logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/03/2011

L'âge d'or de l'estampe japonaise

La période comprise entre 1770-1810, qualifiée "d'âge d'or de l'estampe japonaise", fut le témoin d' évolutions fondamentales dans l'art de l'ukiyo-e.

- Le nouveau type de papier, de meilleure qualité, plus épais et plus résistant, supporte parfaitement plusieurs impressions successives. La normalisation des formats de ce nouveau papier implique également de sensibles modifications dans l'édition des estampes. 

Suzuki Harunobu 1725-1770.jpg
Suzuki Harunobu   (1725-1770)     "Snow Walk"   1769
. 

- Vers 1765, quelques artistes dont Harunobu, Kiyomitsu et l'éditeur Emiya Kichiemon, perfectionnant le procédé du kentô, réalisent la mise au point des calages successifs du papier sur une dizaine de bois.

Suzuki Harunobu Lanterne et ombrelle 1770 Suzuki Harunobu.jpg
Suzuki Harunobu    "Woman Visiting the Shrine in the Night"    1770  
   . 

Ce processus permet l'impression de planches d'estampes entièrement polychromes, très belles, les nishiki-e ou estampe de brocart  dont Suzuki Harunobu (1725-1770)  sera le maître incontesté.

suzuki-harunobu 1766 Courtesan and Attendants on Parade.jpg
Suzuki Harunobu     "Courtesan and Attendants (kamuro) on Parade"   1766

 

- L'utilisation de nouveaux pigments d'origine synthétique en lieu et place des pigments naturels traditionnels donne un éclat et une fraîcheur nouvelle aux ukiyo-e. Importé de Hollande en 1820, le bleu de Prusse, intense et profond, sera utilisé de manière intensive dans les paysages d'Hokusai dès 1830.

KajikazawainKaiProvince.jpg
Katsushika Hokusai
 "Pêcheur à Kajikazawa dans la province de Kai"    1831-33
.

- Les artisans graveurs et les imprimeurs atteignent le plus haut degré de qualification et la production d'estampes est parfaitement maîtrisée. L'extrême finesse de la gravure, le relief des planches, les dégradés de couleurs (bokashi) atteindront leurs apogées au siècle suivant, vers 1820-1830, dans les célèbres paysages d'Hokusai et d'Hiroshige.

Hiroshige_32_Seba.jpg
Andô Hiroshige    (1797-1858)   
 " 69 Stations  du Kisokaido - Seba"    1834-1842 

 

L'estampe Ukiyo-e  reste indissociable du nom d'artistes prestigieux tels que Suzuki Harunobu (1725-1770) , le précurseur en matière de nishiki-e, images polychromes imprimées depuis plusieurs planches ;

Suzuki Harunobu June from The Series Elegant Poets in Four Season (Furyu shiki kasen).jpg
Suzuki Harunobu
"June" The Series Elegant Poets in Four Season   1768
. 

Torii Kiyonaga  (1752-1815), spécialiste des portraits d'acteurs de théâtre kabuki et de jolies femmes ;

Kiyonaga Torii 1752-1815 trois beautés sous la pluie.jpg
Torii Kiyonaga    "Trois beautés sous la  pluie"    1783
.
 
Tōshūsai Sharaku, actif de 1794 à 1795.  Artiste énigmatique, sa véritable identité demeure aujourd'hui mystèrieuse. La totalité de son œuvre, 141 estampes réalisées en 10 mois, représente de façon particulièrement vivante et audacieuse les acteurs de Kabuki les plus célèbres de son temps. 
Si la personnalité et la surprenante brièveté de la carrière de Sharaku demeurent inexpliquées, il n'en restera pas moins l'une des figures les plus marquantes de l'Ukiyo-e.
Sharaku Segawa Tomisaburo II as Yadorigi.jpg
Sharaku    "Segawa Tomisaburo dans le rôle de Yadorigi"     1795

 

Kitagawa Utamaro  (1753-1806), le plus célèbre de tous les artistes spécialisés dans les portraits féminins ;

kitagawa-utamaro-1752-1806-a-cortesa-yosooi-escrevendo-carta-ao-amante-da-serie-6-poetas-de-yoshiwara-1810.jpg
Kitagawa Utamaro   "The Courtesan Yosooi Writing a Letter to a Lover"   v. 1800
. 

Katsushika Hokusai  (1760-1849), artiste exceptionnel, connu sous le nom de "Vieux fou de peinture". Conjuguant réalisme pictural et poésie, il interprète la nature avec une profonde sensibilité.

Katsushika Hokusai 100 Poems Explained by the Nurse poem by Bun'ya no Tomoyasu 1835-40.jpg
Katsushika Hokusai   "100 Poèmes expliqués par la nourrice "    1835-1839    
 poème de Funya no Asayasu (X°siècle)  
.

Utagawa Kunisada  (1786-1865), alias Tokoyuni III, artiste des plus populaires et des plus prolifiques en son temps, auteur de nombreux portraits d'acteurs et d'une multitude de portraits féminins ;

 
Utagawa Kunisada Japanese Woman in The Snow 1820.jpg
Utagawa Kunisada   "Japanese Woman in The Snow"   1820

 

Andô Hiroshige (1797-1858), vraisemblablement le meilleur des paysagistes ;

Hiroshige 1855 The Fifty-Three Stations of the Tokaido Kawasaki.jpg
Andô Hiroshige    "The Fifty-Three Stations of the Tokaido-Kawasaki"    1855
.

et Tsukioka Yoshitoshi  (1839-1892), qui sera l'un des derniers grands artistes de l'ukiyo-e. 

Yoshitoshi Cent aspects de la lune 1885-1892.jpg
Tsukioka Yoshitoshi   "Cent aspects de la lune"  1885-1892

 

 

UTAMARO, Kitagawa (1753 - 1806) 1800.jpg

 

L'estampe traditionnelle ukiyo-e connut un grand succès populaire durant plus de deux siècles, mais sa production faiblira dès 1868, début de l'ère Meïji.

 

Le Japon s'est ouvert rapidement à la culture artistique occidentale et le 20° siècle entérine le déclin de l'estampe.

Passée de mode, concurrencée par la photographie et la lithographie, l'ukiyo-e semble désuète et sa production deviendra des plus réduites.

L'art de la xylographie ne disparaitra pas pour autant. Vers 1908-10, l'édition d'estampes connaîtra une nouvelle ampleur avec la naissance de deux styles de gravure sur bois, souvent complémentaires, parfois concurrents, le shin-hanga (nouvelle gravure), et le sosaku-hanga (gravure créative).

Les artistes du shin-hanga reprendront des thèmes traditionnels en les simplifiant avec une grande élégance, ceux du sosaku-hanga aborderont des thèmes contemporains et leurs estampes, beaucoup plus sobres, rejoindront parfois l'art abstrait.

.

.

 

Kitagawa Utamaro

"Hasseji and Kasumino of the Ebiya"

1800-1804

Commentaires

La fluidité des peintures, des coups de pinceaux laissent imaginer les nombreuses heures d'études avant d'obtenir de telles oeuvres.

Écrit par : Charline | 28/02/2011

Bonjour, c'est intéressant de plus je ne connais absolument pas cette culture, je ne me suis pas encore dirigée vers elle, j'ai lu un peu, mais je n'arrive pas a m'y attacher encore, vous vous y intéressez car vous y avez vécu, voyagé là bas, vos origines, votre métier?
merci pour cette belle note, surtout avec de si "pointues" explications
Bonne journée

Écrit par : Lady Chatterley | 28/02/2011

Merci pour ces belles images!
J'ai visité une expo à Paris il y a deux ans et j'ai posté une petite note sur ce sujet.
Beaucoup d'inspiration!

Écrit par : Tatiana | 04/03/2011

les paysages sont superbes
merci...

Écrit par : Nikolai | 06/08/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique