logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/10/2011

John Philip Simpson 1782-1847

John Philip Simpson est un portraitiste anglais né à Enfield, dans l'ex-comté de Middlesex, l'un des districts du grand Londres. Formé à l'Académie Royale de Londres, il commence à exposer dès 1807 à l'âge de 25 ans.

Vers 1818, Simpson devient l'un des principaux assistants du célèbre portraitiste britannique Thomas Lawrence (1769-1830). Il travaille dans l'atelier de Lawrence jusqu'à la mort de ce dernier. Il est l'auteur de plus de 120 portraits et scènes de genre.

John Philip Simpson (British, 1782-1847).jpg

John Philip Simpson  "L'esclave captif"   1827
Huile sur toile 127 x 101.5 cm    Institut d'art de Chicago (USA)
.

"L'esclave captif", peint puis exposé à l'Académie Royale de Londres en 1827 est un tableau historique hautement significatif.

Exécutée au beau milieu d'une vive polémique sur l'abolition de l"esclavage, la toile est le témoignage des convictions profondément anti-esclavagistes de l'auteur.

En 1827, le Parlement britannique décrète la peine de mort pour qui se livre au trafic des esclaves. La controverse atteint son apogée et la loi abolissant l'esclavage ne sera votée que six ans plus tard, en 1833.

En 1828, le tableau sera exposé à Liverpool, puis de nouveau à Londres avant d'être acheté par un collectionneur privé. Inconnu du public durant 180 ans, il est devenu la propriété de l' Institut d'art de Chicago en 2008.

Simpson prit pour modèle l'américain Ira Aldridge (1807-1867). Immigrant de New York en 1824, Aldridge sera le premier acteur noir à jouer Othello sur une scène de Londres. Devenu le célèbre interprète des rôles shakespeariens, il sera l'un des comédiens les plus décorés du monde.

 

17/10/2011

Giorgio Morandi 1890-1964

MORANDI_Giorgio.jpgGiorgio Morandi est un peintre et graveur italien né à Bologne en 1890.

De 1907 à 1913, il suit les cours de l'Académie des Beaux-Arts de sa ville natale. Les bolognais Severo Pozzati et Osvaldo Licini, futurs adeptes du mouvement "futuriste", seront parmi ses compagnons d'étude.

En 1909 et 1910, il assiste aux biennales de Venise où il découvre les peintures d'Auguste Renoir.

Il visite Florence et le musée des Offices. Il étudie les œuvres des primitifs italiens tels Giotto, Masaccio et Paolo Uccello.

1911.jpg
Giorgio Morandi   "Paysage"  1911
huile sur toile 37,5 x 52 cm   Milan, Pinacoteca di Brera
.
En 1911, lors de l'exposition internationale de Rome, il s'intéresse aux toiles de Claude Monet et de Paul Cézanne.

En mars 1914, en compagnie des "Futuristes italiens", Mario Bacchelli, Giacomo Vespignani, Severo Pozzati et Osvaldo Licini, il expose treize tableaux et quatre dessins au crayon à l'hôtel Baglioni de Bologne.

Le mois suivant, avec l'une de ces natures mortes et l'un de ces dessins, Morandi participe à la première "Exposition Libre Futuriste" organisée par la galerie Sprovieri de Rome.

1925. Óleo sobre tela. 63 x 48,5 cm. Fondazione Magnati Rocca, Mamiano di Traversetolo. Parma. Italia..jpeg
"Autoportrait"   1925
huile sur toile  63 x 48,5 cm   Parme, fondation Magnami-Rocca 
.  

La municipalité de Bologne le recrute en qualité d'enseignant en arts plastiques dans les écoles élémentaires de la ville. Il exercera cette fonction jusqu'en 1929.

Mobilisé et affecté à Parme en 1915 alors que l'Italie est en guerre, il tombe gravement malade et sera très vite réformé.

A la fin de la guerre, Morandi s’éloigne du courant futuriste. Il entre dans la mouvance de la peinture métaphysique.

1918.jpg
"Nature morte"   1918 
huile sur toile 54 x 35   Parme, fondation Magnami-Rocca   

En 1919, son ami, l'écrivain Giuseppe Raimondi, le présente à Carlo Carrà et Georgio de Chirico, peintres fondateurs en 1917 du mouvement "Pittura Metafisica" (peinture métaphysique).

Ces derniers sont très proches de l'équipe de rédaction d'une revue littéraire "La Ronda" qui, publiée à Rome de 1919 à 1923, se préoccupe essentiellement de la défense de l'art et de la littérature.

Morandi rencontre Mario Broglio, l'un des chefs de file des intellectuels dirigeants de "La Ronda".

Broglio, peintre et critique, fondateur de la revue "Valori plastici" - Valeurs Plastiques - en 1918, finalise un contrat avec Morandi pour la vente de ses œuvres. Ce contrat sera ensuite reconduit jusqu'en 1924.

De 1919 à 1922, Mario Broglio organise des expositions collectives à Berlin, Hambourg, Dresde et Hanovre. Les œuvres de Morandi y côtoient les tableaux de Carlo Carrà, de Georgio de Chirico, d'Edith Walterowna et les sculptures d'Ossip Zadkine.

1929.jpg
1929   huile sur toile

Dès 1923, comme beaucoup d'artistes et d'intellectuels italiens, il est en contact avec le groupe du Novecento. Mouvement artistique fondé à Milan en 1922 sous le régime fasciste de Mussolini, le Novecento obtient des subventions de tout ordre et des commandes de l'Etat. Il s'oppose à toute notion d'avant-garde et prône le retour au classicisme et aux valeurs de la Renaissance italienne.

Bien que n'appartenant pas officiellement au groupe du Novecento, Morandi participe aux expositions de Milan en 1926 et 1929.

1929 b.jpg
1929   huile sur toile

En 1927, Morandi participe à la première exposition internationale de la gravure moderne organisée à Florence.

Invité aux biennales de Venise, il y expose une suite de gravures en 1928 puis, en 1930, deux eaux-fortes et quatre tableaux.

Il participe également à l'exposition de gravures de la bibliothèque nationale de Paris.

MORANDI-1927-28.jpg
"Paysage"   1927-28 

Début 1930, en raison de "sa réputation bien établie", la chaire des techniques de gravure de l'académie des Beaux-Arts de Bologne lui est attribuée. Il occupera ce poste jusqu'en 1956, date de son départ à la retraite.

giani morandi 1932.jpg
1932    huile sur toile  62,2 x 72 cm 
  Rome, Galerie nationale d'art moderne  

Morandi affirme sa présence sur le plan international. Ses œuvres sont exposées à Athènes, Vienne, aux Etats-Unis où, entre 1929 et 1939, il figure à cinq reprises au Carnegie Prize de Pittsburgh.

1936.jpg
1936
.
En 1939, à Rome, la troisième édition de la Quadriennale d'art national consacre une salle entière aux œuvres de Morandi. 42 tableaux, 12 eaux-fortes et 2 dessins y sont exposés.

Après une vive controverse quant à l'attribution des prix, Morandi obtiendra le deuxième prix de peinture.

giorgio-morandi 1938.jpeg
1938

Une importante série de ses toiles sera ensuite exposée à San Francisco lors de la "Golden Gate Exhibition".

giorgio morandi 1938.jpg
1938   huile sur toile  24,1 x 39,7 cm   New York, musée d'art moderne  

En juin 1943, confronté aux troubles politiques de l'époque, Morandi se retire à Grizzana, petite ville des Apennins près de Bologne où il passe régulièrement ses vacances depuis 1913. Il y exécute une série de paysages de la campagne émilienne.

1941.jpg
"Paysage"  1941
huile sur toile 37 x 40 cm      Milan, musée d'art contemporain  

Depuis 1985, la ville de Grizzana, rendant hommage à l'artiste, porte le nom de Grizzana-Morandi. Un centre de documentation y présente une collection de documents sur le peintre.

morandi G 1940.jpg
1940 

Revenu à Bologne fin 1944, Morandi réalise quelques unes de ses œuvres les plus représentatives de cette période.

morandi 1942.jpg
1942

En 1945, Roberto Longhi, historien de l'art réputé, présente 21 des tableaux de Morandi à la galerie del Fiore de Florence. Cette exposition mettra en lumière le caractère fondamental de l'œuvre de Morandi.

Morandi 1946.jpg
1946   huile sur toile  37,5 x 47,5 cm
Londres, Tate Modern Gallery

En 1948, Morandi, devenu membre de l'académie de Saint-Luc de Rome, reçoit le premier prix de peinture de la Biennale de Venise.

1946.jpg
1946

Dans le cadre des Biennales de São Paulo au Brésil, il reçoit le grand prix de gravure en 1953 puis le premier prix de peinture en 1957.

giorgio-morandi 1953.jpg
1953

En 1954, sous l'égide de ''l'Arts Council of Grent Britain", il expose à la "New Burlington Galleries" de Londres, en 1956 en Suisse au Kunstmuseum de Winterthur, puis à Munich et à New York en 1957.

1957.jpg
1957    huile sur toile   30 x 35 cm 
collection particulière 
.
Le travail de Morandi lui vaut les témoignages d'admiration de cinéastes italiens tels Federico Fellini qui, en 1959, expose quelques uns de ses tableaux dans "La Dolce Vita", tout comme Antonioni dans "La Nuit" en 1961.

En 1962, en Allemagne, il reçoit le prix Rubens de la ville de Siegen.

7535.jpg
1961

En février 1964, Giorgio Morandi signe son dernier tableau. Il meurt à Bologne quelques mois plus tard, à l’âge de 74 ans.

De nombreuses rétrospectives lui seront consacrées : au palais de l'Archiginnasio de Bologne en 1966, au musée national d'art moderne de Paris en 1971, à la galerie d'art moderne de Rome et au musée Pouchkine de Moscou en 1973.

31.jpg

Les six cents toiles et gravures de Morandi figurent tant dans des collections privées que dans de nombreux musées européens.

A Bologne, le musée Morandi, situé dans le palais communal, abrite plus de 200 œuvres de l'artiste et la reconstitution de son atelier.

Morandi 1962.jpg
1962
.
L'art de Morandi s'éloigne de toute école et de tout mouvement particulier. Entouré d'objets usuels et familiers qu'il dispose sur une étagère ou sur une table en de savantes compositions sans cesse renouvelées, il peint ....... 
La forme, le volume, la texture et la couleur des objets traduisent peu à peu autant d'archétypes géométriques abstraits et, de la peinture de Morandi, se dégage une étrange poésie que meublent la solitude et le silence.

"Pour moi il n'y a rien d'abstrait ; par ailleurs, je pense qu'il n'y a rien de plus surréel, et rien de plus abstrait que le réel."

Giorgio Morandi, avril 1957.

 

11/10/2011

Frans Arnold Breuhaus de Groot 1824-1875

Frans Arnold Breuhaus de Groot est un peintre, graveur et lithographe hollandais né à Leyde (Pays-Bas) en 1824.  

Frans Arnold Breuhaus de Groot 0.jpg

Elève de son père Frans Breuhaus de Groot, il étudie ensuite à l'académie de La Haye.

Frans Arnold Breuhaus de Groot 3.jpg

Frans Arnold Breuhaus de Groot 4.jpg

 En 1847, il devint membre de l'Académie des Beaux-Arts d'Amsterdam.

Frans Arnold Breuhaus de Groot 2.jpg 

Auteur de marines, de paysages et de scènes de genre, il travailla principalement à La Haye, Amsterdam et Bruxelles.

Frans Arnold Breuhaus de Groot 1.jpg

Il est décédé à Bruxelles en 1875.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique