logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/03/2016

Paris et le mur des Fermiers généraux

Entre 1726 et 1790, la Ferme générale était une compagnie de financiers privilégiés chargés de la collecte des impôts indirects dans le royaume de France. Construit de 1784 à 1788, le mur des Fermiers généraux fut la sixième des sept enceintes successives de la ville de Paris.

Maçonné en pierre, long de 24 kilomètres, haut de 3,24 mètres et doté d'un chemin de ronde large de 11 mètres 70, le mur comportait 55 passages ou "barrières" aménagés dans le périmètre de l'enceinte.

J.- L. Palaisseau 17..-18..France  La Barrière Blanche  1819 Estampe eau-forte aquarellée 22 x 31,1 cm Bibliothèque Nationale de France, Paris.  Actuellement place Blanche..jpeg

J.- L. Palaisseau   17??-18??         France 

"La Barrière Blanche"   1819      actuellement place Blanche.

Estampe, eau-forte aquarellée  22 x 31,1 cm

Bibliothèque Nationale de France, Paris.

Ces barrières, souvent disposées entre deux pavillons symétriques, les bureaux d'octroi, étaient dites "Propylées de Paris" par leur concepteur, l'architecte néoclassique Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806). 

J.-L. Palaisseau  17..-18.. France  Barrière de Bercy  1819  Eau-forte aquarellée 22 x 31,2 cm Bibliothèque nationale de France, Paris..jpg

J.-L. Palaisseau     17??-18??       France

"La Barrière de Bercy"    1819 

Eau-forte aquarellée 22 x 31,2 cm   Bibliothèque nationale de France, Paris.

Le mur n'était d'aucune utilité défensive. L'unique objectif de la Ferme générale était le contrôle des points de passage et la perception d’un impôt sur les marchandises entrant dans la ville.

Auguste-Xavier Leprince  1799-1826  A la barrière de la Villette c.1820 Huile sur toile 37 x 44 cm Nationalmuseum, Stockholm, Suède..jpg

Auguste-Xavier Leprince    1799-1826      France

"A la barrière de la Villette"     c.1820

Huile sur toile   37 x 44 cm

Nationalmuseum, Stockholm, Suède.

Dès le début de sa construction, le mur fut très impopulaire. Les fermiers généraux, dotés de fortunes souvent colossales, deviendront le symbole d'une société inégalitaire, injuste et pervertie. 

Beaumarchais, témoin du mécontentement des Parisiens, y voyant une des causes de la Révolution, rapportait le fameux alexandrin : "Le mur, murant Paris, rend Paris murmurant".

L'architecture majestueuse des pavillons conçus par Ledoux fut également très mal ressentie par les parisiens et ne fit qu'accentuer la fonction oppressive du mur douanier.

    "Pour augmenter son numéraire

Et raccourcir notre horizon,

La Ferme a jugé nécessaire

De mettre Paris en prison."

J.-L. Palaisseau 17..-18.. France Barrière Saint-Martin, la rotonde vue depuis  le bassin de la Villette 1819  Eau-forte aquarellée  22 x 31,5 cm Bibliothèque nationale de France, Paris.jpg

J.-L. Palaisseau   17??-18??     France

"Barrière Saint-Martin, la rotonde vue depuis le bassin de la Villette

1819        Eau-forte aquarellée    22 x 31,5 cm

Bibliothèque nationale de France, Paris.

En septembre 1787, Loménie de Brienne, contrôleur général des finances, effaré du coût des travaux, en décrétait la suspension et Ledoux fut révoqué de ses fonctions. En mai 1789, Claude-Nicolas Ledoux sera définitivement suspendu par Jacques Necker, directeur général des finances, promu ministre d'Etat.

Mur des Fermiers Généraux Place de la Barrière Montmartre ou Barrière de Pigalle vers 1858..jpg

Mur des Fermiers Généraux

Place de la Barrière Montmartre ou Barrière de Pigalle vers 1858.

Le mur sera détruit en 1860, lors de l'extension de Paris jusqu'aux "fortifs" ou enceinte fortifiée de Thiers qui fut érigée de 1841 à 1844. Du mur des Fermiers généraux, ne subsistent de nos jours que quatre propylées :

- La Barrière du Trône, près de la place de la Nation;

- La barrière d'Enfer, place Denfert-Rochereau;  

- La Rotonde du Parc Monceau, à la barrière de Chartres;

- La Rotonde de la Villette, place de la Bataille de Stalingrad;

Rotonde de la Villette ou barrière Saint-Martin ou barrière de Senlis, Place de la Bataille de Stalingrad, Paris XIX..jpg

Barrière Saint Martin, la Rotonde de la Villette, place de la Bataille-de-Stalingrad dans le 19e arrondissement de Paris.

 
 

Commentaires

Un article totalement passionnant, merci pour toutes ces recherches claires et imagées, qui ont répondu à beaucoup de mes questions.. ( pas toutes : je cherchais en fait, à quelle époque furent remblayés les " fossés" de Paris ( rue des fossés St Jaques,... );
le nom de l'auteur de l'article ne figure nulle part..? Avez vous d'autres recherches du même style : je recherche particulièrement les histoires des quartiers et monuments parisiens..

Écrit par : Laurence | 07/02/2016

Présente sur les plans de Paris en 1760 et 1771, la rue des Fossés Saint-Jacques fut ouverte dans la seconde partie du XVII° siècle.
En 1760, elle est intitulée rue des Fossés Saint-Jacques ou rue de l'Estrapade et les deux rues se confondent.
Construite sur les vestiges de l'enceinte bâtie de 1190 à 1215 sous Philippe Auguste, le nom de la rue est issu des fossés défensifs de la porte Saint-Jacques.
L'enceinte de Philippe Auguste comportait une douzaine de portes, dont la porte Saint-Jacques située rue Saint-Jacques entre l'actuelle rue Soufflot et la rue des Fossés Saint-Jacques.
La porte Saint-Jacques fut détruite en 1684. Il est fort probable que les fossés résiduels, remblayés avec les débris de la porte Saint-Jacques, devinrent la rue des Fossés Saint-Jacques dès cette date.
Cordialement.

Écrit par : Bernard | 07/02/2016

Je dois avoir effectivement rédigé et publié quelques notes relevant de Paris et de ses quartiers sur ce blog.
Entre autres sur l'octroi de Paris, les moulins de Montmartre, les anciennes Halles, la Sainte chapelle ...
J'en oublie certainement mais je vais publier quelques liens vers ces notes ...

Écrit par : Bernard | 07/02/2016

J'en oublie probablement mais vous trouverez ci-dessous quelques liens sur des notes relevant de Paris...

Les Halles de Paris et ses forts
http://peinturesetpoesies.blog50.com/archive/2014/04/26/emile-henri-blanchon-1845.html

Le moulin de la Galette et la Vachalcade de Montmartre...
http://peinturesetpoesies.blog50.com/archive/2015/02/index.html

Le moulin de la Galette, Montmartre
http://peinturesetpoesies.blog50.com/archive/2015/03/index.html

Le moulin de la Galette, Montmartre
http://peinturesetpoesies.blog50.com/archive/2015/04/index.html

Les derniers moulins de Montmartre, le Blute-fin...le Radet ...La Poivrière... L'octroi de Paris....
http://peinturesetpoesies.blog50.com/archive/2015/05/index.html

La Sainte-Chapelle ..Paris I°
http://peinturesetpoesies.blog50.com/archive/2011/02/index.html

Cordialement ...

Écrit par : Bernard | 07/02/2016

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique