logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/02/2017

"Au Petit Saint-Thomas"

Le magasin de nouveautés "Au Petit Saint-Thomas" était une boutique de vente d'étoffes et de confection située à Paris, au coin de la rue du Bac et de la rue de l'Université, très proche de l'église Saint-Thomas-d'Aquin.

Jules Chéret Affiche  1881 Lithographie 116 x 80 cm Bibliothèque nationale de France, Paris..JPG

Jules Chéret   1836-1932       France

Affiche  1881

Lithographie 116 x 80 cm    Bibliothèque nationale de France, Paris.

Préfigurant les grands magasins parisiens, le "Petit Saint-Thomas" fut créé en 1820 par Charles Legentil qui recruta le normand Simon Mannoury en qualité de gérant.
Il semblerait que Simon Mannoury soit, entre autres innovations commerciales, l'inventeur des soldes.

Jules Chéret 1836-1932 France Affiche 1880 Lithographie 175 x 118 cm Bibliothèque nationale de France, Paris..JPEG

Jules Chéret   1836-1932       France

Affiche  1880

Lithographie 175 x 118 cm    Bibliothèque nationale de France, Paris.

Avec la libre circulation des clients dans les rayons, Mannoury met en place une politique de bas prix, affiche des prix fixes, réalise des ventes par correspondance franco de port, organise des collections temporaires et les fameuses périodes de solde.

Affiche 1884  Imp. Chaix 18 rue Brunel, Paris Lithographie 80 x 60 cm Bibliothèque nationale de France, Paris..JPEG

Affiche 1884    Imprimerie Chaix 18 rue Brunel, Paris

Lithographie 80 x 60 cm    Bibliothèque nationale de France, Paris.

Les innovations de Mannoury remportant un franc succès, le magasin propose une gamme de plus en plus vaste de produits. Face aux stocks d'invendus, Mannoury décide, pour faire place aux nouveautés, de liquider à bas prix les articles de la saison précédente. Les soldes* sont nés.

Affiche Soldes 1889-1890 Lithographie 179 x 126 cm Bibliothèque nationale de France, Paris..jpg

Affiche Soldes   1889-1890

Lithographie 179 x 126 cm       Bibliothèque nationale de France, Paris.

Très vite, d'autres grandes enseignes adoptent le système de vente avec rabais instauré par Simon Mannoury. Aristide Boucicaut et "Le Bon Marché" dès 1852, "Le Printemps" de Jules Jaluzot en 1865, "Le Bazar de l’Hôtel de Ville" de Xavier Ruel  et "La Samaritaine" d' Ernest Cognacq en 1904 pratiquent des périodes de soldes pour écouler leurs invendus.

Janvier 1910 Crue de la Seine, la   rue du Bac devant le magasin La Maison du Petit Saint-Thomas. (3).jpg

Janvier 1910      Crue de la Seine

La rue du Bac devant le magasin La Maison du Petit Saint-Thomas.

Le magasin "Au Petit-Saint Thomas", victime de la crise industrielle et commerciale de 1846-1847, ferme ses portes en 1848.

Réédifiée en 1897 sous une nouvelle enseigne  "La Maison du Petit Saint-Thomas", sise 27, 29, 31, 33, 37 rue du Bac et 25 rue de l'Université, prit pour devise "Loyauté fait ma force".

Facture 1902 Maison du Petit Saint Thomas située 27, 29, 31, 33, 37 rue du Bac et 25 rue de l'Université à Paris..jpg

Facture datée de 1902   Maison du Petit Saint Thomas.

Affiche c.1900  Lithographie 130,8 x 99,8 cm Musée Carnavalet, Paris..jpg

Affiche c.1900    Lithographie 130,8 x 99,8 cm

Musée Carnavalet, Paris.

L'enseigne "La  Maison du Petit Saint Thomas" disparaît en 1913 et, dès 1915, laisse place à "la Direction des Inventions" qui devint, fin 1916, le Sous-Secrétariat d'État des Inventions intéressant la Défense Nationale.

Janvier 1910 Crue de la Seine, la   rue du Bac devant le magasin La Maison du Petit Saint-Thomas..JPG

Janvier 1910      Crue de la Seine

La rue du Bac devant le magasin La Maison du Petit Saint-Thomas.

*Le solde : le mot, dans le langage populaire de l'époque, signifiait un coupon d'étoffe invendu. Le terme fut utilisé au singulier -un solde- jusqu’aux premières lois du XXe siècle qui firent utiliser le terme au pluriel -les soldes-.  

Commentaires

Déjà à cette époque, il y avait de bons rabais 50 % !
Mais je pense que les prix n'étaient pas gonflés avant remise.
Qui ne veut plus rien dire aujourd'hui, l'époque n'étant plus la même.

Bon AM.

Écrit par : judith | 23/02/2017

J'en suis tout à fait d'accord ...
A l'origine, les soldes consistaient réellement à liquider les stocks d'invendus au rabais ...
De nos jours, la plupart des soi-disant soldes sont devenues de véritables attrape-nigauds ....

Écrit par : Bernard | 23/02/2017

Je trouve les affiches jolies pour l'époque surtout les 2 premières Les soldes en effet ne veulent plus rien dire Certaines boutiques font des commandes de vêtement bon marché pour cette période là........Bon dimanche
Merci pour tes passages et coms
Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 25/02/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique