logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/01/2009

Léon Augustin Lhermitte 1844-1925

medium_medium_lhe0_2.jpgLéon Augustin Lhermitte est un peintre français né en 1844 à Mont-Saint-Père , petit village des bords de Marne, près de Château Thierry, dans le sud de l'Aisne.
Unique fils d'un instituteur, ce dernier encourage très vite ses dons pour le dessin et son goût pour la peinture.

Remarqué pour la qualité de son travail, devenu titulaire d'une bourse d'Etat, il intègre en 1863, à Paris, la "Petite Ecole" dirigée par le peintre Horace Lecoq de Boisbaudran.

Ecole Impériale de Dessin, rivale de l' Ecole des Beaux-Arts, la "Petite Ecole" privilégie les techniques du dessin et la peinture de plein-air.
Il s'y lie d'amitié avec Jean-Charles Cazin et il y côtoie, entre autres élèves, Auguste Rodin, Alphonse Legros, Henri Fantin-Latour et Jules Dalou ...

 

Il débute en exposant au Salon de 1864 où ses vues des bords de Marne près de Maisons-Alfort font sensation. 

medium_Lhe28.jpg

Ses études terminées, Il acquiert rapidement une solide réputation de dessinateur, de peintre et de pastelliste.

 

medium_Lh99.jpg

 En 1871, le marchand parisien Durand-Ruel, expose et vend plusieurs de ses dessins.

medium_lh1.b.jpg

En 1873, Lhermitte expose des dessins à la galerie Dudley de Londres.
Il en deviendra ensuite l'un des exposants réguliers.

medium_LHERD1.jpg
Tels Jean-Charles Cazin, Alfred Roll ou Jules Bastien-Lepage, Léon Augustin Lhermitte appartenait, après les peintres de Barbizon, à la deuxième génération de peintres français des scènes de la vie rurale adeptes du naturalisme.
medium_lher4.jpg
Très certainement influencé par Jean-François Millet, l'auteur du célèbre "Angélus" , il s'inscrit dans
la tradition de l'école de Barbizon tout en restant fidèle à l'originalité de son style personnel.
medium_Lhr84.jpg

Lhermitte, comme les impressionnistes, est un adepte de la peinture claire, mais son style
est resté plus classique et plus académique.

medium_lher07.jpg
Très soucieux du moindre détail, il porte également une attention particulière à la lumière de ses tableaux.
medium_Lhfo.jpg

Contemporains des impressionnistes, les naturalistes partageaient avec ces derniers l'attrait pour les effets de lumière naturelle et  "l'atmosphère" de la peinture de plein-air.
En 1879, Degas l'invite à exposer avec les impressionnistes, Lhermitte refuse et il ne participera
jamais à aucune de leurs expositions.
medium_0111.jpg

Au cours des années 1880, devenu l'un des chefs de file du mouvement dit du "réalisme social" et revenu dans son village natal de Mont-Saint-Père, il place les paysages de cette région, riche terre agricole, au coeur de son oeuvre.
medium_Lher08.jpg
Il travaillait dans son atelier de Mont-Saint-Père après avoir mémorisé la scène vue au cours de ses promenades,
medium_Lhlave.jpg
 
 Il utilisait principalement le fusain pour ses dessins, la peinture à l’huile et les pastels pour ses toiles.
medium_Leon_Augustin_L_hermitte.jpg
Il peint essentiellement des scènes de la vie rurale et ses toiles, le plus souvent  descriptives de travaux
agricoles pénibles, sont très représentatives de la vie paysanne de l'époque.
medium_Leon_Augustin_Lhermitte_-_Le_Reveil_du_Faucheur.jpg
medium_l_hermitte_f.jpg

Léon Augustin Lhermitte incarne alors les aspirations nouvelles de la troisième République.
L'orientation de son travail répond aux voeux de Zola qui exhorte les artistes à "plus de vérité,
plus de nature et plus de vie".
medium_lhe02.jpg

"La paie des moissonneurs" Huile sur toile de 215 x 272 cm, exécutée en 1882....Musée d'Orsay
Scène ayant pour cadre la cour de la ferme dite de "Ru Chailly", près de Château-Thierry (Aisne),
Acheté par l’Etat le jour de l’ouverture du Salon, ce tableau consacre la notoriété de Léon Lhermitte.
medium_lhfo2.jpg
Van Gogh, qui l'appréciait, écrivait : "Il est le maître absolu du portrait, c'est un peintre qui tire ses sujets du coeur des gens."
medium_lhermitte_l.jpg
Il exposera des dessins et des toiles aux Salons jusqu'en 1889. Il y recevra de nombreuses récompenses pour la qualité de ses travaux.
medium_Lhlav.jpg

En 1886, il reçoit commande de deux portraits de groupe destinés aux murs de la Sorbonne.
medium_Lher1.jpg

Le premier, "La leçon de Claude Bernard" dans son laboratoire du Collège de France, est exposé lors
du salon de 1889.

medium_lher01.jpg

Le chimiste Henri Sainte Claire Deville : leçon sur l’aluminium  1890

medium_lher59.jpg

Décoré de la Légion d'Honneur en 1884, il en devient officier en 1894 puis commandeur en 1911.
medium_lhe54.2.jpg

Lhermitte fut, en 1890, l'un des membres fondateurs de la Société Nationale des Beaux-Arts.
Il est élu membre de l'Institut en 1905. Il y remplace le portraitiste Jean-Jacques Henner.
medium_lhermitte_n.jpg

Considéré vers la fin de sa vie comme le survivant d'une époque révolue, il continue de peindre, fidèle à sa technique
et à son style, dans la pure tradition du mouvement naturaliste.
 
medium_lh71.jpg
Les historiens de l'art, en attribuant aux seuls impressionnistes tout le mérite de la modernité face aux traditions du classisisme, ont longtemps minimisé l'influence du mouvement naturaliste lors de la rupture avec la peinture académique. 
medium_LH80.jpg
Après sa mort, à l’âge de 81 ans, en 1925, son œuvre tombera peu à peu dans l’oubli... 

medium_lh72.jpg

Mais les tableaux de Léon Augustin Lhermitte sont présents dans les galeries et les musées du monde entier et, c'est aujourd'hui encore, un peintre à redécouvrir ...

 

Commentaires

Tu viens de m'épater car c'est un artiste que je connaissais mal ces toiles sont remarquables par leur luminosité.Merci du cadeau.Salut Bernard

Écrit par : heraime | 27/01/2009

Très belle technique. Visible même par un manche comme moi. Cependant, il manque vraiment la Folie, le Spasme intérieur, la brisure, la plaie qui s'interroge. Très conventionnel... Pardonnez-moi, mais je sors d'une période Soutine...

Écrit par : Nebo | 27/01/2009

superbe note ! dans la lignée de Millet ce peintre
l'homme le labeur la nature
des témoignages
quelque part quelqu'un va sans doute le réhabiliter
et produire une expo
amitiès

Écrit par : ventdamont | 27/01/2009

Admirable toile, qui me rappele mon enfance, ces tableaux sont d'une beauté tellement naturelle !

bonsoir de bretagne

Écrit par : MARIE-THÉ | 27/01/2009

Bonsoir !
Cet article est vraiment intéressant et bien illustré. J'ai appris car je ne le connaissais pas.
Merci
Bises
Monika

Écrit par : Monika | 27/01/2009

Merci encore !
Je connaissais Léon Augustin Lhermitte, mais je ne l'avais pas étudié comme tu nous l'offres sur ton blog et vraiment c'est un pur régal . Merveilleux talent ! J'apprécie.

Sais tu que mon idole en peinture c'est Berthe Morisot .
J'ai lu sur elle pendant deux ans et j'ai lu aussi le journal de sa fille Julie. La première fois que j'ai vu "le berceau" à Orsay, j'ai pleuré, sans m'en rendre compte ! Mon émotion n'avait pas de nom !
Quel bonheur d'échanger tout ça !

Non, je ne me repose pas vraiment. J'ai eu la grippe et j'ai vraiment été malade . J'ai assuré mes cours , mais difficile !! Donc j'émerge à nouveau et j'ai pas mal de pain sur la planche !! Quelques commandes et puis des projets. Tu verras sur le blog.

Trés bonne nuit à toi. Je t'embrasse.

Écrit par : Agathe BONNET | 27/01/2009

je suis épatee... quelle merveille ces tableaux ces couleurs cette luminosité et ce realisme merci pour les explications j ai passe un très bon moment
amities
gisele

Écrit par : GIGI | 27/01/2009

Quelles magnifiques peintures, pleines de vie! Merci bernard

Écrit par : Mahina | 27/01/2009

J'ai beaucoup aimé cette exposition que tu nous offres aujourd'hui. Je ne connaissais pas ce peintre et c'était dommage . La vie à la campagne "photographiée" par l'oeil et la sensibilité du peintre. merci beaucoup de cette note superbe.
A bientôt
ANNIE

Écrit par : Maminie | 27/01/2009

c' est intéressant cet article j' ai déjà vu la peinture mais je ne savais pas l' auteur, mais c' est un peintre célèbre , bon courage ...

Écrit par : simon1er | 27/01/2009

Ces tableaux retracent à merveille une époque passée où seuls les humains étaient à la tâche. Pas de ces énormes engins agricoles actuels pour cultiver la terre. Il fallait travailler avec son corps mais aussi, certains se couchaient et dormaient comme dans l'avant-dernière image.

A cette époque-là, on voit beaucoup les femmes à la fenaison, alors qu'elles sont vêtues de ces longues jupes amples et gonflées de jupons. Elles faisaient tout en jupes. Ce n'était pas comme aujourd'hui.

Il serait impossible de peindre de si charmantes toiles à l'heure actuelle où l'on ne voit plus dans les champs que d'énormes tracteurs. Une douce époque passée où il y avait du travail pour tout le monde !

Amitiés,
Aliette

Écrit par : Aliette | 28/01/2009

Bien bel article sur ce peintre naturaliste dont les scènes paysannes m'ont enchantée !

Bonne journée

Écrit par : JO TOURTIT | 28/01/2009

Magnifique article qui me fait découvrir ce peintre dont j'ignorais le nom et dont pourtant une des toiles "la leçon.." m'était familière.
La vie à la campagne surgit de chaque peinture comme autant de témoignage sur une époque qu'il est vrai on voit plus facilement chez Millet. On retrouve aussi un petit quelque chose de l'air ambiant pictural, et du réalisme en littérature .
Merci pour ce beau moment et bonne journée.

Écrit par : sido | 28/01/2009

J'apprécie beaucoup ton blog car je suis aussi une passionnée de peinture. TU nous fais découvrir beaucoup de toiles qui sont pour la plupart d'entre nous inconnues. Il n'y a pas si longtemps que j'apprécie cette peinture naturalise et ces tableaux sont magnifiques! Je vais donner ton lien à une amie peintre: elle appréciera !
A bientot

Écrit par : Jacqueline | 28/01/2009

J'ai admiré aussi, ces belles peintures qui rendent très bien sur ce fond bleuté.

A bientôt.

Écrit par : josiane | 28/01/2009

Je viens de découvrir un peintre méconnu de tout un chacun, gardien des moeurs d'autrefois il nous recré tout un passé pourtant pas si lointain mais déjà oublié.
Je ne connaissais pas son nom, mais je vais le retenir

Écrit par : F.JEGOU | 28/01/2009

je découvre ce peintre grâce à ta note. Belles peintures avec de nombreux détails de rue, scènes paysannes, les visages sont très beaux.Bonne soirée, amicalement.Renée

Écrit par : Renée | 28/01/2009

Que ce peintre a du génie.
Ses réalisations sont superbes et on revit ce que l'on a vécu quand on était plus jeune, car, nous, à nos âges avons connu les travaux des champs.

Merci pour ces belles peintures et pour votre charmante visite chez nous

On vous fait de gros bisous

Lucie e t les cybermamys

Écrit par : portal Lucie | 29/01/2009

Merci de tes quelques mots déposés. Je ne connaissais pas ce peintre. De très jolies scènes champêtres.... J'aime bien

Écrit par : Martine | 29/01/2009

Bonjour Bernard,
Merci pour le lien.
Je viens d'aller voir les sculptures, toujours un très bon choix dans les artistes que tu présente !
Sur certains articles, je n'arrive pas à ajouter un commentaire...
Bonne journée

Écrit par : ATI | 29/01/2009

Bonsoir Bernard ,

J'ai pris le temps de lire tranquillement ...Je ne connaissais pas vraiment ce peintre , à part une ou deux toiles mais comme je n'ai pas la mémoire des noms ...
J'ai encore grace à toi bouché un petit coin de mon inculture ...Merci

Bises

*Urga

Écrit par : urga | 30/01/2009

Merci pour ce moment passé. De belles peintures bien illustrées.
Amitié
le temps-d-un instant

Écrit par : Bérangère | 31/01/2009

A chacun son Don...
Le tien, cher Bernard, est de nous faire découvrir - ou redécouvrir - de manière intelligente et sensible, des Oeuvres de grande qualité.

Ici, comment ne pas admirer la Peinture de Lhermite, vibrant témoignage des scènes de la vie quotidienne paysanne ? On y perçoit une telle sincérité ! Un tel amour envers le modèle ! Ce Peintre avait une belle âme...

Merci pour la beauté que tu dispenses dans tes Pages.

Mes plus cordiales pensées, Alice.

Écrit par : Alice HUGO. | 01/02/2009

Merci pour cet agréable moment que je viens de passer à admirer ces belles toiles pleines de réalisme de la vie d'autrefois !!Un pur régal !
Douce fin de journée
et merci aussi d'avoir "éclairé un peu ma lanterne" sur un peintre que je ne connaissais pas !

Écrit par : Arielle78 | 04/02/2009

Ce peintre me plait beaucoup!
La semaine dernière j'étais à Paris, bien sûr je suis allée à Louvre. Cette fois j'ai regardé les peintres français 18eme et 19eme siècles.
Bonne soirée!
Amicalement, Tatiana

Écrit par : Tatiana | 17/02/2009

Coucou!

Jolies peintures de ce peintre que tu me fais découvrir .
Ses tableaux sont d'un réalisme . Bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 19/02/2009

"Ils étaient de ce temps où l’on suivait l’amour
Comme l’on suit son cheval sur un très long labour,
Si l’ornière, parfois, faisait dévier leur pas,
Par pudeur ou fierté, l’on ne le disait pas."

@mnémosyne.

Merci, Bernard, de nous rappeler le regard de tendresse de ce fils d'instituteur, posé sur le visage des hommes de la terre, qu'il a su peindre dans leur grandeur et leur misère.

Écrit par : mnémosyne | 21/02/2009

Bernard, voila ce que j'appelle de l'art, à l'heure où des tableaux insignifiants valent une fortune pour quelques courbes sans intérêt, des tableaux qui ne ressemblent à rien mais que l'on qualifie d'oeuvre...il en va de même pour les sculptures, la danse, la couture etc...je pense que tu me comprends. Je vais bien Bernard, je ne venais plus te rendre visite, j'en convient, je pensais que tu n'écrivais plus ou que tu ne postais plus rien. Je suis ravie de retrouver ton univers. Toute ma sympathie. Kissy. Symphonie

Écrit par : symphonie | 26/02/2009

J'y reviendrai encore... Ce peintre me touche énormément... C'est sublime ! merci de me l'avoir fait découvrir ce Léon LHERMITE... Bises de miche

Écrit par : miche | 23/04/2009

Beaucoup de sensibilité chez ce peintre qui rappelle un peu Millet .
J'aime particulièrement les quatre premières en descendant .
Encore un peintre que je découvre grace à votre blog .

Écrit par : Jean | 02/05/2009

Ma mère ayant voulu illustrer ses études généalogiques m'avait fait découvrir LHERMITTE avec "La paie des moissonneurs". Je fus interloqué, l'image ne me quittait plus. De ma visite au musée Van Gogh à Amsterdam je n'ai retenu que la vision en haut de l'escalier d'entrée de ce moissonneur (extrait) assis en bras de chemise, encore transpirant avec sa faux. Quelle émotion ! Je ne m'y attendais pas. Hier je visitait le musée des beaux arts de Reims ( nuit des musées) où se tient une exposition COROT. On m'a demandé quel fut mon coup de coeur en sortant. ..j'ai répondu LHERMITTE Léon Augustin "Le vin" (qui n'est pas dans ce fichier) il s'agit d'une magnifique scène du tirage et de la dégustation du vin nouveau chez des paysans vignerons laborieux. Une merveille que je ne connaissais pas.. Quel talent !

Écrit par : FAIVRE Alain | 17/05/2009

Je vous invite tous à découvrir le sud de l'Aisne, Mont Saint Père où il est né, Fère-en-Tardenois, à quelques kilomètres où est née Camille Claudel. L'Aisne est une terre d'artistes, trop souvent méconnue.

Écrit par : Claire | 21/05/2009

Je découvre votre site et je le trouve parfaitement illustré par les oeuvres de ce peintre dont je porte le même patronyme. Il se trouve que mes ancêtres étaient originaires de Neuilly-Saint-Front-(Aisne). Je pratique le pastel mais je ne possède pas ce talent et mon ascendance n' est pas la sienne, hélas !!!

Écrit par : LECLERCQ-LHERMITTE | 22/07/2009

dans le tableau "la paie des moissonneurs"j'ai eu le plaisir de passer les 20 premières années de ma vie à la ferme du ru chailly ou a été peint ce chef d'oeuvre. léon lhermillte en a fait beaucoup d'autres sur la ferme aussi bien en scènes d'intérieur que d'extérieur

Écrit par : nicole | 28/11/2009

je posséde un dessin de ce peintre datant de 1883 je voudrais le faire évaluer est ce que quelqu'un pourrait me renseigner comment dois je m'y prendre et ou

Écrit par : escomel | 18/06/2010

Je viens de découvrir ce peintre au musée Van Gogh à Amsterdam, via "Les Foins" qui y est exposé à l'entrée (voir 14 è tableau, ci-dessus).
Malheureusement, il n'y a pas moyen d'en avoir une reproduction.
Quelqu'un peut-il m'éclairer? Grand merci.

Écrit par : Coppieters | 21/09/2010

Je viens de découvrir en ouvrant votre site que je possédais certainement un Lhermitte (trouvez il y a 35 dans une poubelle) c'est un fusain représentant une femme et un enfant tirant une charrue avec un vieillard menant la charrue.
Sur le papier en bas à gauche un soc de charrue y est représenté et du côté droit un texte "IL NE RESTAIT PLUS QUE LES VIEILLARDS, LES FEMMES ET LES ENFANTS POUR LABOURER LA TERRE"

Écrit par : COUPY jean bernard | 15/11/2010

Bonjour, je suis acuellement en train de faire des recherches généalogiques sur la famille Lhermitte et je suis émerveillée devant tant de beauté! Pour la petite histoire ce Léon Augustin Lhermitte est l'arrière-grand père du comédien Thierry Lhermitte. Je suis ravie d'avoir découvert ce peintre, merci à vous.

Écrit par : Poupette | 28/01/2011

merveilleux mais la qualité réelle ne peut s'apprecier que devant les originaux jai eu la chance de voir au musee van gogh a amsterdam la scene champetre "l homme assis affutant sa faux"

une merveille de detail et de lumiere je n ai pas vu beaucoup d'egal sur la qualite de reproduction de la peau humaine

si quelqu'un sait ou est ce tableau desormais merci

Écrit par : j michel | 04/02/2011

j'habite Sainte Aulde, petit village en bord de Marne, je découvre ce peintre, car je suis invitée à exposer au Mont Saint Père, où l'on rend hommage à ce peintre,
j'aime cette peinture et je vais me documenter pour voir les toiles,
il faut vraiment faire découvrir ce beau travail!

Écrit par : jocelyne michenaud | 05/04/2011

Bonjour et félicitations pour ce blog.
Les peintures de Lhermitte sont vraiment incroyables.
Connaissez-vous le lien du peintre avec le monde scientifique de son époque (Claude Bernard entre autre) et savez-vous où il est possible de voir La leçon de Claude Bernard ?
Merci d'avance

Écrit par : Gabrielle | 22/09/2011

En 1886 Léon Lhermitte reçu commande de la Sorbonne de deux portraits de groupe ....
La leçon de vivisection de Claude Bernard dans son laboratoire du collège de France sera exposée au Salon de 1889 puis accrochée sur un mur de la salle des commissions de la Sorbonne...
Il est fort possible que ce tableau soit maintenant en dépôt dans les locaux de l'Académie nationale de médecine, 16 rue Bonaparte, Paris (VI)..
Le peintre Léon Lhermitte eut un fils, Jean, qui né en 1877 à Mont Saint Père (Aisne), devint un neurologue et psychiatre réputé......
Il existe d'ailleurs un salon Lhermitte dans les locaux de l'Académie nationale de médecine..
Il existe un musée Claude Bernard à Chatenay par St Julien-en-Beaujolais (Rhône)...en 1861, Claude Bernard avait acquis une gentilhommière, la maison de maître jouxtant sa métairie natale......cette gentilhommière est depuis devenue un musée ...Une excellente reproduction de "La leçon de Claude Bernard" est accrochée sur le mur montant au premier étage du musée....
Et vous trouverez une statue en pied de Claude Bernard à Paris, devant l'entrée du collège de France, 11 place Marcelin-Berthelot, Paris (V) ...
Il s'agit d'une sculpture en pierre datée de 1946, oeuvre de l'artiste Raymond Couvègnes (1893-1985)....

Écrit par : Ex-libris | 22/09/2011

Bonsoir,

C'est beau à couper le souffle et cela rend modeste lorsqu'on s'adonne à cette passion. Comment de telles oeuvres peuvent-elles tomber dans l'oubli... Merci pour cette présentation.

Écrit par : hoff | 17/11/2011

J'ai connu lhermite quand j'étais tout petit ( il y a plus de 80 ans ! ) il y avait dans la chambre ou je couchais chez ma grand-mère une reproduction de La paye des moissonneurs ,ce tableau était très connu à l'époque . Lhermite était inconnu mais son tableau , lui était célèbre , presque autant que l'Angélus !
Je me suis depuis beaucoup documenté sur ce peintre dont la postérité n'est pas à la hauteur de son talent . C'est d'ailleurs le cas des naturalistes de cette époque ; l'Impressionnisme à tout occulté .
Il faudra un jour rétablir l'équilibre .

Écrit par : satet | 14/11/2012

Je cherchais sur le net le nom de ce peintre car je viens de ré encadrer ce fusain trouvé il y environ 25 ans/30 ans dans le fin fond sombre d'une brocante d'un petit village. un vrai coup de cœur !!!

Comme celui de COUPY Jean Bernard, ce fusain signé Al'Hermite : laboureur avec femme et enfants ainsi que la phrase " Il ne restait........labourer la terre"
Nous avons donc des reproductions !!
Je ne m'attendais pas à trouver toutes ces infos.
Merci à tous

Écrit par : jeanne | 29/11/2013

Possédant un magnifique tableau de Léon Lhermitte (qui vécut de 1844 à 1925) "L'étang aux canards" (pastel repris dans l'ouvrage de Madame Le Pelley Fonteny page 229) je ne puis que confirmer qu'il s'agit d'un tout grand peintre, naturaliste par erreur oublié par le grand public et certains historiens.
Il est contemporain e.a. de Monet (maitre de l'impressionnisme, qui vécut de 1840 à 1926), de Manet (précurseur de l'impressionnisme), de Renoir, de Pissaro, de Sisley et autres qui exposèrent parfois en même temps que lui.

Écrit par : Vanheule paul | 08/07/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique