logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/03/2017

Petite histoire de la vente à crédit 1856 .....

"Au Palais de la Nouveauté - Grands Magasins Crespin aîné".  26 rue de Clignancourt, 11-15 boulevard Barbès, Paris.
Jacques François Crespin, né en Normandie à Vidouville en 1824, fut le fondateur du magasin parisien "Au Palais de la Nouveauté".

Crespin Ainé   Affiche 1890-1900 Lithographie 138 x 97 cm.JPEG

Crespin Ainé        Affiche 1890-1900

Lithographie 138 x 97 cm      Bibliothèque nationale de France, Paris.

En 1856, Crespin l'aîné ou l'ancien ouvre, entre le 11 et 15 boulevard Barbès, le "Palais de la Nouveauté" où tout était vendu à crédit. Le bâtiment fut construit sur les plans des architectes Alfred Le Bègue (1808-1881) et son fils Stephan (1844-1934).

Affiche 1890 Lithographie 120 x 152 cm Bibliothèque nationale de France, Paris..jpeg

Crespin Ainé          Affiche 1890

Lithographie 120 x 152 cm

Bibliothèque nationale de France, Paris.

En 1857, le statut du Palais de la Nouveauté précise : "La maison créée par M. et Mme Crespin a pour objet principal la vente à crédit de marchandises de toute nature, principalement des objets d'ameublement, de literie, de bijouterie et d'habillement..... vendus directement ou par l'intermédiaire de ses fournisseurs et des négociants avec lesquels elle est en rapport, payés par des acomptes mensuels ou hebdomadaires, reçus à domicile par les employés de la maison Crespin".

Spécimen des 3 uniformes de la maison Crespin Ainé -  Grade de  brigadier des receveurs, Receveur tenue de printemps et d'hiver, Chef de division..jpg

"Spécimen des 3 uniformes de la maison Crespin Ainé".

Grade de  brigadier des receveurs, Receveur tenue d'été et d'hiver, Chef de division.

Les receveurs nouveaux qui ne sont pas encore habillés ont au moins la casquette.JPG

"Les receveurs nouveaux qui ne sont pas encore habillés ont au moins la casquette."

Les employés du Contentieux ont simplement une lettre sur une facture de l'administration signée Crespin aîné..JPG

"Les employés du Contentieux ont simplement une lettre sur une facture de l'administration signée Crespin aîné."

"Pour augmenter les facilités offertes aux clients, la maison accepte même à recevoir des dépôts de petites sommes applicables sur des acquisitions postérieures et proportionne à ces dépôts les ventes à crédit qu'elle consent."

Livret de crédit -  versements  hebdomaires, 1889..JPG

Livret de crédit -  versements  hebdomaires, 1889.

Livret de crédit -  versements  hebdomaires, 1889. Détail, page de gauche..JPG

Livret de crédit -  Versements hebdomaires, 1889.

Détail, page de gauche.

Livret de crédit -  versements  hebdomaires, 1889 Détail, page de droite..jpg

Livret de crédit -  Versements  hebdomaires, 1889

Détail, page de droite  Crédit de 25 francs.

"Les classes laborieuses sont naturellement celles qui profitent le plus des avantages qu'offrent ces crédits et dépôts. Par suite, le nombre des clients est extrêmement étendu, et les acquisitions faites sont d'importance généralement minime".

1889  Livret de crédit, maison Crespin Ainé - conditions des crédits copie 3..jpg

Maison Crespin Ainé  Livret de crédit, 1889 - Conditions des crédits.

1889  Livret de crédit - conditions des crédits, page de gauche..jpg

1889    Livret de crédit - Conditions des crédits

Détail, page de gauche.

1889 Livret de crédit    Conditions, page de droite.jpg

1889     Livret de crédit    Conditions des crédits

Détail, page de droite. 

Entre 1869 et 1887, les terrains d'une surface totale de 10 587 m² sont achetés progressivement pour un prix total de 2 341 020 francs. En 1888, après travaux, ils seront estimés à 3 805 350 francs.
De 1872 à 1874, construction des n° 13 et 15 boulevard Barbès par les architectes Le Bègue père et fils. Les bâtiments seront agrandis deux ans plus tard. Le rez-de-chaussée et l'entresol sont affectés aux Grands Magasins de "Crespin Aîné". Les autres parties sont louées.
En 1874, construction du n° 11 boulevard Barbès par les mêmes architectes.
En 1878, soucieux de respectabilité, François Crespin prend le nom de "Crespin Aîné de Vidouville".

1889  Livret de vente à crédit  Crespin Ainé de Vidouville Manche.jpg

1889  Livret de vente à crédit  Crespin Ainé de Vidouville, Manche

1889  Livret de vente à crédit  Crespin Ainé Vidouville Manche 00.jpg

1889  Livret de vente à crédit  Crespin Ainé de Vidouville, Manche.

En 1880, reconstruction du 22 bis rue de Clignancourt.
En 1883, démolition partielle de bâtiments rue de la Nation et la mise en place d'écuries et de remises pour voitures.

En 1888, décès de Jacques François Crespin. L'inventeur du "commerce par abonnement" laisse à sa mort une fortune de 13 105 982 francs-or.

1889  Livret de crédit, maison Crespin Ainé.jpg

1889  Livret de crédit, Maison Crespin Ainé

A la mort de Crespin, les magasins sont repris par Georges Dufayel (1855-1916). Entré comme employé "Au Palais de la Nouveauté" en 1871, il devint chef de service, puis directeur, avant de devenir l'associé de Crespin en 1887.

Crespin Ainé Dufayel sucesseur Affiche 1895 Lithographie 160 x 120 cm  Bibliothèque nationale de France, Paris..JPEG

Crespin Ainé   Dufayel sucesseur     Affiche 1895

Lithographie 160 x 120 cm     Bibliothèque nationale de France, Paris.

En 1890, le "Palais de la Nouveauté" deviendra "Les Grands Magasins Dufayel".

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique