logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/09/2016

Shin Yun-bok dit Hyewon 1758-c.1813

Connu sous le pseudonyme de Hyewon, Shin Yun-bok, né en 1758 dans le royaume de Joseon*, était un peintre coréen.

La danse de l´épée Musée d'art Gansong, Séoul..JPG

"La danse de l'épée"

Musée d'art Gansong, Séoul.

Sous la dynastie Joseon, le métier de peintre était souvent héréditaire. Le père et le grand-père de Hyewon étaient avant lui peintres de la cour.
Hyewon était le fils de Hanpyeong (1735?-après 1809), peintre à la cour royale qui participa à la réalisation des portraits des rois Yeongjo et Jeongjo.
Hyewon, titulaire du rang de Cheomjeoljesa** à l´institut royal de peinture, exécutait la peinture de portraits, de paysages et d'animaux. Toutefois, comme son rival Danwon, il est essentiellement connu pour sa peinture de genre.

Piano, salle du Lotus Musée d'art Gansong, Séoul..jpg

"Piano, salle des Lotus"

Musée d'art Gansong, Séoul.

Comme ses collègues Kim Hong Do dit Danwon (1745-1806) et Geungjae (1754-1822), il est célèbre pour ses représentations de la vie quotidienne.
Bien que fortement influencé par son aîné Danwon, Hyewon a su développer son propre style. Danwon peignait la vie quotidienne des paysans mêlée d'une pointe d'humour tandis qu'Hyewon, dans ses peintures de citadins et de gisaeng***, suggérait l'érotisme.

Une réunion secrète sous la lune Musée d'art Gansong, Séoul..jpg

"Une réunion secrète sous la lune"

Musée d'art Gansong, Séoul.

Contrairement aux méthodes traditionnelles, Hyewon ne laissait aucun espace vide dans ses peintures. Il utilisait des couleurs vives qu'il appliquait d'une touche légère et lumineuse.

Journée festive Dano  Musée d'art Gansong, Séoul..jpg

"Journée festive Dano

Musée d'art Gansong, Séoul.

Hyewon était particulièrement doué pour représenter les femmes dont il sublimait la beauté avec des couleurs éclatantes. Ce sujet étant novateur, il fut considéré comme un révolutionnaire des normes culturelles, ce qui contribua à son expulsion de l´institut royal de peinture.

Portrait d'une beauté Musée d'art Gansong, Séoul..jpg

 

 

 

 

Une de ses œuvres les plus célèbres est le "Portrait d'une beauté", peinture sur soie révélatrice des standards de beauté lors de la période Joseon. Les détails très réalistes du hanbok**** sont remarquables.

 

 

 

 

 

 

Musée d'art Gansong, Séoul. 

 

 Hyewon est décédé en 1813. De nos jours, avec ses contemporains Danwon et Owon, il est connu comme l´un des "trois wons" de la peinture du royaume de Joseon.

Les beautés du printemps  Musée d'art Gansong, Séoul..jpg

"Les beautés du printemps

Musée d'art Gansong, Séoul.

L’album de Hyewon est un album de peintures de genre sur papier contenant 30 œuvres. Il a été acheté en 1930 par Jeon Hyeongpil, le fondateur du musée d’art Gansong, chez un antiquaire d'Osaka. En 1970, cet album a été recensé comme trésor national coréen sous le numéro 135. Il est exposé au musée d’art Gansong de Séoul.

Sortie des jeunes gens Musée d'art Gansong, Séoul..jpg

"Une sortie de jeunes gens"

Musée d'art Gansong, Séoul.

Très réputé dans son pays, Shin Yun-bok fut une source d'influence pour de nombreux artistes coréens.

 

*Joseon : La période Joseon est la période de l'histoire de la Corée au cours de laquelle le pays fut gouverné par la dynastie Joseon. Parfois appelée dynastie Yi, cette dynastie de rois coréens occupa le trône de 1392 à 1910.
** Cheomjeoljesa : Grade de directeur ou de directeur adjoint.
*** gisaeng : Les Gisaeng, parfois appelées Ginyeo, étaient des courtisanes coréennes. Les Giseang tenaient compagnie aux personnalités de haut rang.
**** hanbok : Le hanbok, féminin ou masculin, est le costume traditionnel de la péninsule de Corée. Son nom signifie littéralement "vêtement coréen". Caractérisé par des couleurs vives et des lignes simples, le hanbok ne se porte plus de nos jours que lors des fêtes et des cérémonies.

11/09/2016

Abdullah Suriosubroto 1878-1941

Abdullah Suriosubroto, né à Semarang en 1878, était un peintre paysagiste indonésien.
Après des études à l'école de médecine de Batavia, il est envoyé par son père aux Pays-Bas pour y poursuivre ses études. Il choisit d'intégrer l'Académie des Beaux-Arts pour y étudier la peinture.
De retour en Indonésie après une formation approfondie des techniques picturales de l'occident, il se consacre à la peinture de paysages.

Flamboyant Huile sur toile 60 x 45 cm Collection privée..Jpeg

"Flamboyant"

Huile sur toile   60 x 45 cm       Collection privée.

Installé à Bandung, ville située dans l'ouest de l'île de Java, Abdullah Suriosubroto exprime dans ses toiles comme dans ses aquarelles, la beauté, l'harmonie et la fertilité de la nature indonésienne.

Rizière.jpg

"Rizière"

Paysage près de Bandung.jpg

"Paysage près de Bandung"

Dans le sillage de Suriosubroto, de nombreux peintres de paysages, tel Wahdi Sumanta (1917-1996), se sont installés à Bandung.

Récolte d'or Huile sur toile 61 X 74,5 cm Collection privée..Jpeg

"Récolte d'or"

Huile sur toile   61 X 74,5 cm      Collection privée.

Père des peintres réputés Abdullah Sudjono (1911-1991) et Raden Basoeki Abdullah (1915-1993), Suriosubroto a également formé de nombreux peintres paysagistes.

Cascade huile sur toile  61 x 50 cm Collection privée..JPG

"Cascade"

Huile sur toile   61 x 50 cm        Collection privée.

Paysage indonésien..JPG

"Paysage indonésien"

Quelques années avant sa mort, Abdullah Suriosubroto s'est établit à Yogyakarta, ville phare de l'art classique javanais. Il y est décédé en 1941, à l'âge de 63 ans.

Forêt de bambou.JPG

"Forêt de bambou"

Une montagne du Preanger c.1935  Huile sur toile  Tropenmuseum, Amsterdam..jpg

"Une montagne du Preanger"      c.1935

Huile sur toile      Tropenmuseum, Amsterdam.

Avec Raden Saleh (1811-1880), Abdullah Suriosubroto à largement contribué à l'excellence de la réputation des peintres indonésiens.
Il est considéré comme le peintre majeur indonésien du 20° siècle.

05/09/2016

Quatre septembre ...

Journée révolutionnaire qui marqua la chute du second Empire et la proclamation de la III° République.

James Alexandre Walker 1829-1898 UK Le général Margueritte mortellement blessé à Floing, bataille de Sedan,1er septembre 1870 Huile sur toile Musée des Invalides, Paris..jpg

James Alexandre Walker     1829-1898     United Kingdom.

"Le général Margueritte mortellement blessé à Floing, bataille de Sedan, 1er septembre 1870"

Huile sur toile        Musée des Invalides, Paris.

Le 1° septembre 1870, l'armée française, encerclée à Sedan par les troupes prussiennes, subit une lourde défaite. Le 2 septembre, à 11h30, en présence des souverains Napoléon III et Guillaume I°, les généraux en chef des deux camps signent l'acte de reddition de l'armée française.

Wilhelm Camphausen 1818-1885 Germany. Donchery, 2 septembre 1870. Entretien de Napoléon III et de Bsmarck après la défaite de Sedan..jpg

Wilhelm Camphausen   1818-1885       Germany.

"Donchery, 2 septembre 1870. Entretien de Napoléon III et de Bismarck après la défaite de Sedan."

La capitulation de l'empereur Napoléon III à Sedan parvient à Paris le 3 septembre 1870 et les députés républicains demandent à l'Assemblée la déchéance du second empire. Mais aucun vote n'intervient.
Le lendemain, dimanche 4 septembre, alors que le Corps législatif examinait deux autres projets : celui de Cousin-Montauban, prévoyant une lieutenance générale, et celui de Thiers, proposant la création d'un comité de Défense nationale, la foule envahit le palais Bourbon.

Jacques Guiaud 1810-1876 France La foule devant le Corps législatif au matin du 4 septembre 1870. Huile sur toile Musée Carnavalet, Paris..jpg

Jacques Guiaud   1810-1876      France

"La foule devant le Corps législatif au matin du 4 septembre."

Huile sur toile   1870     Musée Carnavalet, Paris.

Léon Gambetta, monté à la tribune, fait acclamer la déchéance de la dynastie. À la tête des manifestants, avec Jules Favre et Jules Ferry, il se rend ensuite à l'Hôtel de Ville.

Après le rejet de la liste la plus avancée de Blanqui et de Delescluze, il est institué un gouvernement provisoire dit de "Défense nationale" placé sous la présidence du général Louis Trochu.

La III° République, tout d'abord proclamée à Lyon et dans quelques grandes villes de province, sera également proclamée au balcon de l’Hôtel de ville de Paris le quatre septembre 1870.*

Quatre septembre1870, Léon Gambetta proclame la République..jpg

"Quatre septembre 1870, Léon Gambetta proclame la République."

L'impératrice Eugénie, régente, se réfugia alors en Angleterre.
De nos jours, plus de 159 villes de France comportent une rue dite "Rue du quatre Septembre".

* Cette majorité républicaine que l'on appellera très vite la "République des Jules", du nom de certains députés -Jules Favre, Jules Grévy, Jules Simon, Jules Ferry- sans toutefois oublier Adolphe Crémieux et Léon Gambetta, ne durera que quelques mois. Le 8 février 1871, des élections générales, écrasant les républicains, portaient à l'Assemblée une très large majorité de députés monarchistes.

03/09/2016

La peinture romantique allemande au 19° siècle

Caspar David Friedrich  L'arbre aux corbeaux 1822 Huile sur toile 54 × 71 cm Musée du Louvre, Paris. - Copie.jpg

Caspar David Friedrich  1774-1840    

"L'arbre aux corbeaux"  c.1822      Huile sur toile  59 x 73 cm

Musée du Louvre, Paris.

Caspar David Friedrich Deux hommes contemplant la Lune  1819-1820 Huile sur toile 33 x 44,5 cm Galerie Neue Meister, Dresden, Germany..jpg

Caspar David Friedrich

"Deux hommes contemplant la Lune"   1819-1820

Huile sur toile  33 x 44,5 cm    Galerie Neue Meister, Dresden, Germany.

Caspar David Friedrich Le Voyageur contemplant une mer de nuages 1818 Huile sur toile 94.4 × 74.8 cm Hamburger Kunsthalle, Hambourg, Germany..jpg

Caspar David Friedrich

"Le Voyageur contemplant une mer de nuages"  1818

Huile sur toile    94,4 x 74,8 cm   

Hamburger Kunsthalle, Hambourg, Germany.

Caspar David Friedrich 1774-1840 Germany Chouette sur un arbre dépouillé 1834 Huile sur toile  25,5 x 31,5 cm  Collection privée..jpg

Caspar David Friedrich

"Chouette sur un arbre dépouillé"     1834

Huile sur toile   25,5 x 31,5 cm         Collection privée.

Karl Friedrich Schinkel 1781-1841 Ville médiévale sur la rivière 1815 Huile sur toile 95 x 140,6 cm Alte Nationalgalerie Berlin..jpg

Karl Friedrich Schinkel     1781-1841

"Ville médiévale sur la rivière"      1815

Huile sur toile     95 x 140,6 cm

Alte Nationalgalerie, Berlin.

Carl Gustav Carus  1789-1869  Germany Vue de Dresde au crépuscule c.1822 Huile sur toile 22 x 30,5 cm Kunstsammlungen, Chemnitz, Germany..jpg

Carl Gustav Carus     1789-1869 

"Vue de Dresde au crépuscule"     c.1822

Huile sur toile   22 x 30,5 cm

Kunstsammlungen, Chemnitz, Germany.

Carl Gustav Carus  1789-1869 Germany Pleine Lune à Pillnitz c.1822 Huile sur carton 17,8 x 25,4 cm Collection privée..jpg

Carl Gustav Carus 

"Pleine Lune à Pillnitz"     c.1822

Huile sur carton   17,8 x 25,4 cm          Collection privée.

Ernst Ferdinand Oehme  1797-1855  Clair de lune sur le golfe de Salerne  1827  Huile sur toile  28,5 x 38 cm Galerie Neue Meister, Dresden, Germany..jpg

Ernst Ferdinand Oehme     1797-1855 

"Clair de lune sur le golfe de Salerne"    1827 

Huile sur toile    28,5 x 38 cm

Galerie Neue Meister, Dresden, Germany.

Ernst Ferdinand Oehme Chapelle de montagne en hiver 1842 Huile sur toile 78 x 110 cm Collection privée..JPG

Ernst Ferdinand Oehme

"Chapelle de montagne en hiver"     1842

Huile sur toile  78 x 110 cm    Collection privée.

Carl Julius von Leypold 1806-1874 Un château en ruine dans la neige  1865 Huile sur toile  70 x 65 cm Galerie Neue Meister, Dresden, Germany..jpg

Carl Julius von Leypold     1806-1874

"Un château en ruine dans la neige"    1865

Huile sur toile  70 x 65 cm

Galerie Neue Meister, Dresden, Germany.

Carl Julius von Leypold 1806-1874  Chêne et bouleau 1832  Huile sur papier sur bois 29,5 x 37,6 cm Nationamuseum, Stockholm..jpg

Carl Julius von Leypold     1806-1874 

"Chêne et bouleau"    1832 

Huile sur papier sur bois   29,5 x 37,6 cm

Nationalmuseum, Stockholm.

30/07/2016

Ravi Varmâ 1848-1906

Raja_Ravi_Varma.jpgRavi Varmâ, né en 1848 au palais royal de Kilimanoor dans le Kérala, état de l'extrême sud de l'Inde, était un artiste peintre de grande notoriété.
Dès son plus jeune âge, Ravi Varmâ fait preuve d'un certain talent et, à 14 ans, remarqué par le mahârâja Ayilyam Thirunal de l'état princier du Travancore, il reçoit l'enseignement du peintre du palais, Râma Svâmî Nâidû.

En 1868, le peintre britannique Theodor Jenson, invité à Travancore par le mahârâja, lui enseigne la peinture à l'huile.
En 1873, Ravi Varmâ obtient le premier prix lors d'une exposition à Madras et ses œuvres sont exposées à Vienne.

Une famille gitane  1893 Huile sur toile Art Gallery Chitra Sri, Thiruvananthapuram , Kerala..jpg

"Une famille gitane"    1893

Huile sur toile

Art Gallery Chitra Sri, Thiruvananthapuram , Kerala.

En 1874, il remporte une médaille d'or lors de l'exposition de Madras.
En 1880, il gagne le grand prix, la médaille d'or Gâekwâr lors d'une exposition à Poona.

Portrait de Maharani Chimanbai II Huile sur toile c.1882 Maharaja Fateh Singh Museum, Vadodara, Inde..jpg

"Portrait de Maharani Chimanbai II"     c.1882

Huile sur toile  

Maharaja Fateh Singh Museum, Vadodara, Inde.

Invité par les râja de Mysore et de Baroda pour exécuter leur portrait, Madhava Rao, régent de Baroda, lui suggère d'utiliser l'imprimerie pour diffuser son œuvre.

Portrait de Sir T. Madhava Rao, Diwan de Baroda.jpg

"Portrait de Madhava Rao, Diwan de Baroda"

c. 1880       Huile sur toile 

Maharaja Fateh Singh Museum, Lakshmi Vilas Palace, Vadodara (Baroda), Gujarat.

En 1894, Ravi Varmâ installe un atelier de chromolithographie à Bombay.
Célèbre en Inde pour ses illustrations du Mahâbhârata et du Rāmāyana*, très anciens poèmes relatant des épopées mythologiques, les chromolithographies de Ravi Varmâ touchent un immense public.

Sri Shanmukaha Subramania Swami Le dieu indou Kârttikeya (ou Murugan) avec ses consorts sur sa monture (ou Vāhana), un paon..jpg

"Sri Shanmukaha Subramania Swami"

Le dieu indou Kârttikeya (ou Murugan) avec ses consorts sur sa monture, un paon.

Dès la fin du XIX° siècle, les reproductions de ses œuvres inondent le pays et les personnages mythologiques de Ravi Varmâ envahissent l'imaginaire indien. Présents sur les murs des moindres maisons de village, ils sont parfois vénérés au même titre que les murtis**, représentation traditionnelle des divinités hindoues.
Durant son séjour à Bombay, Ravi Varmâ peint les femmes en sari de l'état du Maharashtra.

Femme à la lampe Huile sur toile.jpg

"Femme à la lampe"

Huile sur toile.

Femme en sari  tenant  un éventail  Huile sur toile  Victoria and Albert Museum, Londres..jpg

"Femme en sari  tenant  un éventail

Huile sur toile      Victoria and Albert Museum, Londres.

Voyageant à travers l'Inde, il représente le plus souvent les déesses hindoues sous les traits de femmes de l'Inde du Sud.

Portrait d'une dame aristocratique du Malabar jouant du swarbat  Huile sur toile Art Gallery Sri Jayachama Rajendra, Jaganmohan Palais, Mysore, Karnataka..jpg

"Portrait d'une dame aristocratique du Malabar jouant du swarbat

Huile sur toile

Art Gallery Sri Jayachama Rajendra, Jaganmohan Palais, Mysore, Karnataka.

 

Son succès dépasse très largement les frontières de l'Inde et il expose à Chicago en 1892.

Fille d'un village du nord de l'Inde transportant du lait 1904  Huile sur toile  Art Gallery Chitra Sri, Thiruvananthapuram , Kerala, Inde..jpg

"Fille d'un village du nord de l'Inde transportant du lait"

1904    Huile sur toile

Art Gallery Chitra Sri, Thiruvananthapuram , Kerala, Inde.

Ravi Varmâ, diabétique, est décédé en 1906, à l'âge de 58 ans, dans le palais royal de Kilimanoor.

Quelques-unes de ses œuvres sont exposées à la Sree Chitra Art Gallery du Musée Napier de Thiruvanantapuram.

Femme Malayali jouant de la veena Huile sur toile  Art Gallery Chitra Sri, Thiruvananthapuram, Kerala..jpg

"Femme Malayali jouant de la veena"

Huile sur toile  Art Gallery Chitra Sri, Thiruvananthapuram, Kerala.

Plus de cent ans après sa mort, des reproductions de ses lithographies figurent encore dans de nombreuses maisons de l'Inde et, depuis 2013, un cratère de la planète Mercure porte son nom.
Le gouvernement de l'état du Kerala a institué le prix "Raja Ravi Varma Puraskaram", prix qui est décerné chaque année à quiconque faisant preuve d'excellence dans le domaine des arts et de la culture.

Portrait d'une dame c.1900  Huile sur toile 120 x 86,3 cm National Gallery of Modern Art, New Delhi..jpg

"Portrait d'une dame"       c.1900 

Huile sur toile    120 x 86,3 cm 

National Gallery of Modern Art, New Delhi.

 

*Mahâbhârata et Rāmāyana : Poèmes de langue sanskrite composés entre le III° siècle av. J.-C. et le III° siècle de notre ère. Constitué de sept chapitres et de 24 000 couplets (48 000 vers) relatant deux épopées mythologiques. Le Râmâyana et Mahâbhârata sont des textes fondamentaux de l'hindouisme et de la mythologie hindoue.
**La murti est, dans l'hindouisme, la représentation d'un dieu, permettant sa vision cultuelle. Les dieux ont souvent plusieurs bras, plusieurs têtes et des attributs particuliers. Chaque dieu à son propre vahana, dit véhicule ou monture. Dans la statuaire, la forme prime sur la matière dont est faite la murti. Cependant, certaines matières telles que l'or, l'argent, le bronze ou la pierre, sont associées à certains dieux.

03/07/2016

Géza Mészöly 1844-1887

Mészöly Géza.jpgGéza Mészöly, né dans la petite ville de Sárbogárd en 1844, était un peintre paysagiste hongrois.
Dès 1866, il effectue des études juridiques à l'université de Budapest. Passionné de peintures, il s'exerce parallèlement à copier des toiles dans les galeries du musée de la ville.

En 1867, le conservateur du musée national hongrois, le peintre paysagiste Antal Ligeti (1823-1890), impressionné par le talent de Mészöly, facilite son inscription à l'académie des Beaux-Arts de Vienne.

Bateau de pêcheurs sur la rivière Tisza 1872-1877 Huile sur toile  77 x 140,8 cm  Galerie nationale hongroise, Budapest..jpg

"Bateau de pêcheurs sur la rivière Tisza"    1872-1877

Huile sur toile  77 x 140,8 cm  Galerie nationale hongroise, Budapest.

Durant cinq ans, Il y suivra les cours des paysagistes Robert Russ (1847-1922) et Albert Zimmermann (1808-1888).

Les meules de foins  1872  Huile sur bois 21 x 39,7 cm Galerie nationale hongroise, Budapest..jpg

"Les meules de foins"  1872 

Huile sur bois  21 x 39,7 cm   Galerie nationale hongroise, Budapest.

Diplômé en 1872, il ouvre un studio à Munich en 1873.

Campement de Gitans 1873-75 Huile sur bois 25,6 x 43,5 cm Galerie nationale hongroise, Budapest..jpg

"Campement de Gitans"      1873-75

Huile sur bois   25,6 x 43,5 cm

Galerie nationale hongroise, Budapest.

De retour en Hongrie, il travaille à Budapest et à Székesfehérvár, ville proche du lac Balaton.

Cabine de bain sur le lac Balaton 1875 Huile dur bois 19,5 x 35,5 cm Collection privée..jpg

"Cabine de bain sur le lac Balaton"    1875

Huile sur bois   19,5 x 35,5 cm          Collection privée.

En 1882, il s'installe à Paris où il côtoie les peintres de l'école de Barbizon.

Le fond du village 1877-1882 Huile sur bois 17,9 x 13,8 cm  Galerie nationale hongroise, Budapest..jpg

"Le fond du village"      1877-1882

Huile sur bois  17,9 x 13,8 cm  Galerie nationale hongroise, Budapest.

Le printemps 1877 Huile sur bois 34 x 24,5 cm Galerie nationale hongroise, Budapest..jpg

"Le printemps"     1877

Huile sur bois  34 x 24,5 cm    Galerie nationale hongroise, Budapest.

En 1883, il expose à Vienne et à Munich où il remporte une médaille d'or de seconde classe lors d'une exposition internationale.

Dans le champs de blé 1880 Huile sur toile  18,7 x 14 cm Galerie nationale hongroise, Budapest..jpg

"Dans le champ de blé"      1880

Huile sur toile 18,7 x 14 cm   Galerie nationale hongroise, Budapest.

Paysage au moulin Huile sur bois 20,5 x 32, 3 cm Galerie nationale hongroise, Budapest..jpg

"Paysage au moulin"

Huile sur bois  20,5 x 32, 3 cm   Galerie nationale hongroise, Budapest.

De retour à Budapest, il enseigne en 1885 la peinture de paysages à l'école féminine nationale de Budapest.

Petite fille au panier Huile sur bois 24,5 x 18 cm Collection privée..JPG

"Petite fille au panier"

Huile sur bois   24,5 x 18 cm       Collection privée.

Souffrant d'une maladie pulmonaire, Géza Mészöly est décédé dans le village de Jobbágyi en 1887 à l'âge de 43 ans.

Paysans près d'un lac Huile sur panneau 30.5 x 35.5 cm Galerie Hugh Lane, Dublin, Irlande..jpg

"Paysans près d'un lac"

Huile sur panneau    30.5 x 35.5 cm

Galerie Hugh Lane, Dublin, Irlande.

Géza Mészöly a peint de nombreuses toiles sur les rives du lac Balaton. A Balatonvilágos, village au bord du lac, une école porte son nom et un mémorial est érigé sur la promenade Géza Mészöly.

Les rives du lac Balaton 1885  Huile sur toile 100 x180,5 cm Galerie nationale hongroise, Budapest..jpg

"Les rives du lac Balaton"     1885

Huile sur toile 100 x 180,5 cm   Galerie nationale hongroise, Budapest.

Géza Mészöly fut l'un des paysagistes majeurs de la seconde moitié du XIX° siècle en Hongrie. Plusieurs de ses toiles sont exposées dans la galerie nationale hongroise de Budapest.

19/05/2016

Ricardo Acevedo Bernal 1867-1930

Ricardo Acevedo Bernal.jpgRicardo Acevedo Bernal, né à Bogota en 1867, était un artiste peintre et photographe colombien.
Au collège San Bartolome, il prend ses premiers cours de dessin et de peinture auprès du Père jésuite Santiago Paramo Ortiz (1841-1915). Il intègre ensuite l'École Nationale des Beaux Arts de Bogota où il suit les cours du portraitiste académique Pantaleon Mendoza (1845-1909).

Portrait de Pantaleon Mendoza 1883 Huile sur toile Musée National de Colombie, Bogota..jpg

"Portrait de Pantaleon Mendoza"    1883

Huile sur toile        Musée National de Colombie, Bogota.

Le 20 juillet 1883, à l'âge de 16 ans, Il reçoit le premier prix de peinture.

Un modèle de Paris  1889 Huile sur toile 61,5 x 49,3 cm Musée d'Art Moderne de Colombie, Bogota..jpg

"Un modèle de Paris"     1889

Huile sur toile    61,5 x 49,3 cm

Musée d'Art Moderne de Colombie, Bogota.

En 1890, il se rend à New York où, durant huit ans, il travaille et peint dans différents ateliers photographiques.
Devenu le disciple de l'américain William Merritt Chase (1849-1916), adepte de la peinture de "plein air", il est nommé membre de la "Société des Artistes de New York" en 1894.

La jeune fille et la colonne 1894  Huile sur toile Musée National de Colombie, Bogota..jpg

"La jeune fille et la colonne"    1894 

Huile sur toile       Musée National de Colombie, Bogota.

En 1898, de retour en Colombie, il décore plusieurs églises de Bogota et devient professeur à l'école nationale des Beaux-Arts.
En 1901, il fonde sa propre école de peinture.
En 1902, il se rend à Paris pour étudier à l'académie Julian sous la direction du peintre Jean Paul Laurens (1838-1921) et du portraitiste Tony Robert-Fleury (1837-1911). Il travaille ensuite quelques temps dans l'atelier privé du portraitiste Léon Bonnat (1833-1922), puis visite l'Espagne, l'Italie et l'Angleterre .
En 1910, lors d'une exposition à Bogota, il reçoit une médaille commémorant le centenaire de la déclaration de l'indépendance de la Colombie.

Autoportrait 1917 Huile sur toile Collection privée..jpg

"Autoportrait"    1917

Huile sur toile       Collection privée.

De 1911 à 1918, directeur de l'école nationale des Beaux-Arts, il fonde la galerie d'art du musée national de Colombie.

Portrait d'une femme  c.1920 Huile sur toile  77 x 59.2 cm Bibliothèque Luis Angel Arango, Bogota..jpg

"Portrait d'une femme"        c.1920

Huile sur toile  77 x 59.2 cm   Bibliothèque Luis Angel Arango, Bogota.

Ricardo Acevedo Bernal fut l'auteur de nombreux portraits de notables colombiens.

Portrait  posthume de  Simón Bolívar  Palais présidentiel de San Carlos, Bogota..jpg

"Portrait posthume de Simón Bolívar"

Palais présidentiel de San Carlos, Bogota.

En 1928, le Président de la République de Colombie, Miguel Abadia Mendez, lui décerne le titre "d'Artista Maximo".

Portrait d'une dame  c.1928  Huile sur toile Musée National de Colombie, Bogota..jpeg

"Portrait d'une dame"      c.1928

Huile sur toile        Musée National de Colombie, Bogota.

En 1929, nommé consul de Colombie en Italie, Il participe à l'exposition Ibéro-Américaine de Séville.

Calle de Asis  Huile sur panneau 30 x 20 cm c.1930 Collection privée..jpg

"Calle de Asis"    c.1930

Huile sur panneau    30 x 20 cm     Collection privée.

Ricardo Acevedo Bernal est décédé à Rome le 7 avril 1930 à l'âge de 63 ans.
Portraitiste remarquable, il fut l'un des peintres majeurs du XIX° siècle en Colombie.

 
 

30/04/2016

Fausto Pacheco 1899-1966

Fausto Pacheco.jpgFausto Hernández Pacheco était un artiste peintre, graveur et photographe costaricien.
Né à Heredia en 1899, il effectue ses études dans le lycée de cette ville. Le peintre Ezequiel Jimenez Rojas (1869-1957), l'initiateur de la peinture de paysage au Costa Rica, y fut l'un de ses professeurs.

Dès l'âge de 18 ans, Fausto Pacheco donne durant deux ans des cours de dessin à l'école normale de Heredia, centre de formation des professeurs d’université.

Maisons paysannes.jpg

"Maisons paysannes"

En 1919, Pacheco s'installe dans la capitale, San José, où il continue d'enseigner et de peindre.

Maison de campagne non datée  Huile sur toile 81 x 97 cm  Banque Improsa, San josé..jpg

"Maison de campagne"

Non datée     Huile sur toile  81 x 97 cm 

Banque Improsa, San josé, Costa Rica.

En 1924, auteur de caricatures politiques sous le gouvernement de Ricardo Jiménez Oreamuno, il effectue un bref séjour en prison.
En 1928, il travaille comme photographe et photograveur pour le journal "Diario" de Costa Rica. Ses dessins et ses lithographies, publiés dans les journaux quotidiens du Panama "La Estrella" et "Panama américaine", connaissent un franc succès.

Paysage  Costa Rica Art Museum (MAC),  San Jose, Costa Rica.jpg

"Paysage

Costa Rica Art Museum (MAC), San Jose, Costa Rica.

Fausto Pacheco participe durant plusieurs années à l'Exposition Nationale des Beaux-Arts du Costa Rica.
En 1942, il est nommé professeur à l'Académie des Beaux-Arts de l'Université du Costa Rica.

Aquarelle Sans titre, non datée.jpg

Aquarelle    Sans titre, non datée

Aux États-Unis, Fausto Pacheco a participé à l'exposition collective des artistes costariciens dans le musée Charles Hosmer Morse de Winter Park, en Floride.

Bord de mer Collection du Fonds de sécurité sociale du Costa Rica  (CCSS)..jpg

"Bord de mer"

Collection du Fonds de sécurité sociale du Costa Rica  (CCSS).

En 1955, il donne des cours à "La Casa del Artista" de San José.

Maison paysanne c.1955  Huile sur toile..jpg

"Maison paysanne"     c.1955       Huile sur toile.

Fausto Pacheco est décédé en 1966 à l'hôpital San Juan de Dios de San José. Il était âgé de 67 ans.

Maison en pisé Collection du Fonds de sécurité sociale du Costa Rica (CCSS)..JPG

"Maison en pisé"

Collection du Fonds de sécurité sociale du Costa Rica (CCSS).

Fausto Pacheco fut l'un des premiers peintres costariciens qui réussit à vivre de son travail.

Paysage de Escazu Musée Calderon Guardia, San José, Costa Rica.  Collection du Fonds de sécurité sociale (CCSS)..jpg

"Paysage de Escazu"

Musée Calderon Guardia, San José, Costa Rica. 

Collection du Fonds de sécurité sociale (CCSS).

Au Costa Rica, ses peintures de paysages sont considérées comme autant de symboles de l'identité nationale.

07/04/2016

Henrique Pousão 1859-1884

henrique.jpgHenrique Cesar de Araujo Pousão, né en 1859 dans la petite ville de Vila Viçosa, était un peintre portugais.
En 1872, il prend des leçons auprès du peintre José António da Costa. Sur les conseils de ce dernier, il intègre l'Académie des Beaux-Arts de Porto où il suit les cours de Tadeu de Almeida Maria Furtado (1813-1901) et de João António Correia (1822-1896) jusqu'en 1879.
En Juin 1880, lauréat du concours de peinture de paysage, il obtient une bourse lui permettant d'étudier à l'étranger.

Paysage de Porto 1880  huile sur toile 68,8 x 122,4 cm.jpg

"Paysage de Porto"        1880

Huile sur toile    88,8 x 122,4 cm

Musée National Soares dos Reis, Porto.

En Novembre 1880, il part pour Paris où il est admis à l'École des Beaux-Arts. Elève d'Adolphe Yvon (1817-1893) et d'Alexandre Cabanel (1823-1889) durant trois mois, il est victime d'une bronchite aiguë qui l'oblige à quitter Paris pour suivre un traitement médical dans la station thermale de La Bourboule.

Saint-Sauves d'Auvergne 1881 Huile sur toile 46 x  65,5 cm Musée national Soares dos Reis, Porto..jpg

"Saint-Sauves d'Auvergne"     1881

Huile sur toile  46 x 65,5 cm

Musée national Soares dos Reis, Porto.

Village de Saint-Sauves 1881 Huile sur bois 46 x 37,8 cm Musée national Soares dos Reis, Porto..jpg

"Village de Saint-Sauves"       1881

Huile sur bois    46 x 37,8 cm 

Musée national Soares dos Reis, Porto.

Quelques mois plus tard, de retour à Paris, les médecins lui conseillent de se rendre en Italie. A Rome, délaissant le style naturaliste des années 1880, il peint des rues, des maisons, des chemins. Il effectue quelques séjours à Naples, à Capri et à Anacapri où il peint également des paysages et plusieurs portraits.

Jeune garçon napolitain 1882  Huile sur bois 44,5 x 33,5 cm Musée national Soares dos Reis, Porto..jpg

"Jeune garçon napolitain"     1882 

Huile sur bois    44,5 x 33,5 cm

Musée national Soares dos Reis, Porto.

Maisons blanches de Capri 1882 Huile sur toile 70 x 140 cm  Musée national Soares dos Reis, Porto..jpg

"Maisons blanches de Capri"     1882

Huile sur toile    70 x 140 cm 

Musée national Soares dos Reis, Porto.

Casanda  1882 Huile sur toile 130,5 x 81,5 cm  Musée national Soares dos Reis, Porto..jpg

"Casanda"       1882

Huile sur toile  130,5 x 81,5 cm 

Musée national Soares dos Reis, Porto.

Napolitaine 1882 Huile sur toile 40,3 x 32 cm Musée national Soares dos Reis, Porto..jpg

"Napolitaine"    1882

Huile sur toile   40,3 x 32 cm

Musée national Soares dos Reis, Porto.

La détérioration de son état de santé l'oblige à rentrer au Portugal en octobre 1883.
Henrique Pousão, victime de la tuberculose, est décédé en 1884, à l'âge de 25 ans, à Vila Viçosa.

Cecilia 1882 Huile sur toile 82 x 57,5 cm  Musée national Soares dos Reis, Porto..jpg

"Cecilia"    1882

Huile sur toile 82 x 57,5 cm 

Musée national Soares dos Reis, Porto.

En 1888, le père de l'artiste déposa le travail de son fils à l’Académie des Beaux-Arts du Porto.

Dame vêtue de noir 1882  Huile sur bois 28,3 x 18,4 cm Musée national Soares dos Reis, Porto..jpg

"Dame vêtue de noir"      1882 

Huile sur bois    28,3 x 18,4 cm

Musée national Soares dos Reis, Porto.

Henrique Pousão est considéré comme l'un des plus grands peintres portugais de la seconde moitié du XIXe siècle.

L'espérance du succès 1882 Huile sur toile 131,5 x 83,5 cm  Musée national Soares dos Reis, Porto..jpg

"L'espérance du succès"       1882

Huile sur toile    131,5 x 83,5 cm 

Musée national Soares dos Reis, Porto.

Un bon nombre de ses toiles figurent au Musée National Soares dos Reis de Porto et au Musée du Chiado de Lisbonne.

Les volets bleus 1883  Huile sur bois 28,5 x 25,6 cm  Musée national Soares dos Reis, Porto..jpg

"Les volets bleus"     1883 

Huile sur bois   28,5 x 25,6 cm 

Musée national Soares dos Reis, Porto.

Depuis 2009, Vila Viçosa, ville natale d'Henrique Pousão, décerne un prix de peinture portant son nom.

28/03/2016

Le siège de Paris... 1870

Dès 1840, le roi Louis-Philippe et le ministre président du Conseil Adolphe Thiers décidaient de la construction d'une ceinture fortifiée entourant la capitale.
Le 19 septembre 1870, la ville de Paris est encerclée par les armées prussiennes. Retranchée derrière les fortifications érigées de 1841 à 1844, la population parisienne, défendue par près de 220 000 hommes, espère encore résister et vaincre. Mais les tentatives de sorties des troupes françaises se soldent toutes par des échecs successifs et de lourdes pertes humaines.

Ernest Meissonier 1815-1891 France  Le siège de Paris 1884 Huile sur toile 53,5 x 70,5 Musée d'Orsay, France..jpg

Ernest Meissonier   1815-1891     France 

"Le siège de Paris"    1884

Huile sur toile 53,5 x 70,5 cm     Musée d'Orsay, France.

Paris compte à l'époque environ 1 830 000 habitants et 200 000 réfugiés venus des proches banlieues.

Les réserves de vivres de la ville, bien qu'abondantes, sont rapidement consommées et l'absence de tout rationnement organisé favorise une spéculation féroce sur les produits alimentaires.

Henri Pille 1844-1897 France Une cantine municipale pendant le siège de Paris en 1870 Huile sur toile 65 x 81 cm  Musée Carnavalet, Paris..JPG

Henri Pille  1844-1897       France

"Une cantine municipale pendant le siège de Paris en 1870"

Huile sur toile   65 x 81 cm      Musée Carnavalet, Paris.

Début octobre 1870, le gouvernement décide d’ouvrir des boucheries municipales. La pénurie de viande est telle, que très vite, ces boucheries ne pourront distribuer que quelques dizaines de grammes de viande par personne. Fin octobre, elles ne proposerons plus que du suif.
Dès cette période, des commerces de viandes canines et félines s'installent dans la ville assiégée. Ces boucheries proposent du chat, du chien, des moineaux et même des rats.

Siège de Paris,1870, Une boucherie canine et féline au marché Saint-Germain..jpg

Siège de Paris, 1870

"Une boucherie canine et féline au marché Saint-Germain."

Un marché aux rats est organisé sur la place de l’Hôtel de Ville et des marchands de rongeurs montent des étalages improvisés dans les rues de Paris.

Narcisse Chaillou 1835-1916 France Le dépeceur de rats 1870 Huile sur toile  65 cm x 50 cm Musée d'art et d'histoire, Saint-Denis, France..jpg

Narcisse Chaillou   1835-1916      France

"Le dépeceur de rats"    1870

Huile sur toile   65 x 50 cm  

Musée d'art et d'histoire, Saint-Denis, France.

Signé à Versailles, l’armistice du 28 janvier 1871 mettra un terme officiel à la guerre franco-prussienne.
Le siège de Paris, après avoir duré 133 jours, s'achèvera dès le 29 janvier 1871 mais les troupes de Guillaume I° ne quitteront la ville que le 3 mars suivant.

Plaque humoristique 1870  Musée de l'Armée, Paris.  La famine du siège de Paris, un croûton de pain rassis en guise de brioche..jpg

Plaque humoristique   1870     Musée de l'Armée, Paris.

La famine lors du siège de Paris, un croûton de pain rassis en guise de brioche.

L'augmentation de la portée des tirs d'artillerie rendent très vite l'enceinte dite de Thiers ou "Fortifs" obsolète. Dès le 5 janvier 1871, Paris est bombardé par les canons prussiens. Le démantèlement de l'enceinte sera envisagé dès 1882.

Déclassées par la loi du 19 avril 1919, les fortifications, progressivement détruites au cours de la décennie suivante, laissent place à des terrains vagues très rapidement couverts d'abris de fortune et de baraques, "La zone" *. A partir de 1930, ces terrains verront la construction de logements sociaux dits HBM - Habitations à Bon Marché-, d’équipements sportifs et l'aménagement de quelques espaces verts. 

La zone et les habitations bon marché construites en arrière plan..JPG

La zone et les habitations bon marché construites en arrière plan.

Les derniers "zoniers" ne quitteront les lieux que dans les années 1970, lors de l’achèvement du boulevard périphérique.

* Le recensement de 1926 dénombrait plus de 13 500 constructions illicites édifiées sur la zone. La population était estimée à 42 400 habitants, dont 8 000 étrangers.     

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique