logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/07/2011

L'artiste et l'humaniste

Un artiste humaniste.

Maurice-Quentin Delatour consacrera les dernières années de sa vie à la fondation d’œuvres philanthropiques.

Portrait du frère Fiacre,quêteur des Pénitents de Nazareth Salon de 1739.jpg

"Portrait du frère Fiacre", quêteur des Pénitents de Nazareth.
Salon de 1739
musée Antoine Lécuyer, Saint-Quentin
.
En 1776, Delatour propose à l'Académie de peinture et de sculpture la fondation de quatre prix. Trois de ces prix furent rapidement acceptés : un de perspective et d'architecture, un d'anatomie et un de l'étude d'une main avec les mains peintes d'après nature sous trois aspects différents.
La-Tour-mains.jpg
"Etude de mains"    musée Antoine Lécuyer

Des modifications seront ensuite apportées au règlement interne de l'Académie et deux de ces prix seront supprimés. En 1784, ne subsistera que le seul "Prix De La Tour d'une figure peinte avec deux mains, de grandeur naturelle".

La-Tour-main.jpg

Artiste généreux, il propose au mayeur de sa ville natale de Saint-Quentin, l'attribution d'une rente pour les femmes indigentes en couches, projet qui sera accepté en 1777.

Delatour fait également don de 6 000 livres en faveur des artisans hors d'état de gagner leur vie et des vieillards infirmes.

Portrait de Madame Restout en coiffure, 1738 Marie-Anne Hallé, épouse du peintre Jean Restout Orléans, musée des Beaux-Arts.jpg

"Portrait de Madame Restout en coiffure"   1738 
 Marie-Anne Hallé, épouse du peintre Jean Restout.
Orléans, musée des Beaux-Arts 
.

En 1778, il souhaite la création d'une école gratuite de dessin à Saint-Quentin. Cette école royale, officiellement ouverte par lettres de patente accordées par Louis XVI en 1782, existe toujours de nos jours. Elle porte naturellement le nom du peintre.

portrait d'un jeune noir 1741 Orléans, musée des Beaux-Arts.jpg

   "Portrait d'un jeune noir"   1741

Orléans, musée des Beaux-Arts 


En 1783, auprès de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts d'Amiens, il crée un prix annuel de cinq cents livres au profit du "citoyen de la province de Picardie qui aura fait la plus belle action d'humanité de quelque manière qu'elle s'entende".

Madame de La Pouplinière -Thérèse Boutinon des Hayes- (1714-1756) vers 1745.jpg
"Madame de La Pouplinière"
Thérèse Boutinon des Hayes (1714-1756)  vers 1745
musée Antoine Lécuyer 
.

En 1784, après cinquante ans de gloire, Delatour, atteint de troubles de démence sénile, quittait bien malgré lui la scène parisienne pour rejoindre son demi-frère Jean-Fançois Delatour (1723-1807) à Saint-Quentin. Le 21 juin 1784, Delatour fit une entrée solennelle dans sa ville natale. La population réservera un accueil des plus enthousiastes à l'artiste bienfaiteur.

Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville (1711–1772), compositeur et violoniste virtuose 1747.jpg
"Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville"  (1711–1772)
 compositeur et violoniste virtuose    1747
musée Antoine Lécuyer

 

Le pastelliste, ayant définitivement perdu la raison, décédera à Saint-Quentin moins de quatre ans plus tard, en février 1788.

Self-Portrait- 1776.jpg
 dernier autoportrait   vers 1770 ?  
musée du Louvre
98-009993.jpg
  "Charles Pinot-Duclos"   (1704-1772)
  écrivain et historien    1748
  musée Antoine Lécuyer.
.

L'artiste mourut intestat. Héritier des 87 pastels, tant esquissés qu'achevés, constitutifs du fonds d'atelier de son demi-frère, Jean-Fançois Delatour décédera en 1807.

Par testament établi en 1806, ce dernier souhaitait qu'une vente publique soit organisée et que le fonds d'atelier de son demi-frère soit soumis aux enchères.

Nicole Ricard enfant ( Mme Jean Goujon) 1748- 50 timbre 1951 au profit de la croix rouge.jpg
"Nicole Ricard enfant"  (Mme Jean Goujon)   
vers 1748-50
 un timbre sera émis en 1951 au profit de la Croix Rouge

 

Le produit de cette vente devait augmenter les ressources de l'école de dessin et des bureaux de charité fondés par Maurice-Quentin.

Jean-Nicolas Vernezobre peintre de l'Académie de Saint-Luc et ami Delatourr 1750.jpg
"Jean-Nicolas Vernezobre"     1750
peintre de l'Académie de Saint-Luc et ami de Delatour
musée Antoine Lécuyer.
.

La vente fut organisée à Paris en 1812 à l'hôtel Bullion. Mais, comme l'écrit Albert Besnard dans la monographie publiée en 1928 sur De La Tour, la vogue des portraits au pastel s’était peu à peu éteinte avec les dernières années du XVIII° siècle et la vente fut un échec complet.

Les tableaux seront remis au conseil d'administration de l'école de dessin.

ntoine-Gaspard Grimod de La Reynière 1687-1754 1751.jpg
"Antoine-Gaspard Grimod de La Reynière"  (1687-1754)
financier et fermier général des postes
musée Antoine Lécuyer
réplique du portrait exposé au Salon de 1751
.

En 1877, le banquier Antoine Lécuyer (1793-1878) lègue à la ville de Saint-Quentin un hôtel particulier, futur musée de la ville et lieu d'exposition de la collection de pastels de Delatour.

Jean-Charles Garnier d'Isle architecte et paysagiste français 1697-1755 salon de 1751.jpg

"Jean-Charles Garnier d'Isle"   (1697-1755)

 architecte et paysagiste français, contrôleur des bâtiments du roi

Salon de 1751

 

En 1917, lors de la première guerre mondiale, alors que les pastels avaient été transportés puis exposés à Maubeuge par l'armée allemande, le musée sera bombardé. La totalité des archives ainsi qu'une partie des collections seront perdues.

La_Tour_Maurice_Quentin_de-Portrait_of_a_Lady 1750-1760.jpg
"Portrait d'une inconnue"   1750-1760

 

La reconstruction du musée, entre 1928 et 1931, fut confiée à l'architecte Paul Bigot (1870-1942), grand prix de Rome en 1900.

Louis de Silvestre le jeune 1675-1760 peintre et directeur de l’Académie royale de peinture et de sculpture 1753.jpg
"Louis de Silvestre le jeune"  (1675-1760)
  peintre et directeur de l’Académie royale de peinture et de sculpture  1753
musée Antoine Lécuyer 
.

Le nouvel édifice fut inauguré le 3 juillet 1932. Loin de son architecture d'origine, le nouveau bâtiment est entouré d'un jardin clos d'une grille en fer forgé. Le musée, d'un unique étage avec toiture en terrasse couronnée d'une balustrade, agrémenté d'une rotonde d'angle à larges baies et d'un portique d'entrée à six colonnes ioniques, est la déclinaison d’un édifice parisien du XVIIIe siècle, le pavillon de Hanovre construit entre 1758 et 1760 par l'architecte Jean-Michel Chevotet à l'usage du maréchal de Richelieu.

Madame_Anne-Jeanne_Cassanea_de_Mondonville_nee_Boucon 1753.jpg
"Madame Anne-Jeanne Cassanéa de Mondonville"  née Boucon.   1753
Saint Louis (Missouri) , Art Museum  
Pietro manelli chanteur d' Opera bouffe 1753.jpg
"Pietro Manelli"   chanteur d'Opéra bouffe  1753
musée Antoine Lécuyer
Mademoiselle Ferrand médite sur Newton vers 1753.jpg
"Mademoiselle Ferrand méditant sur Newton"  vers 1753
Munich, Alte et Neue Pinakothek

 

Trois des salons du musée Antoine Lécuyer abritent aujourd'hui les pastels du fonds d'atelier de Maurice-Quentin Delatour.

http://www.museeantoinelecuyer.fr/

Autoportrait à la toque d'atelier 1742 traces de fixatif timbre de 1957.jpg
"Autoportrait  à la toque d'atelier"     1742 
musée Antoine Lécuyer
.
Le pastel porte les traces des différents essais de fixatif réalisés par le peintre. Un timbre sera émis en 1957 et ce portrait figurera sur le billet de cinquante francs de 1976. 

 

tete-de-jeune-fille--copie d'un détail de tableau français du début du 18e siècle.jpg
"Tête de jeune fille"
copie d'un détail de tableau français du début du 18°
musée Antoine Lécuyer
Le jeune buveur espagnol copie du détail d'un tableau de Bartolomé Esteban Murillo (1618-1682) pastel sur papier brun 32 x 40cm.jpg
"Le jeune buveur espagnol"
 copie du détail d'un tableau de  Bartolomé Esteban Murillo (1618-1682)
  pastel sur papier brun 32x40cm
.

Consacrés au peintre, les livres de Christine Debrie et de Xavier Salmon constituent d'excellentes références.

Christine Debrie : "Maurice-Quentin de La Tour, Peintre de portraits au pastel, 1704-1788", Editions de l'Albaron, 1991.

Christine Debrie, Xavier Salmon : "Maurice-Quentin de La Tour, prince des pastellistes" , Somogy, 2001.

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique