logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/03/2009

Frederick Simpson Coburn 1871-1960

medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_9.7.jpgFrederick Simpson Coburn est un peintre-illustrateur québécois né à Upper Melbourne (Québec-Canada) en 1871.

Après des études au collège Saint-François, il intègre en 1887–88 l'école du Conseil des Arts et Manufactures de Montréal, puis l'école de l'art Carl Hecker de New York.

En 1890, à 19 ans, il part pour l' Allemagne où il s’inscrit à l’Académie Royale de Berlin.

En 1892, il se rend à Paris pour y suivre des cours à l’École des Beaux-Arts dans l’atelier du maître Jean-Léon Gérôme.

Dans les années suivantes, Frederick Coburn se rend à Londres puis aux Pays Bas, où il côtoie les peintres de la célèbre école de La Haye.

En 1896, à l'âge de 25 ans, il illustre le premier recueil du poète québécois William Henry Drummond, "The Habitant and other French-Canadian poems".
Accédant à la notoriété, Frederick Coburn entreprend dès lors une brillante carrière d'illustrateur.

En 1897, il s'installe à Anvers où il travaillera durant 20 ans.
Au cours de cette période il peint des paysages et des scènes d'intérieur.medium_1903_dutch_interior.4.jpg


"Nursing Mother, Dutch interior" 1903

medium_drinktothevoyageur_1905.3.jpg"Drink to the voyageur" 1905

medium_malvina.3.jpg

 

C'est à Anvers qu'il rencontrera son épouse, Malvina Scheepers, peintre belge de grand talent.







"Malvina"

 

Au cours de toutes ces années il effectue de fréquents séjours au Québec.

Ses dessins étant régulièrement reproduits aux Etats-Unis, il illustre quatre autres recueils de poésie de Drummond et des oeuvres littéraires d'auteurs connus comme Louis-Honoré Fréchette, Charles Dickens ou Edgar Allan Poe .

Revenu au Québec en 1916, il s'installe définitivement à Melbourne, son village natal.
Il y peindra durant près de quarante ans.

medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_0.3.jpg


Retenant les paysages canadiens comme thème central de ses peintures, il se consacre essentiellement à la représentation de scènes hivernales d'exploitations forestières dans les Laurentides et les cantons de l' Est du Québec.

medium_Frederick_Simpson_Coburn.3.jpg
medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_4.3.jpg
medium_Frederick_Simpson_Coburn_9.2.jpg
medium_Frederick_Coburn_1.2.jpg


Il excelle dans la représentation de paysages de l'hiver québécois empreints de couleurs, de lumières et de jeux d'ombres sur la neige.

medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_11.4.jpg
medium_Frederick_Coburn.3.jpg


Ses tableaux, exposés dans les galeries d'art canadiennes, remportent le plus grand succès et certains sont vendus à des collectionneurs Australiens et Japonais.

medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_1.3.jpg
medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_47.3.jpg


En 1928, à 57 ans, Frederick Coburn est nommé membre de
l'Académie Royale Canadienne des Arts.

medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_3.3.jpg


En 1938, lors de l'exposition "Un siècle d'art Canadien" organisée à Londres, deux de ses tableaux sont exposés à la National Tate Gallery.

medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_2.3.jpg
medium_FREDERICK_SIMPSON_COBURN_1871-1960_10.3.jpg


Devenu veuf en 1933, Frederick Coburn fait la connaissance de Carlotta, danseuse professionnelle.

La relation entre Coburn et Carlotta durera 27 ans et la danseuse sera pour le peintre la source de multiples inspirations.

medium_fre_Coburn_1936.4.jpg

 

 

 

 

 

 

Carlotta

"Rhumba de Cuba", 1936

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1960, Frederick Simpson Coburn décède dans son village natal de Melbourne à l'âge de 89 ans.

19/03/2009

La Société Lyrique de La Nouvelle-Beauce du Québec


podcast

Wolfgang Amadeus Mozart
Die Zauberflöte, K.620 "Das klinget so herrlich"

medium_Louis_Ernest_Barrias_1841-1905.jpg

Société Lyrique de La Nouvelle-Beauce du Québec

Direction musicale : Vincent Quirion
Accompagnatrice : Josée Tardif


Die Zauberflöte (La Flûte enchantée) fut créée le 30 septembre 1791, deux mois avant la mort de Mozart.
Oeuvre majeure du répertoire lyrique, La flûte enchantée et l'un des opéras les plus représentés dans le monde.






Bronze
Louis Ernest Barrias (1841-1905), French

medium_hhhhh.jpg

Née en 1992 à Beauceville (Québec), la Société lyrique de la Nouvelle-Beauce compte aujourd'hui près de 70 choristes.
(Merci pour les superbes CD, Bella)

14/03/2009

Brancusi et son atelier

 medium_brancusi_0.2.jpg

Constantin Brancusi a vécu et travaillé à Paris de 1904 jusqu'à sa mort en 1957. La majeure partie de son oeuvre y fut réalisée.

A partir de 1916 et jusqu’à sa mort en 1957, Brancusi à successivement occupé des ateliers au 8 puis au 11 de l’impasse Ronsin dans le 15e arrondissement de Paris.

 L'atelier de Brancusi était entouré d'autres ateliers parmi les ruelles du vieux quartier de Montparnasse. Au 11 de l’impasse Ronsin, il occupe deux puis trois ateliers dont il abat les cloisons pour y disposer ses oeuvres.

medium_brancusi_berea.bmp.jpg
"Atelier de Brancusi" impasse Ronsin, vers 1941
par Dimitri Berea (1908-1975)


Brancusi est constamment préoccupé par la relation de ses sculptures avec l'espace.
Fin 1910, il dispose et relie entre eux des ensembles de sculptures créant des œuvres à part entière qu'il intitule

 " groupes mobiles".

Brancusi, très attentif aux relations spatiales, remanie quotidiennement la disposition de ses œuvres pour parvenir à celle qui lui paraît la plus juste.
Dans les années 1920, l'atelier devient le lieu privilégié de présentation et de lecture de son œuvre.
Dans son testament, il lègue à l'état français la totalité des oeuvres contenues dans son atelier.
En 1997, selon les voeux de Brancusi, l'atelier a été reconstitué devant le centre Pompidou.

medium_branatelier.2.jpg
La difficulté, pour l'architecte Renzo Piano était de réaliser un lieu ouvert au public, tout en préservant l'idée d'un espace caché et intériorisé, isolé de la rue et de la place.
A l'entrée, à gauche, se trouve un jardin clos. Une partie de l'atelier est visible à travers une baie vitrée. Ce jardin réalise la transition entre le lieu public et le passage couvert qui entoure l'atelier.
medium_branat.jpg


Dans ce passage, de larges vitres permettent de découvrir les œuvres exposées dans l'espace de l'atelier. L’éclairage y a été conçu de façon à évoquer le plus fidèlement possible celui de l'atelier originel.

medium_brancusi_col.jpg
medium_brancusi_00.jpg
Reliées les unes aux autres dans l’espace de l’atelier, les sculptures n’apparaissent plus comme des œuvres séparées mais comme autant de parties d'un ensemble cohérant.
medium_Brancusi_atelier.jpg
Une superbe collection constituée de 137 sculptures, 87 socles, 41 dessins et de deux peintures.
medium_brancusi_u.jpg
Les outils de l'artiste investissent l'espace autour de l'établi et à proximité de la forge.
medium_medium_branatel010.jpg
La visite de l'atelier est libre et gratuite.

12/03/2009

Constantin Brancusi "Madame L.R."

Une sculpture sur bois de Constantin Brancusi "Madame L.R", une des pièces majeures de la collection Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, a été adjugée le 24 février pour 29,185 millions d'euro (37,2 M USD), frais inclus.

Madame L.R. (Portrait de Mme L.R.)
bois de chêne sculpté
Hauteur: 117.1 cm. (46 1/8 in.)
Exécuté vers 1914-1917.

medium_brancusi.lr.2.jpg
Il est très difficile d'évaluer exactement le nombre de sculptures en bois réalisées par Brancusi.
La majorité d'entre elles ont été exécutées entre 1913 et 1925. Certaines ont été démantelées, recomposées ou détruites, mais on estime qu'il subsisterait encore une trentaine de sculptures ou fragments de sculpture en bois.
En dépit des apparences, les oeuvres ont généralement été taillées dans un blog unique de bois en utilisant des poutres de chêne récupérées.
Il semblerait que la mystérieuse "Madame L.R." ne soit autre que Léonie Ricou (1875-1928), une parisienne cultivée qui tenait salon Bld Raspail au coeur de Montparnasse entre 1908 et le début de la première guerre mondiale.
Le peintre Fernand Léger, qui l'aurait paraît-il acquise en échange d'un tableau peu après 1918, fut le premier propriétaire de la statue.

05/03/2009

Claude Weisbuch 1927-2014

  medium_Cweisbuch25895.jpg
  Cliquer sur l'image pour accéder au site.
medium_oeuvre_790.jpg
  "Divertimento"   Lithographie Originale
 56 x 76 cm :  Galerie L'Estampe  
medium_oeuvre_663.jpg
"Staccato"  Gravure originale 
    66 x 50 cm :  Galerie L'Estampe     
  medium_claude_w66.jpg
Cliquer sur l'image pour accéder au site

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique