logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/04/2012

François Rivoire 1842-1919

francoisrivoire.jpg

Peintre de fleurs, spécialisé dans les aquarelles, gouaches et pastels, né à Lyon en 1842.

Elève de Jean-Marie Reignier (1815-1886) à l'école des Beaux-Arts de Lyon.

Il débute chez les soyeux en dessinant des motifs floraux sur tissus, puis, installé à Paris dans un atelier montmartrois, il dispense des cours de peinture.

Bouquet de roses 1861 huile sur toile 46x37,5 cm.jpg
"Bouquet de roses"    1861
huile sur toile   46 x 37,5 cm

Professeur réputé, il expose au Salon des artistes français dès 1866. Ses aquarelles de fleurs y seront médaillées en 1883 et 1886.

François Rivoire 1.jpg
Aquarelle gouachée

Sociétaire des Artites Français en 1886 puis membre de la Société de pastellistes français en 1888, il reçoit une médaille de bronze lors de l'exposition universelle de 1889.

françois r.jpg
pastel    99 x 69 cm

Après avoir participé à l'exposition universelle de Paris en 1900, il est élevé au grade de Chevalier de la Légion d'honneur en 1906.

francois-rivoire-still-life-of-peonies-and-roses.jpg
"Pivoines et roses"   aquarelle

Ami de Claude Monet, il se retire près de Giverny, au Grand-Saint-Léger, où il décéde en 1919.

anémones.jpg
"Anémones et roses"    aquarelle


Son travail est exposé dans les musées de Lyon, Saint-Etienne, Grenoble, Paris (Luxembourg), Le Mans, Reims, Rioms, Dunkerque, Valenciennes, Arras, Mulhouse, Amiens et Tolède.


24/04/2012

Carl Julius von Leypold 1806-1874

Carl Julius von Leypold, né en 1806 à Dresde, était un peintre paysagiste romantique allemand.

En 1822, Carl Julius von Leypold suit les cours de l'académie des Beaux-Arts de Dresde et travaille conjointement dans l'atelier du paysagiste norvégien Johan Christian Clausen Dahl (1788-1857).

Carl Julius Leypold - Dorfansicht Im Winter. collection privée.jpg
Carl Julius von Leypold    "Dorfansicht Im Winter"
collection privée

Leypold expose à l'Académie de Dresde dès 1826 et son travail, très influencé par la manière de Caspar David Friedrich (1774-1840), est immédiatement apprécié.

Bildstock in winterlicher Flußlandschaft huile sur carton 21,5 x36 cm Kunsthalle, Kiel.jpg
"Bildstock in winterlicher Flußlandschaft
huile sur carton  21,5 x36 cm
Kunsthalle, Kiel

Quelques décennies plus tard, le thème comme le caractère mélancolique de certains de ses premiers paysages conduiront des générations d'historiens d'art à les attribuer à Caspar David Friedrich.

Carl Julius von Leypold trees.jpg
"Trees in the moonlight"    1824
huile sur toile   19.5×25.5 cm
Wallraf-Richartz Museum, Köln
(Anciennement attribuée à Caspar David Friedrich)


Vers 1830, Leypold développe son propre style et, soucieux du plus grand réalisme, s'attache à une reproduction méticuleuse du moindre détail.

Carl Julius von Leypold P 1835 v.jpg
"Wanderer im Sturm"    1835
huile sur toile  42.5x6.5 cm
Metropolitan Museum, New York

En 1857, Leypold devient membre honoraire de l'Académie des Beaux-Arts de Dresde.
Leypold n'a laissé que peu de toiles et ses œuvres n'apparaissent que fort rarement sur le marché.

Evening Glow on the Baltic Coast, 1839 huile sur toile 29 x 41 cm collection privée.jpg
"Evening Glow on the Baltic Coast"   1839
huile sur toile 29x41 cm
collection privée

Carl Julius von Leypold est décédé en 1874 à Niederlößnitz, près de Dresde.


Son travail figure dans les musées de Cologne, Dresde, Kiel, Chemnitz et au Metropolitan Museum de New York.

19/04/2012

André Louis Adolphe Laoust 1843-1924

André Laoust1.jpgAndré Louis Adolphe Laoust, né à Douai (Nord) en 1843, était un sculpteur français

Elève du sculpteur dijonnais François Jouffroy (1806-1882) à l’école des Beaux-arts de Paris, André Laoust, auteur de nombreuses œuvres en plâtre, en marbre et en bronze, exposa au Salon de Paris dès 1868.

Sociétaire des Artistes Français depuis 1885, il obtint des médailles de troisième classe aux Salons de 1873 et 1874.

Pavane bronze sur socle de marbre vert haut.59,5 cm.jpg
"Pavane"  bronze sur socle de marbre vert
hauteur : 59,5 cm
collection privée

En 1874, il sera le fondateur des "Ateliers Laoust " qui, employant plusieurs dizaines de personnes, perpétueront le nom et les activités de la fonderie d'art durant plusieurs générations.
andréLulli.JPG
"Jean Baptiste Lulli, enfant"
bronze  hauteur : 81,28 cm     collection privée

En 1889, lors de l'exposition universelle de Paris, il reçut une médaille d'argent pour "Ganaï, chanteur indien" (bronze fondu au cours de la seconde guerre mondiale pour la récupération du métal).

André Laoust fut professeur de sculpture aux écoles académiques de Douai de 1892 à 1901.

Andre Laoust pie.jpg
" Pierrot "  bronze
collection privée

Une statue en plâtre de "Pierrot" datée de 1889, modèle pour une œuvre en marbre, est exposée au musée d'Art et d'Industrie "La Piscine" de Roubaix (Nord).

En 1910, André Laoust obtint une médaille de première classe lors de l'exposition universelle de Bruxelles.

André Laoust est décédé en 1924.

Ses sculptures se trouvent dans les musées de la Chartreuse à Douai, de la Piscine à Roubaix, des Beaux-Arts de Lille, Tourcoing, Tours, Troyes, Nice, Narbonne et dans quelques collections privées aux USA.

14/04/2012

George Dunlop Leslie 1835-1921

George Dunlop Leslie - James Hayllar.jpgGeorge Dunlop Leslie, né en 1835 à Londres, était un peintre de genre, portraitiste et paysagiste anglais.

Il fut l'élève de son père, le peintre victorien Charles Robert Leslie (1794-1859), puis de l'académie d'art de Cary fondée en 1818 par Henry Sass (1788-1844) dans le quartier londonien de Bloomsbury.

De 1854 à 1856, il poursuit ses études à la Royal Academy de Londres.

Sweet peas 1876.jpg
"Sweet peas"    1876
huile sur toile    45,7 x 38,1 cm
collection privée

Leslie expose pour la première fois en 1859 dans la galerie de l'académie royale. Il y exposera ensuite régulièrement chaque année.
The Lass of Richmond Hill 1876 huile sur toile 115 x 80 cm Royal Academy of Arts London.jpg
"The Lass of Richmond Hill"   1876
huile sur toile 115 x 80 cm
Royal Academy of Arts, London

Si ses premières œuvres reflètent l'influence des préraphaélites, il évolue très vite vers un style beaucoup plus académique.
Cowslips 1877.jpg
"Cowslips"   1877
huile sur toile  143 x 107,5 cm
collection privée
The Daughters of Eve 1883 huile sur toile 185 x 99 cm.jpg
"The daughters of Eve"   1883
huile sur toile 185 x 99 cm
collection privée

Ses sujets favoris étaients des enfants et des scènes idéalisées de la condition de domestique de l'époque.

This Is the Way We Wash Our Clothes.jpg
"This is the Way we Wash our Clothes"   1887
huile sur toile  61x46 cm
collection of the Lady Lever Art Gallery, Port Sunlight,
National museums, Liverpool

Peinture utilisée en qualité d'affiche dans une campagne de publicité pour le savon.

Her First Place.jpg
"Her First Place"
huile sur toile   203.5 x 116.8 cm
Christopher Wood Gallery, London

The Nut Brown Maid huile sur toile 54x36 cm.jpg
"The Nut Brown Maid"
huile sur toile 54 x 36 cm
collection privée

A ses débuts, Leslie habitait Saint John's Wood, un district du nord-est de Londres, où s'étaient regroupés quelques artistes adeptes de la peinture de genre. Leslie fut l'un des représentants de ce groupe connu sous le nom de "The St John's Wood Clique".

Mollie, 'In silence I stood your unkindness to hear...' 1882 huile sur toile 98.8 x 73.5 cm.jpg
"Mollie"    1882
huile sur toile   98.8 x 73.5 cm
Russel-Cotes Art Galley & Museum
Bournemouth, England

Ami du célèbre peintre animalier Edwin Henry Landseer (1802-1873), Leslie devint membre associé de la Royal  Academy en 1868 puis académicien en 1876.

Sally in our alley 1882 huile sur toile 98 x 72.5 cm.jpg
"Sally in our alley"   1882
huile sur toile  98 x 72.5 cm
Russel-Cotes Art Galley & Museum
Bournemouth, England

Le travail de Leslie était très apprécié, notamment par John Ruskin, le critique d'art anglais de premier plan de l'époque victorienne.

Roses.jpg
"Roses"

De 1884 à 1901, Leslie s'installe et peint à Wallingford, petite ville à l'ouest de Londres.

Wallingford Bridge, Oxfordshire 1890 huile sur toile 68x52 cm.jpg
"Wallingford Bridge, Oxfordshire"  1890
huile sur toile 68 x 52 cm
collection : Wallingford Town Council

En 1887, année du jubilé d'or de la reine Victoria qui célèbre ses 50 ans de règne, Leslie, associé à James Hayllar (1829-1920), peindra un imposant portrait de la reine.

1887 huile sur toile 132 x 105.5 cm Collection Wallingford Town Council.jpg
"Queen Victoria" (1819–1901) 1887
huile sur toile 132 x 105.5 cm
collection : Wallingford Town Council

Leslie reçut deux médailles de bronze aux expositions universelles de Paris en 1889 et 1900.

Tea 1894.jpg
"Tea"   1894

En 1906, Leslie s'installe et travaille dans un village du Sussex, Lindfield.

Apple dumplings huile sur toile 44.4 x 60 cm.jpg
"Apple dumplings"
huile sur toile  44.4 x 60 cm
Hartlepool Museum Service, Cleveland, England

Georges Dunlop Leslie est décédé à Londres en 1921.

The Young Gardener 1889.JPG
"The young gardener"    1889
huile sur toile   35,5 x 51 cm
collection privée

Son travail figure dans les musées de Bristol, d'Aberdeen, de Liverpool, de Manchester, de Sydney et à la National Tate Gallery de Londres.

08/04/2012

Ivana Kobilca 1861-1926

ivana.1.jpgIvana Kobilca, née en 1861 à Ljubljana, était une artiste peintre slovène.

Diplômée de l'école secondaire, elle prit ses premières leçons de dessin auprès de l'artiste peintre Ida Künl.

A l'âge de 18 ans, elle se rend à Vienne où elle étudie et copie durant deux ans les oeuvres de la galerie de l'académie des Beaux-Arts.

.

Holandka 1886 huile sur toile 56x46.5 cm National Gallery of Slovenia.jpg
"Holandka"   1886      huile sur toile  56 x 46,5 cm
National Gallery of Slovenia, Ljubljana
.
Elle s'installe ensuite à Munich et perfectionne sa technique dans l'atelier du portraitiste Alois Erdtelt (1851-1911).

En 1888, elle participe pour la première fois à une exposition publique par l'envoi de deux toiles au Künstlerhaus de Vienne.

1886.jpg
"The girl in the dark"  1886    huile sur toile  54.5×45.5 cm
National Gallery of Slovenia, Ljubljana

Elle figure ensuite à l'exposition internationale du Glaspalast de Munich où son talent est salué par Richard Muther, le célèbre critique d'art allemand de l'époque.

Kofetarica 1888 huile sur toile 100x70 cm National Gallery of Slovenia.jpg
"Kofetarica"   1888      huile sur toile 100x70 cm
National Gallery of Slovenia, Ljubljana
ivana 1.JPG
likarice-femmes repassant 1891 huile sur toile 100x80 cm.JPG
"Likarice - repassage"     1891
huile sur toile   100 x 80 cm
.

En 1891, son arrivée à Paris sera couronnée de succès. Elle travaille dans l'atelier d'Henri Gervex (1852-1929) et, en compagnie du suisse Ferdinand Hodler (1853-1918) et du tchèque Vojtech Hynais (1854-1925), elle est élue membre associée de la société nationale des Beaux-Arts.

Admiratrice du peintre symboliste Pierre Puvis de Chavannes (1824-1898), Ivana Kobilca s'initie à la peinture en plein-air au cours de l'été 1892 auprès des paysagistes de Barbizon. Elle y peindra l'un des premiers tableaux moderne de la peinture slovène, "Les enfants dans l'herbe".

Children in the grass 1892 huile sur toile collection privée.jpg
"Children in the grass"  1892
huile sur toile, collection privée

A Paris, elle côtoie également les peintres du mouvement impressionniste et sa palette s'éclaircit.

Artiste reconnue, elle expose aux Salons de Paris et son travail figurera également dans de nombreuses expositions européennes telles Berlin, Dresde, Prague, Leipzig, Ratisbonne, Bâle et Budapest.

Parizanka_s_pismom 1892-93 huile sur toile 50x49,5 cm National gallery of Slovenia.jpg
"Parisienne"    1892-93   huile sur toile   50 x 49,5 cm
National gallery of Slovenia, Ljubljana

Revenue à Ljubljana, sa ville natale, elle passe quelques mois à Florence en 1894 puis, quelques années plus tard, en 1897, elle s'installe et travaille à Sarajevo où elle restera jusqu'en 1905.

En 1906, elle s'établit à Berlin qu'elle ne quittera qu'au début de la première guerre mondiale. Au cours de son séjour, elle peint essentiellement des portraits et des natures mortes florales.

1.jpg

De retour à Ljubljana, Ivana Kobilca est décédée dans la capitale slovène en 1926 à l'âge de 65 ans.

Poletje-Eté 1889-90 huile sur toile 180x142 cm Galerie nationale de Ljubljana.jpg
"Poletje-l'été"    1889-90
huile sur toile 180x142 cm
Galerie nationale de Slovénie, Ljubljana

Ivana Kobilca est la femme artiste peintre la plus célèbre de Slovénie, un timbre représentant l'un de ses tableaux les plus connus, "l'été", fut édité en 1967 et son portrait figurait sur l’ancien billet slovène de 5 000 tolar.

z.jpg

02/04/2012

Salvatore Petruolo 1857-1942

Salvatore Petruolo, peintre italien de marines et de paysages, est né en 1857 à Catanzaro en Calabre.

En 1872, la famille Petruolo s'établit à Naples où Salvatore suivra les cours de l'institut des Beaux-Arts.

Elève de Gabriele Smargiassi (1798-1882) et d'Achille Carrillo (1818-1880), il expose dès 1874 à la société des Beaux-Arts de Naples.

Bateaux de pêche dans la baie de Naples collection privée.jpg
"Bateaux de pêche dans la baie de Naples"
huile sur toile  collection privée

Dans la lignée de l'école de Posillipo, le travail de Petruolo fut influencé par le paysagiste sicilien Francesco Lojacono (1838-1915) et surtout par le napolitain Edoardo Dalbono (1841-1915)  avec lequel il se liera d'une profonde amitié.

Venise, voiles sur la lagune.jpg
"Venise, voiles sur la lagune"

L'école dite de Posillipo était un groupe d'artistes qui, réunis à Naples dès 1820 autour du peintre néerlandais Anton Sminck van Pitloo (1791-1837) puis du napolitain Giacinto Gigante (1806-1876), se consacraient exclusivement à la peinture de paysages.

Fort prisée des touristes fortunés en quête de souvenirs, la peinture de paysage était, à l'époque, considérée comme un genre mineur délaissé par l'institut des Beaux-Arts.

Bateaux de pêche au large de la côte 86,4 x 53,3 cm Aquarelle et gouache soulignée au pastel.JPG
"Bateaux de pêche au large de la côte"
Aquarelle et gouache soulignée au pastel   86,4 x 53,3 cm

Satisfaisant au goût en vogue à Naples dans les années 1870-1880, Petruolo fut l'auteur de marines et de vues des alentours de la ville.

Voiles dans la baie de Naples huile sur toile 32 x 50 cm.gif
"Voiles dans la baie de Naples"    huile sur toile 32 x 50 cm

De 1876 à 1917, Salvatore Petruolo exposera réguliérement dans les galeries napolitaines.
Son travail, telles certaines vues des côtes amalfitaines, dénote une proximité de style avec le peintre Giuseppe Cosenza (1846-1922).

Route de la côte amalfitaine.jpg
"Route de la côte amalfitaine"

En 1878, Petruolo expose à Milan.
En 1888, une de ses toiles exposée à Londres, "La colline de Posillipo", est achetée par la duchesse d'Édimbourg.

Barques de pêcheurs huile sur carton 28x41cm.JPG
"Barques de pêcheurs"     huile sur carton  28x41cm

En 1889, Petruolo, invité par le duc d'Édimbourg, se rend dans l'île de Malte où il travaille pour le duc durant trois mois.
Sur invitation de la duchesse d'Édimbourg, il voyage six mois en Espagne et visite Grenade, Séville, Cordoue et Saragosse.

Salvatore Petruolo.jpg

En 1898, Petruolo participe à l'exposition générale internationale de Turin.  
En Espagne, il participe également aux expositions de Grenade et de Séville.
Petruolo se rendait périodiquement à Londres pour y préparer des expositions personnelles.

le.jpg
"Le petit cocher"  1914     huile sur toile  22x39cm

Salvatore Petruolo eut pour clients non seulement de riches marchands et collectionneurs anglais et américains, mais aussi des membres de la noblesse européenne tels le duc et la duchesse d'Édimbourg, l'impératrice d'Allemagne et reine de Prusse Victoria, le prince Louis Alexandre de Battemberg, la princesse Louise, soeur du roi Edouard VII d'Angleterre, le roi d'Italie Umberto ler et la reine Margherita, puis le prince héréditaire Victor Emmanuel III.

Pêcheurs huile sur toile 31x29cm.jpg
"Pêcheurs"     huile sur toile  31x29cm

Professeur honoraire à l'institut des Beaux-Arts, Salvatore Petruolo mourut à Naples en 1942.

Départ pour la pêche huile sur toile 80x130cm.jpg
"Départ pour la pêche"  1911  huile sur toile 80 x 130 cm
collection privée

Les oeuvres de Petruolo figurent dans les musées Anastase Simu de Bucarest, de Capodimonte à Naples, à Rome, Londres et Saint Petersbourg.

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique