur toile 58 x 43 cm Collection privée..jpg

"Rêveries"      1905

Huile sur toile   58 x 43 cm        Collection privée.

En 1900, Bukovac participe à l'Exposition Universelle de Paris.

En 1903, il est nommé professeur à l'Académie des Beaux-Arts de Prague. Il y enseignera durant près de vingt ans.

Portrait de Branko Radulovic 1910 Huile sur toile Musée Bukovac, Cavtat, Croatie..jpg

"Portrait de Branko Radulovic"     1910

Huile sur toile       Musée Bukovac, Cavtat, Croatie.

En 1915, une exposition de son travail est organisée à Prague.

Portrait d'une jeune artiste 1914  Huile sur toile 125 x 90 cm Collection privée..jpg

"Portrait de la fille de l'artiste"    1914 

Huile sur toile  125 x 90 cm         Collection privée.

Portraitiste de grande notoriété, Bukovac était membre honorifique de l'Académie royale de Serbie.

Alexander I, Roi de Serbie, Croatie et Slovenie  1922  Huile sur toile  85 x 115 cm Musée national de Serbie, Belgrade..jpg

"Alexander II, Roi de Serbie, Croatie et Slovènie"  1922 

Huile sur toile   85 x 115 cm    Musée national de Serbie, Belgrade.

Vlaho Bukovac est décédé à Prague en 1922 à l'âge de 67 ans. Il repose dans son village natal de Cavtat.

Depuis 1964, la maison de son enfance est devenue le musée Vlaho Bukovac.

Self Portrait  1914 Huile sur toile 50 x 40 cm Collection privée..jpg

"Self Portrait"    1914

Huile sur toile  50 x 40 cm      Collection privée.

Vlaho Bukovac fut l'un des plus remarquables peintres croates. Influençant toute une génération de jeunes artistes, il est considéré comme l'un des fondateurs de la peinture croate moderne.

13/12/2015

Victor Meirelles de Lima 1832-1903

Victor Meirelles.jpgVictor Meirelles de Lima, né à Florianópolis en 1832, était un peintre néoclassique brésilien.
En 1846, une de ses aquarelles fut remarquée par le peintre français Félix Taunay (1795-1881), directeur de l'académie Impériale des Beaux-Arts de Rio de Janeiro. Ce dernier décidant de prendre en charge les études du jeune artiste, Victor Meirelles suivra les cours de l'académie Impériale des Beaux-Arts de 1847 à 1852.
En 1852, une bourse d'études lui permet de se rendre en Europe.
En 1853, Victor Meirelles débarque au Havre, passe brièvement à Paris puis séjourne à Rome et à Florence. A Rome, il étudie le portrait et le paysage à l'Académie de Saint-Luc auprès de Tommaso Minardi (1787-1871) et de Nicola Consoni (1814-1884). Les comptes rendus qu'il envoie à l'Académie Impériale de Rio lui vaudront trois renouvellements de son stage en Europe.

Etude de tête 1856 Huile sur toile 59,70 x 49,70 cm Musée national des Beaux-Arts, Rio de Janeiro..jpg

"Etude de tête"      1856

Huile sur toile   59,70 x 49,70 cm

Musée national des Beaux-Arts, Rio de Janeiro.

En 1856, il part pour Milan puis pour Paris où il restera jusqu'en 1860. Au cours de cette période, il perfectionne sa technique à l'École des Beaux-Arts auprès de Léon Cogniet (1794-1880).
En 1861, sa toile, "Première messe au Brésil", acceptée au Salon de Paris, reçoit les félicitations du jury.

La première messe au Brésil 1860-61 Huile sur toile 268 x 356 cm Musée national des Beaux-Arts, Rio de Janeiro..jpg

"La première messe au Brésil"   1860-61

Huile sur toile 268 x 356 cm     Musée national des Beaux-Arts, Rio de Janeiro.

En 1861, de retour au brésil, Victor Meirelles est élevé au grade de chevalier de l'Ordre du Christ et de l'Ordre Impérial de la Rose par Dom Pedro II.
En 1862, il est nommé professeur honoraire de l'Académie Impériale puis, en 1863, il occupe la chaire de "Peinture d'histoire".

Dom Pedro II, deuxième et dernier empereur du Brésil  1864 Huile sur toile.jpg

"Dom Pedro II"  1864  Deuxième et dernier empereur du Brésil.  

Huile sur toile  252 × 165 cm    Musée d'Art de São Paulo.

En 1868, il reçoit la commande officielle de deux tableaux historiques, "Le combat naval du Riachuelo" et "Le siège de Humaitá", épisodes liés à la guerre de la Triple Alliance contre le Paraguay (1865-1870).

Combat naval de Riachuelo 1882-1883 Musée National d'Histoire,  Rio de Janeiro..jpg

"Combat naval de Riachuelo"    1882-1883

Musée National d'Histoire, Rio de Janeiro.

En 1875 et les années suivantes, il exécute plusieurs tableaux commandés par des membres de la famille impériale brésilienne.
En 1885, Victor Meirelles commence l'exécution d'une vue panoramique de Rio de Janeiro. En 1888, la peinture fut exposée à Bruxelles et, en 1889, l'œuvre reçut la médaille d'or de l'Exposition Universelle de Paris.

Portrait d'une jeune femme 1880  Huile sur toile 74 x 60 cm Collection privée..jpg

"Portrait d'une jeune femme"    1880 

Huile sur toile  74 x 60 cm      Collection privée.

En 1889, la république étant proclamée au Brésil, l'Académie Impériale devint l'École Nationale des Beaux-Arts. Victor Meirelles, comme beaucoup d'artistes officiels de la monarchie, fut révoqué.
Sans ressources, il installa le panorama de Rio de Janeiro dans une baraque où il demandait une somme modique aux visiteurs. Une partie des recettes étant indispensable à ses besoins, il offrait la partie résiduelle à la Sainte Maison de la Miséricorde de Rio de Janeiro.

Bataille de Guararapes 1879  Huile sur toile 494,5 x 923 cm Musée national des Beaux-Arts, Rio de Janeiro..jpg

"Bataille de Guararapes"   1879 

Huile sur toile 494,5 x 923 cm

Musée national des Beaux-Arts, Rio de Janeiro.

En 1893, Victor Meirelles tenta vainement de fonder sa propre école de peinture. Tombé dans la misère, malade et abandonné de tous, il cessa de peindre.

Portrait d'un vieil homme Huile sur toile  Musée Victor Meirelles,Florianópolis, Brésil..jpg

"Portrait d'un vieil homme"

Huile sur toile     Musée Victor Meirelles,Florianópolis, Brésil.

Victor Meirelles est décédé dans sa modeste maison de Rio de Janeiro en 1903.
Quelques années après sa mort, ses peintures panoramiques furent reléguées dans des dépôts où l'humidité les fit moisir et pourrir. Jugées irrécupérables, les œuvres furent détruites.
Quelques unes de ses toiles et de nombreux croquis figurent dans les musées de São Paulo et de Rio de Janeiro.

Siège de Humaita 1886 Gouache sur papier 53,5 x37 cm Pinacothèque de l'état de Sao Paulo..jpg

"Siège de Humaita"    1886

Gouache sur papier    53,5 x 37 cm

Pinacothèque de l'état de São Paulo.

En 1952, la maison natale du peintre à Florianópolis est devenue le musée Victor Meirelles.
Auteur de peintures d'histoire, de portraits, de paysages et de scènes de genre, Victor Meirelles de Lima fut l'un des plus grands peintres académiques du Brésil.

05/12/2015

Mersad Berber 1940-2012

mersad berber 0.JPGMersad Berber, né en 1940 à Bosanski Petrovac, ville située dans l'ouest de la Bosnie-Herzégovine, était un peintre bosniaque.
En 1963, il complète ses études de peinture dans la classe du Slovène Maksim Sedej (1909-1974), à l'Académie des Beaux-Arts de Ljubljana.
Il y suit ensuite les cours du peintre académique Riko Debenjak (1908-1987) et y obtient une maîtrise d'arts graphiques.

mer_berber.jpg

Dès 1965, Mersad Berber expose dans une galerie de Ljubljana.

Cheval de profil 50 x 70 cm Collection privée..jpg

"Cheval de profil"   50 x 70 cm       Collection privée.

Depuis 1966, Mersad Berber a reçu plus de cinquante prix parmi lesquels figurent de nombreuses distinctions internationales :
- La médaille d'or et un diplôme d'honneur lors de la première exposition internationale d'art graphique de Trieste.
- En 1971, le premier prix de la 7° biennale méditerranéenne d'Alexandrie.
- En 1974, le premier prix de la 11° biennale internationale de São Paulo.
- En 1978, le prix ​​d'honneur de la 10° biennale internationale d'art graphique de Tokyo et le grand prix de l'Académie "Lalit Kala" lors de la 5° triennale indienne de New Delhi.
- En 1982, le prix ​​de l'ICOM (Conseil international des musées) de Monte-Carlo.
- En 1997, le prix de la ville de Cracovie lors de la 4° biennale internationale d'art graphique.

Huile sur toile et techniques mixtes. 73 x 86.36 cm Collection privée..jpg

Huile sur toile et techniques mixtes   73 x 86.36 cm 

Collection privée.

En 1978, Mersad Berber est nommé professeur à l'Académie des Beaux-Arts de Sarajevo.

Mersad Berber 1940-2012  Bosnie.jpg

Mersad Berber fut aussi le scénographe-décorateur de pièces de théâtre interprétées à Ljubljana, Zagreb, Sarajevo et Washington.

Allégorie de la Bosnie 54 x 91 cm Collection privée..jpg

"Allégorie de la Bosnie"  54 x 91 cm    Collection privée.

En 1982, il cesse d'enseigner à l'Académie des Beaux-Arts de Sarajevo.

Dessinateur accompli, Berber fut l'illustrateur de plusieurs livres et l'auteur de quelques affiches de films réalisés par Emir Kusturica.

Mersad Berber.jpg

En 1987, Mersad Berber fut l'un des réalisateurs du film d'animation, ''Tempo secondo'' produit par Zagreb Film.

Hommage au peintre Vlaho Bukovac 52 x 81 cm Collection privée..jpg

"Hommage au peintre Vlaho Bukovac"

Technique mixte  52 x 81 cm       Collection privée.

De 1992 à sa mort, Mersad Berber a vécu et travaillé à Dubrovnik et à Zagreb.

Allégorie.jpg

En 2007, l'Académie russe des Beaux-Arts lui décerne le titre de membre honoraire.

Flora de Dubrovnik 2006 Huile sur toile..jpg

"Flora de Dubrovnik"   2006   Huile sur toile.

Mersad Berber est décédé à Zagreb en octobre 2012 à l'âge de 72 ans.
Il fut le premier peintre de la communauté musulmane de Bosnie à connaître une célébrité internationale.

Sa Majesté Sheikh 1999 Huile sur toile.jpg

"Sa Majesté Sheikh"    1999 

Huile sur toile       Collection privée.

Ses œuvres ont été exposées à Londres, Hambourg, Istanbul, Chicago, Abu Dhabi, Moscou, Madrid, Zurich, New York et Barcelone.

Mersad Berber 5.jpg

Depuis 1984, le travail de Mersad Berber figure dans la collection d'art moderne de la Tate Gallery de Londres.

07/11/2015

Kārlis Theodor Huns 1831-1877

Karlis Huns.jpgKārlis Theodor Huns, né en 1831 à Madliena, village à l'est de Riga, était un peintre letton.
En 1852, après des études à l'école du Dôme de Riga, il s'établit à Saint-Pétersbourg où il exécute des dessins pour un imprimeur spécialisé en lithographies. 
En 1854, il intègre l'Académie Impériale des Arts où il suit les cours du portraitiste Pyotr Vasilievich Basin (1793-1877).

Diplômé en 1861, il est récompensé d'une médaille d'or et d'une bourse d'études lui permettant de voyager et de travailler en Europe durant six ans.

Le vieux soldat huguenot 1870 Huile sur toile 60,5 x 50 cm Galerie Tretriakov, Moscou..jpg

"Le vieux soldat huguenot"    1870

Huile sur toile   60,5 x 50 cm       Galerie Tretriakov, Moscou.

En 1862, à la demande de la société géographique impériale, il voyage dans les régions de Kazan et de Viatka où, au crayon et à l'encre de chine, il réalise de nombreux dessins illustrant la vie folklorique locale. Nombre de ces dessins seront publiés en 1862 dans l'ouvrage de l'allemand Gustav Theodore Pauli (1817-1867), "Description ethnographique des Peuples de la Russie".

Tatare Transcaucasien.jpg

"Tatare Transcaucasien"

En 1862-1863, Kārlis Huns visite Leipzig, Dresde, Prague, Munich et Bruxelles.
En 1863, il s'installe à Paris où il perfectionne sa technique picturale et s'intéresse à la peinture d'histoire notamment au massacre de la Saint-Barthélemy du 24 août 1572.

La veille du massacre de la Saint-Barthélemy 1868  Huile sur toile 115 × 89.5 cm  Musée d'Etat russe, Saint-Pétersbourg..jpg

"La veille du massacre de la Saint-Barthélemy"    1868 

Huile sur toile  115 × 89.5 cm     Musée d'Etat russe, Saint-Pétersbourg.

Auteur de scènes de la vie urbaine et rurale, Kārlis Huns travaille à Paris et en Normandie. Il expose aux Salons de Paris de 1865 à 1870.

Environs de Saint-Prest, près de Chartres, France 1865 Huile sur toile 22,6 x 31,2 cm Galerie Tretiakov, Moscou.jpg

"Environs de Saint-Prest, près de Chartres, France"   1865

Huile sur toile  22,6 x 31,2 cm    Galerie Tretiakov, Moscou.

En 1871, de retour à Saint-Pétersbourg, il est nommé professeur à l'Académie Impériale des Arts.
De 1872 à 1877, Kārlis Huns fut membre de la Société des expositions d'art itinérantes en Russie.

Le vieil homme1872 Huile sur toile 55.5 × 49.5 cm Musée national des arts de Lettonie, Riga..jpg

"Le vieil homme"      1872

Huile sur toile   55.5 × 49.5 cm

Musée national des arts de Lettonie, Riga.

Cette société dite des "Ambulants ou Peredvizhniki", réunissait des artistes, qui, animés d'une même idéologie tant sociale que pédagogique, pratiquaient une peinture réaliste essentiellement orientée vers le paysage, le portrait, la peinture religieuse, historique et les scènes de genre.
Dès 1870, Les Ambulants dominèrent la vie artistique russe durant une trentaine d'années.

Gotcha 1875 Huile sur toile 52 × 67 cm Galerie Tretiakov, Moscou..jpg

"Gotcha"     1875

Huile sur toile 52 × 67 cm Galerie Tretiakov, Moscou.

En 1872,  Kārlis Huns participe à  deuxième exposition internationale de Londres. Son travail figure aux Expositions Universelles de Vienne en 1873 puis de Paris en 1878.

Jeune gitane au  tambourin 1870 Huile sur toile 90 x 125 cm Musée national des arts de Lettonie, Riga..jpg

"Jeune gitane au  tambourin"      1870

Huile sur toile  90 x 125 cm   Musée national des arts de Lettonie, Riga.

En 1874, atteint de tuberculose, Kārlis Huns se rend en Autriche, en Italie puis en Suisse.

Portrait d'une jeune italienne 1870  Huile sur toile 111 x 90 cm National Gallery of Armenia, Erevan..jpg

"Portrait d'une jeune italienne"     1870 

Huile sur toile 111 x 90 cm    National Gallery of Armenia, Erevan.

Kārlis Huns est décédé à Davos, en Suisse, en 1877 à l'âge de 46 ans. Il repose en Lettonie, près de Riga, au cimetière de Madliena.
Pionnier de la peinture historique lettonne, Kārlis Huns fut l'un des plus célèbres artistes baltes du 19ème siècle.

Duelliste 1869 Huile sur toile Galerie Tretiakov, Moscou..jpg

"Duelliste"    1869

Huile sur toile       Galerie Tretiakov, Moscou.

Quelques unes de ses toiles figurent dans la Galerie Pavel Tretiakov de Moscou, au musée d'état russe de Saint-Pétersbourg, dans la galerie nationale d'Arménie d'Erevan et au musée national des arts de Lettonie de Riga.

01/11/2015

Roberto Lewis 1874-1949

Roberto Lewis.jpgRoberto Lewis, né en 1874 à Panama City, était un peintre post-impressionniste panaméen.
En 1898, Roberto Lewis intègre l'école des Beaux-Arts de Paris où il suit les cours du sculpteur et peintre Paul Dubois (1829-1905) et du portraitiste académique Léon Bonnat (1833-1922).

Huile sur toile 59 x 49 cm  Collection privée..jpg

"Paysage"    Huile sur toile  59 x 49 cm      Collection privée.

En 1903, il compose quelques dessins pour l'hebdomadaire satirique "l'Assiette au beurre". 
En novembre 1903, le Panama devient indépendant de la Colombie et le traité "Hay-Bunau-Varilla" conclut la vente des droits de construction et d'exploitation du canal de Panama aux Etats-Unis. 
En 1904, à l'âge de 30 ans, Roberto Lewis est nommé consul général du Panama à Paris.
En 1905, il expose au Salon des Artistes Français où il obtient le second prix.

Tamariniers  Musée d'Art Contemporain Panama..jpg

"Tamariniers, île de Taboga

Huile sur toile        Musée d'Art Contemporain, Panama.

En 1906, il est chargé de peindre les intérieurs de nouveaux bâtiments publics du Panama dont le Palais National du Gouvernement et de la Justice et le plafond du Théâtre National qu'il décore dans le style néo-classique officiel.

Etude de Muse pour le théâtre national de Panama c.1905-1906  Dessin 56 x 63,5 cm..jpg

"Etude de Muse pour le théâtre national de Panama" c.1905-1906 

Dessin     56 x 63,5 cm.

De 1905 à 1912, Roberto Lewis peint à Paris et en Bretagne, près de Pont-Aven, région où réside sa belle-famille. Il participe à plusieurs expositions organisées à Paris.

En 1912, de retour à Panama, il est nommé professeur à l'Académie nationale de peinture puis directeur du musée national.

Pêcheurs, île de Taboga 1936 Huile sur toile 39,37 x 59,05 cm..jpg

"Pêcheurs, île de Taboga"     1936

Huile sur toile     39,37 x 59,05 cm.

En 1915, il obtient le 3° prix artistique de l'Institut National de Panama et il est nommé commissaire adjoint de l'exposition  "Nation du Panama".

En 1938, Roberto Lewis quitte l'enseignement.

Tamariniers c.1942 Huile sur toile 76,2 x 122 cm  Ambassade du Panama, Washington..jpg

"Tamariniers"    c.1942       Huile sur toile 76,2 x 122 cm    

Ambassade du Panama, Washington.

Portraitiste accompli, Roberto Lewis comptait parmi ses modèles de nombreuses personnalités politiques, dont plusieurs gouverneurs panaméens et tous les présidents de la république du Panama de 1904 à 1948. Cette galerie de portraits figure aujourd'hui dans le palais présidentiel de Panama City.

Portrait de Henry Ehrman 1898 Huile sur toile 71 x 58,4 cm.jpg

"Portrait de Henry Ehrman"     1898

Huile sur toile   71 x 58,4 cm.

Roberto Lewis est décédé en 1949 à Panama City à l'âge de 75 ans.

17/10/2015

George Evstatiev 1875-1923

George Evstatiev, né en 1875 à Stara Zagora, était un peintre académique bulgare.
En 1891, il se rend en Italie où il intègre l'Académie des Beaux-Arts de Florence. Diplômé en 1894, il obtient, de plus, en cette même année, une médaille d'or.

Evstatiev  Chèvres.JPG

"Les chèvres"

Huile sur toile         Plovdiv Art Gallery, Bulgaria.

De 1894 à 1898, il poursuit sa formation à l'Académie des Beaux-Arts de Rome puis, de 1899 à 1900, à l'Académie des Beaux-Arts de Paris et de Munich.

Evstatiev Georgy.jpg

"Tulovska Grove"

Huile sur toile   Galerie d'Art de Stara Zagora, Bulgarie.

De retour en Bulgarie, il est nommé professeur de dessin à Stara Zagora, sa ville natale. Il y exécute une série de paysages et quelques portraits de parents et de collègues.

Evstatiev.jpg

"Portrait d'une dame"

Huile sur toile   Galerie d'Art de Stara Zagora, Bulgarie.

Dès 1905, il s'installe définitivement à Sofia. Nommé professeur à la Haute Ecole Nationale des Beaux-Arts, Evstatiev s'exerce à la caricature politique et à la bande dessinée. De 1905 à 1907, ses dessins seront publiés dans le journal britannique "Evening Mail".
Evstatiev s'oriente ensuite vers le portrait officiel de militaires, d'hommes politiques, de  banquiers, d'intellectuels et de femmes célèbres.

Evstatiev George Ivanov  Portrait of Tsaritsa Eleonora of Bulgaria 1908  Huile sur toile.jpg

 "Portrait of Tsaritsa Eleonora of Bulgaria"    1908 

Huile sur toile

Evstatiev Portrait d'un militaire 1909 Huile sur toile toile 140 x 77 cm.jpg

"Portrait d'un militaire"     1909 

Huile sur toile   140 x 77 cm

Lors du premier conflit mondial, George Evstatiev fut mobilisé en qualité de peintre officiel de l'armée.

Evstatiev  Portrait de Paul von Hindenburg 1915 Huile sur toile 85 x 118 cm Collection privée..jpg

  "Portrait de Paul von Hindenburg"     1915

Huile sur toile  85 x 118 cm      Collection privée.

Portrait du général Kliment Boyadzhiev Huile sur toile..jpg

"Portrait du général Kliment Boyadzhiev"

Huile sur toile   Galerie d'Art de Stara Zagora, Bulgarie.

Durant les deux premières décennies du 20° siècle, Evstatiev exécutera plusieurs dizaines de portraits dont, en 1916, celui de l'écrivain et poète Ivan Vazov.

Evstatiev  Portrait de l'écrivain Ivan Vazov 1916 Huile sur toile Musée Ivan Vazov, Sofia..jpg

"Portrait de l'écrivain Ivan Vazov"     1916

Huile sur toile        Musée Ivan Vazov, Sofia.

George Evstatiev est décédé en 1923 à l'âge de 48 ans.

Son travail est exposé dans la Galerie nationale des Beaux-Arts, au musée national d'histoire militaire, au musée "Ivan Vazov" de Sofia, dans les galeries d'art de Plovdiv, de Stara Zagora et dans de nombreuses collections privées. 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique