logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/08/2015

Walter Frederick Osborne 1859-1903

walter osborne.jpgWalter Frederick Osborne, né en 1859 à Rathmines, faubourg de Dublin, était un peintre portraitiste, de scènes de genre et paysagiste irlandais.
Dès 1876, Il suit les cours de la "Royal Hibernian Academy" de Dublin. Il y remporte une médaille d'argent en 1877 puis le prix Albert en 1880 et la bourse Taylor en 1881 et 1882.
Osborne poursuit sa formation durant deux ans à l'Académie Royale des Beaux-Arts d'Anvers sous la direction du peintre belge Charles Verlat.

La fontaine de Saint Nicolas, Anvers c.1884 Huile sur toile 43,8 x 31,8 cm Collection privée..JPG

"La fontaine de Saint Nicolas, Anvers"     c.1884

Huile sur toile  43,8 x 31,8 cm       Collection privée.

En 1883, Osborne se rend en Bretagne où il peint le célèbre tableau "Récolte des pommes à Quimperlé".

La récolte des pommes, Quimperlé 1883 Huile sur toile  58 x 46 cm  National Gallery of Ireland, Dublin..jpg

"La récolte des pommes, Quimperlé"    1883

Huile sur toile  58 x 46 cm    National Gallery of Ireland, Dublin.

Influencé à ses débuts par le naturalisme du peintre français Jules Bastien-Lepage, Osborne évoluera ensuite vers l'impressionnisme.

De retour en Angleterre, Osborne travaille à Walberswick dans le comté de Suffolk aux côtés du peintre irlandais Augustus Burke et de l'anglais Philip Wilson Steer.

A tale of the sea  Huile sur toile 61 x 51cm Collection privée..jpg

"A tale of the sea"      c.1885

Huile sur toile 61 x 51cm           Collection privée.

En 1883, Osborne est élu membre associé de la Royal Hibernian Academy.

A New Arrival 1885  Huile sur toile 45,5 x 35,5 cm Collection privée..jpg

"A New Arrival"      1885 

Huile sur toile   45,5 x 35,5 cm      Collection privée.

En 1886, il est élu membre titulaire de la Royal Hibernian Academy où il expose de 1886 à 1903.

La nourriture des poulets 1885 Huile sur toile 91 x71,5 cm Collection privée..jpg

"La nourriture des poulets"      1885

Huile sur toile 91 x 71,5 cm         Collection privée.

Devenu très populaire, Osborne reçoit, dès 1891, de nombreuses commandes de portraits.

Dorothy and Irene Falkiner Huile sur toile 149,9 x 114,3 cm Collection privée..jpg

"Dorothy and Irene Falkiner"

Huile sur toile 149,9 x 114,3 cm         Collection privée.

En 1892, Osborne est de retour à Dublin. Il peint beaucoup à l'extérieur, notamment près de la cathédrale Saint-Patrick.

The Four Courts, Inns Quay  c.1901 Huile sur bois 32,5 x 40,5 cm National Gallery of Ireland, Dublin..jpg

"The Four Courts, Inns Quay"     c.1901

Huile sur bois  32,5 x 40,5 cm     National Gallery of Ireland, Dublin.

Osborne séjourne en Espagne en 1895 puis en Hollande en 1896.
Portraitiste de grand talent, Walter Frederick Osborne est décédé à l'âge de 43 ans d'une pneumonie en 1903 à Dublin. 

Dans un parc de Dublin 1895  Huile sur toile  71 x 91 cm National Gallery of Ireland, Dublin..JPG

"Dans un parc de Dublin"        1895 

Huile sur toile  71 x 91 cm     National Gallery of Ireland, Dublin.

Son travail est aujourd'hui très recherché par les collectionneurs.

15/08/2015

Albert Edelfelt 1854-1905

Albert.jpgAlbert Gustaf Aristides Edelfelt, né en 1854 à Kiiala Manor dans le district de la ville de Porvoo, était un peintre finlandais.
Dès 1869, à Helsinki, il suit les cours de l'école de dessin de la Finlandaise Art Society sous la direction du sculpteur suédois Carl Eneas Sjöstrand.
Edelfelt visite la Suède et rencontre le peintre d’histoire Georg von Rosen, ancien élève du peintre belge Hendrik Leys.
De 1871 à 1873, Edelfelt intègre l'académie privée du peintre finlandais Adolf von Becker.
D'octobre 1873 à mars 1874, titulaire d'une bourse d'études du gouvernement finlandais, il étudie la peinture d'histoire à l'Antwerp Academy of Art et se lie d'amitié avec le peintre belge Émile Claus.
De 1874 à 1878, Albert Edelfelt intègre l'Ecole Nationale des Beaux Arts de Paris où il suit les cours de Jean-Léon Gérôme.

Portrait d'une jeune femme 1880 Huile sur toile 46,5 x 38 cm Collection privée..jpg

"Portrait d'une jeune femme"      1880

Huile sur toile   46,5 x 38 cm       Collection privée.

Il partage un atelier parisien avec l'Américain Julian Alden Weir qui le présente à John Singer Sargent.

Virginie au chapeau noir 1881 Huile sur toile.jpg

"Virginie au chapeau noir"    1881

Huile sur toile

En 1881 et 1882, Edelfelt poursuit sa formation à l'Académie Impériale des Arts de Saint-Pétersbourg.

Sur la mer 1883 Huile sur toile 50 x 60 cm Musée des Beaux-Arts de Göteborg, Suède..jpg

"Sur la mer"       1883

Huile sur toile    50 x 60 cm   

Musée des Beaux-Arts de Göteborg, Suède.

En 1881, lors de son deuxième séjour parisien, Edelfelt, ayant acquis une très bonne connaissance de l'histoire et de la littérature française, parlait couramment le français.
Il habitait au 147 avenue de Villiers où il partageait un atelier avec Pascal Dagnan-Bouveret (1852-1929), Gustave Courtois (1852-1923) et Jules Bastien-Lepage (1848-1884), peintre qu'il admirait et qu'il considérait comme un coloriste de grand talent. Edelfelt manifestait le plus grand intérêt pour la peinture naturaliste.

Enfants jouant sur la  rive 1884  Huile sur toile 90 x 107,5 cm Ateneum Art Museum, Helsinki, Finlande..jpg

"Enfants jouant sur la rive"        1884 

Huile sur toile    90 x 107,5 cm

Ateneum Art Museum, Helsinki, Finlande.

L’atelier de l’avenue de Villiers est vite devenu un lieu de rencontre pour les artistes, les modèles, les critiques, les écrivains et les marchands d'art.

Bien établi dans le milieu artistique parisien, Edelfelt rencontre Émile Zola, Alphonse Daudet et Pierre Puvis de Chavannes.

Jeune femme à l'éventail  1884  Pastel 60 x 48 cm Collection privée..jpg

"Jeune femme à l'éventail"     1884 

Pastel   60 x 48 cm        Collection privée.

Edelfelt fut l'un des premiers artistes finlandais de renommée internationale. A Paris, il connut un succès considérable et, en 1886, la présentation au Salon du portrait de "Louis Pasteur" lui vaudra de recevoir la Légion d'honneur.

Louis Pasteur 1885 Huile sur toile 154 x 126 cm Musée d'Orsay, Paris..jpg

"Louis Pasteur"    1885

Huile sur toile 154 x 126 cm      Musée d'Orsay, Paris.

Son succès influencera plusieurs jeunes peintres finlandais et incitera d’autres artistes , tels Akseli Gallen-Kallela (1865-1931) et Gunnar Berndtson (1854-1895), à venir s’installer à Paris.

Femmes près de l'église de Ruokolahti  1887  Huile sur toile 129,5 x 158,5 cm Ateneum Art Museum, Helsinki..jpg

"Femmes près de l'église de Ruokolahti"    1887 

Huile sur toile  129,5 x 158,5 cm    Ateneum Art Museum, Helsinki.

En 1886-1887, Edelfelt exécute la grande toile du Jardin du Luxembourg et des portraits de plusieurs parisiennes.

Le jardin du Luxembourg, Paris  1887 Huile sur toile 141,5 x 186,5 cm Ateneum Art Museum, Helsinki..jpg

"Le jardin du Luxembourg, Paris"     1887

Huile sur toile  141,5 x 186,5 cm     Ateneum Art Museum, Helsinki.

Edelfelt expose avec les impressionnistes français dans la galerie de Georges Petit.

Parisienne en peignoir c.1884   Huile sur panneau  41 x 31,5 cm Collection privée..jpg

"Parisienne en peignoir"     c.1884  

Huile sur panneau  41 x 31,5 cm        Collection privée.

Albert Edelfelt vécut plus de 15 ans à Paris. De nombreux élèves furent formés dans son atelier, notamment, entre 1893 et 1896, le russe Léon Bakst.

Copenhague, Anchorage III 1890 Huile sur toile  36,5 x 54 cm Collection privée..jpg

"Copenhague, Anchorage III"     1890

Huile sur toile  36,5 x 54 cm      Collection privée.

En 1891, Edelfelt remporte le concours organisé en Finlande pour l'inauguration de l'Académie de Turku*. Cette œuvre d'envergure, représentant la fondation de l'Académie de Turku en 1640, devait être exposée dans la grande salle de l'université d'Helsinki.

Après une longue et minutieuse préparation, Edelfelt débute la peinture en septembre 1904 et présente son travail à l'université en Janvier 1905. Les peintures seront détruites en 1944 lors du bombardement d'Helsinki par les forces soviétiques. Il n'en subsiste que des études qui figurent aujourd'hui dans le hall de l'université.Inauguration de l'académie de Turku - Etude finale, partie centrale-  1902  121 x 98 cm  Grand hall de l'université d'Helsinki..jpg

"Inauguration de l'académie de Turku"

-Etude finale, partie centrale-  1902 

Huile sur toile 121 x 98 cm  Grand hall de l'université d'Helsinki.

En 1895, Edelfelt fut nommé membre à part entière de l'Académie Impériale des Arts de Saint-Pétersbourg.

Repassage 1893  Huile sur toile 97 x 128 cm Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg..jpg

"Repassage"   1893       Huile sur toile   97 x 128 cm

Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg.

Albert Edelfelt fut l'un des fondateurs du mouvement réaliste en Finlande et, vers la fin du 18° siècle, il illustrera des récits patriotiques finlandais.

Le petit bateau 1884  Huile sur toile 49,5 x 65,5 cm Collection privée..jpg

"Le petit bateau"     1884 

Huile sur toile   49,5 x 65,5 cm      Collection privée.

Albert Edelfelt est décédé en Août 1905 en Finlande, à Haikko.

Le Jardin à Haikko 1887  Huile sur toile 41 x 31,5 cm Collection privée..jpg

"Le Jardin à Haikko"    1887 

Huile sur toile   41 x 31,5 cm      Collection privée.

Peintre prolifique, portraitiste réputé de son vivant, connu en Finlande, à Paris et en  Russie, Albert Edelfelt fut un peintre majeur de l'âge d'or de la peinture finlandaise.

Femme au parasol  1886 Huile sur toile 101,6  x 76,2 cm Didrichsen Art Museum, Helsinki..jpg

"Femme au parasol"      1886

Huile sur toile    101,6 x 76,2 cm

Didrichsen Art Museum, Helsinki.

Quelques unes de ses œuvres figurent au musée d'Orsay à Paris, à l'Ateneum Art Museum d'Helsinki, au Hämeenlinna Art Museum, au musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg et au musée des Beaux-Arts de Göteborg en Suède.  

* L'académie de la ville de Turku, fondée en 1640, était la plus ancienne université de Finlande.

08/08/2015

Femmes célèbres

medium_ej_59.jpgElsy Jacobs, née le 4 mars 1933 à Garnich, était une championne cycliste luxembourgeoise.

Le Luxembourg est un un pays de cyclistes, terre de champions prestigieux tels François Faber, vainqueur du tour de France en 1909, Nicolas Frantz en 1927 et 1928 et Charly Gaul en 1958.
Cependant, dans les années 50-55, les courses cyclistes féminines ne sont pas encore autorisées au Luxembourg et Elsy Jacobs court surtout en France.

En 1958, le 30 Aout, sur le circuit de Reims-Thillois-Gueux, elle devient la première championne du monde sur route de l'histoire du cyclisme féminin en devançant les russes Tamara Novikova et Loukchina.

medium_ej-1958-reims.jpg
  Elsy Jacobs - circuit de Reims - 30 Aout 1958

Pour mémoire, la première française a remporter ce titre fut Geneviève Gambillon, 14 ans plus tard, en 1972 puis en 1974.

Le 9 Novembre 1958, à Milan, parcourant 41,347 km, Elsy Jacobs s'empare du record du monde de l'heure détenu depuis le 25 Septembre 1958 avec 39,718 km par la Britannique Mildred Robinson.

Ce record ne sera battu que 14 ans plus tard, le 25 11 1972, en altitude, à Mexico, par l'Italienne Maria Cressari qui le portera à 41,471 km dans l'heure, soit 124 mètres de plus qu'Elsy Jacobs.

La Russe Tamara Novikova fut le 7 Juillet 1955, à Irkoutsk, la première détentrice du record du monde de l'heure avec 38,473 km/h.

Ce record fut battu par la Française Renée Vissac le 18 09 1957 à Milan avec 38,569 km dans l'heure, puis par la Britannique Mildred Robinson et Elsy Jacobs en 1958 : 41 km 347.
En comparaison, le 23 septembre 1958, le français Roger Rivière portait à 47 km 346 le record du monde de l'heure masculin dans le même Vigorelli de Milan.

En 1961, à Berne, devancée par la Belge Yvonne Reynders et la Britannique Beryl Burton, Elsy Jacobs termine 3ième des championnats du monde sur route.

Ce ne sont, bien entendu, que les grandes lignes de son palmarés.

Elsy Jacobs est décédée le 28 février 1998 à Guémené-sur-Scorf. en Bretagne.

En sa mémoire, la randonnée "Elsy Jacobs", bien connue des cyclotouristes, est organisée chaque année, début Mai, à Garnich, ville du Luxembourg.

jacobs1.jpeg

jacobs 0.jpg

Sa sœur, Cécile Jacobs et Gaston Zangerlé ont fait publier, en septembre 2000, un livre relatant sa carrière : "Elsy Jacobs, grande-guchesse de la petite reine".

Jacobs.jpg

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique