logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/04/2017

Réclame et conserves

nicolas_appert.jpgLa conserve appertisée fut inventée en 1795 par le confiseur français Nicolas Appert (1749-1841).

Le procédé consistait à stériliser les aliments à l'abri de l'air dans des récipients hermétiques, type bouteille de champagne à goulot élargi.

Nicolas Appert n'ayant pas souhaité déposer de brevet pour sa découverte, un anglais, Peter Durand, fit breveter le procédé d'Appert au Royaume-Uni en août 1810. En lieu et place du verre, jugé trop fragile et lourd, il prévoyait d’utiliser divers récipients dont des boîtes métalliques en fer-blanc.
Peter Durand n'ayant jamais exploité son brevet, il fut vendu aux anglais Bryan Donkin et John Hall qui, dès 1812, créeront une fabrique de boîtes de conserves destinées à l'armée britannique.

Johann Georg van Caspel 1870-1928 Netherlands  Affiche 1899   W. Hoogstraaten & Co.  Affiche 1899 Fruits, légumes fins, soupes et sauces..jpg

Johann Georg van Caspel   1870-1928     Netherlands 

Affiche   1899  

W. Hoogstraaten & Co.  "Fruits, légumes fins, soupes et sauces".

 Leonetto Cappiello   1875-1942 Italy-France  Affiche 1911 Lithographie 162 x 121 cm Bibliothèque nationale de France, Paris..JPEG

Leonetto Cappiello  1875-1942    Italy-France 

Affiche 1911     Lithographie 162 x 121 cm

Bibliothèque nationale de France, Paris.

Albert Dorfinant 1881-1976 France.jpg

Albert Dorfinant   1881-1976        France

Collection privée.

Âgé de quatre-vingt-onze ans, veuf, ruiné, sans même d'argent pour s’offrir une sépulture, Nicolas Appert est décédé le 1er juin 1841 à Massy. Son corps fut déposé dans une fosse commune.

Commentaires

Appert est né à Châlons sur marne dans ma région. Une belle invention ces conserves.

Écrit par : judith | 24/04/2017

Effectivement, Nicolas Appert était natif de Châlons-sur-Marne.
C'était un grand humaniste qui, plutôt que de déposer un brevet pour son invention, décida d'en faire profiter le monde entier.
En 1810, Appert publie et diffuse un traité en 6 000 exemplaires, "L'Art de conserver pendant plusieurs années toutes les substances animales et végétales."
Sa méthode est aussitôt copiée par les Britanniques. Ces derniers ne lui verseront aucune compensation financière et se contenteront de l’honorer du titre symbolique de "Bienfaiteur de l’humanité".
Les Britanniques feront fortune ... Nicolas Appert est mort dans la misère ...

Écrit par : Bernard | 25/04/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique